Béni par la Déesse et Transféré dans un Autre Monde ! – Chapitre 16

Bannière de Béni par la Déesse et Transféré dans un Autre Monde ! ***

Chapitre 16 : Un Aventurier de Rang S et la Combinaison de Compétences

Nous avions passé les portes de la ville et marchions désormais le long de la route. La marche était correcte, mais ce serait mieux si nous avions un chariot. Je pensais à en trouver un lorsque nous arriverons à la prochaine ville.

Notre prochaine destination est Liraluke, la ville à la frontière du Royaume de Kasutaru (dirigé par une Reine). Cette ville était pile sur la frontière, de sorte que les cultures de deux pays se mélangeaient là-bas. Le tourisme n’était pas notre but, mais je voulais quand même la visiter.

Après avoir marché pendant trente minutes, la carte m’afficha un avertissement : "Une personne est en approche". Après avoir vérifié la carte, je découvris que c’était quelqu’un qui était monté sur un cheval. Étant donné que cette personne était un étranger, elle n’avait rien à voir avec nous.

« Une personne montée sur un cheval s’approche. Sortons du chemin, car cela pourrait être dangereux. » (Jin)

« Mais la cause des accidents est généralement lorsqu’on marche tout en regardant une carte... » (Sakura)

Ce cheval s’approcha alors que je parlais avec Sakura en nous trouvant au bord de la route.

J’avais pu confirmer que le cheval venait de derrière nous. La carte m’avait seulement dit qu’il s’agissait d’une personne à cheval, mais il y avait une personne inattendue se trouvant sur ce cheval. Au fur et à mesure qu’il s’approchait, il ralentissait, puis s’arrêta avant de descendre de son cheval et de s’incliner poliment devant nous.

« Désolé d’interrompre votre voyage. Pourriez-vous m’accorder un petit moment ? » (Sebastian)

C’était Sebastian, le majordome, qui était apparu devant nous.

Hum... Pourquoi le majordome de cette noble vient-il nous rejoindre à cheval ? Ce que je voulais dire, c’était que cette personne nous connaissait que depuis peu.

R : La carte affiche uniquement les noms et le statut réel. Les faux noms et prénoms ne seront pas répertoriés.

Je vois... J’ai entendu son nom de cette femme aux cheveux ondulés. Je n’avais pas vérifié son statut, mais son nom n’était pas affiché sur la carte... Cela signifiait que "Sebastian" était un faux nom.

À l’avenir, je vérifierai le statut autant que possible, de sorte que quelque chose comme ça ne se reproduise plus jamais. Et ainsi, je vérifiai le statut de Sebastian. Son vrai nom était Saladin tel qu’il était affiché plus tôt sur la carte.

Nom : Saladin

Sexe : Masculin

Niveau : 89

Compétence :

Maîtrise Martiale :

[Maîtrise de l’Épée Niv. 6] [Assassinat Niv. 5] [Maîtrise des Armes Secrètes Niv. 4] [Maîtrise de la Lance Niv. 3] [Arts martiaux Niv. 5] [Maîtrise des Armes de Jet Niv. 4] [Combat Monté Niv. 3]

Magie :

[Magie de Restauration Niv. 5] [Magie de Vie Niv. 4] [Magie d’Espace Niv. 3] [Aucune Incantation Niv. 3]

Générale :

[Jardinage Niv. 3] [Étiquette Niv. 6] [Majordome Niv. 6] [Cuisine Niv. 3] [Équitation Niv. 3]

Corporelle :

[Renforcement du Corps Niv. 7] [Clignotement Niv. 7] [Régénération de Vie Niv. 7] [Saut Niv 4] [Détection de Présence Niv. 6] [Vision Nocturne Niv. 3] [Berserker Niv. 5] [Esprit Combattif Niv. 6]

Après tout, son vrai nom est Saladin. Non, ce n’était pas la question. Pourquoi est-il si fort ? Son niveau est élevé, et il a beaucoup de compétences que je n’ai pas encore vues auparavant. Et surtout, ses niveaux de compétences sont très élevés.

Mais alors que je pensais à ça, je m’étais dit que ce n’était pas du tout commun d’avoir de telle chose, même si la personne était un majordome. Même Maria, qui avait sa compétence [Héros] n’avait pas autant de compétence que lui. Cet homme était donc bien plus que ça. Il semblerait que soit, il soit assez talentueux, ou qu’il s’entraînait tous les jours. Il était tout simplement trop fort. Le problème était le suivant : pourquoi une personne aussi forte que lui nous poursuivait-elle ? Je supposais que cette femme était impliquée là-dedans.

« Pourquoi ? Avez-vous un problème au sujet du récent rachat ? Je vais devoir décliner, car cela prendra trop de temps, et nous devons voyager le plus rapidement possible. » (Jin)

Je n’avais aucune rancune envers ce vieil homme, mais je ne pouvais pas agir amicalement avec lui, surtout quand je pensais à l’autre personne préoccupante. Je pensais déjà aux pires cas possible et décidai donc de prévenir tout le monde avec la télépathie.

{Cette personne est le majordome du premier noble qui nous a fait un rachat. Je ne peux pas dire que notre relation est bonne. Si le pire devait arriver, il faudra peut-être le combattre. Veuillez commencer par vérifier son statut pour être au courant de ce qu’il sait faire.} (Jin)

{Compris. Nous sommes prêts pour le combat chaque fois que Jin-sama nous donne la permission.} (Maria)

{Wôw, qu’est-ce que c’est ? Même les majordomes fictifs ne sont pas aussi forts que ce vieil homme.} (Sakura)

J’avais l’impression qu’il ne correspondait pas au modèle, mais quand j’analysais avec calme ses compétences, je compris d’où venait sa force. Cette femme pensait que nous étions des aventuriers (en fait, nous ne le sommes pas.) Et avait amené ce majordome avec elle. Dès le départ, il avait été son escorte. Et à propos des escortes du troisième noble ? Ils n’étaient pas des gardes, mais plutôt des boucliers de viande.

« Oui, mais ce n’est nullement lié à une demande de rachat. Et bien ! Ceci ne vous prendra qu’une dizaine de minutes. Par tous les moyens, je pense que chacun d’entre vous pourra repartir ensemble. » (Sebastian)

Pensons-y un peu. Se pourrait-il que nous ayons une chance de nous battre face à ce vieil homme ? Il y avait une chance que la noble aurait pu ordonner à ce vieil homme de nous tuer.

Puis-je gagner dans une bataille contre ce vieil homme ? Hmm... Je pense que je le peux. Mon statut total est considérablement élevé.

Existe-t-il une garantie que nous serions tous en sécurité et de pouvoir gagner par la même occasion ? Hum... Non, il n’y avait pas. Si je distribuais les statistiques à tous les membres du groupe, elles seraient justes au même niveau que ce vieil homme. Mais le problème était vis-à-vis de Sakura et Mio, qui n’étaient pas bonnes en ce qui concernait le combat au corps à corps.

Comme il n’était pas sage dans notre situation actuelle de nous battre face à ce vieil homme, je décidai de lui parler pendant un moment.

« Compris. Quel genre d’affaires vous oblige à me poursuivre avec votre cheval ? » (Jin)

Sebastian répondit sans aucun changement dans son expression. « C’est vrai. Mademoiselle voudrait à nouveau vous voir pour vous parler. »

Était-ce uniquement que cette femme voulait me rencontrer ? Je ne comprendrais pas ce qu’il voulait dire par là. Il n’y avait probablement pas de bonne raison pour moi de la rencontrer, sauf, peut-être, pour une négociation. C’était tout de même très désagréable même s’il s’agissait de cette raison. Alors, déclinons rapidement tout.

« N’avez-vous pas dit que cela ne prendrait pas plus de dix minutes ? N’avez-vous pas dit que vous vouliez que je retourne en ville ? Et comme je l’ai déjà dit, je suis pressé. » (Jin)

Son expression ne changea pas du tout après avoir entendu mes mots si sévères. Je pensais avec son statut, tout cela allait finir par une scène sanglante. Sa volonté était aussi importante, car il n’avait pas fléchi même après avoir entendu mes mots.

« Quand on y pense, nous vous sommes redevables depuis l’instant où nous avons procédé au rachat. Mademoiselle peut enfin reprendre son affaire après avoir reçu ce poignard. » (Sebastian)

Sebastian changea soudainement de sujet de discussion. C’était à propos de son affaire... Je suis certain que la femme aux cheveux ondulés en avait également parlé. Mais pourquoi l’évoquer maintenant ?

« N’est-ce pas correct ? Pourquoi m’avez-vous parlé de ça ? » (Jin)

« Oui, mais vous n’avez pas besoin de vous en inquiéter. Je l’ai dit, car cela vous concerne aussi. Une affaire a été refusée parce qu’ils ne veulent pas faire face à un idiot dont le trésor familial a été volé par des voleurs. » (Sebastian)

Je ne savais pas de quel type d’affaire dont il parlait, mais selon ce qu’il avait dit, cette bourde avait mis fin à l’affaire. Je ressentis alors brusquement que quelque chose n’allait pas au sujet de cette conversation.

Pendant tout ce temps, Sebastian avait parlé avec sourire sur son visage.

« Ah, mais ne vous méprenez pas. Je n’ai pas l’intention d’exposer le fait que vous avez des objets volés. Car après tout, la communauté des nobles est un repaire de voleurs. L’information semble avoir fui d’un autre endroit quand il a été volé. » (Sebastian)

Qu’est-ce que voulait Sébastien après avoir ainsi changé de sujet ? Était-ce qu’il voulait me dire que la situation actuelle de cette femme était mauvaise afin que je sois sympathique avec elle, m’incitant ainsi à revenir en ville ? Non, je ne ressentais aucune sympathie envers eux...

« Et c’est la raison pour laquelle, Mademoiselle est devenue fâchée ou triste... ses émotions sont devenues instables. Et puis, elle m’a ordonné de “tuer l’aventurier qui a apporté le poignard.” » (Sebastian)

C’était totalement différent ! Sebastian était un assassin qui avait été envoyé afin de nous tuer ! Eh bien, c’est bien comme je m’y attendais. Parce que je prenais de grands airs, tu pensais que c’était différent, n’est-ce pas ?

« En bref, elle devait décharger sa colère. Je ne pouvais rien faire au groupe des “Loups noirs” qui ont volé l’héritage de la famille, car après tout, il a été détruit. Donc finalement, vous êtes le seul groupe sur qui elle peut décharger sa colère. Je ne veux pas faire cela, mais je ne peux pas refuser la demande de Mademoiselle alors qu’elle pleurait à chaudes larmes. » (Sebastian)

C’était vraiment une raison stupide. Était-ce vraiment la raison pour laquelle elle avait fait de cette puissante personne mon adversaire ? Je n’avais plus besoin d’être poli plus longtemps. L’étiquette était inutile face à un assassin.

« Je ne peux pas vous tuer dans cette ville. J’ai donc promis de donner de l’argent à l’un des gardes de la porte afin de me prévenir quand vous aurez quitté la ville. » (Sebastian)

Ho ! Le garde qui s’était absenté. Était-ce lui qu’il avait fait quelque chose du genre ? Je pensais que j’avais besoin de faire des représailles en réponse à son acte.

« Et si cette conversation se termine en dix minutes, alors cela veut dire que cette femme ne veut pas me voir ? » (Jin)

Sebastian haussa la voix comme s’il était étonné par mes paroles.

« Non pas du tout. Si je deviens sérieux, le combat se terminera en cinq minutes. Oh, et ce que Mademoiselle veut voir n’est que votre tête. » (Sebastian)

Vous pourriez dire que... n’est-ce pas fou pour un assassin de prendre seulement... une tête ? Mais d’un autre côté, je ne veux pas mourir. Alors je ne peux être satisfait par cette blague de mauvais goût.

« Pendant combien de temps avez-vous effectué votre travail avant de devenir majordome ? » (Jin)

Après que Sebastian ait entendu ma question, il répondit en prenant un ton plus doux.

« À l’origine, j’étais quelque chose comme un assassin. J’étais un aventurier avec un surnom, le “Dieu de la Mort”. J’ai souvent fait des attaques-surprises depuis l’ombre. Eh bien, c’est quand j’étais jeune. » (Sebastian)

Que s’était-il passé ? Pourquoi un aventurier était-il devenu un majordome ? J’étais curieux, mais je ne pourrais probablement pas maintenant en savoir plus à ce sujet.

« Comme je l’ai déjà dit, je n’ai pas l’intention de prendre beaucoup de votre temps. Je ne peux pas me détourner trop longtemps de Mademoiselle qui est émotionnellement devenue instable. Je dois donc en terminer le plus rapidement possible. » (Sebastian)

« Non merci. Retournez juste auprès d’elle. Après tout, je suppose que cela ne sert à rien de négocier. » (Jin)

Je dégainais mon arme et pris position, tout comme mes amis.

« Oui, mais je suis un ancien aventurier de Rang S. Je ne manquerai donc pas à mon devoir. » (Sebastian)

Un aventurier de Rang S ? Il était l’un des meilleurs aventuriers de ce monde. Je l’avais parfaitement compris. Je pouvais parfaitement l’imaginer après avoir vu le statut de cet homme. Je pourrais simplement dire que personne n’était pas meilleur que moi si je pouvais vaincre ce gars. D’accord, je transformerai cet aventurier de Rang S en une nourriture que je dévorerais.

À ce stade, nous n’avions pas d’autre choix que de nous battre. Notre avenir dépendait de cela.

« En passant, prévoyez-vous juste de me tuer ? Ou avez-vous inclus mes amis dans le lot ? » (Jin)

« Que devrais-je faire ? Ce qu’on m’a demandé c’est uniquement de vous tuer. Mais s’il y a un témoin, alors je vais aussi devoir les faire taire. » (Sebastian)

« Ça n’a pas d’importance. Hmmm... Que pensez-vous d’un combat un contre un, uniquement face à moi ? Si vous promettez que vous n’attaquez pas mes amis, alors je ne les laisserais pas m’aider. En outre, je promets que je ne laisserai pas mes amis se venger de vous dans le cas où je perdrais. » (Jin)

Sébastien resta silencieux pendant un moment avant de commencer à parler.

« En ce qui concerne cette proposition, aussi bien vous que moi n’aurons le moindre avantage. Puisque la promesse elle-même n’a aucun sens si vous êtes mort, pourquoi ne pas vous battre vous cinq contre moi ? » (Sebastian)

« C’est ce dont je m’inquiète le plus. Je suis tout à fait certain que je peux vous vaincre dans une telle bataille, mais la sécurité de mes amis n’est pas garantie. Je suis capable à coup sûr de vous vaincre seul, alors je ne pense pas qu’il soit nécessaire qu’elles viennent se battre contre vous. » (Jin)

J’avais utilisé la télépathie afin de parler avec tout le monde, alors cela avait été décidé avant même de commencer à parler à Sebastian.

{Jin-sama, c’est trop dangereux. Permettez-moi de vous rejoindre dans ce combat !} (Maria)

{Non, pas seulement Maria-chan. Nous devons gagner ensemble !} (Sakura)

{Oui, nous gagnerons. Mais que se passera-t-il si Sakura et Mio étaient ciblées ?} (Jin)

Les attaquants à longue distance que faisait ces ceux-là étaient peu utilisable si la cible était trop proche, et Sebastian semblait être bon dans le combat rapproché. Dans le pire des cas, elles seraient tuées par le haut pouvoir offensif de Sebastian.

{Nous pouvons nous aussi nous battre ! Je ne peux pas laisser Jin-kun se battre seul...} (Mio)

{Moi aussi, je veux me battre avec Sakura et Mio.} (Dora)

{Je comprends vos sentiments, mais permettez-moi de le faire seul. C’est moi qui ai causé ce problème. Il est de ma responsabilité de le tuer. Surtout, je veux voir comment je peux me battre face à un aventurier de Rang S.} (Jin)

Il s’agissait de ma réelle intention. Si j’avais la capacité de vaincre un aventurier de Rang S, alors ce pays et ces nobles ne seront pas un adversaire à ma mesure. Je voulais évaluer ma puissance tout en écrasant cette personne.

{Si Jin-sama le dit... Mais au moins, prenez nos capacités. Je pense que cela nous fera nous sentir soulagées parce que vous ne serez pas vaincu aujourd’hui...} (Maria)

Je craignais un peu que Sébastien ne tienne pas sa promesse et commence à attaquer tout le monde, mais on ne pouvait pas y faire grand-chose si Maria disait ça.

{Compris, mais je vais laisser certaines statistiques à Dora et à Maria en cas d’urgence. S’il vous plaît, protégez Sakura et Mio avec cette puissance. Et Sakura, Mio, je suis désolé, mais je vais avoir besoin d’emprunter vos capacités.} (Jin)

{Compris. Faites attention à vous.} (Sakura)

{Bonne chance, Maître ! Je vais vous encourager depuis l’arrière !} (Mio)

« Un combat en tête-à-tête. L’acceptez-vous ? » (Jin)

« Êtes-vous tellement convaincu que vous êtes prêt à vous battre seul face à un aventurier de Rang S ? Vous n’êtes pas un aventurier, alors, qui êtes-vous ? » (Sebastian)

« Quoi qu’il en soit... Ce n’est pas comme si vous deviez le savoir. » (Jin)

Sebastian recommença à réfléchir.

« D’accord. Je manquerais à mon devoir si je ne pouvais pas vous tuer. Cela n’a aucun sens de lutter face à cinq personnes ainsi que de tuer vos amis. » (Sebastian)

« D’accord, alors c’est bon. Alors, tout le monde, veuillez reculer. » (Jin)

« « « D’accord ! » » »

Parce que je pouvais communiquer avec eux avec la télépathie, je n’avais même pas besoin de leur donner un ordre à l’aide de la voix.

Mes amis prirent donc une position à environ cinquante mètres de là. La magie de support sera difficile à utiliser depuis une telle distance.

Il existait certaines compétences que Sebastian avait pour lesquelles je devais rester vigilant.

[Clignotement]

Permets de se déplacer à courte distance dans le temps d’un pas. La distance de déplacement dépend de l’utilisateur. La distance maximale est augmentée lors de la montée en niveau. Cela commence avec une distance de cinq mètres au niveau 1 et chaque niveau augmente de un mètre la portée.

Comme Sebastian était de niveau 7, il pouvait se déplacer d’environ onze mètres. Comme il devra utiliser [Clignotement] plusieurs fois afin d’atteindre mes amis, il suffisait que je leur accorder des statistiques à ce moment-là.

« Alors, devrais-je prendre aussi mon arme ? » (Sebastian)

Sebastian sortit son épée de son espace de stockage. Il l’avait fait sans le moindre bruit. Était-ce grâce à l’aide de [pas d’Incantation] et [Magie d’Espace] ? Il s’agissait de deux compétences que je voulais avoir. Alors, permettez-moi de vous les prendre.

« Une bonne épée. Elle n’a pas été ébréchée une fois depuis mes jeunes années. » (Sebastian)

Il semblait vraiment confiant. Vérifions les informations la concernant.

Lame d’Âme — incomplète

Classification : épée

Rareté : légendaire

Remarque : effet d’âme, augmentent toutes les statistiques et peut couper la magie.

Le nom. Il est incomplet. Est-ce qu’une personne japonaise l’a faite ? Voyons plus en détail.

Lame d’Âme — incomplète

Détail : L’épée faite par le meilleur maître forgeron de la race humaine. Elle est l’épée possédant la plus puissante force offensive que toute la race humaine ait pu faire, mais elle est encore incomplète.

Elle avait donc une histoire très étonnante attachée à elle. Prenons cette épée après avoir vaincu Sebastian. Cependant, un objet de classe légendaire... Je suppose que c’est un équipement approprié pour un aventurier de Rang S. Il y avait seulement quelques jours que nous avions commencé à voyager. Il faudrait que cela se passe comme dans un jeu vidéo.

Attends ! Ce n’est pas le moment de penser à cela.

Je pris donc position. Dans mon cas, il s’agissait juste de l’épée du roi gobelin. Même si mon équipement était moins bon que le sien, cela ne me dérangeait pas.

Nous nous étions mis face à face, puis Sebastian fit le premier mouvement.

« Alors, allons-y ! » (Sebastian)

Sebastian, non Saladin, fit d’un coup un mouvement et s’approcha avec une frappe oblique. J’étais sûr que je serais mort si cette attaque m’avait touché, mais ce n’était pas comme si je ne pouvais pas l’esquiver. Je fis un pas en arrière et bloquai l’attaque. Saladin recula lui aussi immédiatement après ça.

Je m’étais éloigné un peu et j’avais frappé à nouveau. On dirait que je ne pouvais pas le vaincre avec juste mon épée.

« Je suis surpris. C’est la première fois que quelqu’un ait pu échapper à mon attaque [Clignotement]... » (Sebastian)

« Avec ce genre de compétence, ce n’est pas suffisant pour pouvoir être capable de me toucher. » (Jin)

Je le savais déjà dès le départ.

« Il semblerait que lorsque vous avez dit que vous allez me vaincre, ce n’était pas seulement du bluff. » (Sebastian)

« Bien sûr. Est-ce que vous ne savez faire que ça ? Est-ce que vous êtes devenu un Rang S uniquement avec vos attaques-surprises ? » (Jin)

Il n’arrêtait pas de sourire même après ma tentative de provocation. Uh, il était impossible d’énerver ce vieillard, même après l’avoir provoqué plusieurs fois.

« Fufufu, pas seulement ça. J’ai encore toutes mes compétences, même après ma retraite. » (Sebastian)

Saladin tendit la main. Je pensais qu’il s’agissait d’un couteau de lancer.

C’était juste encore une fois l’utilisation de [Pas d’Incantation] et de [Magie d’Espace].

Saladin clignota de plus près après que je l’ai empêché de me toucher et que je continuais avec la même attaque.

« Meurs ! » (Sebastian)

Je l’avais évité de justesse, mais mes vêtements avaient été coupés. Ce n’était pas le moment pour moi d’être négligent. Il se déplaça à nouveau avec son clignotement après que je l’ai esquivé.

« Encore une esquive ? Vous avez de bons réflexes. Cependant, ce lancer de couteau n’était qu’une distraction, n’est-ce pas ? » (Sebastian)

« Peu importe ce que vous me dites. Vous êtes qu’un diable à ressort humain. » (Jin)

Hein !? Qu’est-ce que je viens de dire ?

« C’est une comparaison intéressante. Mais mon attaque ne se termine pas avec juste une simple surprise. » (Sebastian)

« C’est quelque chose d’amusant ! » (Jin)

Maintenant, c’était à mon tour d’attaquer. Je voulais contrer son couteau en jetant de la magie. J’avais pris un sort de boule de feu de mon [Inventaire]. C’était pratiquement un sort sans incantation.

« Hmm. » (Sebastian)

Saladin venait de frapper avec son épée. C’était suffisant pour disperser ma "Boule de Feu". Il semblerait que l’épée avait aussi la possibilité de couper la magie...

Bien sûr, c’était ce que je m’attendais. Je m’étais approché de lui alors qu’il coupa encore ma magie...

Je n’avais pas pu l’en empêcher, mais je m’arrêtais. Et cela, car Saladin n’avait pas laissé la moindre ouverture après ma propre action. Il avait juste coupé ma magie et avait tourné son épée vers moi. Je pourrais être touché par une contre-attaque sérieuse, surtout si je baissais la garde.

« N’êtes-vous pas venu ? Votre mouvement est de plus en plus digne d’éloges. C’est dommage que je doive vous tuer. » (Sebastian)

« Comptez-vous me négliger ? Ça ne me dérange pas non plus. » (Jin)

C’était un pur mensonge. Je ne pouvais pas laisser toutes ses délicieuses compétences partir au loin. Je devais donc le tuer et tout lui prendre.

« C’est impossible. Car après tout, j’ai promis à Mademoiselle. » (Sebastian)

Je ne savais pas quel genre de drame vous subissiez avec cette femme. Je m’en foutais royalement. Cependant, je ne vous laisserai pas partir après avoir été hostile envers moi. Même avec cette raison sans valeur.

« Dommage. » (Jin)

« Pourquoi êtes-vous tellement déçu ? Vous devriez sourire. » (Sebastian)

Oops ! C’est visible sur mon visage. Oh, peu importe, la pièce est sur le point de finir.

« Ne partirez-vous pas bientôt ? N’est-il pas mauvais de laisser des filles attendre ? » (Jin)

Saladin hocha aussi la tête.

« Vous avez raison. Je ne peux pas faire attendre Mademoiselle trop longtemps. » Déclara-t-il, mais il ne laissa aucune ouverture d’utilisable. Bien sûr, c’était ainsi, car nous ne voulions en aucun cas perdre.

Et c’est alors que Saladin clignota afin de se rapprocher de moi. Je ne le frappai pas avec mon épée, mais à la place, je lui lançai un javelot. L’attaque de Saladin était vraiment très rapide. J’avais à peine eu le temps d’esquiver son attaque. Saladin esquiva aussi mon attaque, mais elle laissa quand même une marque sur ses vêtements de majordome. J’avais lancé en instantané un sort de "Projectile de Glace".

« Ugh! » (Sebastian)

Saladin ne s’attendait sûrement pas à ce que j’utilise de la magie au corps à corps. Une flèche de glace était plantée dans son bras gauche. J’avais enfin pu le blesser, même si ce n’était qu’une blessure légère. C’était le premier sang versé dans ce combat.

Si je continuais à le blesser de cette manière, alors il serait bientôt vaincu. Il utilisa son Clignotement afin de reprendre une certaine distance entre lui et moi.

« J’ai été surpris par votre utilisation de la magie sans incantation en plein corps à corps. Il semblerait que votre objectif soit de le faire lorsque je me rapproche de vous. » (Sebastian)

Comme d’habitude, Saladin se rapprocha de moi et me frappa. J’esquivai son attaque avant de contre-attaquer. Ma tactique actuelle était vraiment très efficace pour faire face à ses attaques par clignotements.

Mes attaques l’effleurèrent à plusieurs reprises, mais j’avais quand même réussi à lui faire plusieurs coupures. Mes éraflures ne causèrent pas beaucoup de dommages à Saladin, mais son attaque par clignotements ne m’en causa plus du tout. Notre situation était que nous n’arrivions pas à vraiment prendre le dessus sur l’autre, et cela continua pendant un certain temps.

Bien que je me battais face à un aventurier de Rang S, je n’arrivais pas à apprendre beaucoup de ses actes récurrents.

Alors, s’il vous plaît, montrez-moi quelque chose de différent ! J’ai déjà appris à esquiver et à contrer vos attaques clignotantes.

J’avais alors reculé et j’avais commencé une incantation. Il s’agissait d’une [Magie de Feu de Niveau 4], la [Tempête de Flammes]. Ce sort était une puissante attaque à longue portée, mais son temps d’incantation était important. Saladin pensait qu’il ne pouvait pas esquiver une attaque magique à courte portée, mais dans le cas présent, il clignota afin de se rapprocher de moi, pensant ainsi interrompre mon incantation. Mais à ce moment-là, j’invoquai une "Boule de Feu" à partir de mon [Inventaire]. Mais j’avais découvert que le clignotement avait plusieurs défauts. Par exemple, « Vous ne pouvez pas esquiver un obstacle entre le point de départ et le point d’arrivée. » Bien sûr, Saladin le savait. Cependant, il ne s’attendait pas à être frappé par son ennemi alors qu’il était en train d’incanter un sort à longue durée d’incantation.

« Guwaa ! » (Sebastian)

Saladin fut frappé de plein fouet par la Boule de Feu, ce qui le fit pousser un gémissement. Je pensais aussi qu’un "Mur de Pierre" pourrait le faire tomber au moment du clignotement.

Un coup direct d’un tel mur devait lui faire assez mal. Mais n’était-ce pas inutile ? Après tout, je combattais un aventurier de Rang S. Je serais désavantagé si je n’arrivais pas à apprendre deux-trois choses afin d’être capable de l’affronter. Saladin s’effondra à la suite de ma contre-attaque supplémentaire. Cette fois, je lui avais causé une profonde blessure sur son bras.

« Hmm ! Ce n’est toujours pas assez... ! » (Sebastian)

On ne pouvait pas y faire grand-chose si cela ne suffisait pas. Saladin activa son clignotement, et je fis de même en clignotant afin de la suivre. Ma réplique surprit grandement Saladin.

« Ugh. » (Sebastian)

Ma prochaine attaque toucha une de ses jambes. Évidemment, cette blessure était plus profonde que la dernière. Du sang se mit à couler de la plaie. Cette nouvelle blessure réduisit grandement sa mobilité.

Saladin me jeta dessus plusieurs couteaux à lancer et des javelots, me forçant à me retirer plus loin. La distance entre nous était maintenant d’environ vingt mètres.

« Je n’aurais jamais pensé que vous soyez vous aussi capable de faire un clignotement... » (Sebastian)

« Nullement. J’ai juste appris en vous voyant l’utiliser. » (Jin)

« C’est absurde... » (Sebastian)

Saladin ne me croyait pas. Bien sûr, il s’agissait d’un mensonge. Je lui avais volé un peu de son [Clignotement] alors qu’il flambait sous l’effet de ma "Boule de Feu".

Je devais bien trop me concentrer pour utiliser mon pouvoir spécial de [Prendre et Donner]. Et puisque les aptitudes de mon adversaire étaient bien trop hautes, je n’étais pas en mesure de lui voler ses statistiques ou compétences en plein combat. Je devais donc provoquer la chance afin d’être capable de le faire.

Cependant, je n’avais été capable que de lui voler un niveau, mais c’était déjà bien assez afin de le surprendre et lui infliger quelques dégâts.

Saladin soupira, puis son expression devient sérieuse.

« Je n’aurais jamais pensé que je serais acculé dans une telle mesure. Le combat a commencé depuis plus de cinq minutes, donc on ne peut pas y faire grand-chose, mais je vais devoir utiliser mon joker. » (Sebastian)

Une aura blanche fut libérée du corps de Saladin. Je vis alors que toutes ses statistiques augmentèrent d’un coup. De plus, ses blessures se refermèrent à vue d’œil.

« Il s’agit d’une compétence d’amélioration des aptitudes physiques qui s’appelle l’[Esprit Combatif]. Seuls mon apprenti, Joseph et moi pouvons l’utiliser correctement. » (Sebastian)

Qui est Joseph ?

R : L’un des maîtres de la guilde.

Oh, c’est donc le maître de guilde que j’ai déjà rencontré. En y pensant, c’était bien son nom. Alors, cette personne était celle qui lui avait enseigné. J’étais un peu curieux d’en savoir plus, mais au final, c’était quelques choses de peu importantes.

Cependant, ses statistiques avaient été considérablement augmentées, donc il me semblait que je ne pourrais pas gagner dans cette situation. Donc je ne pouvais pas faire autrement que d’augmenter moi aussi mes statistiques.

Je pris donc les statistiques de tous mes compagnons. Pour être honnête, jusqu’à maintenant, je m’étais battu uniquement avec mes propres statistiques. J’aurais pu dès le départ avoir les statistiques et compétences de tout mon groupe, mais je voulais l’affronter avec mes propres aptitudes, car il n’y avait pas une grosse différence de statistiques entre nous deux.

Actuellement, je n’avais aucune raison qui m’obligeait à me battre contre lui avec des statistiques inférieures. Surtout après que mon adversaire ait renforcé artificiellement les siennes.

Et ainsi, mes statistiques devinrent égales à celles de Saladin après son récent renforcement.

« Votre renforcement a pris fin. Maintenant c’est mon tour. » (Jin)

Je m’étais alors rapproché de lui et je l’avais frappé à l’aide de mes statistiques amplifiées. Il devint très surpris, car il ne fut même pas capable d’esquiver mon attaque après qu’il ait renforcé ses statistiques.

De plus, il me fut possible de lui voler un peu de son [Esprit Combatif]. En ce moment, il semblerait que je devenais de plus en plus apte à voler des statistiques et compétences à un puissant adversaire.

Après que nos statuts respectifs furent améliorés, le combat resta toujours le même. Saladin clignota afin de s’approcher de moi et me frappa alors que je l’esquivai et que je contre-attaquais à l’aide de la magie ou de mon épée. Mais la différence était que je prenais ses statistiques et compétences à chaque fois qu’il se tenait proche de moi.

Vous devenez de plus en plus faible. Est-ce bientôt la fin ? Est-ce le mieux que vous savez faire ? Avez-vous fait tout ce que vous pouviez ?

Alors que je pensais à ça, Saladin recula soudainement et commença à me parler.

« Même si je suis fortifié avec mon [Esprit Combatif], vous pouvez encore me combattre correctement... êtes-vous une boîte à surprise ? Je ne pense pas pouvoir gagner si je continue comme ça. C’est bien la première fois que je suis tant acculé dans un combat un contre un après être devenu un Rang S... » (Sebastian)

L’Aura de Saladin devient noire alors qu’il disait ça.

« On ne peut rien y faire... mais voici mon véritable tout dernier recours. » (Sebastian)

Puis l’aura de Saladin devient soudainement encore plus noire.

« En fait, il s’agit d’une compétence semblable à [Esprit Combatif] qui s’appelle [Berserker], et qui fut acquise par mon apprenti nommé Dorugu. Oui, le chef des bandits était mon apprenti. Et le [Berserker] renforce encore plus que l’[Esprit Combatif]. » (Sebastian)

Et voilà, on retourne à son histoire. Ces trois personnes ont-elles ce genre de connexion ?

Mais je ne m’intéressais pas du tout à toute cette histoire. Je n’étais pas du tout intéressé par les histoires du vieil homme et de ces deux autres types.

L’Aura de Saladin devient alors complètement noire. Son statut était beaucoup plus élevé qu’avant. Avait-il utilisé [Berserker] et [Esprit Combatif] simultanément ?

« ET UTILISER CES DEUX COMPÉTENCES EN MÊME TEMPS TRANSFORME L’HOMME EN UNE BÊTE. » Se mit-il à crier.

La manière de parler de Saladin devint bien moins éloquente. C’était probablement dû à l’usage de ses deux compétences qui était très difficile. Cela devait être très dur pour lui de supporter ça avec son corps dans cet état.

Dans sa colonne contenant ses compétences, un nouveau label nommé "Combinaison de Compétences" venait d’apparaître. Il n’avait pas été là jusqu’à présent.

[Berserker] + [Esprit Combatif] = [Dieu de la Guerre]

« JE SUIS DÉSOLÉ, MAIS LE COMBAT S’ACHÈVE MAINTENANT. » (Sebastian)

Saladin fit un premier mouvement et se rapprocha rapidement de moi. Il mit toute sa force et toutes ses plus puissantes techniques à l’œuvre.

Je pris alors toutes les statistiques qui restaient à mon groupe, puis je chargeai moi aussi Saladin.

Son attaque était beaucoup plus rapide, mais je pouvais quand même la voir. Comme mes statistiques étaient de 50 % supérieurs à celles de Saladin. J’avais alors simplement esquivé son attaque et le coupai en deux à l’aide de mes statistiques supérieures.

« PAS... POSSIBLE ! » (Sebastian)

Et ainsi, le premier combat contre un aventurier de Rang S prit fin. Ma puissance martiale avait énormément augmenté à la suite de ce duel.

J’étais mort de fatigue et je ne pouvais même plus me mouvoir après ça. J’avais donc décidé de prendre un peu de repos avant de revenir en ville et de régler l’affaire courante, et cela une fois pour toutes.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

8 commentaires

  1. merci pour le chapitre

  2. Merci pour le chapitre.

  3. Pas puissant le gars ! et dire qu'on est qu'au tome 1.

  4. Merci pour le chapitre.
    Aussi désenchanté qu'un chapitre de combat de death march.

  5. Merci pour les chapitres.

  6. Merci pour le chapitre

  7. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire