Béni par la Déesse et Transféré dans un Autre Monde ! – Chapitre 39 – Partie 1

Bannière de Béni par la Déesse et Transféré dans un Autre Monde ! ***

Chapitre 39 : Les ruines et le vampire

Partie 1

Dans ce monde, il y avait une race appelée « vampire ». Plus précisément, il y avait des monstres appelés « vampire ». Ils suçaient le sang des humains et étaient vulnérables à la lumière du soleil. Il serait plus approprié de dire qu’ils brûleraient jusqu’à en mourir sous la lumière du soleil. Ni l’ail ni les croix ne semblaient agir sur eux. Et enfin, enfoncer un pieu dans le cœur tuerait la plupart des êtres vivants, et eux aussi.

De plus, tu ne serais pas transformé en vampire après avoir vu ton sang bu, tu ne ferais que mourir. Et leur apparence n’était guère différente des vampires typiques qu’on trouvait dans d’autres histoires.

Même si leur intelligence était comparable à celle des humains, ils étaient considérés comme des monstres pour une raison inconnue. Si je devais rajouter quelque chose, alors je disais que les dragonewts comme Dora y étaient inclus, alors il y avait aussi un mystère à propos de ça...

Leurs statistiques étaient également élevées. À moins que vous ne soyez un aventurier de haut rang, la plupart des rencontres avec l’un d’eux finiraient par vous tuer. Et à ce propos, ils pouvaient aussi utiliser la magie. Leur point fort était la Magie Noire et la Magie d’Illusion. C’est ce que je veux en ce moment.

La réceptionniste me demanda ça en baissant la tête. « Je vous en supplie ! Veuillez accepter cette demande ! »

« S’il vous plaît, donnez-moi d’abord la raison. Nous pourrons discuter après…, » commençai-je.

Elle expliqua tout en ayant l’air mal à l’aise.

« Vous savez que les habitants de ce pays ne font pas beaucoup d’activités d’aventuriers, n’est-ce pas ? » demanda-t-elle.

« Tout à fait. Le donjon est le pilier de ce pays, donc les habitants finissent par se diriger vers ce côté, n’est-ce pas ? » demandai-je en retour.

« Oui, mais pas seulement ça. Il y a une vieille règle tacite dans ce pays selon laquelle les explorateurs ne devraient pas accepter les demandes des aventuriers. Il y a aussi une raison à cela, qui semble être que même les explorateurs les plus connus sont susceptible de mourir lorsqu’ils acceptent des demandes pour les aventuriers, » expliqua-t-elle.

Il se trouvait qu’étonnamment, je savais la raison. C’était l’Adaptation au Donjon... qui était la raison ! L’Adaptation au Donjon donnait un bonus aux explorateurs lorsqu’ils agissaient à l’intérieur du donjon. Bref, ça avait dû commencer lors de situations où ces explorateurs avaient accepté les demandes des aventuriers à l’extérieur du donjon, et qu’ils avaient perdues leur bonus, et ainsi, leur manière d’agir en avait été impactée et ils avaient fini par mourir.

« À cause de cela, les explorateurs font tout leur possible pour éviter d’accepter les demandes des aventuriers. Heureusement, il n’y a guère eu de demandes difficiles. Mais si une demande de haut rang se présente soudainement comme cette fois, personne ne serait prêt à l’accepter. Le fait que les objets du donjon ne fonctionnent pas encourage également cette action…, » déclara la femme.

« Mais, cela pose-t-il des problèmes que nous ne soyons que des aventuriers de Rang C ? Est-ce que la différence de rang est acceptable ? » lui demandai-je.

« Argh... vous avez raison. Recommander une telle demande de haut rang est un acte indigne d’une réceptionniste. Désolée…, » la réceptionniste était vraiment déprimée.

Tout d’abord, le problème était que la demande avec un niveau supérieur à votre rang devait être acceptée avec la permission de la guilde. Bien sûr, ils ne sembleraient pas qu’elle allait donner une permission avec insouciance puisque le fait de donner la permission de faire expressément une demande au-dessus de leur rang approprié enverrait également les aventuriers vers une mort prématurée...

« Au fait, quels sont les dégâts connus ? » demandai-je.

« Euh, il y a des gens qui l’ont vu descendre des ruines situées à l’ouest de la ville. Aucun dommage n’a été fait pour le moment, mais nous ne pouvons pas le laisser tel quel. Mais une telle demande de haut rang n’est jamais apparue auparavant, donc je ne sais pas ce que je devrais faire…, » répondit la réceptionniste.

« Témoin... ? Le Vampire ? » demandai-je.

Les vampires agissaient normalement la nuit. Le fait de découvrir un vampire volant dans le ciel noir était vraiment rare.

« Oui, c’est pourquoi il est très probable qu’il s’agisse d’une espèce mutante. Il doit avoir surmonté la lumière du jour, » déclara la réceptionniste.

D’ailleurs, quand on y pense, des espèces mutantes étaient relativement courantes, même dans ce monde. Bien sûr, cela ne voulait pas dire que nous les comprenions clairement jusqu’aux moindres détails...

« Je vois, s’il a surmonté la lumière du jour, alors cela changera grandement la façon de le combattre, » déclarai-je.

« Tout à fait. Donc cette demande est une demande de Rang B qui est proche du Rang A. Vous pouvez dire que c’est un Rang B+, » déclara la réceptionniste.

Mais ce n’est pas le cas, pensai-je.

« D’ailleurs, l’adversaire est après tout un monstre. Que se passera-t-il si je l’apprivoise ? Il ne sera pas tué, mais…, » demandai-je.

« Ehh, prévoyez-vous de l’apprivoiser ? » demanda-t-elle.

« Ça dépend de la situation, » déclarai-je.

Parce que nous nous trouvions dans un monde imaginaire, je voulais saisir l’occasion d’apprivoiser tous les monstres importants. De plus, c’était aussi une espèce mutante... Il y a de grandes chances que je l’apprivoise s’il s’agissait d’une femme ou d’un vieux majordome. Si c’est un jeune homme prétentieux, alors cela sera la mort instantanée.

« Dans ce cas, la guilde paiera la moitié des frais de la demande après avoir effectué un contrôle de sécurité. Après tout, un danger subsistera certainement. De plus, les crimes commis par le monstre apprivoisé entraîneront la même infraction pour son maître. Bien sûr, les crimes d’avant d’être apprivoisé ne comptent pas... Une identification personnelle peut être faite avant même de les apprivoiser et ils seront également éliminés lorsque les dommages qu’ils auraient causés sont trop importants même si cela s’est passé avant ça, » expliqua-t-elle.

Eh bien ! Les conditions sont plutôt normales si nous l’avons apprivoisé. C’est raisonnable…, pensai-je.

« Compris. Alors, nous acceptons cette demande, » déclarai-je.

« Vraiment ? Vous êtes sûrement confiant quant à votre force, mais les vampires sont assez forts, » déclara la réceptionniste.

« Oui, on y arrivera d’une façon ou d’une autre à gagner, » déclarai-je.

« ... Désolée, je suis un peu inquiète à ce sujet. Merci d’avance. Ah, s’il vous plaît, donnez-moi votre carte de guilde puisqu’un traitement spécial doit être fait de mon côté, » déclara-t-elle.

« D’accord. Attendez ! J’ai agi ainsi sans demander aux autres…, » déclarai-je.

Avant la fin de ma phrase, tout le monde avait remis sa carte de guilde à la réceptionniste.

« Eh bien, Jin-kun, tu agis habituellement sur un caprice, » déclara Sakura.

« N’est-ce pas normal. Une bonne épouse subvient aux besoins de son mari sans rien dire, n’est-ce pas ? » demanda la réceptionniste.

« Non, je suis reconnaissant de ce qu’elles font, mais je n’ai pas d’épouse, » répondis-je.

« Oh, déception…, » murmura Mio.

Mio s’était effondrée au sol. Et Dora s’était placée sur son dos. C’était la chaise humaine Mio.

« Hein ? Pourquoi es-tu assise sur moi ? » demanda Mio.

{ ?} Dora inclinait la tête. Il ne semblerait pas qu’elle pensait à quelque chose en particulier.

Tout en laissant Mio et Dora telles quelles, je m’étais tourné de nouveau vers la réceptionniste.

« Tout le monde est d’accord pour l’accepter, alors je vous laisse la procédure, » déclarai-je.

« D’accord, » déclara la réceptionniste.

Un instant plus tard, la réceptionniste nous appela avant de nous remettre nos cartes de guilde et une feuille de papier.

« La procédure est terminée. Tenez, votre carte de guilde et une feuille de papier avec les détails écrits dessus... Je suis désolée de vous déranger tous…, » déclara-t-elle.

« Eh bien, nous avions de toute façon l’intention d’agir comme aventurier. Nous allons commencer l’exploration des donjons dans deux jours, donc c’était pile ce qu’il nous fallait, » déclarai-je.

« Merci de votre considération. S’il vous plaît, faites attention, » déclara la réceptionniste.

Nous avions décidé de quitter la Guilde des Aventuriers et nous nous étions immédiatement dirigés vers les ruines où se trouvait le vampire. En vérifiant le papier qui nous avait été remis, j’avais déterminé la direction générale avec la Carte et j’avais été m’installer dans le chariot.

« Je suis content qu’il y ait eu une demande qui est intéressante, » déclarai-je.

« Oui, et c’est un vampire. C’est l’un des chemins vers le sommet du roi de la fantaisie, s’il s’agit d’une femme ou d’un vieux majordome, il s’agira d’un candidat à l’apprivoisement, » déclara Mio.

« C’est comme d’habitude, » répondis-je.

« Ah, si c’est un vieux majordome, alors laissez-moi-le apprivoiser ! Nous avons déjà une base, alors n’est-il pas temps ? » demanda Mio.

« Tu as raison. Mio, je pense qu’il est temps que tu commences à dompter, » déclarai-je.

« Oui ~ ! Viens, mon vieux majordome ~ ! Et appelez-moi “Ojou-sama” ~ ! » déclara Mio.

{O ~ jo ~ sa ~ sa ~ ma ~ ma ~ !}

Je pense qu’appeler Dora une princesse serait plus juste. Après tout, c’était vraiment une princesse.

Après environ une demi-journée dans le chariot, nous étions arrivés proches des ruines. Nous avions vu un petit village à proximité. Ce village était inhabituel dans ce pays puisqu’il s’agissait d’un village sans entrée de donjon à proximité. J’avais prévu initialement de faire avancer le chariot jusqu’à ce village aujourd’hui et ensuite, d’aller exterminer ou apprivoiser le vampire demain.

Mais j’avais reçu un rapport d’Alta après environ trois heures dans le chariot.

R : Il n’y a personne dans le village vers lequel nous nous dirigeons. Les ruines en question ont une grande quantité de corps à l’intérieur. Il n’y a qu’un vampire et une femme humaine.

La carte s’était déplacée lors du voyage. On dirait que le village et les ruines se trouvaient dans la zone adjacente.

« Te fous-tu de moi… ? » murmurai-je.

« Jin-sama, que s’est-il passé ? » demanda Maria.

J’avais alors déclaré à tout le monde le contenu du rapport d’Alta.

« Cela signifie-t-il que le village vers lequel nous nous dirigeons maintenant a été attaqué ? » demanda Sakura.

« Probablement... On devrait se dépêcher, » déclarai-je.

Alors que je disais ça, j’avais jeté un coup d’œil à Maria. Elle avait arrêté le chariot et elle m’avait suivi alors que je descendais de là. Nous avions ainsi prévu de nous diriger vers les ruines avec l’habituelle combinaison de Téléportation et Mouvement Éclair qui était devenue notre mouvement rapide.

R : Cela serait bien de ne pas se précipiter. D’après ce que j’ai pu observer, il ne me semble pas que la femme restante soit en danger mortel en ce moment. Nous serions peut-être en mesure de faire quelque chose pour elle, mais je ne pense pas qu’il soit nécessaire de se dépêcher et de voir votre réserve de magie consommée pour ça.

Cela signifiait donc que nous n’avons peut-être pas beaucoup de temps, mais que nous n’étions pas non plus dans une urgence à la seconde prête.

« Alta a dit que cette femme va bien pour le moment, donc nous pouvons avancer comme c’est le cas maintenant, » déclarai-je.

« Compris. Alors, continuons ainsi, » déclara Maria.

Après ça, Maria était retournée au siège du conducteur et avait conduit à nouveau le chariot comme elle le faisait avant. De mon côté, j’étais remonté sur le chariot.

Montre-moi le statut du vampire.

R : D’accord. Le voici.

 

Nom : Georg

Niveau 52

Sexe : Masculin

Âge : 129 ans

Race : Vampire

Compétence : [Magie Noire Niv. 7] [Magie d’Illusion Niv. 4] [Renforcement Corporel Niv. 7] [Vision Nocturne Niv. 6] [Vol Niv. 5] [Succion de sang Niv. 7] [Marcheur de Jour Niv. 7]

 

... Ce n’est pas quelque chose du Rang B+, n’est-ce pas ?

R : Pas du tout, il pourrait selon la situation être considéré comme un Rang S.

Et peut-être que la compétence Marcheur de Jour lui permettait de surmonter la faiblesse face à la lumière du soleil. Même si son nom sonnait avec douceur, c’était une compétence dangereuse.

Cela dit, cela ne changeait pas ce que nous faisions et je n’avais pas non plus l’intention de perdre face à lui

Le village où nous avions prévu d’aller semblait avoir été annihilé, donc je suppose que nous nous dirigerions directement vers les ruines. Mais en raison du changement, cela deviendra une bataille de nuit, mais la raison pour laquelle je voulais le combattre pendant la journée était aussi parce que je m’attendais à des statistiques en diminution. Mais après avoir vu ça, je voyais que cela n’aurait aucun effet.

En y pensant, Mio avait déclaré quelque chose avant ça...

« Ah, en parlant de cela, s’il s’agit d’un meurtrier de masse, alors il sera éliminé même après avoir été apprivoisé…, » déclara Sakura.

« Ah…, » m’exclamai-je.

J’avais complètement oublié... Ainsi, l’ambition de Mio et moi d’apprivoiser un vampire s’était effondrée.

{Dora n’est pas une mauvaise dragonewt, tu sais ?}

Non, Dora, je ne pense pas que tu aies fait quoi que ce soit donc tu vas bien... Midori est aussi en sécurité. Tamo-san est... incapable de se transformer en humain, donc c’est probablement correct.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

5 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.
    Du coup un vampire va juste se faire massacré.

  2. Merci pour le chapitre

  3. Merci pour le chapitre !

  4. Merci pour le chap ^^

Laisser un commentaire