Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 7 – Chapitre 201

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 201 : Je ne peux toujours pas l’utiliser

Je m’étais réveillé le matin enveloppé de chaleur.

Quand j’avais ouvert les yeux, deux filles étaient blotties contre moi tout en me regardant. C’était Tania et Tania. Elles avaient exactement le même visage.

Même leurs expressions avaient commencé à être identiques, si bien que je commençais déjà à avoir du mal à distinguer qui était qui.

... Du moins, c’était ce que je pensais, mais je pouvais le dire après tout.

Mes yeux s’étaient adaptés à la lumière du matin.

La Tania du futur possédait un corps transparent et la Tania du présent était tangible.

C’était devenu le seul moyen de distinguer qui était qui, sous la lumière du soleil.

{Bonjour, Kakeru.}

« Bonjour, Kakeru. »

« Bonjour. Avez-vous bien dormi toutes les deux ? »

{C’est impossible, je suis si heureuse que mon cœur bat si fort.}

« Oui... ça martèle tellement... »

La différence entre elles était visible dès qu’elles avaient commencé à parler. La servante fantôme était joyeuse et l’humaine était timide.

Mais même si j’avais dit cela, la différence entre elles avait diminué par rapport à hier.

L’humaine commençait à voir son moral s’améliorer.

« Pas mal, » dis-je.

{Oh c’est vrai. Kakeru, tu ne peux pas dire qui est qui de cette manière.}

« Non, pas vraiment…, » dis-je.

« S’il te plaît, attends un moment »

Les deux Tania s’étaient rapprochées et avaient attaché leurs cheveux en utilisant un ruban qu’elles avaient apporté de quelque part.

La transparente Tania lia ses cheveux à droite et l’autre Tania s’attacha les cheveux à gauche.

Bien qu’elles attachaient leurs cheveux aux côtés opposés, la longueur et l’épaisseur des cheveux qu’elles avaient attachés étaient les mêmes.

Les regarder côte à côte, c’était comme si je regardais un miroir avec son reflet.

 

« Et ainsi ? »

{Avec ceci, tu peux maintenant dire qui est qui, correct?}

« De quoi a-t-on l’air ? »

« Vous êtes toutes les deux charmantes. »

{Nous ne voulions pas dire ça comme ça, eh bien, c’est bon également.}

« Fufu... »

Bien qu’elles disaient cela, les deux montraient toujours leurs charmants sourires.

Maintenant, bien que j’aimerais faire un autre round en voyant à quel point ces deux-là étaient mignonnes, j’étais un peu inquiet pour Io et Hikari que nous avions laissées chez Tania.

Io était déjà une aventurière de Rang A, et elle s’appelait même la Grande Sorcière ou les Cents Éclairs. Et Hikari n’était même pas une humaine, mais une Épée Démoniaque. C’était pourquoi je ne craignais pas qu’elles soient en danger. J’espérais juste qu’elles ne se faisaient pas de soucis pour nous.

« Retournons », dis-je alors aux deux.

Elles hochaient la tête et s’entraidaient afin de mettre leurs vêtements.

En les voyant, j’étais sur le point de porter mes vêtements, mais...

{Attends !}

« Nous le ferons. »

Après que les Tania se soient habillées, elles m’avaient aidé à porter mes vêtements. Le fantôme Tania portait les vêtements de femme de chambre qu’elle avait quand je l’avais rencontrée, donc je n’avais rien senti de déplacé.

Après nous être habillés, nous avions tous les trois quitté la maisonnette magique.

Je l’avais rendu plus petite et l’avais placé dans mon entrepôt de dimension différente, puis j’avais sorti ma plume de téléportation.

« Quoi~... »

Tania qui avait vu ma série de mouvements que je faisais avait laissé sortir une voix remplie d’admiration.

{Ah ! Nous nous téléportons, hehe !}

« Vraiment ? Que veux-tu dire par “téléportons” ? »

« Il suffit de regarder. »

J’avais levé la plume de téléportation et nous nous étions tous les trois retrouvés à la maison de Tania.

Avec cela, je devrais la voir à nouveau surprise, mais quand je pensais à ça.

La foudre était tombée du ciel !!

« Hmph ! »

J’avais instinctivement dégainé Éléanore et je m’étais placé en position défensive.

Les deux Tania étaient à mes côtés alors j’avais libéré mon aura pour les protéger.

Les impacts avaient continué à venir.

Une fois, deux fois, trois fois...

Ceci... Je le savais.

C’était l’attaque ultime de Io qui faisait tomber une centaine d’éclairs consécutivement. Un par un, je m’étais protégé contre les éclairs qui tombaient.

* Grips *

L’humaine Tania avait attrapé mes vêtements.

Elle tremblait. On dirait qu’elle était effrayée par cet événement soudain.

Je lui avais tenu le menton et l’avais embrassée pendant que je me protégeais contre la foudre.

« Ne t’inquiète pas. »

« ... d’accord. »

Tania hocha la tête avec une expression stupéfaite.

Elle avait arrêté de trembler. Quelle fille mignonne !

Puis j’avais continué d’attendre jusqu’à ce que la foudre cesse de tomber.

Après que la pluie de la foudre se soit terminée.

« C’est décidé avec ça... Ah ! Kakeru !? »

« Bonjour. »

Io avait été surprise de me voir apparaître sous la fumée croissante.

« P-Pourquoi es-tu là !? »

« Je suis revenu en me téléportant. Plutôt que cela, pourquoi as-tu utilisé ton cent... ahh, ce mec, hein. »

Je n’avais même pas fini quand j’avais ressenti une intention de tuer par-derrière.

Je m’étais retourné et j’avais vu un serpent blanc.

C’était la même chose qu’hier. Il y en avait un autre ici, hein.

Io avait libéré son attaque finale pour résister contre ceci.

« Kakeru ! Est-ce que tu vas bien !? »

« Aucun problème. »

Avant cela, je devrais m’occuper de ce serpent.

En sentant mon intention de combattre, Hikari était venue à moi.

« Papa. »

« Ouais. »

J’avais attrapé Hikari qui était retournée à sa forme d’Épée Démoniaque et j’avais immédiatement tué le serpent blanc en utilisant la mère et la fille Épées Démoniaques.

Il s’était divisé en plusieurs serpents comme hier, mais Hikari était avec moi maintenant, alors il m’avait seulement fallu la moitié du temps pour les tuer.

Après m’être assuré que je l’avais tué complètement, j’avais vu l’humaine Tania abasourdie.

« Quelle foudre incroyable... ! Une fille se transformant en une Épée Démoniaque... ? Deux Éléanore... ? Eh ? Eh ? Ehhhhhhh !? »

Tania était complètement désorientée par la scène qui se déroulait devant elle, tandis que le fantôme Tania la regardait avec des yeux chaleureux.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

6 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

  2. Merci pour le chapitre.

  3. Merci pour le chapitre

  4. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire