Le Dilemme d'un Archidémon – Tome 4 – Chapitre 3 – Partie 7

« Hmm. Donc elle dort, » déclara Zagan. Chastille et Barbatos retournèrent au manoir pour ramasser les objets de valeur avant que Zagan ne les réduise en pièces. Ce n’était pas comme s’il avait l’intention de le détruire tout de suite, mais il était heureux qu’ils fassent tout le nécessaire pour quand cela arrivera, alors il ne les avait pas arrêtés. Kimaris était recroquevillé sous un grand arbre au milieu du village, et les trois petites filles à côté de lui dormaient toutes profondément. Nephteros était assise à côté d’eux, serrant ses genoux dans ses bras. Il semblait qu’elle était épuisée, car elle avait l’air épuisée. « … Hé, c’est ta famille là-bas, non ? Pourquoi dois-je être leur baby-sitter ? » Nephteros interrogea Zagan avec un reflet de gêne sur son visage. Même si elle avait découvert qu’elle était coincée à faire du baby-sitting, elle aurait pu s’enfuir, mais elle était quand même restée. « Eh bien, désolé pour ça. Tu as mes remerciements, » répondit Zagan, ce qui fit que Nephteros le regarda avec émerveillement. « J’y pense depuis un bon moment, mais tu es vraiment un Archidémon atypique, hein ? » déclara Nephteros. « Cependant, j’ai essayé d’être plus arrogant et audacieux…, » déclara Zagan. « Une personne vraiment…

Lire la suite


Rakudai Kishi no Cavalry – Tome 4 – Chapitre 4 – Partie 3

Au même moment, il n’y avait pas que les étudiants de Hagun et d’Akatsuki qui bougeaient. « Merde ! Quelle malchance pour l’avion d’avoir des problèmes aujourd’hui ! » s’écria une femme. Celle qui jurait était une femme vêtue d’un magnifique kimono, Nene Saikyou, conférencière spéciale de l’Académie Hagun, connue sous le nom de Princesse Yaksha. « En effet, » celle qui était d’accord avec elle courait à ses côtés, la directrice de l’Académie Hagun Kurono Shinguuji, connue sous le nom de l’Horloge Mondiale. Toutes deux avaient passé la dernière semaine à Osaka, où se tiendrait le Festival des Sept Étoiles de l’Art de l’Épée, mais elles venaient d’apprendre l’attaque contre l’Académie Hagun par les professeurs qui y restaient, et maintenant elles essayaient de retourner à Tokyo en toute hâte. Cependant, le mode de transport le plus rapide entre Osaka et Tokyo, par compagnie aérienne, était suspendu en raison d’un problème avec les pistes. N’ayant aucun moyen d’y faire face, les deux femmes couraient le long de la voie ferrée de Tokaido Shinkansen en direction de Tokyo. Parce que, si les deux femmes utilisaient leurs capacités, elles pourraient atteindre leur destination plus rapidement en courant qu’en prenant un train à grande vitesse. « … C’est peut-être arrivé…

Lire la suite


Womanizing Mage – Chapitre 114

Long Yi soupira légèrement, puis regarda calmement la reine elfe. Il déclara « Vous pensez comme ça ? Croyez-vous vraiment que moi, Long Yi, sois ce genre de personne ? » « J’étais furieuse quand j’ai appris cette information, mais après, j’ai réfléchi avec acharnement pendant un moment, bien que votre morale soit quelque peu mauvaise et quelque peu lubrique, mais elle ne devrait pas être mauvaise dans cette mesure. D’après votre attitude envers cette fille appelée Wushuang, je crois que ce n’est qu’une rumeur, mais ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi tous les individus ordinaires de Cité du Dragon en Plein Essor ruinent unanimement votre réputation ? » La reine elfe avait soudainement ri. Son expression glaciale sur son visage disparut sans laisser de trace, faisant soupirer Long Yi une fois de plus face au visage changeant des femmes. Après avoir écouté les doutes de la reine elfe, Long Yi haussa les épaules et il déclara sans force. « Cette affaire est très compliquée, je ne peux pas l’expliquer rapidement. » « Cette affaire concerne en fait la princesse, donc si je dois le deviner, cela devrait être lié au pouvoir impérial. Votre clan Ximen est très puissant et fait peur à l’Empereur. De plus, à part…

Lire la suite


Divas de la Bataille – Tome 2 – Chapitre 2 – Partie 1

« Dépêchez-vous ! Esanthel est secoué après leur défaite écrasante, alors ne prenez que le strict minimum en termes d’armement et revêtez votre meilleur visage de guerrier ! » La voix de Jamka s’était fait entendre tel un rugissement sur les terrains d’entraînement, dirigeant les troupes confuses sous le soleil chaud du printemps. Les soldats portaient leur tenue de combat, mais il n’y avait aucun signe de la tension qui, d’habitude, remplissait l’air avant une bataille. C’était comme s’ils allaient faire une promenade l’après-midi pour réconforter les troupes Esanthel vaincues. « Je vais d’abord leur parler, alors tu restes ici et tu regardes, » dit Jamka alors que sa manche droite flottait dans la brise du printemps. « Non, ils ont rapporté avoir vu l’Inquisiteur en personne. Il s’agit maintenant d’une affaire diplomatique, alors je dois commencer » répliqua Al. Al sourit malicieusement et il monta à cheval. Bien sûr, il avait laissé sa faux derrière lui pour éviter toute rumeur inutile. Jamka ne pouvait pas faire grand-chose, mais il poussa un grand soupir et laissa tomber ses épaules. « Haah, je savais que ça arriverait… D’accord, mais je viens avec toi, et on emmène des troupes…, » déclara Jamka. « Je vais y aller, donc ce n’est pas la peine »…

Lire la suite


Rakudai Kishi no Cavalry – Tome 4 – Chapitre 4 – Partie 2

Après avoir gagné facilement contre le conseil étudiant de l’Académie Hagun, l’un des membres d’Akatsuki, Amane Shinomiya, avait soupiré. Le soleil s’était déjà couché et le ciel était devenu bleu indigo. « Ouf. L’heure est plus tardive que je ne le pensais, hein ? » déclara Amane. Tandis que la tronçonneuse qu’elle tenait dans sa main grattait bruyamment sur la terre, Yui Tatara donna son avis honnête d’une voix grave. « Hehehehe. C’est parce que tu étais si paresseux, imbécile. Je l’ai fait et j’en ai fini en un clin d’œil, tu sais. » « Hahahaha. Quelqu’un qui est entouré d’alliés ne devrait pas se vanter si vite, la “Détourneuse”, » répliqua Rinna « Ma dame dit : “Vous venez d’être confronté à un ennemi qui est bien plus faible que vous, alors n’ayez pas une grosse tête !”, » déclara Charlotte. « Hein ? Et si toi et moi, on voyait qui est celle qui correspond à un ennemi contre qui on est forts ? » demanda Tatara. « Ça a l’air sympa, » répondit Kazamatsuri. Les lèvres de Kazamatsuri se tordirent dans un sourire félin face à la provocation de Tatara, et elle souleva d’un doigt le patch couvrant son œil droit. « Je vais te montrer le pouvoir de mon Œil magique…

Lire la suite


J’ai été réincarné en une Académie de Magie ! – Tome 4 – Histoire secondaire 1 – Partie 2

Les premières minutes, je frissonnais dans mes bottes avec mon épée dégainée. Même moi, j’avais pris quelques leçons de combat à l’épée, mais je n’étais pas au niveau de mes gardes du corps, même les plus faibles. Les troupes ennemies étaient entraînées contre des monstres et des donjons, ce qui leur donnait un avantage effrayant. Ils étaient en surnombre, et sans les hommes de mon frère, je serais tombé dans les premières minutes. Les épées s’entrechoquèrent, et des cris de douleur se firent entendre lorsque les lames coupèrent profondément dans leur chair. Le sang coulait à chaque coupure, rendant la pièce sombre et sinistre. L’odeur du fer me remplit le nez, et je me rappelai une fois de plus les paroles du Seigneur du Donjon. Si je ne meurs que simplement contre ce groupe, alors comment ai-je pu survécu à une rencontre avec lui... Illsyore… Si je survis à ça, je me souviendrai de ce nom, avais-je pensé. Puis j’avais aussi rejoint la mêlée. La première attaque que j’avais faite avait été de bloquer l’épée d’un ennemi qui avait attaqué l’un de mes gardes. Ma force était risible, mais elle était suffisante pour l’empêcher de le tuer. Malheureusement, la lame…

Lire la suite


Ma maison est un point de concentration de magie – Tome 2 – Chapitre 46

À l’ouest de la Prusse royale, la capitale. Dianeia chassait des monstres à la lisière de la forêt magique. « Fuu, pourquoi ne pas finir la chasse d’aujourd’hui ici ? » (Dianeia) « Bon travail, Dianeia-sama. » (Capitaine) Le capitaine des chevaliers était l’avant-garde et Dianeia, l’arrière-garde les brûlait avec sa magie de feu. En utilisant cette stratégie, ils complétèrent l’assujettissement des monstres apparus entre la forêt et la capitale. Cela faisait simplement partie de leur maintien habituel de l’ordre public et de la sécurité. « Capitaine. C’est utile que tu viennes avec moi, mais est-ce vraiment bien que tu laisses l’ordre des chevaliers sans aucune instruction ? » (Dianeia) « Je leur ai déjà dit. De plus, je pense qu’il est plus dangereux de vous laisser seule, Princesse. » (Capitaine) « Hmm, je suppose que c’est vrai. La chasse aux monstres est quelque chose qui doit être fait en groupe. Si l’on est seul, il peut être difficile de faire face à tout danger imprévu qui se présente… ou du moins, c’est ce qu’on dit. » (Dianeia) Cela faisait longtemps que le capitaine des chevaliers ne l’ait pas instruite en tant que tel…, c’était l’une des bases du combat. « D’autant plus qu’un donjon est maintenant actif. Il serait préférable d’être prudent. »…

Lire la suite


Mushoku Tensei (LN) – Tome 1 – Chapitre 3 – Partie 1

Cela faisait à peu près deux ans que j’étais réincarné. Mes jambes s’étaient finalement suffisamment développées pour que je puisse marcher. De plus, j’avais enfin pu parler la langue de ce monde. ◇ ◇ ◇ Ayant décidé de mener une vie sérieuse cette fois-ci, je devais d’abord élaborer un plan. Qu’est-ce qui m’avait manqué dans ma vie antérieure ? En gros, des études, de l’exercice et des compétences. Cependant, en tant que bébé, je ne pouvais pas faire grand-chose. De toute façon, je ne pouvais rien faire d’autre que de plonger mon visage dans la poitrine de quelqu’un quand on me prenait. Chaque fois que je faisais cela à la femme de chambre, celle-ci n’essayait pas de masquer le déplaisir sur son visage, de toute évidence, elle n’était pas fan d’enfants. Comprenant que cet exercice pouvait attendre, j’avais commencé à apprendre à lire des livres à la maison. L’étude de la langue était une chose cruciale, près de cent pour cent des Japonais savaient lire et écrire dans leur propre langue, mais beaucoup négligeaient d’approfondir leurs connaissances en anglais ou hésitaient à dialoguer avec les autres quand ils étaient à l’étranger, à tel point que savoir parler une langue étrangère était…

Lire la suite


Le Monde dans un Jeu Vidéo Otome est difficile pour la Populace – Tome 3 – Chapitre 3 – Partie 3

Après avoir reçu l’information que Léon était parti pour le palais royal, trois serviteurs exclusifs de sous-race s’étaient rassemblés dans le dortoir des étudiants. L’un d’eux était « Meole », le serviteur exclusif de la sœur aînée de Léon, Jenna. L’homme grand, musclé, aux oreilles de chat, se tenait devant la chambre de Léon avec ses compagnons. « Ce Kyle nous a trahis. Il ne nous donnera pas un coup de main, » déclara Meole. Les deux autres avaient calmé Meole. « C’est le serviteur de la Sainte. Il ne peut pas se permettre une conduite imprudente. » « Les elfes dans leur ensemble sont des gens étranges, n’est-ce pas pour cela qu’il a refusé ? Plus important encore, c’est une bonne chose que nous ayons la clé. » « Tu veux dire ça ? » demanda Meole. Meole, ayant obtenu une clé de la chambre de Léon, avait souri. « Quand cette femme est entrée et sortie de cette pièce, j’ai pris la clé et voilà. Cette idiote est trop facile à manipuler, » déclara Meole. Ce n’était pas des mots à dire envers le maître d’un serviteur, mais l’esclavage était une relation définie purement par contrat. Les esclaves n’avaient pas l’intention de travailler sérieusement. Déverrouillant la porte, ils entrèrent dans la chambre…

Lire la suite


Le Maître de Ragnarok et la Bénédiction d'Einherjar – Tome 4 – Chapitre 5 – Partie 6

« Qu’est-ce que vous foutez tous !? » Hveðrungr cria à ses hommes dans un accès de rage, comme un enfant perdu dans une crise de colère. L’ennemi était tombé dans le piège de Hveðrungr et était allé dans ces vastes marais, et maintenant il les avait entièrement entourés d’une force beaucoup plus grande. Son équipe devrait avoir l’avantage en ce moment. Ses combattants du Clan de la Panthère ressentaient exactement la même chose. Leur victoire devrait déjà être décidée à ce stade. L’ennemi venait d’utiliser ses chariots pour faire un mur de désespoir. Ce n’étaient que de simples chariots ! Depuis des générations, le clan nomade savait que les chariots étaient faiblement défendus et remplis de denrées alimentaires et d’autres objets de valeur, la cible idéale pour les raids. Le fait de ne pas être capable de repousser quelques chariots comme celui-ci avait fait honte au fier nom du Clan de la Panthère. Si leurs flèches ne pouvaient pas percer les murs du chariot, ils n’avaient qu’à se précipiter pour les attaquer et les briser en morceaux. Mais même leurs charges avaient été repoussées. Il était donc clair qu’ils n’avaient qu’à sauter par-dessus les chariots. Mais les chevaux étaient trop effrayés pour le…

Lire la suite