Kimi to Boku no Saigo no Senjo – Tome 1 – Chapitre 1 – Partie 8

Bannière de Kimi to Boku no Saigo no Senjo ***

Chapitre 1 : Le Garçon et la Sorcière

Partie 8

Symbole d’Étoile ─, il s’agit de la preuve qu’on était doté de l’Esprit des Étoiles. La partie où le symbole était apparu différait selon les individus, et plus l’Esprit des Étoiles présent dans la personne était puissant, et plus la forme du symbole était grande et complexe. Cette marque de naissance sinistre était l’une des raisons pour lesquelles ils avaient été dénigrés comme des sorcières et des sorciers dans l’Empire.

« En plus de ça, as-tu au moins une arme à feu ? Es-tu sain d’esprit !? » déclara l’un des Mages des Étoiles.

Sans répondre, Iska avança davantage vers lui. Utilisant ses muscles et son équilibre trempés jusqu’à ses limites, il put ainsi s’avancer tout en gardant une position offensive et cela sans pour autant perdre sa vitesse. Et en plus, il pouvait malgré ça porter une épée dans chaque main.

« Enfoiré ! » cria l’un des Mages des Étoiles.

En un instant, Iska avait réduit la distance entre eux pour arriver à portée de ses épées. Quant à lui, le Mage des Étoiles s’était mis en garde. Il était incapable d’éviter la charge d’Iska. Et peut-être parce qu’il avait ressenti ce fait, il leva au-dessus de lui son bras droit avec le Symbole d’Étoile alors qu’il se préparait à intercepter l’attaque.

─ Le symbole cramoisi brillait vivement. Et autour de son bras droit, des étincelles rouges scintillantes étaient nées à cet instant.

« Oh ! Esprit des Étoiles de la flamme qui fait rage..., » déclara le mage qui se trouvait devant lui.

« La lignée des flammes, hein ? » déclara Iska, totalement calme.

« Salve ! » Le Mage acheva son incantation.

Les étincelles nées au-dessus d’Iska se condensèrent en un éclair. Ils s’étaient alors regroupés en une massive boule de feu avant de descendre vers le sol. Et, baigné dans ces flammes, Iska serait très certainement abattu, ─ cet avenir dessiné dans l’esprit du sorcier fut noyé par le cri d’une sorcière.

« Ce n’est pas bon ! Derrière─, » cria la coéquipière du premier Mage des Étoiles.

« ... Gu... » cria le premier Mage des Étoiles.

Cependant, son avertissement était arrivé trop tard. Le Mage des Étoiles s’effondra en silence.

« La lignée des Esprits des Étoiles des flammes est l’un des Esprits des Étoiles le plus menaçant envers l’Empire, » expliqua Iska, toujours d’un calme mortel. « En plus d’être capable de brûler notre armure, cela pourrait également enflammer la poudre et les armes se trouvant dans nos dépôts d’armes. Cependant, sa faiblesse est que “l’ampleur et la trajectoire de la flamme peuvent être prédites par les braises nées de la flamme”. Avant qu’elle puisse être pleinement invoquée, il est facile de s’échapper de sa trajectoire. »

Iska se tenait derrière l’homme abattu. Avant que le feu ne puisse provoquer son impact, il s’était placé au niveau du flanc de l’homme et le frappa violemment à l’arrière de la tête avec la poignée de son épée.

« Pour ressentir l’attaque avant qu’elle ne soit invoquée, vous dites... Il n’y a même pas une seconde de..., » déclara la Mage.

« Cela signifie simplement que je me suis entraîné à le faire, » compléta Iska.

« R-Restez loin de moi ! » cria la Mage.

La sorcière avec un Symbole d’Étoile vert sur la nuque ─ La Mage des Étoiles avait placé sa main vers l’avant avec une expression de colère.

L’Esprit des Étoiles du vent.

Même au sein des Esprits des Étoiles qui avaient été regroupés dans cette catégorie, ils variaient en fonction de la force de l’esprit de « brise douce » à une « tempête ». En outre, il existait diverses sous-espèces comme la « lame de vent ». Donc, jusqu’à ce que l’on reçoive une attaque de cet Esprit des Étoiles, on était incapable d’identifier la vraie nature de l’Esprit des Étoiles lui-même.

Cependant, pour Iska, tant qu’il savait qu’il s’agissait d’une sorcière du vent, c’était largement suffisant.

« Le vent créé par un Esprit des Étoiles du vent est invisible, » expliqua Iska. « Contrairement à la puissance de l’Esprit des Étoiles du feu qui est visible dés son activation, pour le vent, il est difficile de réagir contre ses attaques. Toutefois... »

Iska avait glissé, plaçant une main en avant tout en allant sur le côté. Dans le petit laps de temps créé par le clignement des yeux de la sorcière, Iska s’était baissé tout en continuant sa glissade.

« Il y a un court laps de temps avant que le vent ne naisse, » déclara Iska.

*Bruit sourd* la paume d’Iska avait alors visé la mâchoire complètement sans défense et avait frappé comme si l’attaque devenait floue.

« ──── »

Avant même que la rafale ne puisse prendre forme, la sorcière avait déjà perdu conscience. Puisque l’humain qui servait d’hôte ne transmettait plus aucun ordre, l’Esprit des Étoiles sous son contrôle avait également cessé toute action. Tout ce qui arriva jusqu’à Iska fut une douce brise apportée par les restes de son pouvoir. Les deux personnes qui étaient à peine capables de réagir étaient restées silencieuses. Il n’y en avait plus que trois, et tous furent forcés en un instant à s’évanouir en raison des compétences d’Iska.

« Jhin, comment c’est de ton côté ? » demanda Iska.

« C’est fait, » répondit Jhin.

Derrière lui, le tireur d’élite argenté posa son fusil sur le sol. Dans le nuage de poussière que Néné avait produit, tous les Mages des Étoiles qui étaient tombés à genoux du côté de Jhin avaient eu des trous creusés entre les plaques de leurs armures et ils s’étaient tous effondrés. Tout cela malgré une visibilité qui ne permettait pas de voir à plus de quelques mètres à cause du nuage qui obstruait la vision. Les failles dans leurs armures auraient dû être complètement masquées dans une si mauvaise visibilité. Donc, il ne serait pas exagéré de dire que l’art utilisé pour tirer précisément sur ces failles était déjà au-delà de la magie et pourrait juste être appelé un miracle.

« Fueeh... Franchement, comme toujours, hehe. Jhin-kun et Iska-kun, » déclara Mismis.

« C’est parce que nous étions en train d’avoir une dispute avec eux jusqu’à ce que les grenades de Néné soient tombées, » déclara Jhin. « Tout ce que je devais faire était de mémoriser où ils étaient quand le nuage de poussière est apparu et de tirer. Si tu le souhaites, cela ne serait pas un problème pour moi de fermer les yeux et de le faire de la même manière. »

Jhin rechargea son fusil et corrigea sa posture pendant que la Capitaine Mismis le regardait en étant tout simplement abasourdie.

« Hein !? Ce que je veux dire, c’est que cela a été fait dans l’écart entre leurs plaques de protection. Et cela même si c’est si fin..., » déclara Mismis.

« Je suis un tireur d’élite, » répondit Jhin. « Si je n’étais pas capable de faire une telle chose, alors ce serait hors de question pour moi d’être appelé ainsi. »

C’était le devoir de Jhin en tant que tireur d’élite de se servir de l’ouverture créée par l’attaque de zone de Néné qui avait mis l’ennemi hors d’état de nuire et de les finir. Le problème était survenu à l’instant où l’ennemi était devenu conscient de cette coopération qui existait entre eux.

Si en premier, ils avaient ciblé Néné ou Jhin, ou qu’ils avaient concentré l’attaque de feu sur la Capitaine Mismis, alors tout cela aurait été une histoire totalement différente. Ainsi, il était nécessaire d’attirer l’attention de l’ennemi en faisant usage d’un leurre. Il s’agissait bien entendu d’Iska ─, son rôle était d’assaillir l’Unité des Esprits des Étoiles et de diriger toutes les attaques des Esprits des Étoiles qui auraient dû viser les autres pour qu’ils arrivent sur lui dans une attaque irréfléchie.

« Si cela s’était produit il y a un an, nous aurions pu laisser ces types à Iska et aller prendre de l’avance, » déclara Jhin.

Jhin regarda les membres de l’Unité des Esprits des Étoiles effondrer.

« Un maniaque de la bataille détestant une bataille, n’est-ce pas ? » demanda Jhin.

« ... » Iska ne répliqua rien à face à ces paroles.

Même en recevant une contre-offensive de la part des deux Mages qui avaient été hors de portée de l’attaque de Néné, les cinq Mages des Étoiles avaient été vaincus et rendus inconscients par Iska. En outre, il l’avait fait sans utiliser les armes légères qui étaient essentiellement le symbole de l’Empire actuel.

L’Incarnation du Carnage, le Dieu de la Violence.

Il s’agissait des surnoms qui lui avaient été donnés par les Mages des Étoiles qui avaient été témoins de la façon dont Iska chargeait l’ennemi au cœur des combats sans jamais craindre la mort.

─ C’était pourquoi il était un maniaque des batailles qui haïssait les batailles.

Il voulait plus que quiconque que les combats s’arrêtent dès maintenant. C’était exactement pour cette raison qu’il se tenait bien plus à l’avant sur la ligne de front que n’importe qui d’autre quand il combattait, qu’il avait systématiquement attaqué les Mages des Étoiles afin de les capturer et non pas les tuer. Et c’était pourquoi s’il arrivait à capturer la Pure Race, il l’utiliserait comme otage pour faire accepter à la Théocratie de la Maison Impériale Nébulis d’entrer dans des pourparlers de paix.

« Car après tout, quelqu’un doit bien prendre le rôle de celui qui est détesté de toute part..., » déclara Iska.

L’échelon supérieur de l’Empire qui envisageait une domination totale risquait de lui faire un air renfrogné. Et naturellement, la Théocratie de la Maison Impériale Nébulis le traiterait dès lors comme son ennemi juré, la cible à abattre à tout prix.

« Eh bien, le Maître m’a déjà dit d’être prêt à être détesté par les deux côtés, » déclara Iska.

Rengainant son épée d’étoile noire dans son fourreau, Iska se retourna. Sa détermination avait été forgée dans l’acier depuis qu’il avait hérité de l’épée de son maître.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

  1. Merci pour le chapitre.
    Tant fait pas Iska, même si la terre entière fini par te détester, il est sûr de dire que ton maitre sera toujours fier de toi même sur son lit de mort.

Laisser un commentaire