Rakudai Kishi no Cavalry – Tome 1 – Chapitre 2 – Partie 8

Bannière de Rakudai Kishi no Cavalry ***

Chapitre 2 : Un Visiteur de l’Ancienne Maison

Partie 8

{Sis-Con.}

« Haaaa... » (Ikki Kurogane)

Ikki plongea au fond de la baignoire après s’être rappelé les paroles de Stella. Ses sentiments coulaient avec lui dans la baignoire.

« Peut-être que maintenant, elle me déteste... » (Ikki Kurogane)

{Pervers !}

« Wow... » (Ikki Kurogane)

Y avait-il un homme qui ne serait pas découragé d’être appelé un pervers par une fille ? Honnêtement, c’était tout à fait insupportable, d’autant plus que ces durs mots étaient venus de Stella. Ikki la respectait comme un vrai chevalier, parce que, malgré son important talent, elle avait toujours eu en tête un objectif supérieur et n’avait jamais été facile avec elle-même. Aurait-il pu faire la même chose, s’il avait été aussi doué qu’elle ?... Bien sûr, elle était aussi une femme fascinante, et le fait d’être ainsi détesté par quelqu’un qu’il admirait tant aussi bien en tant que chevalier, mais aussi en tant que femme le rendait très déprimé. Il avait besoin de se débarrasser de cette mauvaise impression dès que possible.

« Ainsi, il faudra aussi que demain, j’en parle avec Shizuku. » (Ikki Kurogane)

Pour commencer, l’avis de Stella était important pour lui et il devait aussi faire comprendre à Shizuku qu’elle n’était plus une enfant et donc que faire quelque chose comme embrasser ainsi son frère n’était pas acceptable. Après tout, elle avait grandi pour devenir une personne si mignonne et avait ruiné cette joyeuse réunion en l’embrassant sur la bouche. Ceci n’était pas non plus, une bonne chose pour Shizuku.

Juste au moment où Ikki avait décidé de cela―

Stella, vêtue d’un bikini, entra d’une manière fort agressive dans l’étroite salle de bains.

« Je-j’entre. » (Stella Vermillion)

Qu’est ce que ceci pouvait être ?? Pour une raison quelconque, Ikki sentait qu’il avait fait une grande erreur, comme de penser qu’il venait de voir une baleine dans un étang. Parce qu’on se trouvait dans une salle de bain, il était étrange que Stella porte un maillot de bain. Même si c’était gênant, le port d’un maillot de bain était vraiment bizarre et aussi peu pratique. Alors même que cela pouvait être embarrassant, utiliser une serviette serait bien plus judicieux.

« ―Non non Non Non Non ! » (Ikki Kurogane)

Ikki tomba presque à terre quand il découvrit ce développement subitement devenu absurde.

« Ce n’est pas la question, mais c’est bizarre en soi ! Tout d’abord, pourquoi voudrais-tu venir ici même !? Je ne peux pas comprendre, en ce moment, ce qui se passe ! » (Ikki Kurogane)

« Q-quoi !? Tu ne devrais pas être si surpris, n’est-ce pas ? » (Stella Vermillion)

« Quoi qu’il en soit, je suis surpris ! Oui, bien sûr que je le suis ! Sérieusement, que se passe-t-il !? Pourquoi voudrais-tu mettre un bikini et rentrer ainsi dans la salle de bains où j’y suis déjà !? » (Ikki Kurogane)

« T-tu... ne comprends vraiment pas ? » (Stella Vermillion)

« Je ne peux vraiment pas tout deviner ! » (Ikki Kurogane)

« Je... Je pensais juste venir là, afin de laver ton corps, Ikki... » (Stella Vermillion)

Un vertige s’abattit alors sur lui. Sa tête tournait. Son corps était bouillant. Il devait sûrement halluciner.

Stella venait-elle laver mon corps ? Hahaha, c’est impossible. Dans quel genre de jeu vidéo suis-je tombé ? pensai-je.

« Désolé Stella. Il semblerait que je ne suis, en ce moment, pas moi-même. Je crois avoir entendu quelque chose d’absurde. Pourrais-tu répéter, s’il-t-plait ? » (Ikki Kurogane)

« Je veux dire... que... tu le sais déjà ? Je suis ton esclave, non ? Et donc, laver le corps de mon maître est mon devoir en tant qu’esclave, n’est-ce pas ? » (Stella Vermillion)

« Oh ho, alors c’est simplement cela... être un esclave doit vraiment être difficile. » (Ikki Kurogane)

... Hein !?

« Euhhh N-Non, a-attends une minute ! Je n’ai jamais demandé ça ! » (Ikki Kurogane)

« Je le ferais même sans que tu me le demandes ! Hideyoshi [1] réchauffait bien les sandales de Nobunaga [2], même s’il ne l’avait jamais demandé !? C’est comme ça ! » (Stella Vermillion)

« De quoi parles-tu !? » (Ikki Kurogane)

« Quoi qu’il en soit ! Ceci est mon devoir en tant que ton esclave ! Alors, dépêche-toi et assieds-toi ! » (Stella Vermillion)

« Il n’y a aucune chance que je puisse te laisser faire ça ! Toutes ces choses au sujet des maîtres et des esclaves sont certainement fausses ! En premier, Shizuku et maintenant toi. Qu’est-ce qui se passe ces jours-ci avec le sens de la vertu des jeunes filles. » (Ikki Kurogane)

« Tout va bien si c’est moi qui te le dis ! Il te suffit de faire comme je l’ai dit et de t’asseoir. Dans le cas contraire, je― » (Stella Vermillion)

Stella s’arrêta un instant de parler et du feu commença alors à se disperser tout autour de ses cheveux.

« Je vais te faire bouillir ! » (Stella Vermillion)

Notes

  • 1  Hideyoshi : Serviteur d’Oda Nobunaga connu pour avoir commencé en tant que son porteur de chaussures.
  • 2  Nobunaga : Au cours de la dernière partie de la période des Royaumes Combattants du Japon, vers le milieu des années 1500, un samouraï, seigneur de guerre, du nom d’Oda Nobunaga commença l’unification des différents domaines du Japon. Hideyoshi Toyotomi était un serviteur né paysan d’Oda, travaillant d’abord comme porteur de sandale, mais les réalisations de Toyotomi comme négociateur et général l’a élevé au-dessus de son bas rang dût à sa naissance et il est aujourd’hui considéré comme l’un des trois personnages principaux qui unifia le Japon aux côtés d’Oda et d’Ieyasu Tokugawa.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Laisser un commentaire