Béni par la Déesse et Transféré dans un Autre Monde ! – Chapitre 33

Bannière de Béni par la Déesse et Transféré dans un Autre Monde ! ***

Chapitre 33 : La requête et la vérité sur la reine

***Le dixième jour après notre arrivée à la capitale : ***

Comme je l’avais promis, j’étais allé dans le château afin d’entendre l’annonce de la reine. J’avais vu un groupe d’aventuriers talentueux près de la porte du château, qui étaient tous venus ici dans le même but. Malheureusement, je ne pouvais pas voir d’aventuriers de Rang S. À la place, il y avait des aventuriers de rang A.

Certains d’entre eux avaient des compétences rares que je voulais prendre, mais je devais pour le moment éviter de le faire. Puisque je ne détestais pas ce monde, je ne voulais pas inutilement prendre la capacité d’un autre.

Je prenais des points seulement à mes ennemis. Cependant, j’avais toujours la politique qui consistait à emprunter un point de compétence. C’était acceptable selon moi, car je le considérais comme un prêt de l’autre partie. Bien sûr, je n’oubliais pas d’ajouter un point de compétence supplémentaire en tant qu’intérêt.

J’avais sorti une enveloppe blanche que j’avais reçue de Gilbert et je l’avais donnée au garde. Puisque les armes et objets magiques étaient interdits, je devais les laisser à la porte. Je pensais que les aventuriers de Rang S auraient également des objets magiques coûteux avec eux. Ils pourraient se sentir mal à l’aise de les laisser à la garde, alors... il était temps d’utiliser un objet magique créé par la magie de production du héros.

Son nom était Coffre-Fort, et il s’agit d’un espace de stockage personnel qui ne pouvait être ouvert qu’avec la biométrie de son utilisateur. Ceux-ci seront stockés par les gardes dans cet objet après avoir été passés au travers d’un outil magique appelé Détection de Matières Dangereuses. En passant, l’outil magique Détection de Matières Dangereuses était identique aux scanneurs à rayons X des aéroports. Cela montrait clairement que le héros manquait vraiment de créativité.

Pour l’instant, j’avais mis la boîte à objet de type pochette que j’avais emprunté à Sakura dans le Coffre-Fort. Eh bien, ça n’avait après tout aucun effet parce que j’ai toujours l’Inventaire. Mais bon, je pensais que c’était important d’agir ainsi. Eh bien, je prévoyais de les tromper... pour l’instant.

« Je ne suis pas passé par ici l’autre jour, mais il y a des objets très familiers..., » dis-je.

« Oh, voulez-vous dire l’Art Inamovible ? J’ai entendu dire qu’ils étaient ici depuis que ce château a été construit. Cela semble être le travail du héros, » répondit Gilbert.

Je traversais des passages différents de l’autre jour tout en me déplaçant en direction d’une salle d’attente se trouvant à proximité. Gilbert me guidait personnellement après que j’avais remis sa lettre à la garde. Il n’y a pas beaucoup de conversations. Je suppose que le dernier événement l’affectait encore.

Quoi qu’il en soit... Art Inamovible ? C’est une bonne interprétation. Cependant, le héros est toujours un idiot à mes yeux...

« Mais, ne sont-ils pas un obstacle ? » demandai-je.

« Pourquoi dites-vous cela ? » demanda Gilbert. « Il s’agit des œuvres d’art que le héros a créées. Il serait scandaleux de les démolir ! Il y avait des plans pour les enlever proposé par un ministre dans le passé, mais évidemment ils ont tous été rejetés. »

Ah, un ministre « normal » a été écrasé par le prestige du héros.

J’avais suivi Gilbert dans la salle d’attente avec un sentiment insupportable à l’intérieur de moi.

« Wôw ! » m’exclamai-je.

« Qu’est-ce qui ne va pas ? » demanda Gilbert.

Qu’est-ce que c’est ça ? Il y a plus de trente aventuriers ici dans cette salle d’attente, et deux d’entre eux sont des aventuriers de Rang S.

Nom : Kleine

Niveau : 93

Compétences intéressantes : [Épée Magique Niv. 8] [Épée Sainte Niv. 9]

Titre : Aventurier de Rang S, Tueur d’un Véritable Dragon.

[Épée Magique]

Applique un effet magique sur son arme. Peut appliquer un pouvoir magique sur une épée. Les attaques seront traitées à la fois comme des dégâts physiques et magiques. Si l’ennemi est immunisé contre l’un des types de dégâts, les dégâts seront traités par l’autre type.

[Épée Sainte]

Un art de l’épée qui est particulièrement efficace contre les êtres diaboliques et démoniaques. Il s’agit d’un pouvoir qui ne peut être acquis que par une personne qui s’est baignée dans le sang d’un vrai dragon. La main gauche fera mal de temps en temps.

Nom : Ernest

Niveau : 89

Compétences intéressantes : [Magie non élémentaire Niv. 9] [Sorcellerie Niv. 7]

Titre : Aventurier de Rang S, Seigneur Prêtre

[Magie non élémentaire]

Magie d’un attribut spécial qui ne fait pas partie des attributs élémentaires de base. Avait été considéré comme preuve d’incompétence dans la magie, donc il était rarement mentionné. Comprends les sorts tels que [Invisibilité], [Projectile Spirituel], etc..

[Sorcellerie]

Améliore tous les effets de la magie. Acquis en gravant un sceau maudit sur vous. La main gauche va vous faire mal de temps en temps à la suite de l’acquisition de cette compétence.

Tout comme je l’avais vu à la porte, je voyais beaucoup de compétences que je n’avais pas encore. Beaucoup d’entre eux avaient aussi des compétences uniques...

Oups, il n’y a aucune raison de leur enlever les compétences de ces gars. Contrôle-toi !

« Non, ce n’est rien. Je vois juste beaucoup de gens très qualifiés, » dis-je.

« Comme prévu, vous pouvez après tout estimer leur force avec vos yeux, » répondit Gilbert. « Seuls les meilleurs ont été réunis ici. »

Cela semblait être le cas. Les gens qui étaient rassemblés ici étaient tous des aventuriers de haut rang. Il semblerait que les Chevaliers de la Reine aient bien réussi quant à leurs négociations.

La porte s’était ouverte plusieurs fois après cela, car tout le monde s’était réuni ici avant l’heure prévue.

Après que tout le monde soit arrivé, nous nous étions dirigés vers la salle d’audience à l’heure prévue. Comme la Reine demandera une grande faveur à ces aventuriers de haut rang, je doute qu’ils ressentissent le besoin d’être aussi respectueux envers elle qu’un vassal ordinaire.

Après tout, beaucoup de personnes n’aiment pas s’agenouiller. Et moi ? Je déteste ça.

Mais même ainsi, il serait mauvais de ne pas respecter la reine quand elle attendait ce genre d’attitude. À ce moment-là, la Reine devrait déclarer « que c’est bien de ne pas s’agenouiller » pour pouvoir garder la situation sous contrôle. Ce serait une farce complète.

Nous étions maintenant rassemblés ici selon l’horaire. Comme une question me vient soudain à l’esprit, je décidai de demander à Gilbert à ce sujet. « En y pensant, est-il bien que Sa Majesté apparaisse si une bagarre éclate entre ces gars ? Il y a peut-être des gardes, mais ces aventuriers sont de haut rang... »

« Oh, à propos de ça ? » répondit Gilbert. « Bien sûr, nous avons des contre-mesures pour cela. Tout d’abord, nous avons dix magiciens royaux qui ont mis en place une barrière pour Sa Majesté. En termes de force, ils sont comparables aux aventuriers de rang A. De plus, il y a l’objet magique Gardien du Prestige qui ne peut être équipé que par la famille royale. Je ne peux pas vous donner les détails à ce sujet, mais il ne serait pas exagéré de dire que la défense de Sa Majesté est imprenable. »

Gilbert répond tout en étant plein de confiance. Probablement, ce sujet est quelque chose qui devrait être gardé secret. Eh ? Pour un métrosexuel attentif tel que lui, n’est-il pas un peu négligent ?

R : Vous ne pouvez pas saisir le cœur d’une femme sans cet aspect.

Merde, riajuu détecté.

R : Maître. N’êtes-vous pas vous-même conscient de ça ?

... ?

« Et même ainsi, Sa Majesté ne sera pas en danger à moins que tous les aventuriers, y compris les Rang-S, ne deviennent des ennemis, » continua-t-il.

Oh, il l’a dit. C’est le drapeau que je ne voulais pas voir apparaître. En bref, il a dit « C’est parfait (mais pas totalement sûr) ». Je l’ai bien compris.

« Gilbert, ne dis rien de superflu, » déclara Gorudo.

« Je-je suis désolé. Chef Gorudo ! » répliqua Gilbert.

Gilbert avait soudainement été réprimandé par Gorudo qui était à proximité. Il n’avait pas remarqué Gorudo avant ça. Je l’avais détecté plus tôt avec ma Carte.

« Bien qu’il n’y ait aucun problème avec ses capacités, ses lèvres sont trop lâches malgré son apparence, ce qui abaisse son évaluation, » continua Gorudo. « ... Eh bien, cela ressemble plus à des éloges si je ne donne pas une explication appropriée... »

Je pense que vous venez de combiner deux choses différentes en une seule ici.

« D’accord ! Je ferai attention à partir de maintenant, » Gilbert s’inclina si fortement qu’il faisait du bruit.

« Vous aussi, s’il vous plaît, oubliez ce que vous venez d’entendre, » déclara Gorudo. « Puisque c’est lié à la sécurité de Sa Majesté la Reine. »

« D’accord..., » dis-je.

Je ne pouvais que sourire maladroitement face à sa demande.

« Oups, Sa Majesté est arrivée. Vous n’avez pas besoin de vous prosterner, mais ne faites rien de grossier, » déclara Gorudo.

Comme il l’avait dit, la reine était finalement entrée dans la pièce. Elle portait quelque chose de semblable à un kimono cérémoniel à douze couches. Je ne pensais pas qu’il y ait vraiment les 12 couches, il pourrait y avoir quelques couches en moins. Ses cheveux mi-longs étaient noirs, tout comme ses yeux. Elle ressemblait vraiment à une belle fille de style japonais. Même si elle n’avait que 10 ans, elle affichait l’image d’une véritable adulte avec suffisamment de maquillage et sa robe japonaise.

Elle marchait lentement, un pas à la fois. Elle était entourée des magiciens royaux. Tous avaient le Collier de la Reine, donc il était possible pour eux d’utiliser la magie.

« Vous n’avez pas besoin de vous incliner, » déclara la reine avec sa jeune et belle voix qui sonnait comme une clochette. « Mes chers aventuriers, je vous remercie d’avoir répondu à mon appel et de venir ici, noja. Je suis Sakuya, la reine de ce pays. »

Noja ?! Mes pensées se sont figées pendant un moment, car c’était le contraire de mes attentes. Ça ne peut pas être... la reine est un noja loli ! Son facteur moe avait diminué de plusieurs niveaux.

« Vous tous, je suis désolée de vous avoir convoqué ici sans vous informer des détails de la demande, » continua-t-elle. « Cependant, il serait légèrement gênant si les détails étaient divulgués, noja. S’il vous plaît, comprenez cela. »

Eh bien, cela augmente certainement les attentes. Surtout que la reine en parle personnellement.

« Ainsi, le contenu de la demande, noja, » continua-t-elle. « Si vous n’acceptez pas la demande après avoir entendu les détails, vous devrez rester dans le château pendant un certain temps pour éviter les fuites. Quant à ceux qui ne peuvent pas accepter cette condition, puis-je vous demander d’immédiatement partir ? »

Il est donc possible de rejeter la demande. Mais ceux qui le rejettent devront rester. Quelques aventuriers partent, mais la plupart d’entre eux restent. Bon travail, les chevaliers de la reine.

Très probablement, les aventuriers pourront toujours considérer la demande comme terminée même s’ils partent en ce moment.

« Mm, je suis vraiment reconnaissante à tous ceux qui sont restés, noja, » continua-t-elle.

Son « noja » était un petit peu gênant. Eh bien, elle n’a probablement pas l’habitude de parler.

« Maintenant, voici l’explication détaillée, » continua-t-elle. « Tout d’abord, ce pays est actuellement menacé... »

Je pensais que c’était un pays très paisible alors...

« La menace vient du royaume voisin Eludia, noja, » continua-t-elle. « Ils ont récemment réussi une invocation de héros, et il y a maintenant environ 800 héros là-bas. »

Je sais déjà ça.

« Et juste avant d’appeler les héros, Eludia avait commencé une guerre avec un petit pays voisin qu’il a détruit par la suite, » continua la reine.

Les voix des aventuriers commencèrent à se faire entendre. Je n’avais pas entendu parler de cette rumeur.

« Le royaume Eludia a un contrôle strict de l’information sur ce sujet pour s’assurer qu’il ne fuit pas à l’extérieur de leur pays, » continua la reine. « Comme il n’y a que quelques villes et environ 10 villages, l’histoire ne s’est pas étendue. Cette information a été divulguée par un espion présent dans l’échelon supérieur de ce pays. »

Oh, au moment de l’invocation, est-ce qu’ils étaient dans une guerre même s’ils manquaient de personnes talentueuses ?

« Les membres de la famille royale ont presque tous été tués, et la plupart des gens finissent comme esclaves ou meurent, » continua-t-elle.

Ce pays n’est vraiment pas bon.

« Les pays environnants souhaitent vivement dénoncer l’invocation des héros, mais ils ne peuvent rien faire, noja, » continua la reine.

Je ne peux que penser qu’ils visaient ce genre de minutage. Ils l’ont utilisé comme une excuse pour l’invocation des héros. Ils ont d’abord orchestré un plan pour tromper les héros invoqués.

« Les héros sont nécessaires pour se battre contre le Roi-Démon, » continua-t-elle. « Mais même ainsi, cela ne signifie pas qu’ils peuvent commettre une action aussi imprudente. Si je le gère mal, je serai la prochaine. Ce pays pourrait être menacé. Donc, je veux vous demander à tous de participer à la subjugation de la famille royale Eludia. »

Les voix des aventuriers devinrent soudainement encore plus fortes. C’était évident que cela arriverait. Parce qu’ils avaient été invités à participer à une guerre... alors que normalement, les aventuriers ne pouvaient pas être invités à participer à la guerre comme des mercenaires. Vous pouviez les forcer à participer à des crises soudaines comme des hordes, mais vous ne pouviez pas les forcer à participer à la guerre.

Bien sûr, même si cela ne pouvait pas vous être imposé, rien ne vous empêchait de vous joindre si vous vouliez le faire. Cependant, il était extrêmement inhabituel pour la reine elle-même de rassembler tous les aventuriers de haut rang et de leur demander comme ça.

Un aventurier leva la main. « Votre Majesté, êtes-vous en train de nous dire de nous battre contre les héros ? »

Les voix environnantes devinrent encore plus fortes. Les héros étaient l’espoir dans la lutte contre les démons. Le fait de pointer leurs épées sur les héros et se battre contre eux était un gros problème pour les résidents de ce monde.

« Non, nous n’irons pas aussi loin, » répondit la Reine. « Selon nos informations, les héros agissent individuellement depuis peu, donc la plupart des héros ne seront pas près de la capitale, noja. Je veux que vous vous infiltriez dans la capitale et attaquiez directement la famille royale, noja. Bien sûr, vous devrez éviter les héros. »

Ne dites pas quelque chose d’aussi impossible.

« D’après les informations que j’ai reçues, noja, l’armée des démons va attaquer Eludia sous peu, » continua-t-elle. « Si nous agissons cette fois, nous pouvons infiltrer Eludia par le côté et les attaquer en subissant un minimum de dégâts. Après cela, nous irons rejoindre les héros et attaquer ensemble les démons, noja. »

C’est une stratégie audacieuse. Faire usage des démons ? Les démons sont l’ennemi de l’humanité...

Beaucoup d’aventuriers avaient montré du dégoût quand ils avaient entendu le mot démon.

L’ennemi de l’ennemi est un ami. Est-ce mal de profiter de cela ? Quoi qu’il en soit, cette histoire est trop belle pour être vraie.

« Nous ne laisserons pas les héros dans la main d’un pays injuste tel qu’Eludia, » continua la reine. « Nous avons notre foi dans les héros et détruirons ensemble les démons ! »

Je vois, en luttant contre les démons avec les héros. Dans un sens, c’est la plus haute distinction pour les résidents de ce monde. Que vous soyez ou non un aventurier de haut rang, cela ne changera pas. Cela dit, c’est juste un appât pour détruire le cruel Eludia qui est dans le chemin. Si nous pouvons aussi revendiquer l’honneur d’être le pays qui a vaincu l’ennemi de toute l’humanité, les démons, ce serait une très bonne histoire. ... Mais.

« Cette histoire, attendez un moment, noja ! » cria quelqu’un.

La porte s’était soudainement ouverte et une jeune fille dont le visage était identique à celui de la reine arriva et cria ça. Elle portait une robe blanche en une seule pièce et avait de beaux cheveux et des yeux.

« Qui !? »

« Je ne te pardonnerai pas si tu oublies le visage de ton propre maître ! Je suis la véritable Sakuya ! La reine de ce pays, noja ! »

Q-Qu’est-ce que c’est ? 2 reines ? Laquelle est la véritable ?

« De quoi parlez-vous, noja ? Il n’y a pas une telle chose. Vous avez juste un visage très similaire à celui de la reine. Chevalier de la Reine, capturez-la, » déclara celle qui nous parlait avant ça.

Même après que la reine leur en ait donné un ordre, les Chevaliers de la Reine étaient restés confus.

« Pourquoi hésitez-vous ? » demanda-t-elle. « Ne croyez pas à ses bêtises. Ce Gardien du Prestige est le trésor national que seule la royauté peut porter, la preuve que je suis la reine de ce pays, noja ! »

« Bien sûr, je peux également le porter, c’est le mien, » déclara la deuxième jeune fille. « Redonnez-le-moi, noja ! »

« Êtes-vous une idiote ? Pourquoi devrais-je remettre le trésor national à un voleur comme vous ? Maintenant, attrapez-la ! » déclara la première femme.

Les Chevaliers de la Reine s’approchèrent après ça de la reine dans la robe en une pièce et qui était en pleine confusion.

C’est un peu gênant. J’avais couru pour me placer devant la reine dans sa robe blanche afin de la protéger.

« Hein !? Pourquoi aidez-vous cette personne ? » demanda la Reine.

« Il fait ça, car je suis la véritable reine, » déclara la fille se trouvant derrière moi.

« Vous plaisantez j’espère ! » s’exclama la Reine. « Capturez aussi cet aventurier. Cela ne me dérange pas si vous le tuez s’il résiste, mais cette imitation de reine ne doit pas être tuée ! »

Votre Majesté. Votre discours s’effondre.

Gorudo et Gilbert se dirigeaient également ici. Comme prévu, les chevaliers devraient prendre position si un aventurier s’impliquait.

« Donc c’est ce que vous aviez prévu. Eh bien, je suppose que mes yeux sont devenus ternes. Je pensais que vous ne vouliez pas de mal, mais il se révèle être comme ça, » Gorudo se blâma d’un ton déçu.

C’était juste du sophisme, mais au cours de la conversation avec Gorudo plus tôt où il avait dit. « S’il vous plaît, oubliez ce qui concerne la défense de la Reine que Gilbert a mentionnée » et « Ne faites rien de grossier ». Ce à quoi j’avais « Accepté » sa demande.

« Bien que nous soyons des connaissances, je ne veux normalement blesser personne qui n’a pas de mauvaises intentions, »

« Si ce n’est pas mal, alors que faites-vous de la justice ? »

« Ce n’est pas la justice. Cependant, je peux dire que c’est pour mon propre bonheur. Au fait, je pense que ça va faire plaisir aux gens. »

« Si vous allez aussi loin, il doit y avoir une raison pour cela. Dites-moi pourquoi. »

« Capturez-les rapidement, noja ! N’écoutez pas ces voleurs ! » La (fausse) Reine cria ça.

Cela devenait vite irritant. J’avais pointé du doigt la (fausse) Reine et avais déclaré à haute voix. « Tu es trop bruyante ! Alors, tais-toi, démon ! »

*Murmures*

Les voix dans le public devinrent encore plus fortes que ce que cela avait été avant.

« Quoi... !? »

« Mais c’est absurde... »

Gorudo et Gilbert furent aussi surpris.

Oh, c’est vrai. Cette (fausse) reine est un démon mimétique. La véritable reine est la fille en robe se trouvant derrière moi.

« Quelle bêtise ! Suis-je un démon !? Je porte le Gardien du Prestige, alors je ne peux pas être un démon ! » clama la fausse reine.

« Tu peux le faire grâce à une marque maudite. Le vol de l’essence te permet de prendre les caractéristiques, la mémoire et les capacités de la cible, » déclarai-je.

« C-Comment pouvez-vous savoir ça !? » s’exclama la fausse reine.

Ah, l’un de ses secrets est sorti.

Eh bien, cela n’aurait pas été possible sans le Fenêtre Système. Depuis la première fois que je l’avais rencontrée, je la voyais déjà comme un démon avec une malédiction.

Voici son statut.

Nom : Romarie

Niveau : 48

Genre : Femelle

Âge : 19

Race : Démon

Compétence : [Magie Noire Niv. 7] [Magie de Glace Niv. 6] [Renforcement Corporel Niv. 6] [Vol Niv. 6]

Marque Maudite : [Vol de l’Essence Niv — ]

[Vol de l’Essence Niv — ]

Permets de répliquer la race, les caractéristiques, la mémoire et les capacités de la cible. Celui qui a été ainsi volé aura temporairement leurs compétences handicapées. Si la cible est morte, l’effet sera annulé. Peut tromper le pouvoir de Propriété.

« Il n’y a pas besoin de l’écouter ! Tuez-le rapidement ! » Le discours de la fausse reine avait complètement changé.

Eh bien, l’introduction de l’ennemi est déjà terminée. Il est temps qu’elle parte.

« Eh bien, je suppose que je vais bientôt devoir en terminer, » dis-je.

« Qu’est ce que vous allez faire ? »

Gorudo et le reste des gardes hésitèrent et n’agissaient pas immédiatement, mais restèrent vigilants. Les aventuriers du Rang S essayaient de comprendre la situation. Eh bien, ils avaient été traités comme des Rang S seulement en raison de leurs compétences uniques.

« Ne devrais-je pas neutraliser la fausse ? » demandai-je.

« Hmm, mais comment pouvez-vous le faire ? Vous devriez vous inquiéter de votre propre situation, parce que vous avez interféré avec la Reine... hein ? » répondit Gorudo.

Gorudo-san, combien de temps allez-vous parler dans le vide ? Je suis déjà parti.

J’avais totalement ignoré Gorudo et j’avais chargé Romarie. Je n’avais pas de rancune contre lui.

Oh, j’ai utilisé le Clignotement. Il s’agit de la différence de capacité.

« C’est inutile ! Il n’y a aucun moyen de surmonter à la fois la barrière et le Gardien du Prestige ! » s’exclama la fausse reine.

« Voilà, j’arrive, » annonçai-je.

Je serrai le poing et le plaçai derrière mon dos. Je frappai après ça de toutes mes forces. C’était vraiment ma technique de coup de ventre.

*frappe*

La plus puissante défense du royaume et la barrière produite par dix magiciens royaux de rang A avaient été brisées avec une seule frappe.

« I-Impossible ! » s’exclama la Romarie.

Je pouvais voir la surprise sur le visage de Romarie.

« A-Arrêtez-vous ! » Gorudo essaya de m’empêcher d’agir, mais c’était trop tard.

Les aventuriers de Rang S étaient également surpris.

« J’arrive ! » criai-je.

« H-Hii ! » cria Romarie quand elle essaya de s’enfuir.

Oh, je ne peux pas faire un coup dans le ventre par-derrière, n’est-ce pas ?

« Hmm... »

J’avais alors utilisé le Clignotement pour ainsi me retrouver devant Romarie et j’avais effectué une autre attaque de ventre. L’adversaire allait ainsi mourir.

L’estomac de Romarie fut écrasé et ses points de vie tombèrent à 0.

Oh, la (véritable) Sakuya a un regard amer visible sur son visage. Je suppose que c’est troublant pour elle de voir quelqu’un qui lui ressemble se faire tuer impitoyablement par un coup dans le ventre.

Au moment de la mort de Romarie, sa compétence Vol de l’Essence avait disparu et elle redevint à son état d’origine. Sa peau était devenue violette et ses cheveux étaient devenus blonds. Elle avait l’air totalement différente de Sakuya, mais avait toujours une trace de noblesse présente sur son visage.

Eh bien, je l’ai dit, mais elle est déjà morte.

« E-Elle est vraiment un démon ! »

« Impossible ! La famille royale a été prise en otage ! »

Tout le monde était devenu confus quant à la situation. C’était tout à fait naturel, car la personne qu’ils suivaient jusqu’à maintenant était en réalité l’ennemi de l’humanité.

« Hmm, la personne là-bas est Sakuya, la véritable reine ! » dis-je.

L’attention de tout le monde s’était concentrée sur Sakuya. C’était tout à naturel. Il y avait eu deux reines et l’une d’elles était un démon. La véritable pourrait être également un démon. Tout le monde pensait qu’il n’était pas encore prouvé qu’elle était la véritable reine.

J’avais alors enlevé le collier Gardien du Prestige de Romarie, je m’étais agenouillé devant Sakuya et je l’avais présenté devant elle.

Sakuya m’avait permis que je lui remette moi-même l’objet autour de son cou. Il était dit que seule la famille royale peut s’équiper le Gardien du Prestige, donc c’était la preuve que Sakuya était un membre de la famille royale. Eh bien, il y a des exceptions comme Romarie.

« Calmez-vous, noja, » commença la reine. « Le démon a été tué par la main de cet aventurier. Nous n’avons pas besoin de paniquer. Pensons au futur, noja. Nous devons examiner dans quelle mesure l’influence du démon a affecté le royaume, quelle information doit être divulguée ou cachée. Il y a beaucoup de choses à faire. Pensez-vous que nous avons le temps de paniquer ? »

Sa voix retentit et tout le monde se calma. Selon moi, elle me semblait plus agréable qu’avant, car elle portait une robe...

« Je veux que tous les aventuriers soient en attente dans la salle de repos jusqu’à ce que nous décidions quoi faire. Préparons une collation pour eux, noja, » déclara la Reine.

En raison de son puissant charisme, il semblerait que la situation se soit pour l’instant stabilisée.

Soudain, Sakuya s’approcha de mon oreille. C’était facile pour elle, car j’étais encore à genoux devant elle.

Elle me murmura quelque chose. « Merci, Onii-chan ! »

Ce n’était pas la voix digne qu’elle avait eue tout à l’heure, mais la voix et le sourire d’une jeune fille qui convenait mieux à son âge.

À cause de ce sourire, je reconsidérais quand à ce que je devais faire afin de l’aider.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

7 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Merci pour le chapitre.
    PS:lol, je pensais pas qu'on aurait droit à quelque chose de ce genre !

  3. merci pour le chapitre
    PS:Je pense que la vengeance arrive

  4. Plutôt marrant j'aime pas du tout vert on va j'ai pas envie qu'il devienne le champion 7 villes contre et Lydia et son ancien pote le bouffeur

  5. Merci pour le chapitre "onii-chan"

  6. Merci pour le chapitre vivement la suite

Laisser un commentaire