Béni par la Déesse et Transféré dans un Autre Monde ! – Chapitre 40 – Partie 1

Bannière de Béni par la Déesse et Transféré dans un Autre Monde ! ***

Chapitre 40 : Récupération mentale et rapport

Partie 1

> Prendre et Donner est devenu de Niveau 5

> La nouvelle capacité est déverrouillée.

Prendre et Donner de Niveau 5

La portée de la capacité devient 30 m et la vitesse de prise est 10 fois plus rapide que le Niveau 4. Il est possible de prendre les capacités de plusieurs adversaires simultanément. Une portée de 100 m et 100 fois la vitesse est possible une fois par jour.

> Avatar est devenu de Niveau 2

> La nouvelle aptitude est déverrouillée.

Avatar de Niveau 2

La conservation et la protection de l’esprit et de la mémoire sont devenues possibles. La restauration est possible selon les conditions.

☆☆☆

On dirait que deux de mes pouvoirs spéciaux avaient progressé en niveau. Sur cette note, l’Avatar avait également bien augmenté.

D’un côté, Prendre et Donner ressemble vraiment à une simple mise à jour. Ou plutôt, il a subi une grosse amélioration sur plusieurs points. Il avait eu trois améliorations. La première était une amélioration de la portée et de la vitesse. La deuxième était la possibilité de faire un vol simultané de plusieurs adversaires à porter et enfin une augmentation quotidienne des capacités de prise pendant un court laps de temps. J’avais aussi été capable d’augmenter la portée et la vitesse une fois par jour, mais maintenant j’étais désormais capable de prendre des capacités à cette portée sans cette augmentation. En échange, cette capacité d’une fois par jour était encore améliorée et... avec 100 m, j’étais devenu quelqu’un qui pourrait enlever des pouvoirs à distance comme si c’était un jeu d’enfant. S’il y avait un problème avec cela, c’était selon moi que c’était du gaspillage si je l’utilisais pour prendre des pouvoirs avant de tuer mes cibles, alors je me demandais si cela n’était pas pratiquement inutile pour moi.

C’est comme pour l’Avatar, il était évident que vous voulez faire quelque chose dans cette situation.

R : Oui, elle est devenue un monstre dompté, donc en utilisant le Lien d’Engagement, je peux restaurer son esprit à la normale.

J’avais ainsi activé le Lien d’Engagement sur Mira. Elle était mon monstre dompté et donc, elle n’avait aucun droit de refusé. Ainsi, elle avait donc immédiatement été considérée comme ma subordonnée.

Pour l’instant, je vais te la laisser.

R : S’il vous plaît, laissez-moi m’en occuper.

J’avais ainsi décidé de laisser la gestion des soins à Alta. C’était peut-être une capacité que seule Alta pouvait utiliser. Peut-être, que l’ajout dût à l’augmentation du niveau d’Avatar était une amélioration de l’autonomie de l’Alta. Eh bien, c’était essentiellement ma mise à jour de son pouvoir, donc cela ne me dérangeait pas vraiment...

J’avais un peu de temps, alors je devrais expliquer la situation actuelle aux autres membres du groupe.

« L’Avatar a monté en niveau, donc on dirait qu’Alta est maintenant capable de ramener l’esprit d’une personne à la normale, » expliquai-je.

« J’y ai toujours pensé, mais Jin, ton pouvoir spécial de n’est-il pas trop pratique ? » demanda Sakura.

« Je suppose que oui. Parce que tous les problèmes que nous avons eus ont été résolus tout de suite avec mon pouvoir spécial. Nous n’avons finalement presque aucun problème dans ce monde. Le pire, c’était quand la nourriture transportable était trop mauvaise, » répondis-je.

« C’était une expérience douloureuse, n’est-ce pas ? » déclara Sakura.

« Ouais..., » répondis-je.

J’étais vraiment content qu’un pouvoir spécial de cuisine ne soit pas apparu... Compte tenu du fait que nous ne pouvions pas faire de la magie culinaire avec le pouvoir spécial de Sakura, il y a même la possibilité que je ne sois pas capable de préparer quelque chose de savoureux, même avec mon pouvoir spécial...

« J’ai déjà mangé de la nourriture de voyage, mais elle a un meilleur goût que celle du marchand d’esclaves, vous savez ? » déclara Sera.

« Je suis d’accord. L’établissement dans lequel j’étais était différent, mais l’horreur de la nourriture du marchand d’esclaves avec qui j’étais allait au-delà de la nourriture de voyage, » déclara Maria.

{Même la planque des voleurs n’avait que de la mauvaise nourriture.} Déclara Dora.

Et puis merde, pour que tout le monde ait déjà connu pire que ça..., pensai-je.

« Eh bien, c’est que ça a peut-être mauvais goût pour les personnes ordinaires, mais pour des personnes qui n’ont jamais pu manger de nourriture normale, dites-vous qu’il y a un largement pire en dessous de ça, » déclara Sera.

« Je préfère juste pouvoir manger, » déclara Maria.

Elles avaient tout à fait de la puissance de persuasion.

« Néanmoins, Jin-sama, vous en étiez si troublé que vous aviez acheté des esclaves pour cuisiner. C’est grâce à cela que vous avez décidé d’acheter Mio-chan et que vous étiez prêt à m’acheter moi qui avais attirée votre attention pendant que vous y étiez... Il vaudrait mieux être reconnaissant que les rations de voyages ne soient pas appétissantes, ne le trouvez-vous pas ? » demanda Maria.

« C’est assez étrange pour quelqu’un de se sentir reconnaissant pour cela... Même si la nourriture de voyage avait été délicieuse, je voulais toujours quelqu’un qui puisse cuisiner pour nous, donc je pense que c’est la même chose de toute façon, » déclarai-je.

« Si c’est le cas, les seuls dont je dois être reconnaissant sont Jin-sama et Sakura-sama comme avant, » déclara Maria.

C’était censé être une explication sur la situation actuelle, mais cela s’était transformé en un discours de compliments avant que je m’en rende compte.

Il semble qu’il faudra du temps à Alta pour lui faire retrouver sa personnalité. Il devrait cependant avoir une puissance de traitement assez importante... et tandis que je réfléchissais, Maria fit entendre sa voix.

« Mira-san..., son apparence est étrange, » déclara Maria.

J’avais regardé vers Mira après que Maria me l’ait dit et j’avais alors vu son corps convulser. Elle ouvrait en grand ses yeux et de la bave sortait aussi de sa bouche. Franchement, cela avait vraiment gâché l’ambiance à cause de sa beauté. Le rétablissement de son esprit était vraiment effrayant, n’est-ce pas ?

Elle avait continué à être dans une situation ou c’était douloureux de la regarder pendant un certain temps, mais ses mouvements s’étaient progressivement affaiblis puis elle s’était finalement arrêtée.

R : C’est fait.

Mais, n’est-elle pas encore inconsciente ?

R : Laissez-moi-la réveiller.

« U-Unghhh. »

Mira s’était lentement levée. Ses seins tremblèrent à ce moment-là. J’avais fait de mon mieux pour ne pas les fixer trop au combat, mais comme prévu, c’était si énorme...

« Oh mon... ~, bonjour ~... Vous êtes Jin-san, n’est-ce pas ~ ? » demanda Mira.

Elle m’avait appelé avec un discours mielleux. Ses seins étaient poussés vers le haut quand elle croisa les bras, et chacun de ses mouvements était érotique.

« Comment connaissez-vous mon nom ? » demandai-je.

« Je le sais, car c’est Alta-sama qui me l’a dit ~, il m’a donné des informations ~. Permettez-moi de vous appeler “Maître” comme Alta-sama, OK ? » demanda-t-elle.

Alta avec « sama » à la fin. Qu’est-ce que tu as fait, Alta ?

R : Mio n’est pas là, donc bien qu’il soit présomptueux de ma part, je me suis permis d’expliquer notre situation. Pour être exact, je lui ai directement envoyé l’information.

Comment ça ? Lui envoyer directement des informations... Eh bien... Alors Mira comprend notre situation actuelle, n’est-ce pas ?

R : Oui, elle a tout accepté, le fait que les villageois aient été anéantis, qu’elle se soit transformée en vampire, que son esprit se soit effondré et qu’elle ait été apprivoisée.

« Mira, vous avez entendu toute l’histoire par l’intermédiaire d’Alta, mais pourquoi êtes-vous si calme ? » demandai-je.

Le visage de Mira ne montrait aucune insatisfaction ou malaise. Alta l’avait arrangée pour qu’elle soit dans son état actuel, mais c’était vraiment très bien. Il n’était pas naturel de garder son calme dans cette situation.

« Je l’ai demandé à Alta-sama ~ et je lui ai fait enlever tout ce qui représenterait un fardeau émotionnel ~, » expliqua Mira.

Hein ? Alta, tu peux faire ça ? Si tu es capable de manipuler la personnalité ou les émotions d’une personne, tu es vraiment une puissance dangereuse, n’est-ce pas...

R : Ce n’est normalement pas possible. Cette fois-ci, c’était de la restauration, c’est-à-dire que je pouvais modifier sa personnalité directement alors je pouvais me permettre de faire ce genre de truc. La probabilité d’être incapable de guérir l’amnésie est élevée. Cette fois-ci, c’est son esprit qui s’est effondré, et donc il était tombé en fragment, alors j’ai dû les réarranger. Au cours de ce processus, j’ai enlevé l’anxiété et tout le reste qui provenait de ses souvenirs.

D’autres effets nocifs et d’autres choses n’apparaîtront pas ?

R : J’ai été assez prudent à cet égard, alors ça devrait aller.

Si Alta dit que c’est bon, ça ne doit pas être un problème. Oh, c’est vrai. Je devrais demander ce qui m’intrigue un peu.

« Maintenant que j’y pense, n’avez-vous pas un problème avec le fait d’être apprivoisé ? Ne voulez-vous pas redevenir humaine ? » demandai-je.

Après tout, il y avait la possibilité de la rendre humaine à l’aide de la magie...

« Je n’ai pas l’intention de revenir humaine ~... Je ne veux pas devenir une personne infirme ~..., » déclara-t-elle.

R : Si nous pouvions la ramener en tant qu’humaine, elle subirait le même fardeau que lorsqu’elle est devenue vampire et cela lui briserait l’esprit à tous les coups. Dans ce cas, je ne pourrai pas le rétablir à la normale la deuxième fois.

Est-ce impossible, même pour toi, Alta ?

R : C’est impossible. Réparer quelque chose qui a été brisé est limité à la première fois. Il n’y a pas de deuxièmes fois.

« Je suis peut-être un monstre ~, mais cette partie-là de moi me rend un peu meilleur ~... J’aimerais m’excuser de vivre comme une bête ~, même si je voudrais avoir le corps d’une humaine ~..., » déclara Mira.

J’avais l’impression qu’elle venait de dire quelque chose d’incroyable sans hésitation...

« Je vous servirai en vous considérant comme mon maître ~, alors n’hésitez pas à m’utiliser comme vous le voulez, s’il vous plaît ~. Regardez ~ ! Voulez-vous jouer avec mes seins ~ ? » demanda-t-elle.

En disant cela, elle avait poussé ses gros seins vers moi.

« Pour une autre fois. Pour l’instant, je comprends tes pensées. Je vais travailler dur pour t’utiliser au mieux de tes capacités, alors tu peux te sentir soulagée, » déclarai-je sur un ton moins formel.

« OK ~, j’ai hâte de travailler avec vous ~, » déclara Mira.

« Oh, c’est vrai. Je vais te donner la compétence de résistance à la lumière du soleil que j’ai prise à Georg, » déclarai-je.

« Merci beaucoup ~. Ce vampire était vraiment le pire, mais il est devenu un peu utile après sa mort, non ? » demanda Mira.

Je vois, c’est une langue de vipère, hein. Ce n’est pas étonnant que sa dernière expression soit aussi vénéneuse. Cependant, elle est masochiste...

En disant cela, Mira m’avait salué poliment. Il semblerait que l’épée magique — Le Cœur de sang donne les compétences de qualité inférieure du vampire dont la goutte de sang y est insérée. Cependant, Le Marcheur Diurne n’avait pas été transmis. Si je ne lui donnais pas cette compétence, Mira finirait par recevoir de gros dégâts en raison de la lumière du soleil.

Après ça, j’avais rangé dans mon stockage le corps du vampire. Pour l’instant, c’était tout ce que je voulais faire ici. Dans ce cas...

« Il ne reste plus qu’à discuter de ce que nous allons faire à partir de maintenant. Tout d’abord, nous devons retourner dans la Cité de Lilia et raconter ce qui est arrivé à ce village, » déclarai-je.

« Mais il y a une autre chose dont on devrait se demander. Comment allons-nous les informer à propos de Mira-san ? Allons-nous signaler qu’un humain est devenu un monstre ? » demanda Sakura.

« Ah, ça va être un sacré incident, n’est-ce pas ? » demanda Maria.

« Bien sûr que oui. Cela bouleversera le bon sens et provoquera le chaos, » déclarai-je.

{Dora va devenir un dragon, tu sais.}

« Dora-san, tu es différente ! » déclara Maria.

R : Nous n’avons pas d’autre choix que de le cacher. L’effet serait trop important si c’était révélé.

« Si on doit la cacher, la laisser faire semblant d’être un être humain suffit-il ? Ce que je voulais dire, c’est que Dora a réussi à le faire de son côté, alors pourquoi pas Mira..., » déclara Sakura.

« Ça devrait suffire ~. Après tout, il n’y a pas d’autres critères de jugement que ~ l’apparence d’une personne normale ~, » déclara Mira.

« Alors, ça pourrait marcher en cachant tes ailes..., » déclarai-je.

« Je comprends ~, Mhm..., » déclara Mira.

Mira avait fait disparaître ses ailes de chauve-souris en émettant une voix coquette. Ainsi, on ne pouvait la voir que comme une belle femme aux seins gigantesques. On dirait que le blanc de ses yeux était aussi revenu à la normale. Même si elle pouvait au moins changer son iris (l’ancienne couleur des yeux de Mira était violette), si le blanc de ses yeux devenait rouge entre toutes les couleurs, alors vous ne verriez rien d’autre que les effets de l’hyperémie. Comme quand vous nagiez dans la piscine les yeux ouverts...

« Alors, ensuite... Est-ce une bonne chose de rendre ce lieu public ? » demandai-je.

« Je me le demande ~... Au départ, la raison pour laquelle ce village s’est transformé en ruine était qu’une épidémie s’était largement répandue. Une confirmation a été obtenue alors c’est très bien ~, mais en regardant les circonstances ~, les personnes ne se rassembleront pas sur une parcelle de terre avec cette histoire, vous savez ~... »

« Quelle est la valeur de ce “Donjon sûr” ? » demandai-je.

R : Il est absurdement élevé. C’est un endroit qui met l’eau à la bouche pour des personnes comme les producteurs d’objets de donjon et les chercheurs en donjon.

« Selon Alta, cet endroit semble très précieux. Ce serait mal si nous ne choisissons pas un complice même si nous le rendons public... Je me demande si l’assigner à Elincia serait bien..., » déclarai-je.

« Mais Elincia-san est toujours au village, n’est-ce pas ? » demanda Sakura.

« Non, j’ai déjà pu constater qu’elle a quitté le village avant que nous ne quittions la ville, donc elle est très probablement dans la ville. Je dois aussi le signaler à la guilde, donc je pense qu’emmener Elincia et me diriger vers la guilde serait la meilleure solution, » déclarai-je.

« Malgré tout, le propriétaire de cette maison a vraiment caché une chose si importante tout ce temps, n’est-ce pas ? » demanda Sera en regardant autour de nous.

« Considérant qu’il est relié à cette bâtisse, cela signifie qu’il le connaissait au moment de la construction de la ville, n’est-ce pas ? » demanda Maria.

« C’est raisonnable si vous y réfléchissez maintenant ~, mais les articles de donjon sont un produit spécial dans ce village ~. Ils ont dû utiliser cette installation, et je suppose que cela n’a pas de sens si elle finit par être détruite, » déclara Mira.

« Mais ce qui est plus important et ce qui m’intrigue, c’est la raison pour laquelle le vampire connaissait cet endroit, » déclarai-je.

« Une coïncidence ? C’est comme ça que j’aimerais la percevoir, mais c’est impossible, n’est-ce pas ? » déclara Sakura.

« Ouais, c’est impossible. Après tout, comment aurait-on pu le deviner... ? » déclarai-je.

Alors qu’il restait encore quelques mystères, nous avions décidé de retourner à la Cité de Lilia. Bien que nous ayons récupéré l’épée magique, nous ne pouvions pas emporter les corps des villageois, alors nous les avions laissés comme ils étaient.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

5 commentaires

  1. Merci pour le chapitre

  2. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire