Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 8 – Chapitre 215

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 215 : Évolution

Au pied du mont Sirulia.

Comme nous étions partis de la montagne sur le dos d’Olivia, j’avais senti sur le sol des pouvoirs sacrés similaires à ceux que j’avais ressentis dans la source de Maraton.

J’avais fait attendre Olivia dans le ciel et j’avais sauté en tenant Éléanore et Hikari.

Après avoir atterri, j’avais cherché la source de ce pouvoir.

Je l’avais immédiatement trouvé.

Il y avait un trou géant à dix mètres de l’endroit où j’avais atterri.

Les serpents blancs d’avant étaient sortis de ce trou semblable à une caverne qui était relié au souterrain comme s’ils avaient réagi aux Épées Démoniaques.

J’avais dégainé Éléanore et Hikari et pris position.

« Je commence déjà à avoir l’impression que je suis devenu de vieux amis avec ces gars-là »

{J’en ai déjà marre de les voir. C’est toujours fatigant de faire sortir un adversaire.}

{Hikari ne les aime pas trop...}

« Après tout, ils sont les ennemis naturels des Épées Démoniaques. »

Éléanore ne semblait qu’ennuyée, mais Hikari avait l’air de vraiment les détester.

« De toute façon, détruisons-les. Cela sera ennuyeux si nous les laissions ici et qu’ils nous dérangent plus tard. »

{Umu}

{Hikari fera de son mieux !}

J’avais saisi les Épées Démoniaques, mais quand j’étais sur le point d’attaquer.

Une fille tenant un bâton était tombée du ciel.

Elle avait libéré ses pouvoirs magiques quand elle était sur le point d’atterrir pour bloquer sa chute.

Son chapeau de grande magicienne flottait un instant, mais elle l’attrapa et le tint pressé.

Celle qui était tombée était...

« Io ?! »

J’avais été surpris et levais les yeux vers le ciel. Olivia était toujours dans le ciel. Elle battait encore tranquillement ses ailes à l’endroit où j’avais sauté.

 

 

 

Elle était à une centaine de mètres du sol.

Io avait donc sauté de si haut.

« Quel est le problème ? Est-ce que quelque chose s’est passé plus haut ? »

« Non. »

Io secoua la tête et me dévisagea.

« Kakeru, laisse-les-moi. »

« À toi ? »

« Oui. »

Io hocha la tête alors qu’elle me regardait droit dans les yeux.

Son expression était sérieuse et ses yeux brûlaient intensément.

... Pourquoi ?, pensai-je, mais je rengainai Éléanore et Hikari tout en acquiesçant.

« Entendu. »

« Je te remercie ! »

Io avait répondu avec un sourire. Elle avait saisi son bâton magique et se tournait vers les serpents blancs qui sortaient du trou.

{Hou}

L’instant suivant, les sons avaient disparu.

Le corps de Io était enveloppé d’une faible lumière.

Son énorme quantité de pouvoirs magiques tourbillonnait.

{On dirait qu’elle a l’intention de faire quelque chose.}

« Ouais, en plus, c’est quelque chose de différent des autres fois. »

{C’est~ ?}

« Probablement. Voilà ce que je ressens. »

C’était une supposition. Cependant, Io émettait actuellement ce genre d’aura autour d’elle.

Le visage d’Io était terriblement sérieux, on pouvait même sentir qu’elle défiait sérieusement quelque chose.

Bien que les serpents blancs soient l’ennemi naturel des Épées Démoniaques, d’un autre côté, ils étaient juste des monstres légèrement plus forts pour des humains.

C’étaient des adversaires qu’Io pouvait vaincre si elle se battait normalement. Elle n’avait pas besoin de faire un visage aussi sérieux contre eux.

Si tel était le cas, son adversaire n’était pas les serpents blancs.

Son adversaire était Io elle-même.

Les pouvoirs magiques d’Io avaient atteint leur apogée. Elle avait chanté et avait libéré sa magie de foudre.

La foudre avait traversé Io elle-même !

{Grande soeur Io ?! A-t-elle échoué ?}

{Non}

« Elle a à la place réussi. »

Bien que la foudre soit tombée sur Io, elle n’avait pas atteint le sol.

Bien que la foudre tombait sur la tête de Io, elle avait été absorbée par son corps.

Le corps de Io avait changé après avoir absorbé l’éclair.

C’était comme si elle se transformait vers la foudre elle-même, possédant un corps intangible.

En un clin d’œil, la silhouette d’Io avait disparu.

Elle bougea instantanément en s’éloignant vers les serpents blancs et balança son bâton magique qui se transforma en éclairs avec elle.

Elle n’utilisait pas la magie à ce moment-là, mais son bâton qui était poussé vers les serpents blancs les avait coupés en deux.

C’était ce qu’elle avait fait avec une seule attaque, bien que sa technique soit inférieure.

{Sa vitesse est incomparable à celle d’avant.}

« Elle a pris le pouvoir de la foudre, se transformant en quelque chose comme un être énergétique ou un esprit. »

{Comme elle est courageuse de faire un tel exploit dangereux.}

« C’était vraiment dangereux, hein »

{Bien sûr que cela l’est. C’est folie que de se faire frapper par un sortilège magique qui utilise tous tes pouvoirs magiques.}

« C’est vrai. »

Cependant, Io avait réussi.

Elle avait réussi à faire quelque chose que même Éléanore qualifiait de « folie ».

Tous les serpents blancs avaient été rapidement tués.

Bien que ce soit des adversaires qu’Io puisse facilement vaincre, elle les annihilait maintenant avec un pouvoir écrasant.

Après avoir détruit les serpents blancs, les pouvoirs magiques de Io avaient peu à peu quitté son corps et elle était revenue à sa forme originale.

Mais quand je pensais à ça, elle était soudainement devenue instable sur ses pieds.

J’avais couru vers elle et l’avais enlacé quand elle était sur le point de s’effondrer.

« Est-ce que tu vas bien ? »

« Je vais bien. Je viens d’épuiser tous mes pouvoirs magiques. »

« Tu es fatiguée, hein »

Si c’était le cas, il n’y avait pas besoin de s’inquiéter plus.

« Pourquoi as-tu soudainement fait quelque chose comme ça ? »

« J’ai été stimulée par Hikari. »

{Quoi ?}

« En regardant évoluer Hikari, même si elle est une Épée Démoniaque, j’ai pensé que je ne pouvais pas être distancé. »

« Je vois. »

J’avais embrassé Io.

C’était un baiser où nos lèvres se touchaient brièvement, mais c’était suffisant, car elle était faible en ce moment.

« Permets-moi d’y jeter un coup d’œil la prochaine fois. »

« Oui ! »

Même si elle semblait faible, elle hocha joyeusement la tête.

« Maintenant, c’est fait, revenons à Olivia... »

L’instant d’après, une lumière blanche m’avait entouré.

J’avais posé Io avant de réfléchir et sautai droit vers le haut.

J’avais bondi de toute ma force et passais rapidement devant Olivia qui se trouvait dans le ciel au-dessus de moi.

Je m’étais mis en position défensive en utilisant Éléanore et Hikari que je ne dégainais qu’à moitié et faisais une croix avec elles, puis j’avais encaissé un impact.

C’était un fort impact qui m’avait secoué jusqu’au tréfonds de mon corps.

Je m’étais défendu contre quelque chose qui avait attaqué Olivia.

« U, OOOOOOO !! »

Avec un rugissement, j’avais repoussé sur le côté cette chose qui l’avait attaquée.

Malgré tout, je n’avais pas pu le faire complètement, et j’avais été repoussé au sol par « ça ».

J’avais rapidement corrigé ma posture et j’avais atterri en regardant « ça ».

{Quoi... ?}

{Eh ? Ehhhhhh ?!}

La mère et la fille Épée Démoniaque avaient été surprises.

Elles ne pouvaient pas être blâmées.

C’était Éléanore.

Il s’agissait d’Éléanore sous sa forme humaine, celle que je ne pouvais rencontrer qu’à la place de la loterie.

Cependant, l’air autour d’elle était différent.

L’Éléanore de la loterie était une parente adorable qui aimait vraiment sa fille, mais l’Éléanore devant moi affichait un sourire sinistre.

C’était un Roi-Démon.

Son apparence avait quelque chose qui m’avait fait penser à ces mots.

« Tu es... Éléanore ? »

« De penser que tu le devinerais dès le moment où tu m’as vue. Je commençais enfin à devenir curieuse de ton identité. Et aussi, c’est la même chose avec ces deux Épées Démoniaques qui me ressemblent beaucoup. »

« Plutôt que de parler de ça, que s’était-il passé ? Pourquoi es-tu sous forme humaine ? »

« J’ai reçu un corps physique. »

Éléanore répondit en faisant un ricanement.

« Le corps le plus fort et le plus adapté à mes pouvoirs. »

{Rodotos...}

« As-tu pris le corps de ce type ? »

« Exactement. »

« Oh, Éléanore ! Qu’est-ce que ça veut dire ? »

{M-Même si tu me le dis...}

Éléanore avait exceptionnellement émis une émotion confuse.

Bien qu’à plusieurs reprises depuis notre arrivée ses souvenirs n’étaient pas fiables, elle était toujours l’Éléonore habituelle.

C’était la première fois que je sentais Éléanore confuse comme ça.

Et l’individu qui l’avait rendu comme ça.

J’avais regardé l’Éléanore du passé... dans son apparence de Roi Démon.

Non seulement elle possédait un corps physique, mais elle avait des pouvoirs purifiés qui semblaient même se renforcer.

L’aura de l’Épée Démoniaque, avec une quantité bien supérieure à celle que j’utilisais, avait été condensée en une forme humaine.

C’était comme ça que je l’avais vue.

Et c’était très beau.

Cette existence purifiée, c’était la véritable Éléonore, pensais-je.

Son existence devrait s’appeler la véritable Éléonore, pensais-je.

« ... Fufu. »

« Qu’est-ce qui est amusant ? »

« Non, c’est juste que je m’amuse. »

« De l’amusement ? »

« Je le savais avec cet échange. Tu es plus forte que Rodotos. »

« Bien sûr. Ne me traite pas comme ces humains. »

« Tu es plus forte que n’importe quel adversaire que j’ai combattu, bien plus forte, même. Et c’est probablement parce que tu as pris cet aspect. »

« ... Qu’est ce que tu essayes de dire ? »

« Eh bien ! Rien de grand. »

J’avais saisi Hikari.

J’avais jeté un coup d’œil à Io qui regardait de loin avec une expression stupéfaite.

« Je pense juste que je ne peux pas perdre. »

L’instant suivant, après avoir dit cela, j’avais fortement senti la présence des deux Épées Démoniaques.

À côté des Épées Démoniaques apparurent deux filles qui semblaient se blottir contre elles-mêmes, une illusion qui venait de mon imagination.

« Deux... moi ? »

L’Éléanore devant moi avait élargi ses yeux à cause du choc.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

5 commentaires

  1. Enfin une incarnation physique d'Eleanore dans le monde réel 🙂

  2. Merci pour le chapitre !

  3. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire