Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 8 – Chapitre 216

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 216 : L’instant où Éléanore avait été surpassée

La silhouette d’Éléanore avait brillé comme une brume sèche... et en un instant, elle était devant moi.

J’avais bloqué l’arme qu’elle avait rabattue en utilisant Hikari. Le son des Épées Démoniaques se répercuta dans l’air.

« Tu es rapide ! »

« Ces deux Épées Démoniaques, je les aime. Je vais les utiliser après t’avoir tué. »

 

 

« Cela ressemble à une bonne blague venant de ta part »

Éléanore plissa les sourcils.

Je l’avais repoussée en balançant Hikari.

Éléanore fut projetée dans les airs, puis elle écarta les bras. Une lumière rouge avait alors été libérée de tout son corps.

En même temps qu’elle fit ça, l’espace environnant sembla se plier, et d’innombrables épées apparaissaient.

Éléanore.

Les épées qui ressemblaient à son allure sous forme d’Épée Démoniaque semblaient couvrir l’espace environnant.

Il y en avait probablement plus d’une centaine.

« Laisse-moi donc te tester. »

Éléanore avait souri et elle agita la main. Les épées avaient simultanément foncé vers moi.

{Ne sois pas insouciant.}

{Elles ont la même odeur que maman.}

« Je sais cela ! »

Éléanore et Hikari.

J’avais utilisé les deux Épées Démoniaques pour bloquer les épées volantes.

Les Épées Démoniaques qui avaient été lancées étaient tombées, et c’était plus dense que la pluie. Je les avais bloquées en utilisant toute ma force et toute ma vitesse.

Chaque attaque était puissante et surtout, ses « propriétés » étaient celles d’Éléanore elle-même.

Je les avais toutes bloquées sans exception. Elles avaient toutes disparu comme de la fumée après être tombées.

{À ta droite !}

« Ku ! »

« Gakiii ... n! »

Mon corps bougea instinctivement en entendant l’avertissement d’Éléanore. J’avais paré l’attaque d’Éléanore qui avait diminué la distance jusqu’à arriver au corps à corps.

« Bien, tu as bloqué... Hmm ! »

Éléanore plissa les sourcils. Il y avait une aura sombre dans sa main qui se heurtait à l’Épée Démoniaque.

« Qu’est-ce que c’est ça ? »

« C’est ça ! »

J’avais soulevé mon équipement et je l’avais frappé avec l’Épée Démoniaque.

Je l’aurais tranché de nombreuses fois même si elle avait moins de force, attaquant à une vitesse d’une centaine d’attaques par seconde.

Chaque fois que je la tailladais, chaque fois qu’Éléanore recevait une attaque, l’aura explosait et infligeait des dégâts.

C’était l’une des techniques que j’avais acquises à la loterie.

« Eii ! Quelle attaque ennuyeuse ! »

« Il y a encore pire. »

« Ne sois pas arrogant. »

Éléanore avait pris de la distance en utilisant l’impact que nous avions fait en nous heurtant.

Elle avait claqué des doigts et des zombies, des squelettes... l’armée des morts-vivants était apparue sous mes pieds et avait saisi mes talons.

« Repose-toi un peu. »

« Avec juste ça ! »

J’avais libéré mon aura de manière explosive, chassant les morts-vivants.

J’avais chargé vers Éléanore après avoir supprimé les contraintes.

Nous avions échangé trois attaques. Bien que nous soyons égaux physiquement, elle avait des pouvoirs plus purs que mon Épée Démoniaque.

Pour la vaincre..., à l’instant où je pensais à ça.

Une intention de tuer était tombée du ciel.

« Je ne laisserai pas les humains se faire tuer ! »

Olivia qui se transforma de sa forme de dragonkin en forme de dragon attaqua Éléanore en chutant soudainement.

L’attaque à pleine puissance d’un Roi Dragon Olivia était ainsi venue en plus.

« Toi, le lézard, tu devrais rester en dehors de ça. »

Éléanore esquiva et contra avec un coup de pied tournant qui fit un tourbillon.

Olivia avait été touchée de plein fouet et avait été emportée verticalement.

Elle ne s’était arrêtée qu’après avoir amorti sa chute à travers plusieurs arbres.

« K-Kakeru. »

« Ne viens pas ! Reste juste là. »

Tania qui avait été déposée au sol par Olivia m’appela de loin.

Le pouvoir d’Éléanore pouvait même mettre à terre Olivia en une seule attaque, Tania n’avait pas les moyens de la combattre.

J’avais chargé vers Éléanore après lui avoir crié d’arrêter.

Éléanore qui s’était transformée sous sa forme humaine était forte.

J’avais lancé une attaque-surprise avec une courte téléportation en utilisant ma Plume de Téléportation.

J’avais collé une aura sur elle et je l’avais attaquée avec l’attaque multipliée.

Même avec les deux Épées Démoniaques et les objets que j’avais gagnés à la loterie, nous étions toujours égaux.

Je pensais que notre bataille allait s’éterniser comme ça.

« Hmm ! »

Les mouvements d’Éléanore s’arrêtèrent un instant. Les mouvements de ses membres s’émoussèrent, comme si quelque chose la dérangeait. Et bien que cela n’avait duré que 0,01 seconde... c’était suffisant.

« UOOOOOO !! »

J’avais réduit la distance, je lui avais fait perdre l’équilibre et j’avais bloqué ses contre-attaques en utilisant Éléanore. J’avais basculé Hikari vers sa tête qui était sans défense...

Cette fois, je m’étais arrêté. Mon corps se figea, mon attaque avait fait une pause.

Allais-je la tuer ?

Allais-je le faire ?

En utilisant Hikari, tuerais-je, Éléanore ?

Durant la 0,01 seconde pendant laquelle mon attaque s’était arrêtée parce que cela m’était venu à l’esprit, l’autre Éléanore avait retrouvé son équilibre et contre-attaqué.

Elle agita son bras dans un beau cercle et des dizaines d’Épée Démoniaque furent appelées à partir de là.

Les Épées Démoniaques avaient été lancées. Je les avais bloquées à la hâte en reculant, mais Éléanore s’était rapprochée comme pour mettre fin au combat.

À cause d’une hésitation momentanée, la bataille était complètement inversée. Je ne pouvais que me défendre contre les attaques d’Éléanore.

{Qu’est-ce que tu fais ?}

{Papa...}

Parce que notre force était presque égale, cet instant d’hésitation était fatal. Je ne pouvais que me défendre et l’initiative m’a complètement été enlevée.

« Prends ça ! »

« Ku ! »

Éléonore convoqua encore plus d’Épées Démoniaques, tira la plupart d’entre elles, en attrapa une et la balança.

Ce...

Quand j’avais pensé à contre-attaquer pour viser la destruction mutuelle, quelque chose m’avait dépassé sur le côté.

Cela avait volé à une vitesse qui était beaucoup plus rapide que je pourrais le croire.

Cette chose enveloppée par la foudre s’attaqua à Éléanore.

« Io ! »

C’était Io.

Io qui avait utilisé tous ses pouvoirs avait lancé une attaque-surprise en utilisant la technique qu’elle utilisait auparavant. Seulement en cet instant, Io avait surpassé Éléanore et ma vitesse.

Cependant, cela n’avait pas duré longtemps.

Peu après l’avoir attaquée, Io revint à la normale de sa forme d’éclair et s’effondra sur le sol.

{À présent !}

« Je le sais ! »

J’avais donné un coup de pied dans le sol et j’avais balancé mon Épée Démoniaque Éléanore pour sabrer l’Éléonore humaine qui avait été stupéfaite après avoir reçu pas mal de dégâts d’une attaque en dehors de son attention.

« Kuu ! »

Éléanore avait rapidement utilisé sa plus grande puissance possible et avait sauté en arrière.

Après l’atterrissage, une traînée de sang frais coulait de sa tête.

« Ku ! L’état de mon corps est toujours... Notre bataille sera reportée. »

« Qui te laisserait t’échapper. »

J’avais essayé de la poursuivre, mais Éléanore avait claqué des doigts et avait créé un mur en utilisant son armée de morts-vivants.

Des centaines de morts-vivants avaient été convoqués et avaient bloqué mon chemin.

Même si je les avais tués instantanément avec Éléanore et Hikari, j’avais laissé l’autre Éléanore s’échapper.

{Tu ne peux pas la rattraper maintenant.}

« Je le sais. »

Je rengainais Éléanore et Hikari et regardais les femmes qui s’écroulaient.

Olivia était venue en tenant le côté de son estomac.

« Olivia, tu vas bien ? »

« Désolé, j’ai été battue. »

Elle avait plaisanté en répondant.

On dirait qu’elle allait bien même si elle était un peu blessée.

D’un autre côté, Io s’était effondrée.

J’avais soulevé son corps et l’avais vue transpirer abondamment. Elle gémissait de douleur.

{Tu devrais la laisser se reposer.}

« Oui. »

{Cependant, j’ai été surprise. Elle est intervenue en dehors de notre perception.}

« J’étais aussi surpris par ça. »

{« Que » Io a pu faire ça, hein ~.}

Éléanore avait été très impressionnée. J’avais aussi eu le même sentiment qu’elle.

Elle était une magicienne peu fiable qu’on pouvait trouver n’importe où lors de notre première rencontre, mais elle avait tellement progressé maintenant, elle pouvait dépasser Éléanore et ma perception bien que ce fut seulement pour un instant.

« K-Kakeru... »

« Quel est le problème ? »

{On dirait qu’elle parle dans son sommeil.}

Comme Éléonore l’avait dit, Io n’était pas consciente, elle marmonnait seulement dans son sommeil.

« Je vais... plus... pour toi, Kakeru... »

« ... »

« Plus plus, plus... »

Io répétait « plus ».

Son apparence était si douce, si aimable.

Je lui avais donné un doux baiser.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

7 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

  2. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire