Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 7 – Chapitre 184

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 184 : Crois en moi

Dans l’armée du royaume d’Égine, les troupes de Sélène. Ce qui était à l’origine 200 hommes était devenu 500 après avoir pris les soldats qui pouvaient se déplacer à Hanya.

Sélène était sortie avec ces 500 soldats.

Son adversaire se trouvait être une armée de 2000 hommes sous les bannières de l’un des trois ducs, le Duc Therios.

Avec une telle différence de nombre, il suffisait de capturer la forteresse par le trou béant à l’entrée.

Mais Sélène les avait interceptés de front.

Avec Neora que j’avais placée à côté d’elle, contrôlant les vagues de soldats ennemis vers Sélène qui menait son armée depuis l’avant, il était naturel qu’une montagne de cadavres se soit accumulée devant elle.

Et je regardais ça de mon palanquin.

{Elle est sur le point de changer.}

« ... »

Peu de temps après Éléanore ait dit cela, les actions de Sélène avaient changé.

Elle était passée des mouvements qu’elle avait appris lors de ces nombreux entraînements, aux mouvements les plus idéaux pour elle-même.

Et cela ressemblait beaucoup à la façon dont je bougeais.

En regardant d’ici, j’avais presque senti qu’il y avait un autre moi qui bougeait là-bas.

Et après un moment après que les mouvements de Sélène aient changé...

{Le moral s’est renforcé.}

« Oui. »

À cause du changement dans les mouvements de leur commandant, le moral des soldats était en plein essor.

Les autres soldats avaient commencé à submerger l’ennemi, et ce n’était pas seulement ceux se trouvant à côté de Sélène.

Éléanore et moi étions complètement dans une ambiance alors que nous observions tout ça.

{Au fait.}

« Hein ? »

{Sais-tu la manière dont certains soldats capturés l’appellent ?}

« Sélène ? Qu’est-ce que c’est ? »

{Ils l’appellent la Servante du Roi des Démons}, Éléanore riait avec joie dans ma tête.

« La Servante du Roi des Démons ? Qu’est ce que c’est que ce truc ? »

{Il semblerait que cela avait été commencé par quelqu’un qui t’a rencontré sur le champ de bataille.}

« Servante du Roi des Démons parce qu’elle se déplace presque de la même manière que moi hein... et je suis le roi des démons ? »

{Kuku, tu n’aimes pas ?}

« Vraiment ? Roi des Démons ? Quand est-ce que j’avais commencé à évoluer vers quelque chose comme ça ? »

{C’est un nom infâme qui convient bien à un humain qui a exterminé une armée de 3000 soldats sans en laisser un seul vivant. Et c’est d’autant plus vrai, puisque tu manies une Épée Démoniaque}

« Amusant »

{Eh bien, le porteur d’Épée Démoniaque est plus célèbre, donc ça ne changera peut-être pas. Mais... kukuku, pauvre fille. Il n’y a probablement aucun doute que son nom infâme serait celui de Servante du Roi des Démons.}

« Je devrais le lui dire plus tard. Elle pourrait aimer. »

{Cependant... on la changerait vraiment si on le fait, hein.}

« Hein ? »

{Cette jeune fille, elle était juste une fille arrogante et égoïste il y a peu de temps, mais elle est maintenant une épéiste décente.}

« Elle avait le talent pour ça. »

{Et la chance aussi.}

« Sa volonté est aussi assez forte. C’est la chose la plus importante. »

{La seule chose qui reste est d’élever sa confiance.}

J’étais d’accord avec Éléanore.

En regardant, j’avais vu que l’armée de Therios avait commencé à battre en retraite avec un nombre incroyable de victimes.

 

☆☆☆

 

À l’intérieur du cottage magique. Je me trouvais avec Hélèna et Sélène.

Hélèna faisait un regard gracieux, mais calme.

Comparée à cela, Sélène affichait une expression timide et nerveuse.

C’est bien qu’elle ne soit pas aussi arrogante et égoïste qu’avant, mais c’était aussi troublant qu’elle soit aussi timide.

J’avais écouté Hélèna en pensant à un moyen de m’en occuper.

« Le roi d’Aegina s’est levé pour vaincre les rebelles et celui qui dirige son armée est la princesse Sélène. Ces deux rumeurs se sont répandues dans tout le royaume d’Aegina et avec la famille royale légitime comme adversaire, la régence des Trois Seigneurs a perdu sa juste cause, et leurs soldats sont très inquiets. »

« Cela signifie que cette guerre est sur le point de se terminer. »

« Non, il semblerait que les trois ducs prétendent que le roi et la princesse sont des imposteurs. »

« Ils prévoient de résister jusqu’à la fin, hein. »

« Après tout, ils sont sûrs que Père est un imposteur. »

« Hmm. »

Bien que le roi d’Aegina soit vivant, il n’était pas différent d’un mort.

Non seulement il n’y avait aucun moyen de le guérir, mais il n’y avait aucun signe de réveil.

Selon Althea, une telle maladie ne pouvait être guérie par personne.

Les trois ducs le savaient, c’était pourquoi ils savaient aussi que le roi apparu sur le champ de bataille était un imposteur.

« Peu importe ce qu’ils prétendent, quand le roi... »

Hélèna m’avait jeté un coup d’œil.

« ... retournera à la capitale royale, et se montre aux gens, et tout finira. »

« Je suis d’accord... Hm, la capitale royale ? »

« Qu’est-ce qu’il y a, Kakeru ? »

« ... »

Il y avait quelque chose, quelque chose qui était juste présent sur le bout de ma langue.

En entendant le mot « capitale royale », j’avais l’impression de pouvoir me rappeler de quelque chose.

J’y avais profondément réfléchi, à cette chose qui était juste au bout de ma langue.

{As-tu besoin de mon aide ?}

« Comment une Épée Démoniaque m’aiderait-elle à me souvenir d’une Épée Démoniaque ? »

« Kakeru ? »

« Hélèna, tu te souviens de l’affaire avec Iris ? »

« Iris ? »

« L’Épée Démoniaque Xiphos »

« Oui, cette Épée Démoniaque que les légendes décrivent comme étant à l’origine une épée unique. C’était tout simplement dû au fait que Mercury et Aegina en avaient une chacun, n’est-ce pas ? »

« Où est-elle ? »

« Si j’ai raison, elle est dans le harem du roi. »

« Où est le harem du roi ? », demandais-je à Sélène cette fois.

« Je le sais ! Le harem de père, n’est-ce pas ? Il est dans le palais d’été. »

« Cet endroit. Hmm... »

J’étais passé par là avant.

Très bien, je devrais y aller.

Je devrais aller chercher Xiphos dans le Palais d’Été.

« Que comptes-tu faire avec Xiphos ? »

« Je vais aller la chercher et la donner à Sélène. Ce serait maintenant le meilleur pour elle. »

Un éclair illumina les yeux d’Hélèna. Elle avait réagi comme si elle connaissait le nom infâme, Servante du Roi des Démons.

Et puis, elle ajouta avec un visage sérieux.

« Je suis complètement d’accord. Bien qu’il s’agisse d’une Épée Démoniaque, Xiphos est le trésor national d’Aegina. Avec une princesse qui mène une armée la portant sur le champ de bataille, ce serait un très grand symbole. »

« Je vois. Je ne pensais pas aussi loin. »

Tout ce à quoi je pensais, c’était d’élever la confiance de Sélène, c’est pourquoi je m’étais demandé quelle serait la meilleure façon de lui donner le nom tristement célèbre de Servante du Roi des Démons.

Maintenant que c’était mentionné, c’était aussi un bon symbole. En raison de cela, cela devenait très important pour moi d’aller la prendre.

« Euh... Shou ? »

« Oui ? »

« Même une personne stupide comme moi le sait. Xiphos est dangereux non ? J’ai entendu dire qu’elle possédait le cœur des gens. Est-ce bon pour une personne telle que moi ? ... »

« Tu le peux, si c’est le toi actuel. »

« Mais... »

« Sélène »

J’avais appelé son nom et l’avais regardé droit dans les yeux.

Sélène haleta et fit paraître son corps plus petit.

Je lui avais dit tout en la regardant, avec une voix forte et claire.

« Crois-moi, à moi qui crois en toi. »

Les yeux de Sélène s’élargirent, et lentement, elle hocha la tête.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

8 commentaires

  1. Merci pour le chapitre

  2. Merci pour le chapitre !

  3. "Crois-moi, à moi qui crois en toi." suis-je le seul à y voir une référence à gurren lagann ?

  4. Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire