Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 6 – Chapitre 157

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 157 : Les Démons et la Sainte

« Tu peux maintenant parler. Qui diable es-tu ? », avais-je demandé à l’homme aux vêtements noirs tout en le saisissant avec un bras d’aura dans l’air.

Le pouvoir de l’Épée Démoniaque l’avait complètement contrôlé. Il avait répondu avec une voix dépourvue d’émotion.

« Nous sommes les contrôleurs. »

« Contrôleurs ? »

« Ceux qui contrôlent l’ordre du monde et du chaos, en les maintenant dans un bon équilibre. »

« Contrôler l’ordre mondial et le chaos ? C’est une chose exagérée. Quel est le nom de ton groupe ? »

« ... »

La lèvre inférieure de l’homme aux vêtements noirs bougea, mais il s’arrêta. Il ne répondra pas à la question, alors j’avais demandé à nouveau.

« Réponds-moi. »

« ... »

« Hey, franchement, il ne répond pas. Y vas-tu trop doucement avec lui ? »

{Il ne le sait probablement pas. En premier lieu, il pourrait y avoir la possibilité qu’il n’y ait pas de nom.}

« Il n’y avait pas de nom ? Est-ce possible ? »

{Quand ta femme serait attrapée, que penserais-tu qu’elle réponde si on lui demandait quel était le nom de son groupe ? Est-ce qu’elle répondrait : « le groupe du porteur de l’Épée Démoniaque et de ses joyeux amis » ?}

« ... c’est possible, hein. Qu’en est-il de la possibilité qu’il sache, mais ne veuille pas le dire ? »

{Impossible}, Éléanore avait ricané.

{Il n’y a qu’une seule personne que je ne peux pas contrôler dans ce monde}

Moi, n’est-ce pas.

{Pourquoi ne pas lui demander pourquoi il est venu les « nettoyer » ?}

« Je suppose que cela peut être bon. Pourquoi es-tu venu pour les “nettoyer”, vous étiez tous deux des camarades, non ? »

« Parce qu’il s’est impliqué avec le porteur de l’Épée Démoniaque. »

« Avec moi ? »

« Les eunuques de Calamba, la reine de Comotoria, le roi usurpateur Thioza. Tout comme nous l’avions fait jusqu’à maintenant, nous devions les tuer avant qu’ils aient un contact direct avec toi. »

« Les tuer avant qu’ils n’entrent en contact direct avec moi... non, attends »

...

Ce mec, qu’est-ce qu’il venait de dire ?

Calamba ?

« Que veux-tu dire par les eunuques de Calamba ? Est-ce que c’est à cause de toi qu’ils sont morts dans la cellule de la prison ? »

« J’ai reçu des ordres, et j’ai pris soin d’eux personnellement. »

« Hey, hey »

{Quelle nouvelle information surprenante !}

« De penser qu’ils sont aussi impliqués dans ça... »

Les trois eunuques de Calamba. Les bâtards qui contrôlaient le Royaume de Calamba en utilisant la reine Rica comme marionnette.

J’avais coopéré avec Rica et les avais jetés dans la prison, mais l’incident avait été classé sans suite parce qu’ils étaient morts subitement.

Cela aussi... non, puisqu’à ce moment-là, ces gars-là avaient été impliqués, hein. Je pensais que c’était seulement à Comotoria et Siracuza, mais il semblerait que je me trompais.

Ils étaient déjà là quand j’étais arrivé à Calamba.

Et, à Aegina aussi, hein. Ils étaient entrés dans presque tous les royaumes de ce monde.

« Mais pourquoi les effacerais-tu avant qu’ils aient un contact avec moi ? »

« Il a été jugé que “le porteur de l’Épée Démoniaque est trop dangereux”. »

« Trop dangereux ? »

« Le seul homme dans l’histoire de ce monde qui a fait succomber l’Épée Démoniaque Éléanore, et l’a complètement mis sous son contrôle. L’homme qui a fait pencher la balance d’un côté. L’homme qui fait en sorte que le chaos s’accélère »

{Je n’ai pas succombé !}

Éléanore avait protesté.

D’habitude, je l’aurais taquinée, mais maintenant je l’avais ignorée.

