Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 93

***

Chapitre 93 : Simulation de Bataille (1)

L’entraînement conjoint de la première et de la seconde unité de chevaliers, encadré par mon beau-frère, s’était terminé sans incident.

J’avais été submergé par mon propre « manque d’endurance », plutôt que par le « manque de compétence » dont avait parlé mon beau-frère.

J’avais pu expérimenter personnellement à quel point je comptais trop sur mes compétences lorsque je me battais.

« ... Ahh, mon corps fait mal partout... »

Même quand j’avais essayé de me lever, mes jambes tremblaient énormément et je ne pouvais pas me tenir debout.

« Wafu ! »

Mn ? Waffle ? Est-il venu pour moi ?

Alors que je regardais dans la direction de l’aboiement, il y avait Waffle, remuant la queue alors qu’il était porté dans les bras d’Aisha.

« ... Myne, tu as l’air très fatigué. »

À côté d’Aisha, Sylphide m’appelait.

« ... Vous êtes donc toutes deux venues. »

« Est-ce que tu vas bien ? Il semble que cela a été très dur pour toi... »

Aisha me regardait avec inquiétude.

Comme prévu, je semblais très faible aux yeux des autres, hein...

En réalité, mes jambes tremblaient et je ne pouvais même pas me lever correctement...

« Il semble que tu ne puisses pas te lever... Myne, tiens bon. »

J’avais pris la main que Sylphide tenait et me levais d’une façon ou d’une autre. Cependant, je ne pouvais pas bien contrôler mes pieds...

« M-M-Myne... »

Je m’étais effondré accidentellement comme si je poussais Sylphide.

« D-Désolé ! »

Aisha me tirait par mon dos et j’avais été capable de me lever, mais je rougissais violemment face à cet accident soudain. Tout comme moi, le visage de Sylphide était aussi rouge vif.

Mon beau-frère et le chef des chevaliers qui avaient regardé la scène de loin avaient souri, mais j’allais les ignorer pour l’instant.

{Myne, qu’est-ce qui ne va pas ? Ton visage est rouge...}

Très probablement, Waffle ne comprenait vraiment pas la situation.

Cependant, ce qu’il m’avait demandé à cet instant était assez embarrassant.

{R-Rien ! Waffle !!}

Comme j’évitais habilement la question, j’avais emprunté l’épaule d’Aisha et j’avais fui cet endroit avec empressement.

« Myne, viens ici demain aussi ! »

J’avais entendu la voix de mon beau-frère qui venait de derrière moi, et après avoir tourné la tête en arrière et hoché la tête, j’avais continué à aller dans notre chambre.

Même si elle était ma fiancée, même si c’était un pur hasard, c’était un fait que je l’avais poussé au sol en présence d’autre personne.

Vous parlez d’un embarras.

... Je ne voulais pas regarder les visages des chevaliers demain...

 

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

 

« ... Aah, c’était embarrassant. »

J’étais finalement arrivé dans notre chambre, j’avais trébuché sur le lit et je m’étais effondré dessus.

« ... Si je me souviens bien, je ne peux pas utiliser la magie de la récupération, non ? »

Aisha me regarda comme si elle s’inquiétait. Sylphide avait comme prévu encore le visage rouge.

« ... A, aah... Tu ne peux pas utiliser la magie de récupération pour soigner la fatigue. Ce n’est qu’en utilisant l’autoguérison avec sa propre force que cela pourra t’être utile. »

Sylphide s’était également excusée tout en me regardant, et avait déclaré cela.

« ... Merci, toutes les deux. Mon beau-frère m’avait également dit de ne pas utiliser la magie de récupération, alors j’allais continuer ainsi. Je vais docilement entrer dans le bain puis j’irai immédiatement dormir. »

En disant cela, je bougeais de force mon corps de façon instable et je me levais pour me préparer à entrer dans le bain.

{Bain..., bain..., je vais aussi...}

Ahh, à bien y penser, quand nous étions entrés précédemment dans le bain, Waffle était aussi étrangement heureux dedans...

« Oui, dans ce cas, pourquoi ne pas te joindre à moi ? »

Quand je l’avais dit, Waffle remua sa queue sauvagement et me chargea.

Ah, ne fais pas ça ! Aujourd’hui, ne m’attaque pas... !

Avec moi qui avais des problèmes, même si je me tenais tout seul, je ne pouvais pas arrêter l’attaque heureuse de Waffle avec tout son corps...

Encore une fois, j’avais chancelé en m’effondrant sur mon lit.

Quand je l’avais fait, Aisha et Sylphide avaient tenu mes bras et m’avaient aidé à me lever.

« « Nous entrerons aussi avec toi ♪   » »

... Oui, je me doutais bien que cela arriverait.

 

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

 

La formation à partir du lendemain était aussi extrêmement sévère (pour moi), mais en même temps, j’avais pu constater un bon résultat attendu.

Mon corps était sans aucun doute capable de bouger mieux jour après jour.

Eh bien ! Même cela, si je le comparais à mon beau-frère, et aux chevaliers, c’était toujours un jeu d’enfant.

Mon humeur était en hausse, car j’obtenais des résultats, alors ma motivation augmentait. En tout cas, je bougeais mon corps tous les jours comme on me l’avait dit, et continuais à frapper avec mon poignard.

Et puis, la veille de la cérémonie de mariage était enfin arrivée.

En passant, jusqu’à la veille de la cérémonie de mariage, en d’autres termes, jusqu’à aujourd’hui, j’avais complété une partie de cette formation.

« Maintenant, Myne, pour l’instant, nous terminerons cet entraînement pour aujourd’hui. Maintenant, je pensais te faire livrer une bataille simulée afin de voir les résultats de la formation. »

Mon beau-frère me l’avait annoncé.

« Vais-je encore me battre contre toi ? »

« Non, tu vas te battre sans utiliser de compétences, c’est encore trop tôt pour moi d’être ton adversaire, n’est-ce pas ? »

Oui, c’était certainement comme il l’avait dit.

J’avais vu mon beau-frère donner plusieurs fois les leçons aux chevaliers pendant l’entraînement, mais je ne pensais pas que je puisse avoir la moindre chance de gagner contre lui.

Si mes compétences sont correctes, si je mettais cela de côté, en combattant contre mon beau-frère sans mes compétences, je voulais qu’il se retienne si possible.

« ... Hum, dans ce cas, qui est mon adversaire ?? »

Quand je l’avais demandé, le chef des chevaliers avait mené l’un des chevaliers.

« Il est le plus prometteur des jeunes membres. Je garantis sa force. »

Je vois, si mon adversaire était un jeune chevalier, ce serait équitable pour moi maintenant, hein ? Faisons de notre mieux, comme si nous pratiquions avec quelqu’un de plus haut niveau !

« Compris ! Je vais faire de mon mieux ! »

Alors que je retournais une telle réponse, le jeune chevalier vint rapidement devant moi, mit sa main sur sa poitrine et s’inclina.

« Ravi de vous rencontrer, Sire Myne, je suis Carl, un membre de la deuxième unité de chevalier. Je suis faible, mais je m’efforcerai de devenir votre adversaire de toutes mes forces. S’il vous plaît, prenez soin de moi. »

Oui, c’était une personne vraiment polie !

Je sentais qu’il était un chevalier pas ordinaire ! Pas étonnant qu’il avait été approuvé par le chef des chevaliers.

Il était occupé, mais il avait ménagé du temps pour moi.

Je vous remercie !

« Merci d’être mon adversaire, même si vous êtes occupé ! »

Alors que je l’avais dit et exprimé ma gratitude, le chef des chevaliers avait souri ironiquement et avait ajouté ceci.

« Non, il voulait vraiment devenir votre adversaire, Sire Myne et cela, quoiqu’il arrive. C’est pourquoi vous n’avez pas besoin de vous humilier autant. »

Eh ? Il voulait se battre contre moi ?

... C’était la première fois que je le rencontrais, mais je me demandais si je lui avais fait quelque chose.

J’avais montré sûrement une expression de mal-être. Paniqué, Carl agita les deux mains et expliqua :

« Ce n’est pas comme si quelque chose s’était passé entre nous ! »

« ... Aah, Dieu merci. »

Probablement parce que j’étais soulagé, Carl avait aussi mis sa main sur sa poitrine et se sentit soulagé.

Oui, il semblait vraiment être une bonne personne.

Bien, il était allé jusqu’à devenir mon adversaire. Bien que je n’avais commencé que depuis peu, testons les résultats de mon travail !

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

2 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire