Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 7 – Chapitre 203

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 203 : Les enfants surpassent-ils les parents ?

Olivia.

Ce dragon était un adversaire que j’avais déjà combattu une fois. Delphina m’avait expliqué cela il y avait un moment.

Les dragons étaient des super-êtres qui possédaient une importante force et des pouvoirs magiques, ainsi qu’une grande intelligence. C’était pourquoi tous les dragons possédaient une grande fierté, agissant consciemment comme des « êtres puissants ».

De l’autre côté, au moment de la mort d’un dragon, c’était comme s’ils se transformaient en une bougie qui montrait ses derniers crépitements, leur force explosait comme une supernova. Quand cela arrivait, ils perdaient toute leur raison et leur intelligence, se dégradant en une existence qui n’apportait que la destruction.

La couleur de leurs corps changeait, et ils étaient redoutés en tant que dragons rouges.

Parce que les dragons possédaient une grande fierté, ils méprisaient de devenir une existence qui n’apportait que la destruction, alors beaucoup d’eux mettaient fin à leurs jours avant que cela n’arrive.

Cependant, il y avait aussi des dragons qui continuaient à avoir un attachement à leur vie, et à cause de leur lutte pour vivre, ils devenaient des dragons rouges après avoir été engloutis par leurs propres pouvoirs.

Olivia était un exemple de cela. Elle était devenue un dragon rouge dans le territoire du Royaume, de Mercury, causant des milliers de victimes.

Et après ça, je l’avais vaincue. Ce dragon rouge géant était l’un des ennemis les plus forts que j’avais jamais rencontrés.

J’avais regardé l’avis.

Je vois. Rodotos rassemblait des soldats pour vaincre Olivia, hein.

{Penser qu’un autre nom que nous connaissons apparaîtrait à nouveau.}

« De mon point de vue, vous et Olivia êtes des existences similaires. Toutes les deux, vous dépassez de loin la longévité d’un humain. Je ne suis pas surpris de l’existence d’Olivia après t’avoir rencontrée. »

{Hmm, je suppose que l’on n’y pouvait rien}

« Cependant, Rodotos et Olivia, hein... Je ne suis pas très intéressé par ces deux-là. »

Je murmurai en regardant l’avis.

Il n’y avait qu’une seule chose qui m’intéressait dans ce monde du passé. C’étaient les puissances qui agissaient pour effacer l’existence d’Éléanore.

Si ce passé était lié à notre présent, alors je devrais vérifier ces pouvoirs, et peut-être les écraser dans certains cas.

C’était pourquoi le plan de Rodotos d’attaquer Olivia ne me concernait pas.

C’était ce que je pensais. Mais.

« Je veux rencontrer O-chan. »

« Dans ce cas, allons la rencontrer. »

{Attends une seconde ! Toi, tu es toujours aussi bon que ça !?}

Éléanore était devenue immédiatement irritée.

Normalement, Éléanore pouvait savoir la plupart des choses que je pensais.

Selon le moment, elle pouvait ne pas connaître les détails mineurs, mais la plupart de mes plans et émotions lui étaient accessibles.

Bien sûr, j’étais sûr qu’Éléanore connaissait mon plan pour écraser ces puissances qui voulaient effacer son existence.

C’était pourquoi elle avait crié comme ça.

« Hikari dit qu’elle veut rencontrer Olivia. »

{Ku ! Ce parent adorable !}

« Alors, vas-tu l’arrêter ? »

{Hmm !?}

« Hikari, tu dois parler avec ta Maman. »

« Maman, je ne peux pas rencontrer O-chan ? »

Hikari fixa attentivement Éléanore. Elle regardait Éléanore avec ses beaux yeux, uniques à ces jeunes filles.

{Ggu ...}

Éléanore avait été écrasée par la demande mignonne d’Hikari.

Cette fille, elle m’appelait toujours comme un parent aimant, mais elle l’était encore plus que moi.

Si Hikari le demandait...

{L-Laisse-moi voir. Eh bien, il serait peut-être mieux de voir quel genre de personne était l’Olivia dans le passé}

... bien sûr, elle ne pouvait pas refuser. Cette manière de faire des choses pour cacher son embarras était tellement mignonne aussi.

Eh bien, maintenant c’était décidé.

Nous devrions aller voir Olivia pour Hikari.

Les choses en rapport avec Éléanore viendront après ça.

« ... et alors ? Où est Olivia ? »

J’avais demandé à la personne près de moi où l’on devait aller.

« Je suis désolée, je ne sais pas. »

{Moi aussi}

{Je viens aussi de découvrir qu’Olivia était aussi dans cette ère}

Les trois personnes qui pouvaient avoir une idée me répondirent en même temps qu’elles ne savaient pas.

Bien qu’elle soit aussi une Épée Démoniaque, Hikari n’était pas sûre. Io n’était pas encore née à cette époque, donc bien sûr elle ne le savait pas.

C’était ce que je pensais, mais.

« Moi, je pourrais savoir où elle est. »

De façon inattendue, Io avait dit quelque chose comme ça.

« Que veux-tu dire par : tu pourrais le savoir ? »

« J’avais reçu une quête de la Guilde auparavant. C’était pour enquêter sur d’autres dragons, s’il y avait le risque que plus de dragons rouges apparaissent. »

{C’est un travail énorme. Après tout, pour les dragons, c’est comme si on leur disait « tu n’as pas nettoyé tes dégâts »}

« C’est probablement pourquoi ils ont donné la quête à Io. Après tout, Io est actuellement l’aventurière la plus puissante de la Guilde. »

« Tu me surpasses... »

Io regarda timidement.

« Et donc, j’avais enquêté sur beaucoup de choses à propos d’Olivia. On dirait qu’elle a vécu toute sa vie dans un endroit appelé Edassa avant de devenir un dragon rouge. »

{C’est une information impressionnante.}

« Oui. Bon travail, Io »

« Oui. Uhm... Kakeru... »

Io avait commencé à gigoter, me regardant comme si elle voulait quelque chose.

J’avais immédiatement compris. J’avais tiré Io dans une étreinte et l’avais embrassée.

Io qui avait reçu sa « récompense » avait penché son corps vers le mien avec des yeux torrides.

L’humaine Tania retint soudainement son souffle. Elle l’avait regardée avec des yeux envieux.

D’un autre côté, les villageois qui étaient en face de l’avis nous avaient regardés avec des yeux disant « que diable sont ces gars-là ». Je les avais ignorés.

« Maintenant que c’est décidé, partons vers Edassa. Mais en passant, où est Edassa ? »

« Je suis désolée, je n’ai jamais été si loin. »

Io l’avait dit avec une expression pleine d’excuses.

« Et à propos de ça, Tania ? »

« Je suis désolée, je n’ai jamais entendu auparavant ce nom... »

« Qu’en est-il d’Éléanore ? »

{Je ne sais pas.}

« Hikari... eh bien, elle ne sait probablement pas »

Parce qu’il y avait le cas de Io, j’avais demandé à Hikari d’être sûre, mais elle avait seulement secoué la tête.

« Je saurai quand nous serons plus proches. Après tout, je suis toujours avec O-chan. »

« Je vois. Eh bien, que devrions-nous faire maintenant ? »

« ... ! S’il vous plaît, attendez un moment. »

Après avoir dit cela, Tania avait demandé aux villageois.

Après un moment, elle était revenue déçue.

« Personne ne savait... »

Dit-elle avec ses épaules tombantes.

Elle voulait probablement m’aider et obtenir une récompense tout comme Io. Elle avait l’air si triste. Je devrais inventer une raison plus tard pour l’embrasser.

Eh bien, en laissant ça sur le côté.

Que devrions-nous faire ?

{Ne devrais-tu pas devenir un soldat ? Rodotos va subjuguer Olivia. Si tu suis le rassemblement des soldats, tu devrais pouvoir la rencontrer. Une autre possibilité est que nous pourrions obtenir des informations en cours de route.}

« Eh bien, c’est vrai. »

En fin de compte, nous avions répondu au recrutement de soldats.

Nous étions partis du village et nous étions arrivés à une ville appelée Faara. Contrairement au village rural calme, il semblerait que c’était une ville bondée.

D’après ce que j’avait entendu de Tania, il semblerait que cette ville soit la plus grande de la région, il n’était donc pas rare que les villageois viennent ici pour gagner leur vie. Nous étions allés au lieu de rassemblement pour le recrutement des soldats.

Des hommes robustes et forts, et des magiciens composaient leur personnel.

Les gens qui avaient clairement l’air de « pouvoir se battre » pouvaient être vus ici et là.

Afin que nous puissions nous mêler aux soldats, et pour qu’elles ne soient pas vues avec des yeux lubriques, j’avais utilisé mon aura de camouflage sur Io, Tania et Hikari, pour qu’elles ressemblent à des hommes normaux.

L’aura de camouflage ne pouvait être perçue que par ceux qui avaient des pouvoirs égaux ou supérieurs à ceux d’Éléanore, donc il ne devrait pas y avoir de problème.

« Après cela, nous devons seulement nous assurer qu’Olivia ne soit pas vaincue. Nous allons sur une subjugation. Ce combat ne peut être évité. »

{Ça devrait aller. Tu pourrais la vaincre même après qu’elle se soit transformée en Dragon Rouge.}

« Je suppose que oui. »

J’avais regardé autour. Le recrutement des soldats avait rassemblé beaucoup de gens, mais... il ne semblait pas y avoir de personne forte.

« Peu importe le nombre de gars qu’ils rassemblent, ce ne sera pas un combat pour Olivia, n’est-ce pas ? »

{Ils vont probablement être utilisés comme chair à canon}

« Tu le penses ainsi ? Où est ce Rodotos ? »

Eh bien, je pense que tous les deux essaieraient de le faire.

{Qui sait ?}

Éléanore avait esquivé la question.

Bien, peu importe.

Maintenant, je me demandais combien de temps nous devrions rester ici...

« Hikari ? »

J’avais remarqué qu’Hikari fixait intensément un homme.

C’était un jeune homme. Celui qui avait un visage commun dont vous ne vous souviendrez pas en passant.

Eh bien, il avait une bonne carrure... ne me dites pas, qu’Hikari est !?

Je ne te donnerai pas ma fille... ces mots apparurent instantanément dans ma tête.

... mais.

« O-chan »

« Eh ? »

Hikari avait couru et avait enlacé l’homme.

« Oui, c’est vraiment O-chan. »

« Hein ? Tu... n’es pas humain ? »

L’homme murmura dans le doute, mais ce n’était clairement pas la voix d’un homme, mais celle d’une femme.

Ne me dis pas... que c’était Olivia ?

Mais pourquoi ? Aussi, comment ?

{Kukuku, tu as été battu par Hikari.}

Éléanore avait dit quelque chose d’intéressant pendant que je réfléchissais.

Pour commencer, je lui avais donné un léger coup avec mon doigt.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

6 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.
    PS : Trop drôle !

  2. Merci pour le chapitre !

  3. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire