Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 9 – Chapitre 263

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 263 : La peur et les gains illimités

{Quelle est la suite ?}

« Pour le moment, je vais tout faire à fond. »

{Utilise-les comme un avertissement, hein. Tu veux que je le fasse ?}

« Laisse-moi voir. Je vais te le laisser. »

{Oui. Laisse-le-moi. Je suppose que nous aurions aussi dû emmener Hikari.}

Éléanore était vraiment pleine de regret.

Alors qu’elle montrait une grande rivalité envers sa fille Hikari en tant qu’Épée Démoniaque, elle enseignait à Hikari beaucoup de choses sur ce que devait être une Épée Démoniaque.

Bien que cela semblait contradictoire à première vue, on dirait qu’elle avait une certaine logique derrière elle.

« S-Sois maudit »

« Oui ? »

« Tu penses que tu nous as vaincus avec ça ? Hum, nous ne céderons pas même dans cette situation ! »

« C-C’est vrai ! Nous exterminerons ton existence au nom de Dieu ! »

Les deux hommes avaient récupéré de leur surprise et avaient montré leur hostilité pendant qu’ils avaient dit cela avec confiance.

« Que diable... » Peu de temps après avoir pensé à cela, les hommes avaient joint leurs mains et s’étaient mis à prier.

Leurs corps avaient libéré une lumière. C’était une lumière qui semblait vraiment sacrée. Il ne faisait cependant aucun doute qu’ils envisageaient de faire quelque chose.

{Kukuku, regarde comme ils sont complaisants. Ils semblent être de jeunes nobles qui ne connaissent pas la vraie bataille.}

Éléanore avait l’air de trouver cela drôle, cependant elle roulait des yeux.

C’était exactement comme elle avait dit.

Ces deux clowns avaient commencé à chanter ou à prier devant l’ennemi sans la moindre protection.

Pour tester tout ça, j’avais frappé le sol et un petit caillou avait sauté en réaction. Ce caillou avait effleuré l’une des joues des hommes, créant une blessure.

L’homme avait ouvert les yeux dans sa pose de prière et parut choqué.

Est-ce réel ? Ils n’avaient vraiment pris aucune contre-mesure ?

{Quel groupe intéressant ! Ça me donne envie de les regarder finir.}

Je pouvais comprendre ce qu’avait dit Éléanore. Voyant qu’ils étaient stupides, je voulais qu’ils me montrent ce qu’ils avaient l’intention de faire.

C’était pourquoi je les laissais faire. J’avais attendu qu’ils terminent ce qu’ils faisaient.

Après avoir attendu environ une minute, après les avoir attendus assez longtemps pour les tuer 777 fois, un monstre brillant de lumière était apparu devant les deux.

La raison pour laquelle je l’avais appelé monstre était parce que son corps inférieur était celui d’un serpent, et le haut du corps était celui d’une femme en armure tenant une épée et un bouclier.

« C’est ce qui nous est envoyé par notre Seigneur ! »

« La Sainte Bête Gardienne Lamia ! »

Les deux hommes qui avaient convoqué cette Lamia avaient agi rapidement comme s’ils avaient gagné.

« Va, Lamia ! »

« Tue ce porteur d’Épée Démoniaque ! »

Dès que l’homme l’avait ordonné, la Lamia avait chargé vers moi.

Elle balança son épée tout en chargeant de manière imprévisible comme un serpent. La lame de son épée s’était rabattue en reflétant la lumière de la lune.

J’avais bloqué en utilisant Éléanore, et des étincelles s’étaient éparpillées.

Sa puissance, sa vitesse et sa compétence à attaquer.

Chacune d’elles était assez décente et c’était peu près au même niveau que l’actuelle Sélène.

J’avais jugé cela en recevant sa première attaque.

{Esquives !}

« Mu ! »

J’avais donné un coup de pied au sol et j’avais sauté en arrière après avoir entendu l’avertissement d’Éléanore. Une entaille avait effleuré le bout de mon nez.

J’avais vérifié après avoir atterri. Ce n’était pas l’épée de Lamia, mais il n’y avait rien d’autre.

{Non, c’est cela.}

« Quoi ? Hmm ! »

Peu de temps après, Éléanore avait dit que « ça » était apparu.

Comme si l’obscurité à côté de la Lamia fondait, cette chose était apparue comme si son camouflage était libéré.

Cela ressemblait exactement à Lamia.

Elles se ressemblent complètement. Une autre Lamia était apparue comme un reflet dans le miroir.

« Une attaque-surprise invisible, hein. »

{ ... Ça, ça ne semble pas être le cas}

« Que se passe-t-il ? Une autre Lamia était apparue. »

« Cela ne s’était jamais produit avant... »

Les deux hommes qui avaient convoqué la Lamia semblaient confus. Il semblerait que la situation était inattendue pour eux aussi.

{Qu’est-ce que tu vas faire ?}

« Pour commencer, je vais essayer de les vaincre. »

J’avais chargé avec Éléanore placé vers le haut. Je l’avais balancé à une vitesse supérieure à la vitesse de réaction de la Lamia.

L’Épée Démoniaque avait clignoté. Une des Lamia avait été vaincue et avait disparu après s’être transformée en brume.

« C’est... »

Je n’avais pas pris la peine d’attaquer l’autre Lamia et j’avais sauté vers l’arrière. C’était parce que le sentiment quand j’avais coupé le Lamia m’était familier.

« Éléanore. »

{Il n’y a pas de doute. C’est la même chose qu’avec ce serpent blanc.}

J’avais eu l’agrément d’Éléanore.

Le sentiment que j’avais eu lorsque je tranchais Lamia était le même qu’avec l’Opis, ce serpent blanc.

En y réfléchissant, elle libérait une lumière, et sa moitié inférieure était celle d’un serpent.

{Cependant... elles n’ont pas l’air de se diviser.}

« ... Probablement. »

J’avais élevé Éléanore et m’étais approché avec désinvolture. Je m’étais alors enveloppé de mon aura de cape sombre pour provoquer l’attaque de l’ennemi.

La Lamia avait balancé son épée et je l’avais bloquée en utilisant Éléanore.

Des étincelles éparses et une autre frappe invisible étaient venues de côté.

Je l’avais esquivée de peu et j’avais fait un regard observateur.

Tout comme plus tôt, une Lamia était apparue de l’obscurité.

{Je vois. Cette fois-ci, ses effectifs ne se multiplient pas quand tu la coupes, mais elle le fait quand elle te frappe.}

« Son pouvoir et sa vitesse sont les mêmes. C’est vraiment la même chose qu’avec Opis.... et. »

{Hein}

J’avais haché la nouvelle Lamia qui était apparue avec le revers de ma lame et il était apparu.

Le billet de loterie.

C’était apparu après avoir vaincu la première Lamia, et il était apparu à nouveau cette fois.

J’avais continué. Je me protégeais de l’attaque de Lamia, la faisant se multiplier et tout en vainquant la nouvelle Lamia apparue.

Plus de billets de loterie étaient apparus.

On dirait que je gagne un billet de loterie chaque fois que j’en bats une.

{Tu vas les farmer ?}

« C’est le moment idéal pour le faire. »

{Et ces gars-là ?}

« Je suis sur le point de m’en occuper. »

{Hein ?}

Pendant que je farmais des tickets de loterie grâce aux Lamia, les hommes avaient l’air choqués.

Les deux ne l’avaient pas encore remarqué. Ils n’avaient pas remarqué que leurs pieds étaient déjà attachés par mon aura et l’aura d’Éléanore.

C’était l’aura que j’avais dégagée quand j’avais fait l’aura de mon manteau sombre. À partir de maintenant, j’allais prendre mon temps pour leur faire peur, en créant les bases de leur confession.

« Uuu... UUWAAAAAAA !! »

« Il y a quelque chose ! Ne le fais pas ! Nooooon ! N’entre pas en moi !! »

C’était la punition pour avoir comploté contre ma femme. J’allais leur laisser y goûter pendant que je farmais.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.
    Vous aussi vous pensez que Eleanore voulais emmener Hikari pour lui aprendre la
    Torture et comment faire en sorte que l homme connaisse une souffrance
    Inimaginable.

  2. Ethan Nakamura

    Merco pour le chapitre.

Laisser un commentaire