Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 9 – Chapitre 268

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 268 : Le devoir de Dieu

« C’est bon pour toi, Caroline. »

« Eh ? »

Les yeux de Caroline s’élargirent pour une raison quelconque, faisant un visage surpris.

Y avait-il de quoi être surpris ?

« Quel est le problème, Caroline ? »

« Dieu merci... »

« Vraiment, qu’est-ce qui t’arrive ? Pourquoi fais-tu une expression si soulagée ? »

« Juste avant, je ne pouvais pas comprendre les mots de Dieu, alors... Dieu merci... Je peux encore les comprendre. »

{Je vois. Elle a été surprise parce qu’elle ne pouvait pas comprendre tes mots, mais elle est soulagée parce qu’elle pourrait te comprendre un moment plus tard.}

« Cela semble être le cas. Mais pourquoi ne pouvait-elle pas me comprendre ? Hikari »

« Oui. Onee-chan, peux-tu comprendre Hikari ? »

« ... ? »

« Hein ? Tu ne peux pas ? »

Hikari pencha la tête pendant qu’elle disait ça, mais même ainsi, Caroline inclina aussi la tête avec une expression interrogative.

« Tu ne peux pas comprendre ce qu’Hikari dit ? »

« Oui. »

« L’effet du prix de loterie a-t-il disparu ? Non, ça ne devrait pas être un consommable, mais... »

« Tu veux le demander à la loterie ? »

Avait suggéré Hikari. Je pensais que c’était une bonne idée.

« Que voulez-vous dire par loterie ? »

Caroline semblait comprendre les mots d’Hikari en ce moment.

« Tu peux comprendre ? »

« Oui, Dieu. Je peux si je le veux. »

« Si tu veux... hein. Attends une seconde. »

« Oui. »

J’avais laissé Caroline dans sa chambre, amenant des individus de mon manoir dans sa chambre en utilisant ma plume de téléportation.

J’avais amené Miyu, Colaria et Nana.

Je les avais fait parler avec Caroline.

Et voici ce que j’avais découvert.

« Caroline, tu ne peux comprendre que les gens que tu veux écouter, hein »

« Ça pourrait être ça... »

« Ça pourrait être quelque chose qui pouvait correspondre avec la fréquence »

« fré, qu’en, ce ? »

Caroline inclina la tête. Hikari avait également incliné la tête.

Cela pourrait être une chose peu familière à ce monde.

Mais je l’avais très bien compris.

Dès le début, Caroline n’entendait que des fréquences aiguës, mais après avoir acquis la compétence « Rétrocompatibilité », elle était sur le point d’entendre des fréquences vocales différentes.

Bien qu’elle puisse entendre à de nombreuses fréquences, elle ne pouvait toujours pas entendre... ne pouvaient pas comprendre les fréquences qu’elle ne percevait pas actuellement.

Eh bien, il n’y avait pas beaucoup de problèmes à ce sujet.

Même les gens ordinaires avaient du mal à en entendre un autre dans des endroits les plus fréquentés. L’état actuel de Caroline était similaire à cela, donc il n’y avait presque aucun problème.

D’un autre côté, le problème était de savoir quoi faire à partir de maintenant.

Caroline était maintenant capable de parler avec des gens ordinaires, alors comment devrais-je faire d’elle le pape ?

J’avais réfléchi à ça une seconde.

« Onee-chan, aimes-tu les fleurs ? »

« ... »

« Hein ? Onee-chan ? »

Pendant que j’y pensais, Hikari avait appelé Caroline, mais elle n’avait pas réagi.

Caroline, elle devrait pouvoir entendre sa voix, mais elle ne pouvait pas comprendre ce qu’elle disait.

Puisque c’était comme ça, elle devrait être capable d’entendre Hikari lui parler. Elle devrait pouvoir lui parler si elle se concentrait... ce devrait être le cas.

Mais Caroline, elle ne faisait que me regarder, ne répondant pas à Hikari.

« Caroline »

« Oui ! »

« Pourquoi ne réponds-tu pas à Hikari ? »

« Euh... Je ne voulais pas manquer les mots de Dieu... juste comme avant... alors... »

Avait répondu timidement Caroline.

{Comme c’est innocent, exactement à la manière d’un chien loyal.}

« C’est bon, mais... alors cela n’avait pas de sens. »

Elle était complètement concentrée en essayant de ne manquer aucun de mes mots, mais cela n’avait aucun sens si elle ne correspondait pas sa fréquence avec celles des autres personnes qui lui parlaient.

Je lui avais déjà donné la compétence, donc c’était inutile si elle ne l’utilisait pas.

... pour le meilleur ou pour le pire, Caroline semblait être une fille innocente.

« Caroline. »

« Oui ! »

« Je partirai pour l’instant. Je reviendrai demain. Jusque-là, parle à autant de personnes que possible. »

« Parlez à beaucoup de gens ? »

« C’est cela.... laisse-moi voir. Va leur demander leurs noms. Tu devras me dire leurs noms quand je viendrais demain. »

« Compris ! »

Caroline acquiesça joyeusement.

{Kukuku, tu ressembles plus à un instructeur donnant ses devoirs qu’à un dieu.}

Avait dit joyeusement Éléanore.

Je me sentais aussi un peu comme ça.

 

☆☆☆

 

Pendant le déjeuner du lendemain, je m’étais téléporté dans la chambre de Caroline.

Il y avait un lit simple dans sa chambre, et pourtant Caroline dormait à son bureau.

J’étais allé à ses côtés pour la regarder...

{Elle tient quelque chose... un cahier ?}

« C’est plein de mots. Adonis, Eleni, Kylute, Éléanorea... c’est... »

{Ce sont les noms des gens. Probablement les noms des personnes à qui elle a parlé.}

Cela semblait être le cas.

Mais ceci... c’est incroyable de voir le nombre qu’il y avait.

J’avais soigneusement pris le cahier de Caroline pour ne pas la laisser se réveiller.

D’un coup d’œil, je pourrais dire qu’il y avait le nom d’une centaine de personnes.

Au contraire, il y en avait plusieurs centaines... peut-être même un millier.

« Elle a parlé à tant de gens ? »

{Elle a probablement fidèlement gardé ton ordre. C’est adorable.}

« Je suppose. »

J’avais porté Caroline.

Je lâchai une faible aura pour ne pas la réveiller et la mettre sur son lit.

Après avoir placé une couverture sur elle, j’avais tiré une chaise sur le côté de son lit.

Je m’étais assis et j’avais attendu.

Je l’avais fait pour que je puisse la féliciter dès qu’elle se réveillera.

J’attendais silencieusement qu’elle se réveille naturellement.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Ethan Nakamura

    Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire