Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 9 – Chapitre 262

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 262 : La manière qu’avait Hikari de voir son puissant papa

J’avais regardé par la fenêtre du salon Saramas partir.

« Ils sont allés jusque là, hein »

{Te servir nominalement, mais seulement pour gagner du temps. C’est un plan décent. Même si c’est décevant, car c’est trop simple}

« On dirait que tu t’amuses. »

{Est-ce vrai ? Quoi qu’il en soit, que vas-tu faire ? Le suivras-tu ? Te débaucheras-tu ?}

« En aucune façon. »

Je m’en étais moqué.

Saramas était venu et m’avait dit qu’il voulait que je jette un coup d’œil parce qu’il avait rassemblé de nouveaux esclaves.

Il voulait que je les regarde et donne mon avis. Il disait que les esclaves évalués par Kakeru Yuuki pouvaient être vendus à un prix élevé.

Je savais que c’était un complot, et Miyu le classait même comme mon ennemi. Mais Saramas était là pour parler affaires. Il avait le désir de : « peut-être que je les achèterais », alors j’étais presque déçu à mi-chemin.

Probablement, un « service » approprié était en attente.

« Papa. As-tu terminé de parler ? »

Quand je pensais à ce que je devais faire, Hikari entra dans la pièce, portant Chibi Dragon.

« ... »

« Quel est le problème, papa ? »

En me regardant fixement sans rien dire, Hikari pencha la tête.

« Hikari... tu peux changer l’apparence de ceux que tu as convoqués ? »

« Je le peux. Pourquoi ? »

« Peux-tu les faire aussi ressembler aux autres ? »

« Que veux-tu dire ? »

Hikari inclina la tête. Je m’étais accroupi et lui avais chuchoté à l’oreille.

« J’essaierai. »

Hikari avait mis Chibi Dragon au sol et « Mumumumu ~ ~ », elle avait rassemblé ses pouvoirs.

Elle avait fait la pose la plus mignonne du monde et l’apparence de Chibi Dragon avait changé.

Une lumière fut libérée et sa silhouette se développa, la transformant en la forme humaine d’Olivia.

Mais ce n’était que pour un instant.

La forme humaine d’Olivia n’était que le point relais. La même lumière avait été libérée et sa silhouette avait changé à nouveau.

Cette fois, c’était mon apparence.

« Fuu ~, l’apparence d’O-chan s’est transformée en celle de Papa. »

{Oui, ça l’a fait}

« Ohoho, Hikari peut le faire aussi. »

J’avais regardé Olivia.

Elle avait vraiment pris mon apparence, de ma coiffure jusqu’aux vêtements que je portais.

« Est-ce que je ressemble vraiment à un méchant comme ça ? »

Contrairement au ton amical d’Olivia, cela ressemblait à celui d’un terrible méchant.

Mes yeux émettaient une lumière suspecte avec des flammes apparaissant comme un effet. Mon visage montrait un sourire féroce, avec mes canines libérant une lueur vive.

Cela ressemblait exactement à un méchant que vous pouviez accrocher dans un musée avec le titre « Le Méchant ».

{Kukuku, ça veut dire qu’Hikari te voit comme ça.}

« Quoi !? Est-ce vrai, Hikari ? »

« Oui ! C’est le plus beau visage de Papa ! »

« Vraiment... »

Je m’étais soudainement senti perplexe.

« Plus important encore, pourquoi l’Humain fait-il cela à Hikari ? »

« O, Oui... je veux que tu ailles à la boutique de Saramas à ma place »

J’avais dit à Olivia et à Hikari le plan impliquant Mélissa.

Je ne savais pas où Mélissa serait attirée, alors je ne pouvais pas utiliser ma plume de téléportation pour me précipiter là où elle était. C’était pourquoi la seule chose que je puisse faire était de la suivre partout.

Cependant, si je ne suivais pas leurs plans, ils n’agiraient pas.

« C’est pourquoi je veux que tu ailles chez Samaras à ma place... combien de temps cela peut-il durer ? »

« Je te l’ai déjà dit, non ? Je pourrais rester comme ça pendant longtemps tant que je ne ferais rien. Laisse ça à moi et à Hikari. »

« Hikari fera de son mieux ! »

Olivia souriait sans soucis et Hikari fit une pose très mignonne.

J’avais confié le cas de Saramas à elles deux.

 

☆☆☆

Pendant la nuit dans les prairies, je m’étais caché en utilisant mon aura de camouflage, et je m’étais trouvé entre le groupe de Mélissa et les deux hommes.

C’était pour que je puisse entendre la conversation des deux côtés et que je puisse faire face à tout ce qui se passerait des deux côtés.

Les hommes avaient reçu un message magique et après avoir fait des visages sûrs de leur victoire, ils avaient envoyé un signal.

L’instant d’après, cinq assassins apparurent silencieusement et chargèrent Mélissa de différentes directions.

J’avais également pris des mesures.

J’avais immédiatement tué ces cinq assassins tout en étant enveloppé par mon Aura de camouflage.

Je leur avais coupé la tête et je donnais un coup de pied à ces deux hommes dans la voiture.

Leurs visages assurés de leur succès s’étaient transformés en expression terrorisée après avoir vu les têtes coupées gisant sur le sol.

Le groupe de Mélissa n’avait rien remarqué du tout. Après les avoir vu partir, j’avais enlevé mon aura de camouflage et j’étais apparu devant les hommes.

« H-Hiii! »

« Le porteur de l’Épée Démoniaque !? »

Dès qu’ils m’avaient vu, leurs soupçons avaient été écrasés par la peur.

« Ceux qui complotent contre mes femmes... vous devriez savoir ce qui leur est arrivé ? »

« “Hiii!” »

Je levais involontairement le coin de mes lèvres. Elles avaient naturellement formé un sourire bien que ce ne soit pas intéressant du tout.

Les hommes étaient tombés sur leur dos et avaient essayé de se retirer, emplis par la peur. Bien sûr, je ne les laisserais pas partir.

{Kukuku, Hikari a bien agi.}

Éléanore semblait avoir dit quelque chose, mais ma tête était en train de réfléchir à la façon dont je leur ferais regretter cela.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.
    Je me demande si Samramas vas être raccourci d’une tête?

Laisser un commentaire