Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 9 – Chapitre 269

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 269 : Lire sur les lèvres

Dans l’annexe de mon manoir, sur les terrains d’entraînement de mes soldates esclaves. Il y avait comme d’habitude une chaise sur la plate-forme, et je regardais Hikari, Olivia, et les soldats drakes à partir de là.

Althea était sur mes genoux, penchés vers moi.

Elle s’était assise sur mes genoux, ne faisant rien.

Récemment, Althea semblait aimer faire ça.

En parlant de l’impression qu’elle donnait, cela ressemblait vraiment à un « roi avec sa concubine préférée », mais Althea semblait beaucoup aimer être vue ainsi.

L’image d’une « concubine favorite » semblait la rendre fortement consciente d’être « juste une femme simple ».

J’avais caressé doucement le visage d’Althea tout en parlant avec Éléanore.

{Les choses se passent bien.}

{Tu as camouflé seulement ta voix en utilisant mes pouvoirs, hein, c’est assez intelligent.}

{Je pensais juste que j’en aurais besoin un jour à cause de ma relation avec Caroline. Il devrait y avoir des situations ou la « voix de Dieu » que seule Caroline peut entendre bien que je sois présent, non ?)

{Eh bien, il n’y a rien de tel que d’être trop préparé.}

{Hikari, elle est encore devenue plus forte.}

{Tu peux le dire, hein.}

Éléanore l’avait dit fièrement.

Elle était une parente passionnée depuis le début, mais récemment, elle était comme ça quand nous parlions de la croissance de Hikari.

{Ouais, ils ne jouent pas seulement à chat, non ?}

C’est vrai. Ce n’était pas aussi simple que de jouer à chat.

Bien, Hikari avait l’air de jouer avec les autres.

Elle convoqua les 100 soldats drakes ainsi qu’Olivia et les laissa se poursuivre. Mais elle changeait l’apparence de ceux qui étaient « marqués », elle restreignait les mouvements des drakes qui étaient « attrapés », et elle rendait le drake qui faisait une certaine action « invisible ».

Elle utilisait pleinement ses pouvoirs comme une Épée Démoniaque.

{J’ai pensé à ce jeu du chat pour Hikari. C’est un entraînement pour libérer de pouvoirs puissants tout en faisant en même temps de petits trucs.}

{Je l’ai deviné, même si Hikari a l’air d’aimer ça, ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air.}

{Aucun problème. Les enfants joueraient selon leurs capacités puis s’effondreraient d’épuisement. C’est bien comme ça.}

{Je suis d’accord.}

Hikari avait l’air d’aimer vraiment leur jeu, et comme elle deviendrait aussi une Épée Démoniaque, je n’avais rien d’autre à dire.

Et tout en surveillant Hikari et en caressant Althea, j’avais changé de sujet.

{Je suppose qu’il est temps d’avancer à la prochaine étape.}

{Umu?}

{J’ai trouvé un palanquin que je peux porter, il ne me reste plus qu’à décider comment le porter.}

{Faire de Caroline la pape, hein.}

(Sais-tu comment faire cela ?)

{J’ai vu les rites de l’Église de Solon à plusieurs reprises, donc, au moins, je connais son système.}

{Dis-moi.}

{Première chose, le pape précédent meurt. Et dans le mois qui suit, les candidats vont probablement annoncer leur candidature. Bien qu’il semblerait avoir besoin d’un certain statut ou d’une position pour pouvoir le faire.}

{J’entends trop de « probablement » ou de « semblerait » ?}

{Je l’ai seulement vu de côté après tout. Une fois les candidats réunis, ils entreront dans le « mois de prière »}

{Mois de prière ?}

{Oui. Les croyants du monde entier prieraient pour la personne qu’ils voudraient voir devenir le pape. Ces prières seront agrégées, et celui qui aura le plus de prières à la fin deviendra le nouveau pape.

(... bref, c’est l’élection par les prières hein)

J’avais reçu un accord silencieux d’Éléanore.

{C’est de façon inattendue démocratique.}

{Je m’interroge à ce sujet. Bien qu’il y ait des rapports d’état sur les prières tous les jours, les trois derniers jours ne seront pas annoncés}

{Dieu va-t-il interférer ?}

{Cela ne semble pas drôle.}

Mais même si elle disait cela, Éléanore semblait très intéressée.

J’avais planifié ce que j’avais entendu d’Éléanore.

Un système qui faisait que les croyants offrirent leurs prières pour voter pour les candidats, hein.

{... }

{Quel est le problème ?}

{Je comprends le système, je pense juste que je devais y aller soit de manière frontale, soit en exploitant le système.}

{Je vois}

Pour aller de l’avant, il fallait bien sûr gagner les cœurs et les esprits des gens. J’avais juste besoin de suivre Caroline et de lui donner beaucoup d’« oracles » qui feront sa popularité.

L’exploitation du système consistait simplement à tricher.

Je me demandais lequel je devrais choisir.

{Je veux en savoir plus sur le système.}

{Je le suppose. En savoir plus à ce sujet pourrait changer ta manière d’agir.}

{En sais-tu plus ?}

{Je ne sais pas plus, vu que je les regardais de côté.}

{Eh bien, je l’ai deviné}

Maintenant, que dois-je faire ?

Devrais-je demander à Mélissa ? Non, il y avait une forte possibilité que Mélissa ne le sache pas.

Elle était le type de personne qui travaillait constamment sur le terrain. La possibilité qu’elle ne connaisse pas ce système était très élevée.

Surtout, il n’était pas bon de parler de tromper le système avec une croyante fidèle.

Puisque c’était le cas...

{Alors ce sera Delphina.}

{Une sage décision. Cependant, je crois qu’il y a une personne plus sage.}

Je savais instantanément de qui Éléanore parlait.

C’était Althea qui appréciait son séjour sur mes genoux.

La grande Sage Althea, en tant que femme qui connaissait toutes sortes de connaissances, elle en savait probablement quelque chose.

Mais.

{Je sais.}

{Alors, ne le lui suggère pas.}

{Tu gâtes cette femme, alors ça m’a juste donné envie de le dire.}

{Jalouse ?}

{En aucune façon.}

Éléanore l’avait dit plus joyeusement que d’habitude.

{Je pensais juste que le fait que tu gâtais trop cette femme pourrait être toxique pour elle. C’est une si bonne femme après tout ?}

{Si tu parles de ça, alors il n’y a pas de problème. « Simplement Althea » suffit pour qu’elle soit décrite comme une bonne femme.}

{C’est correct dans ce cas.}

Éléanore avait cessé de dire quoi que ce soit.

Maintenant, je devrais aller chez Delphina et demander...

« Diatheke » (NdT : Alliance en grec)

« Hein ? »

Althea l’avait soudainement dit.

Quand je la regardais, elle s’appuyait toujours sur moi, mais son regard pointait ailleurs.

Était-ce juste mon imagination ? Elle semblait être un peu boudeuse, mais heureuse en même temps.

Elle avait fait ce genre d’expression contradictoire.

« Ce n’est rien. Je parlais juste à moi-même. »

« Est-ce vrai ? »

« C’est vrai, juste un soliloque. J’ai besoin de me le murmurer quelquefois, sinon, je pourrais oublier beaucoup de choses. »

«  ... Je vois. »

Avais-je dit tout en embrassant les lèvres d’Althea.

Après lui avoir donné un petit baiser, Althea avait montré une expression heureuse, mais boudeuse.

{Elle nous a entendus ?}

{Plutôt que cela, elle vous a probablement compris. Même si elle n’entend pas ta voix, elle peut lire tes lèvres.}

{La lecture des lèvres, hein}

« ... Hmph »

Althea se moqua et inclina complètement tout son corps contre le mien.

{On dirait que je n’avais pas tort quant au fait de t’écouter en lisant tes lèvres.}

Puisque c’est le cas, le « monologue » d’Althea n’était pas une conversation à elle-même, mais une sorte d’allusion ou de conseil.

J’avais continué à caresser la joue d’Althea.

Je l’avais fait comme je l’avais fait avant.

Je lui caressais la joue en l’adorant comme Althea, comme une simple femme.

Pas comme une expression de gratitude pour les conseils de la grande sage...

{Kukuku, elle pourrait vraiment dire que c’est en considération pour toi-même.}

J’avais donné un léger coup à Éléanore qui avait parlé avec espièglerie avec mon doigt.

{Tu es celle qui devrait être la plus sérieuse.}

Tout en caressant chèrement Althea, je mémorisai dans ma tête l’allusion qu’elle avait donnée.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Ethan Nakamura

    Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire