Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 3 – Chapitre 68

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 68 : Le mal ne fleurit pas

« Funnuuuuuuu !! »

Le lézard rugit et frappa avec sa queue. Il s’agissait d’un rugissement qui était inimaginable quand on pensait à la beauté envoûtante qu’elle était il y a un instant.

J’avais esquivé l’attaque en allant sur le côté. La queue frappa le sol là où je me tenais avant ça.

Le sol se brisa, et même le bâtiment trembla sous cet assaut.

Avec cette force, les individus normaux ne seraient pas épargnés par une telle frappe.

« Là, là, là ! » cria-t-elle alors qu’elle effectuait des attaques consécutives avec sa queue.

J’avais alors essayé de la bloquer.

J’avais reçu l’attaque de queue qui avait été lancée depuis en haut en croisant les deux Épées Démoniaques en haut de moi.

J’avais l’impression que c’était très puissant.

*Crack*, le sol sous moi commença à se fissurer.

« Assez fort. C’était vraiment ce que je m’attendais de votre part, hehe, » dis-je.

« Kukuku, tu ne peux rien faire même si tu le sais, » déclara le monstre.

« J’ai seulement besoin de l’esquiver. Ça ne me fera rien si elle ne me touche pas, » dis-je.

Alors que je disais ça, j’avais à nouveau esquivé sa queue. L’attaque mortelle utilisant sa queue frappa continuellement le sol.

« Pff, comme tu es agile ! Alors, qu’en est-il de ça ? » demanda Aerine, puis elle avait arraché ses propres écailles et les avait éparpillées autour d’elle.

Les écailles se transformèrent en plein air en quelque chose qui avait l’apparence d’Aerine en version miniature.

Il y avait donc une meute de petits lézards.

Ils avaient alors attrapé mes pieds, et m’avaient littéralement bloqué sur place.

« Tes pieds sont bloqués, alors maintenant prépare-toi à mourir, » cria Aerine.

« Attention ! » j’avais entendu Aura qui criait ça depuis derrière moi.

{Ce n’est pas aussi dangereux qu’elle le dit} déclara Éléanore.

{Tout à fait, elle est après tout face à mon papa !} répliqua Hikari.

J’avais ainsi entendu dans ma tête les paroles de la mère et de la fille. Comme elles l’avaient dit, il n’y avait rien de dangereux là, et il n’y avait aucune chance que je perde.

La queue qui avait été envoyée sur moi... Je l’avais cette fois-ci bloquée en utilisant Hikari.

Je l’avais arrêtée en utilisant l’Épée Démoniaque la plus courte.

« Quoi !? » s’écria Aerine, surprise.

« Haaa !! » J’avais crié alors que j’effectuais une attaque avec Éléanore.

« Guaaaaa!! » Des hurlements retentirent. Ce fut un cri qui secoua même le bâtiment.

La queue d’Aerine avait été coupée en plein milieu.

Depuis la queue qui se tortillait après avoir été coupée, une sombre aura sortait de la blessure.

Aerine prit entre ses mains sa queue alors qu’elle souffrait.

« R-Ridicule. Pour qu’une lame puisse trancher ma peau si dure, » déclara-t-elle.

« Ahh, votre dureté est-elle quelque chose dont vous êtes fier ? J’ai alors fait une mauvaise chose, » dis-je en me moquant d’elle. Après ça, je chargeai à nouveau et je frappai cette fois-ci avec Hikari.

La queue qui avait déjà été coupée fut encore plus réduite après avoir subi une nouvelle attaque. Un bout de queue qui ressemblait à un jambon tranché vola dans l’air avant de tomber sur le sol.

« Guo, uoooooo... » L’ampleur du cri avait changé.

La part représentant la douleur avait augmenté dedans, et cela n’arrivait même plus à ébranler le bâtiment.

J’avais alors planté Éléanore dans le morceau de queue qui était au sol, puis je l’avais jetée en l’air, et je l’avais coupée en morceaux.

Les morceaux de viande s’étaient dispersés dans les environs.

« Fils de pute !! » Une voix emplie de haine retentit à côté de moi.

Avec des yeux remplis de sang dû à sa haine, Aerine me fusilla du regard.

« C’est tout ce que vous avez sous le coude ? » demandai-je.

« Ku! » Aerine sauta alors en arrière.

Les mini lézards qu’elle avait invoqués avec ses écailles s’étaient placés entre nous. Ils protégeaient Aerine.

Je les avais alors découpés. Une attaque, un mort. Je les avais aussi tous coupés, puis je m’étais dirigé vers Aerine.

Je l’avais pourchassée alors qu’Aerine avait perdu toute la force qu’elle avait eue au départ.

La haine était seulement présente en ce moment. Elle me regardait avec des yeux remplis de haine pure à cent pour cent.

{Arrête de jouer, dépêche-toi de lui retirer son dernier souffle.} Éléanore m’avait alors grondé.

Elle était sûrement agacée que je la punisse ainsi, alors je devrais probablement tuer Aerine dès maintenant.

Après avoir décidé ça, j’avais mis Éléanore en position.

« Ku, kukukukuku » Aerine avait soudainement commencé à rire.

C’était vraiment trop soudain. Une expression pleine de confiance était apparue sur son visage.

« Qu’est-ce qui vous fait rire ? » demandai-je.

« Kukuku » Aerine n’avait pas répondu, puis elle avait claqué des doigts.

Un monstre de type globe oculaire qui avait des ailes de chauve-souris était apparu.

Comme s’il s’agissait d’un projecteur, les yeux du monstre avaient libéré de la lumière, et cela avait alors montré une vidéo.

Ce qui était montré était une chambre se trouvant quelque part, et une femme d’âge mûr dormait sur le dessus d’un splendide lit.

Autour d’elle se trouvait un grand nombre de mini lézards.

Des sons pouvaient également être entendus, et les mini lézards produisaient des sons vraiment horribles.

« Qui est-ce ? » demandai-je.

« Maman ! » j’entendis alors Aura qui criait.

« Est-ce que cette personne est votre mère ? » demandai-je à Aura.

« Oui. Qu’allez-vous faire à ma mère ? » demanda Aura.

« Cela dépendra de votre attitude ! » déclara Aerine

« Une otage, Hmm, » dis-je.

« Je savais qu’Aura avait un lien avec vous. Alors j’ai préparé ça dès cet instant, » déclara Aerine.

« ... Comme c’est méprisable, » murmurai-je alors que j’hésitais sur ce qu’il fallait faire.

Il serait facile pour moi de la tuer à cet instant.

Pour moi qui avais combattu le Dragon Rouge Olivia, la force de cette chose était plus proche de celle d’un insecte.

Elle était seulement à un centième de la puissance d’Olivia.

C’était pourquoi il était facile pour moi de la tuer, mais si je faisais ça, il était facile d’imaginer ce qui arriverait à la mère d’Aura. Elle allait à coup sûr être tuée.

{Qu’est-ce que tu vas faire ?}

{Papa...}

Je me demandais bien ce que je devais faire. À l’endroit où la mère d’Aura se trouvait maintenant, je ne pouvais pas me téléporter là-bas puisque je n’y étais jamais allée.

Un otage... c’est agaçant, mais c’est efficace, pensai-je. Je ne peux pas faire grand-chose face à ça.

Mais, alors que je pensais à ça.

« Kakeru !! » J’avais entendu une voix en provenance du globe oculaire.

Il s’agissait d’une voix que je connaissais bien, la voix de l’une de mes femmes.

Peu après ça, Mélissa était apparue aux côtés de la mère d’Aura.

« Mélissa !? Pourquoi es-tu là ? » demandai-je, mais une réponse différente put être entendue.

« Si tu peux m’entendre, alors ne t’inquiète pas ! Car après tout, je suis là ! »

Il semblerait que ce ne soit pas un appel vidéo, mais seulement envoyé dans un sens.

Mais, j’avais compris la situation. Et, il n’y avait plus de soucis à me faire.

J’avais préparé mes Épées Démoniaques puis j’avais revêtu mon habituelle aura sombre, et j’avais avancé vers Aerine.

« Qu’est ce que tu vas faire ? » Aura avait l’air surprise. « Salaud, ne t’inquiètes-tu pas de l’otage ? »

« Faites ce que vous voulez ! » J’avais rapidement répondu. Et aussi bien Aura qu’Aerine furent surprises.

« Ce n’est qu’un bluff, hehe... alors, regarde ça et regrette pour tes actes, » déclara Aerine.

Aerine fit claquer ses doigts.

À travers l’écran, les lézards avaient attaqué la mère d’Aura.

« Maman ! » Aura avait alors poussé un cri.

Mais pour ma part, je n’avais pas bougé d’un iota.

Du sang éclaboussa la mère d’Aura... mais tout cela provenait du corps de Mélissa qui était à côté d’elle.

L’Immortelle Sainte Mélissa, ses pouvoirs lui permettaient de recevoir des dommages à la place d’un autre ainsi que son immortalité qui l’empêchait de mourir et cela, peu importe ce qu’elle subissait.

Tant qu’elle était là, la mère d’Aura ne pourrait jamais mourir. Elle ne serait même pas blessée.

Le sang jaillit du corps de Mélissa. Son apparence était adaptée à son surnom de sainte, elle avait un air empli de dignité.

{Plus tard, tu devras le lui faire.} Déclara Éléanore.

Bien sûr, je prévois de le lui faire après ça, pensai-je.

« Q-Qu’est-ce que cela signifie ? » cria Aerine, paniquée.

J’avais alors fait un pas en avant, Aerine avait totalement flanché.

« Eh bien, est-ce votre dernière carte ? » demandai-je.

« Ku...! » cria Aerine.

« Vous reste-t-il quelque chose d’autre ? » demandai-je alors que je la regardai droit dans les yeux.

« U-Uwaaaaa !! » Aerine se tourna et commença à courir.

En cours de route, elle avait lancé au loin le roi qui ne pouvait pas comprendre la situation, et avait couru de toutes ses forces.

Bien sûr, je ne la laisserai pas partir si facilement. Je m’étais téléporté dans la même pièce, mais juste en face d’elle.

« Quoi !? » s’écria-t-elle.

« Mourrez tout simplement ! » criai-je.

« Merde !! » alors qu’elle était désespérée, Aerine m’attaqua.

J’avais alors frappé en utilisant Éléanore et ainsi, j’avais décapité Aerine.

Aerine s’était effondrée sur le sol alors que son corps avait eu quelques mouvements sporadiques.

Et à travers la vidéo, je vis que les lézards redevenaient tous des écailles.

Mélissa était très digne même si elle était trempée par du sang. La mère d’Aura était totalement indemne.

De ce côté-ci, le cadavre d’Aerine s’était effondré, Aura était maintenant soulagée, et le roi avait commencé à trembler.

Pour l’instant, tout est tranquille, pensais-je.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

10 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.
    PS:Pourquoi j'ai de plus en plus l'impression qu'il va finir en seigneur démon ?

  2. Merci pour le chapitre.

  3. Merci pour le chapitre

  4. Merci pour le chapitre

  5. Merci pour le chapitre !
    J'ai plusieurs questions :
    Premièrement : Si Hikari a hérité du ×777 et des pouvoirs d'Eleanore, est que ça veut dire qu'elle est 777 fois plus forte que sa mère ou alors au moins 200 fois, mais qu'elle ne maitrise pas encore tout son potentiel ?
    Deuxièmement : Du coup avec le ×777 de la résistance de son père, ça veut dire qu'elle résiste à tout type de magie, et que possiblement elle peut les contrôler mais aussi avoir du coup un contrôle total sur ses pouvoirs qui lui permettrait de se laisser contrôler (sous forme épée) par les personnes qu'elle désire, mais aussi si elle veut pourvoir sous forme humaine et vivre sa vie comme un humain "normal" (guillemets du aux fait que son père soit un baron et donc un noble)?
    Troisièmement (qui est en fait une suite à la seconde ): Si du coup elle vit comme un humain et qu'elle trouve l'amour de sa vie et qu'elle des enfants avec, est ce que ses enfants auront la possibilité d'être des armes? Ou d'avoir la capacité des transformer certains de leurs membres en épée? Et si il existe d'autres types d'armes démoniaque est ce que leurs enfants pourront se transformer en plusieurs armes différentes du coup ?
    Quatrièmement: Elle est pas sensé résister à toutes les magies à cause de l'héritage de son père ? Du coup si se sort marche est ce que ça veut dire qu'il existe d'autres sort godtiers qui ignorent les résistances magies?
    Et Cinquièmement: Le sort devrait donc marché aussi sur Eleanore, vu que l'on sait qu'elle possède une forme humaine?
    N'hésitez pas à donner votre avis sur les questions !

    • Je ne peux pas répondre à toutes tes questions, pour ne pas spoiler. Seulement je crois avoir lu que la puissance de Hikari est x203, mais je ne sais plus où. Quand elle est sous forme d'enfant elle est assez fragile, elle est même protégé par les 200 soldats esclaves, je n'ai pas lu un passage sur sa résistance magique. Et vu que son père lui passe la chance de temps en temps, on peut supposer qu'elle ne possède aucune résistance spéciale. En ce qui concerne sa vie humaine je ne sais pas si elle peut grandir (c'est une épée à la base), donc elle ne se mariera peut-être pas. En ce qui concerne Eleanore elle ne peut pas apparaître sous forme humaine dans le monde (mais il est fort probable que la donne change plus tard). Faut bien se rappeler que les compétences de kakeru ne sont pas inné mais gagné dans une loterie. Ce n'est surement pas une chose qu'on peut hériter.

Laisser un commentaire