Rakudai Kishi no Cavalry – Tome 1 – Chapitre 2 – Partie 1

Bannière de Rakudai Kishi no Cavalry ***

Chapitre 2 : Un Visiteur de l’Ancienne Maison

Partie 1

Au début d’une froide matinée d’avril, deux silhouettes pouvaient être vues à l’extérieur de l’Académie Hagun. L’une était Ikki Kurogane. Il portait un pull-over et il se tenait debout devant la porte principale. Il buvait une bouteille de boisson sportive tout en déplaçant ses épaules de haut en bas. L’autre personne était Stella Vermillion ; elle était assez éloignée d’Ikki et haletait de fatigue alors qu’elle courait en direction de la porte principale.

Ikki n’ayant aucun talent magique, il s’était fixé des routines d’entraînement intense pour lui-même et courait ainsi une vingtaine de kilomètres tous les matins pour maintenir sa condition physique. Ces vingt kilomètres n’étaient nullement un jogging léger. Il avait sprinté à pleine vitesse tout le long et avait souvent changé son rythme afin de forcer intentionnellement ses fonctions cardio-pulmonaires.

Stella, qui était devenue sa camarade de chambre il y a trois jours, l’avait également rejoint dans cette routine quotidienne.

Le premier jour, Stella s’était effondrée en cours de route. Lors du second, elle avait vomi. À cause de cela, le troisième jour, Ikki avait commencé à courir au même rythme que Stella.

« Quand est-ce que je t’ai dit que cela me dérangeait ? » avait crié Stella.

Mais quand il avait diminué sa vitesse, Stella avait crié sur Ikki avec une intensité qu’il n’avait jamais vu auparavant et donc il avait recommencé à courir comme d’habitude aujourd’hui aussi. Et aujourd’hui, même s’il y avait un délai, elle avait réussi à atteindre la fin du parcours.

... Comme je l’avais pensé, Stella est vraiment incroyable, pensa-t-il.

Pendant qu’elle chancelait jusqu’à la porte, Ikki admirait la silhouette de Stella. Elle possédait un grand talent pour la magie, mais en plus de cela, elle s’était également entraînée très durement physiquement. Il devait admettre qu’elle ne dépendait pas seulement de son don et qu’elle avait poursuivi ses efforts pour elle-même.

« Haa, haaaa ― ! Réusssssi..., » s’exclama Stella à bout de force.

« Bien joué, » déclara Ikki.

« Je-je vais bien... c-c’est super ―, » déclara-t-elle.

Elle était tellement épuisée que même ses vêtements étaient complètement humides, dût à la transpiration. Elle avait une incroyable volonté. Ikki regardait vers Stella qui respirait lourdement et il lui offrit la boisson qu’il consommait un instant plus tôt.

« En veux-tu ? » demanda-t-il.

Stella avait alors regardé la bouteille avec une expression déconcertée.

« E-Eh, c’est un... baiser indirect..., » balbutia Stella en un murmure.

« Y a-t-il quelque chose qui ne va pas ? ... Oh, désolé, Stella. Tu ne peux pas boire dans une bouteille qu’un garçon a déjà utilisée, » déclara-t-il.

« Je n’ai pas dit que c’était mal de faire cela ! C’est même tout le contraire ! » s’exclama Stella.

« Contraire !? » Ikki s’écrit ça, surpris par les paroles de Stella.

« RR-Rien, tu es un idiot ! Alors, donne-la-moi ! » déclara Stella avec force.

... Aaah, dans tous les cas, elle va boire à l’endroit où j’avais mis ma bouche, pensa-t-il.

Avec un visage encore plus rouge que quand elle avait fini la course, Stella avait pris la boisson et y avait bu.

Mais il ne fut pas assez rapide pour l’avertir de cela. Se sentant rempli de remords, il évita le regard de Stella et regarda vers la porte principale de l’Académie Hagun où se trouvait un panneau indiquant les prochaines formalités scolaires.

« Enfin la cérémonie de rentrée, » murmura Ikki.

C’était quelque chose de très personnel pour Ikki. Une année avait passé sans même pouvoir obtenir une chance, mais cette année serait différente. La nouvelle directrice, Shinguuji Kurono voulait donner à tous les élèves l’occasion de progresser. Il pouvait sentir son appréhension en hausse. En outre ―.

« Tu as l’air très heureux, Ikki, » déclara Ikki.

« Le penses-tu vraiment ? En fait, il y a une personne que je veux rencontrer aujourd’hui, » demanda-t-il.

« ... Je suppose que tu ne parles pas d’une fille ? » demanda Stella.

Hein ? Je sens une intention meurtrière, pensa-t-il.

« Euh, c’est vrai que c’est une fille, mais ―, » répondit Ikki.

« Adieu, » déclara Stella.

« Attends ! Attends un peu ! Pose Laevateinn, et après ça, veux-tu bien écouter le reste !? Je parlais seulement de ma petite sœur ! » s’exclama Ikki.

« Sœur ? En y pensant, tu m’as dit quelque chose pendant notre duel au sujet d’une sœur, » déclara Stella.

« Tout à fait, » répondit-il. « Elle va intégrer l’Académie en première année. Je n’ai pas pu communiquer avec elle après être parti de la maison il y a quatre ans, donc je suis heureux de la rencontrer après si longtemps. »

Il s’agissait d’une fille avec deux queues de cheval argentées qui suivait toujours Ikki avec de petits pas hésitants. Elle était une personne pleurnicheuse, gâtée et solitaire, mais elle était aussi sa mignonne petite sœur qui ne l’avait jamais méprisé alors que son frère, sa mère, son père, ainsi que les autres du clan l’avaient tous fait. Pour Ikki, Shizuku Kurogane était sa seule famille. Comment avait-elle grandi en quatre ans ?

« Je suis impatient d’y être, » déclara Ikki.

« Je voudrais te poser une question à propos de ta sœur. Es-tu sûr qu’elle est effectivement liée par le sang avec toi ? » demanda Stella.

« Oh, elle est uniquement une petite sœur liée par sang que tu peux trouver dans toute famille. Pourquoi cette question ? » demanda Ikki.

« Alors je te le pardonne, » annonça Stella.

À propos de quoi est-il exactement pardonné ? Ikki n’avait pas saisi la raison. Cependant, sa politique était d’éviter les choses qu’il ne pouvait comprendre. Ikki avait encore une fois regardé le panneau qui disait « Cérémonie de Rentrée » et il avait réfléchi aux prochains jours. Les combats qui décideront du droit d’aller au Festival des Sept Étoiles étaient sur le point de commencer.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Laisser un commentaire