« C’est pour ça que tu as essayé de t’évader. »

« L’existence qui a complètement fait succomber l’Épée Démoniaque est trop dangereuse. Face à lui directement, même notre race ne peut pas s’en sortir indemne. Toutefois »

« Toutefois ? »

« Bien qu’il soit un porteur d’Épée Démoniaque, il n’est rien d’autre qu’un humain. Nous avons seulement besoin d’attendre le moment de sa mort. La vie d’un être humain est sans conséquence et n’est qu’une fraction de la nôtre. C’est pourquoi, après la défaite du Roi usurpateur, nous avons décidé de ne pas nous impliquer. »

{Je vois. C’est un bon coup. S’ils ne peuvent pas gagner, alors attendre jusqu’à ce que leur adversaire meurt. Kuku, quel bon coup !}

« Qu’est-ce qui t’impressionne autant ? »

{Même si c’est toi, tu dois avoir une durée de vie, n’est-ce pas ?}

« ... Je me le demande. »

J’y avais aussi parfois pensé, mais il y avait quelque chose qui me faisait penser que je ne pouvais que retarder ma fin.

C’était à propos de ma vie.

Je ne savais pas ce qui allait arriver à ma vie. Elle pourrait être affectée par le multiplicateur 777x, ou bien elle pourrait ne pas être. Si c’était de l’endurance, des choses ressemblant à des HP, je pouvais le confirmer, mais il n’y avait aucun moyen de vérifier ma durée de vie, il n’y en avait pas.

Mais je comprenais la raison pour laquelle ils pensaient comme ça. Je suis un humain, normalement, ma vie se terminera après plusieurs décennies.

Je ne savais pas grand-chose de ces gars, mais cette chose bleue, et en regardant ce type démoniaque, je pouvais dire qu’ils vivaient probablement plus longtemps qu’un humain normal.

Je pensais donc que la stratégie d’attente jusqu’à ma mort était faisable.

« Si tu ne voulais pas t’impliquer avec moi, pourquoi ce type est-il apparu ? Ce roi usurpateur est ce type de Siracuza, n’est-ce pas ? Si vous l’aviez décidé à ce moment-là, alors pourquoi ? »

« C’est parce que c’était un imbécile qui a été trompé par la cajolerie de Kimon »

{Kuku, on dirait même qu’ils ne peuvent pas contrôler les subalternes de leur organisation. Tu devrais apprendre de leur exemple}

« Que veux-tu dire par là ? »

{Tu comprendras un jour}

Que comprendrais-je ?

Bien, peu importe. Je devrais juste y penser quand ce moment viendra.

{Avec ceci, nous savons approximativement ce qui se passe.}

« Je le suppose. Enfin, dis-moi encore une chose. Qui est ton patron ? »

« Solon »

« Solon, hein. C’est le nom de ton patron. »

{A-t-il dit Solon !?}

« Est-ce que tu le connais ? Éléanore »

L’Épée Démoniaque et les démons avaient-ils (probablement) quelque chose en commun les uns avec les autres ?

{Qu’est-ce que tu dis ? Tu devrais aussi connaître ce nom}

« Je le connais ? Solon ? Je ne connais pas quelqu’un nommé comme ça. »

{Cet homme...}

« Je ne m’en souviens pas si c’est le nom d’un homme. »

{Je ne le pense pas par ça}

« Haa ». Éléanore laissa échapper un soupir. J’avais l’impression qu’elle roulait aussi les yeux.

{Mélissa}

« Mélissa ? Ne s’appelle-t-elle pas Solon... ? L’église de Solon ? »

J’avais soudainement réalisé. C’était comme ça, hein.

Je ne l’avais pas remarqué puisque ce n’était pas le nom d’une personne, mais je m’étais souvenu d’avoir mentionné le nom de Mélissa.

L’Immortelle Sainte, Mélissa.

La raison pour laquelle elle était appelée Sainte était parce qu’elle appartenait à la religion de l’Église de Solon.

Solon et l’église de Solon.

« Est-ce une coïncidence »

{Cela me semble être trop beau pour être vrai.}

En entendant les mots d’Éléanore, je ne pouvais que hocher la tête silencieusement.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

6 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Merci, donc les Dieux fricotes avec les démons également dans ce monde ?

  3. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire