Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 5 – Chapitre 121

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 121 : En compagnie de ses poules

« Et alors, que dois-je faire ? Qu’est-ce que je dois faire pour détruire le projet quant à ton mariage ? »

« I-Il y a un moyen facile, » le visage d’Iris avait rougi encore plus et elle parla en bégayant. « K-Kakeru, vous avez seulement besoin de me faire vôtre. »

Embrassez-la, hein.

« J’avais seulement besoin de faire ça ? Pourquoi ? Explique-moi, car je ne comprends pas là. »

« ... Entendue, » Iris avait fait un visage solennel.

« Le harem du royaume d’Aegina est célèbre pour être {profond}. »

« Profond ? Cela ne veut pas dire que c’est souterrain, n’est-ce pas ? »

Iris acquiesça et ajouta.

« C’est profond. Il est célèbre parce que peu importe l’identité de la femme, elle ne quitterait plus jamais ce harem. Surtout ceux du roi ou du prince héritier. Il n’y avait personne dans l’histoire qui soit partie de cet endroit. »

« ... »

« Ah ! Kakeru, c’est probablement différent de ce que vous pensez en ce moment. Elles ne peuvent tout simplement pas en sortir. Il y aurait beaucoup de dames de cour qui seraient données dans le harem, et celles qui en sont entrées seraient capables de mener une vie luxueuse sans aucun inconvénient. Par exemple, elles peuvent obtenir des fruits hors saison d’un simple mot. »

« He~ »

« Cependant, elles ne peuvent pas en sortir. »

« Pourquoi donc ? »

« Il y a deux prétendues raisons. La première est que, puisqu’elles sont l’épouse du roi ou du prince héritier, elles ne devraient pas être impliquées avec d’autres hommes. C’est pour que le sang de la famille royale reste pur. Et puisque c’est la femme qui donnerait naissance à leur héritier, c’est pour leur intérêt que de ne pas la laisser s’impliquer avec d’autres hommes. »

« Je vois. Il n’y avait donc que les eunuques ou les dames de la cour qui pouvait entrer dans le harem autre que le roi, hein. » 

« Dans Aegina, ils ont même retiré la fonction des eunuques. Après tout, il y a ceux qui feignent d’être castrés. Cela n’arrivera absolument pas avec seulement des femmes. »

« Je vois. »

« La seconde raison est qu’il y a environ 100 ans, à Aegina, la reine de l’époque a remplacé le roi et a pris la tête de l’État, utilisant le pays pour ses caprices, et l’a fait décliner. Dès lors, les actions et l’autorité de la reine étaient très limitées et n’existent que dans le harem. »

« Je vois. »

« — e-en bref »

Iris qui avait si bien expliqué jusque-là bégayait avec un visage rouge.

« En premier lieu, les femmes qui sont avec quelqu’un d’autre ne peuvent pas entrer dans le harem. »

{Seules les vierges sont rassemblées pour protéger leur sang pur. C’est tout à fait naturel.}

« C’est comme ça, hein. Hmm, je suis complètement convaincu maintenant. C’est simple et facile à comprendre. »

« Alors... »

« Désolé, je refuse. »

« Hein ? »

Iris était stupéfaite.

« P-Pourquoi ? »

« Faire cela signifie que l’engagement sera brisé parce que “tu n’es plus convenable parce que tu es devenu un bien endommagé”, est-ce exact ? » 

« C’est vrai... »

« Même si c’est pour ça, je ne peux pas supporter de laisser ma femme être traitée comme “un bien endommagé” »

« Kakeru... »

Iris avait eu les larmes aux yeux.

{Kukuku, veux-tu que je te donne un bon moyen ?}

« Que dois-je faire ? »

{C’est simple. Tu as seulement besoin d’exterminer complètement la famille royale d’Aegina.}, dit Éléanore d’une façon intéressante.

« Je vois, c’est vraiment simple. »

« N-Non, vous ne devez pas. Je ne sais pas ce que vous pensez, mais vous ne devez pas faire ça. »

{Quelle femme forte !}

« Je ne dois pas ? »

« Vous ne devez pas... vous aviez ce genre de visage... »

{Kukuku!}

« Je ne ferai pas ça, mais que dois-je faire ? »

« Hmm... pouvons-nous demander conseil au Grand Sage ? »

« Althea ? »

Iris avait hoché la tête.

« Je pensais juste que si c’est le Grand Sage Althea, elle pourrait connaître un bon moyen »

« Entendu, alors allons voir Althea. Nous irons instantanément, alors accroche-toi. »

J’avais tendu la main.

Iris m’avait pris la main avec une grande joie et quand j’étais sur le point de me téléporter après avoir sorti la plume de chaîne.

{Papa. La femme du roi, seul le roi peut la rencontrer ?}

« Hmmm ? Parles-tu de ce que nous disions tout à l’heure ? Eh bien, c’est vrai. »

{Alors, c’est la même chose avec Hikari.}

« ... ?? »

{Puisque seul Papa peut utiliser Hikari, c’est la même chose avec la femme du roi.}

J’avais été stupéfait par ce qu’Hikari avait dit.

Éléanore avait l’air de rire avec force tout en se pliant le ventre.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

7 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Merci pour le chapitre.

    PS : Je sent que le dit harem profond est bien bien plus malsain que les gent ne le pense

  3. kurokagespirit

    Merci pour le chapitre.

  4. Merci pour le chapitre.

  5. Merci pour le chapitre

  6. Merci pour le chapitre 🙂

  7. Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire