Le Monde dans un Jeu Vidéo Otome est difficile pour la Populace – Tome 3 – Chapitre 8 – Partie 1

J’avais pris une grande respiration. Je regardais en ce moment le paysage du lever du soleil depuis le toit du palais. Quand l’air froid avait frappé mon corps, la froideur m’avait réveillé, dissipant la somnolence dans mes yeux. De nombreux dirigeables venaient et repartaient de la capitale, continuant à évacuer les citoyens au cours de la nuit. « Maître, la préparation de Partenaire est terminée, » déclara Luxon. « Avec ça, la préparation du combat de notre camp est prête, hein ? » lui demandai-je en retour. La capitale était dans le chaos alors que l’évacuation se poursuivait. « Je souhaite que tout continue à progresser comme prévu, » continuai-je. « — Les communications s’aggravent encore avec l’approche du monstre gigantesque. Quand mon corps principal se trouvera de l’autre côté du pays, je ne pourrai plus soutenir le maître que pour le strict minimum. Maître, est-ce que c’est vraiment correct ? » Luxon me le demanda encore une fois, afin de le confirmer. Cette forme sphérique à un œil était une extension du corps principal de Luxon. Si son lien avec le corps principal était coupé, ses capacités diminueraient quoiqu’il arrive. La communication s’aggravait à cause du monstre gigantesque alors que nous ne pouvions même plus repérer l’ennemi comme avant.…

Lire la suite


Le Maître de Ragnarok et la Bénédiction d'Einherjar – Tome 5 – Acte 3 – Partie 1

« D’accord, à plus tard, Mitsuki, » dit Yuuto. « Bonne nuit, Yuu-kun. » D’une voix douce tel un murmure, Mitsuki Shimoya avait dit au revoir à son ami d’enfance, et avait appuyé sur l’icône Terminer l’appel sur l’écran tactile de son téléphone intelligent. La pièce s’était alors remplie de silence, ce qui avait saisi son cœur d’un sentiment inexprimable de solitude. La chambre de Mitsuki était mignonne et propre, avec des murs beiges et des rideaux roses aux fenêtres. Plusieurs animaux en peluche, tous de mignons loups, étaient assis bien en vue sur son lit et sa commode. Il y avait un objet dans la pièce qui était en désaccord avec l’atmosphère par ailleurs féminine : sur son bureau se trouvait un vieux miroir antique rouillé. C’était le miroir divin qui avait été enchâssé dans l’autel du sanctuaire de Tsukimiya dans la forêt, le catalyseur du transport de Yuuto à Yggdrasil. La plupart des parents ne permettraient pas à une fille du collège de sortir tard le soir, et les parents de Mitsuki ne faisaient pas exception, mais elle avait voulu pouvoir rester en contact avec Yuuto. Elle avait donc à la place emprunté le miroir divin du sanctuaire. Bien sûr, elle ne l’avait…

Lire la suite


Neechan wa Chuunibyou – Tome 3 – Chapitre 8 – Partie 1

Il dormait. Il a vécu une vie dans une brume éternelle. De temps en temps, il s’éveillait, rappelant l’incomplétude de son corps. Brisé, perdu, parti. La restauration exigerait beaucoup de temps et de nourriture. Le temps, il l’avait. La simple perte de son corps ne le tuerait pas. Mais ne pas mourir n’est pas la même chose que guérir. Il n’existait pas de nourriture adéquate dans ce monde. Quand il était tombé du ciel, seules les créatures les plus primitives existaient ici. Il serait difficile de les absorber dans leur forme actuelle. Il avait décidé de changer ces créatures, petit à petit. Petit à petit, il les poussa à évoluer vers une vie plus compatible avec lui. Au fil du temps, une race convenable s’était forgée. Il avait commencé à les absorber et, après une reprise suffisante, il avait concocté un nouveau plan. Il avait commencé à planter les graines de l’intelligence dans les créatures qu’il avait créées. Peut-être qu’il pourrait les utiliser pour retourner au ciel. Il les avait encouragés à évoluer vers plus de connaissance. L’intelligence pour développer la technologie, pour naviguer dans la mer des étoiles. Plus de temps avait passé. Il avait commencé à se considérer…

Lire la suite


La Fierté d'Assassin – Tome 1 – Leçon 1 – Partie 7

Après l’école, pendant les leçons à domicile, Melida n’avait obtenu aucun résultat. Bien sûr, la mère de Melida était apparemment la fille d’un homme d’affaires, et si la prédiction de Kufa était correcte, alors Melida n’avait hérité d’aucun sang noble. Bien qu’ils soient riches, mais vu que la mère était une roturière, une fille née d’une liaison avec un inconnu serait un problème. Même si elle avait été enregistrée sous le nom de la maison Angel, Melida n’avait même pas les qualifications pour devenir Paladin. Melida, qui ne le savait pas, avait confiance en son propre talent. « Pauvre fille. » Kufa pensait sincèrement ainsi. Kufa avait repensé à l’expression de Melida la première fois lors de la fête d’accueil, où elle avait juste dit bonjour et était retournée dans sa chambre. Sa vie était remplie de douleur, et après aujourd’hui, cela ne ferait que continuer. De plus, sa douleur ne pourrait jamais obtenir de bons résultats. Cela étant, les chaînes devaient être brisées dès que possible. Ça s’appelait la Fierté d’Assassin. Dans le couloir non éclairé, une grande ombre se tient devant la chambre de Melida qui était située au premier étage. « Milady, le monde est cruel. » Au moins, je ne…

Lire la suite


Il ne voulait pas être le Centre de l'Attention (LN) – Tome 1 – Chapitre 2 – Partie 5

5 — La frénésie du dragon de feu et la luciole Le travail de Duke Solver, le « Guide sur la façon de chasser le dragon de feu » Dans son deuxième chapitre, il y avait la séquence de la chasse d’un grand dragon de feu écrit en détail. Tout d’abord, leur grande bouche allait être grande ouverte pendant qu’il reconstituait ses réserves d’eau. Les dragons de feu avaient une vue supérieure, mais leur champ de vision était réduit. Si vous vous rapprochez de lui de dos, tant qu’il ne se retournait pas, vous passerez complètement inaperçu. À partir de là, tout ce qui s’en était suivi avait été tout aussi effrayant de précision. C’était comme si le dragon de feu bougeait selon le scénario de Duke. Le groupe de Timis avait profité des passages à animaux inscrits dans le carnet de notes et avait pris le chemin le plus court jusqu’à la destination du dragon pour arriver avant lui. Au moment de l’atterrissage, Timis avait préparé son bouclier et avait commencé à frapper la tête du dragon de feu. « — Eeei ! » « GRROOOO… ! » Bang, un bruit fort s’était fait entendre, et le dragon de feu avait reculé d’un pas. En fait,…

Lire la suite


Wortenia Senki – Tome 1 – Chapitre 2 – Partie 1

En se mêlant aux nobles en fuite, Ryoma avait franchi avec succès les portes du château. Ce qui s’étendait devant lui, c’était un paysage urbain qui donnait l’impression d’être sorti de l’Europe médiévale. Le château avait été érigé au sommet d’une petite montagne. Par conséquent, les portes du château qui était actuellement à proximité de Ryoma se trouvaient au sommet d’une pente douce qui offrait une vue ininterrompue sur la ville ci-dessous. « Ooh! C’est… impressionnant… » Une voix étonnée s’échappa de ses lèvres. Le paysage urbain devant lui était aussi ordonné et organisé. Tout d’abord, les zones situées à cinq cents mètres de part et d’autre des portes où se trouvait Ryoma étaient bordées de maisons impressionnantes, ayant leurs propres portes. Les nobles fuyant le château disparurent dans ces résidences. Ce quartier était probablement constitué d’hôtels particuliers de la noblesse. Cinq cents mètres devant les portes, sur la route principale, se trouvait un autre ensemble de portes. C’était probablement le secteur où vivaient les roturiers. Les toits des maisons qu’il apercevait au loin au-delà des portes ouvertes étaient beaucoup plus petits que ceux qu’il avait vus avant. Pour le moment, je vais avoir besoin de plus d’informations… ainsi que de vêtements…

Lire la suite


Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 188

{Chunbi-chan, restons ensemble !} J’avais déjà utilisé les 5 médicaments curatifs que j’avais reçus de Waffle. J’avais entendu dire que même si vous en utilisiez plusieurs à la fois, l’effet serait encore faible, alors pour l’instant, je ne faisais que maintenir la vie de Chunbi-chan. Je devais la garder en vie avant d’atteindre le palais royal… Je n’arrive pas à croire que le Maître voulait manger Chunbi-chan. Cela dépasse les bornes, chun. Même s’il voulait me manger… eh bien, je ne pense pas que j’ai si bon goût, chun. Mais vouloir manger Chunbi-chan est tout simplement scandaleux ! Je suis sûr qu’après ce que je lui ai fait, il ne voudra plus que je revienne. Maître, vous avez tant pris soin de moi, chun. Et même si je ne suis plus là, veillez à prendre vos repas correctement. Et s’il vous plaît, réveillez-vous tôt le matin, chun… … Eh bien, j’ai réussi à fuir mon ancien maître, mais en ce moment… Le seul endroit où je pourrais trouver de l’aide, c’est l’endroit où vivait les deux amis que j’ai récemment rencontrés, le monstre loup Waffle et le monstre baleine Kuu. … Mais, je ne sais pas où ils vivaient, chun… Donc, le premier…

Lire la suite


Bienvenue au Japon, Mademoiselle l'Elfe – Tome 2 – Chapitre 3 – Partie 3

Finalement, j’avais ainsi appris qu’il valait mieux se taire dans ce genre de situation… Il semblait que pendant notre absence, la conversation se poursuivit dans le couloir. Les rires amusés s’étaient apaisés au bout d’un certain temps, pour finalement s’installer dans son calme habituel. Hakam, l’homme chargé de la mission d’explorer totalement le donjon, regarda autour de lui en se frottant la barbe. « Ces deux-là sont assez étranges. Même ceux qui se méfiaient des étrangers se détendaient assez rapidement en étant à leurs côtés. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez faire délibérément, » déclara Hakam. Il était naturel de se méfier des étrangers, surtout lorsqu’on en rencontrait un pour la première fois. Considérant qu’il s’agissait d’une conquête pour un donjon qui pouvait orienter l’avenir de tout un royaume, il était naturel que tout le monde soit sur les nerfs. Mais Hakam pouvait clairement voir l’atmosphère paisible présente en ce moment, comme si l’hostilité avait été neutralisée. « Ah, le pouvoir de la jeunesse, » soupira Aja. « Nous ne pourrions jamais atteindre le cœur des gens comme ils le font, avec les innombrables secrets que nous avons. » Hakam expira par le nez en se replaçant sur sa chaise. Il y avait un…

Lire la suite


Le Dilemme d'un Archidémon – Tome 5 – Chapitre 4 – Partie 4

« Hey là-bas ! Ça fait longtemps, Archidémon Zagan. » Après s’être retourné pour faire face à la source de la voix, le corps de Zagan s’était raidi. Celle qui se tenait là n’était pas la figure de cet Archidémon répugnant. C’était une fille vulpine avec des oreilles triangulaires et une queue duveteuse. Ses vêtements semblaient lui être fournis par l’Église. Elle portait une robe noire d’une seule pièce qui ressemblait à celle d’une nonne. C’était la fille que Kuroka cherchait partout, Kuu. Zagan était rempli de dégoût et de prudence alors qu’il crachait pratiquement des mots à la fille. « Que comptes-tu faire sous cette forme répugnante, Bifrons ? » La fille vulpine lui répondit en clignant des yeux, apparemment confuse. « Qu’est-ce qui ne va pas, Monsieur ? C’est quoi, un BI, FRONZ ? » « Arrête tes conneries, » rugit Zagan en serrant le poing, puis il fonça sur la fille sans hésitation. « Hahahahahaha ! Pourquoi êtes-vous si en colère, Monsieur ? » demanda Kuu. Après avoir sauté dans les airs avec agilité et esquivé le poing de Zagan, la fille vulpine s’était agrippée à une branche d’arbre au-dessus de sa tête et avait ri en s’y accrochant. Elle avait ensuite tourné autour de la branche avec un saut périlleux et…

Lire la suite


Chronicle Legion – La Route de la Conquête – Tome 3 – Chapitre 6 – Partie 5

Les Chevaliers de la Jarretière enragés avaient dominé les trois autres types de Légionnaires pendant plus de dix minutes. Le nombre des différents Légionnaires fut considérablement réduit. Le Chevalier noir britannique était resté la plus grande faction, avec un total d’environ sept cents hommes. Par contre, les Kanesadas, avec les katanas dégainés, étaient tombés à deux cent quarante. S’en tenant à la défense, les Centurias n’en avaient plus que cent soixante-dix. Les Kamuys standard dirigés par Rikka étaient au nombre de soixante. Au total, la coalition Tōkaidō-Romain comptait environ quatre cent soixante-dix membres. Enfermé dans une bataille chaotique, l’écart numérique avait dépassé les deux cents. De plus, grâce au Fait d’Armes de la boucherie, les sept cents Chevaliers de la Jarretière avaient clairement atteint un nouveau niveau de force. À ce rythme, l’Empire Britannique gagnerait à coup sûr. La marée de la bataille s’était calmée. De manière inattendue, des signaux pour une contre-attaque avaient également été allumés dans l’armée de coalition. Le feu avait pris naissance du côté de Rikka Akigase et des Légionnaires sous son commandement. Les soixante Kamuys restants brillaient tous de lumière bleue. Un bruit puissant se transformait en rayonnement visible. La Chevalière Rikka, chevauchant la wyverne…

Lire la suite