Bienvenue dans une guilde de monstres – Tome 1 – Chapitre 23

Bannière de Bienvenue dans une guilde de monstres ***

Chapitre 23 : La Forêt de Monstres

« Nous voulons vous demander d’éliminer les gros monstres qui sortiront de la forêt, » Ino avait l’air tendue en disant cela.

« Est-ce lié à la saison de reproduction ? » demanda Raiz.

« Oui, tout à fait, » répondit-elle.

« Mais n’est-ce pas un événement annuel ? Comment vous en occupiez-vous avant ça ? » Raiz avait demandé tout en devinant qu’il y avait plus qu’un simple manque de main-d’œuvre.

« Nous avions l’habitude de les traquer tout en coopérant avec les guildes d’aventuriers des villes voisines, » répondit-elle. « Puisque vous avez promis d’aider à réduire leur nombre et que le rythme de suppression cette année est plus rapide que d’habitude, nous pensions que la chasse serait relativement sûre cette année. Néanmoins, le ratio monstres par aventurier sera assez élevé. »

« Je vois..., » répondit-il.

Même Dragon l’a fait remarquer...

« On ne doute pas de vous, Raiz. Nous pouvons voir votre dragon voler vers la forêt tous les jours depuis les murs de Dekuch. Il est devenu assez célèbre parmi les voyageurs et les résidents, » déclara Ino.

Oh, est-ce que c’est le cas ?

Elle avait voulu le clarifier tout de suite, pour éviter tout malentendu. À en juger par le visage de Raiz alors qu’il réfléchissait, il était probable qu’elle avait deviné qu’il pensait qu’il ne tenait pas sa parole.

Il avait l’air encore plus surpris que son dragon soit devenu une sorte d’attraction touristique.

Est-ce que cela signifie que les gens ont commencé à l’accepter ?

« De plus, nous avons la preuve que vous vendez chaque jour des matières premières provenant de monstres. Je voulais presque vous dire de ralentir votre rythme, » déclara Ino.

« Dragon est le responsable. Sinon, il faudrait qu’un petit monstre fasse le travail pour lui. Lui, il attaque tout ce qui lui arrive dessus. Je suppose qu’il choisit aussi ceux qui ont meilleur goût, » déclara Raiz.

« Oh, je comprends mieux. Pas étonnant qu’il y ait autant de matières premières provenant de certains monstres tels que les monstres-ours, » déclara Ino.

Après que son doute fut dissipé, Ino avait relâché ses lèvres en un petit sourire.

Le dragon de Raiz aime les monstres-ours, hein.

En vérité, elle n’avait pas la moindre idée qu’il les aimait seulement pour leur grand corps.

« Cela dit, nous aurions besoin d’un monstre avec des capacités de guérison et un combattant fort. Si possible, ce dernier devrait être capable d’attaquer à distance. Vous pouvez parler au maître de la guilde pour plus de détails, alors pouvez-vous venir à la Guilde des Aventuriers aujourd’hui ou demain après-midi ? » demanda-t-elle.

« Oui. Je vais essayer d’organiser l’emploi du temps de mes monstres, » déclara Raiz.

« Merci. Si la chasse se chevauche sur les demandes des citoyens, n’hésitez pas à dire à vos clients que vous avez acceptés une mission urgente provenant directement de la guilde. Ne vous inquiétez pas, nous prendrons nos responsabilités, » déclara Ino.

Après avoir dit ça, Ino avait commencé à retourner à la Guilde des Aventuriers.

Raiz avait essayé de lui offrir de l’eau, mais elle avait simplement refusé et s’en était allée rapidement.

« Je ne peux pas comprendre si elle est inamicale ou si elle est comme ça, » murmura Raiz.

« Peut-être les deux ? » Lety rumina sa réponse incertaine, puis elle se mit à nouveau à parler. « Alors, accepteras-tu leur demande ? »

« Je suppose que oui. C’est une grande chance de faire une bonne impression aux habitants, n’est-ce pas ? Que vas-tu faire ? » demanda Raiz.

« Je me joindrai à toi. Un chevalier doit défendre les citoyens contre les monstres dangereux... Oh, mais les tiens sont inoffensifs ! » s’exclama Lety avec force.

Pour une raison inconnue, elle avait alors rougi après avoir réalisé ce qu’elle avait dit et Raiz avait pensé qu’elle était plutôt mignonne comme ça.

« Alors, commençons notre chasse ! » déclara Raiz

À l’époque, Raiz n’avait aucune idée qu’il était lié à l’absurde épidémie de monstres, et Lety non plus.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

6 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. merci pour le chapitre 😉

  3. Merci pour le chapitre.
    PS : Laissez-moi deviner, au fur et à mesure que Dragon tue/bouffe les monstre "prédateur" tout en haut de la chaîne alimentaire les autre deviennent super nombreux tout en étant relativement fort pour les aventurier normaux. (Du moins c'est ce que je crois qu'il vont finir avec comme explication pour l’épidémie de monstre.)

    • L'écosystème est fragile 🙂 Tu a certainement raison. Cela change des LN ou les héros massacre des créatures par dizaines a quelques km d'un ville sans qu'il y ai d'extinction de masse.

      • Avec un peu de chance on fait peut-être face à un auteur sensibilisateur (ceux qui sensibilise face à l’environnement/pauvreté/catastrophe naturel ou etc.).^^

Laisser un commentaire