Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 7

***

Chapitre 7 : Des orcs, une fois de plus

Puisqu’il n’était pas encore midi, devrais-je essayer de chasser les orcs immédiatement ?

Peu importe, je devais lui rembourser le fait de m’avoir confié le sac de rangement à l’avance.

Les orcs vivaient assez profondément dans la forêt, mais il y en avait qui se promenait comme celui d’avant. C’était bien que je puisse chasser des lapins, des moutons, etc. pendant que j’étais là, car j’avais un grand sac de rangement.

J’étais rentré chez moi en premier, j’avais mangé de la viande séchée de la veille puis j’étais retourné vers la forêt.

Le portier devait avoir changé de poste le matin, puisque c’était une personne différente. Comme il était aussi une connaissance, il avait dit en me faisant signe : « Fais attention ». J’étais heureux pour ça.

Une si petite chose était devenue ma motivation première et avait illuminé mon humeur quand j’étais entré dans la forêt.

Je m’étais avancé dans la forêt comme je l’avais fait le matin, des lapins étaient apparus à de nombreuses reprises et j’avais dû m’en débarrasser avant d’aller combattre l’orc.

Je les avais rapidement vaincus et les avais jetés dans le sac de rangement.

Après avoir attrapé environ trois lapins, j’avais découvert un nouveau monstre. La chenille des forêts, une simple chenille.

Nom : Chenille des forêts

Race : Famille des chenilles

Sexe : Aucun

[Compétence]

Magie de soutien · Réduction de la vitesse

Oh ? Ce monstre a de la magie.

Volons-la maintenant.

Et puis, battons-nous immédiatement.

J’avais dû être négligent, non, vaniteux. Il n’y avait aucun moyen que moi, qui avais vaincu un orc, perde face à une telle chenille...

Debout devant la chenille, j’avais préparé mon poignard.

Et puis j’avais utilisé [Renforcement des jambes : Petit], et réduit notre distance d’un coup.

En levant mon poignard, il ne me restait plus qu’à la poignarder, et alors que je pensais ça, ce salaud avait craché quelque chose de sa bouche.

Il était trop tard quand j’avais pensé que c’était dangereux, et que quelque chose avait touché près de mon genou droit.

« Uwa! »

Il n’y avait pas de douleur. Mais bien qu’il n’y avait pas eu de douleur, il y avait autour de mon pied droit quelque chose qui ressemblait à un fil blanc pur.

Ainsi, j’étais collé au sol parce que cette chose semblable à une corde avait une forte adhérence.

« Ah, je ne peux pas bouger ma jambe ! »

J’avais essayé de bouger ma jambe rapidement, mais elle n’avait même pas bougé d’un pouce.

Au moment où ma conscience était concentrée sur mon pied, ce bâtard m’avait percuté.

« Aie ! »

De façon inattendue, des dents pointues mordirent dans mon bras.

«GYAAAAAA»

Merde, merde, merde, j’avais besoin de faire quelque chose !

Même si je brandissais un poignard, parce que mes jambes ne pouvaient pas bouger comme je le souhaitais, je ne pouvais pas les maintenir pour la frapper parfaitement.

Le bâtard cracha une autre chose semblable à un fil sur moi alors que je me débattais.

Cette fois, il visait mon corps.

Ma mobilité avait été remarquablement diminuée.

Oh oui... avec la [Magie : Vent] !

J’avais rapidement et imprudemment lancé la magie du vent, certaines d’entre elles avaient touché la chenille et le sang vert en avait jailli.

Tandis que j’étais baigné dans le sang, j’invoquais [Bras puissant] et poussais le poignard de toutes mes forces.

Le poignard était pointé vers le milieu de ses sourcils et toute la dague le perça. Elle s’était effondrée lentement sur le sol. Il semble que je l’avais vaincu d’une manière ou d’une autre.

« ... J-Je suis sauvé, » balbutiai-je.

J’avais tort.

Certes, peu importe mes compétences, je devrais probablement devenir plus fort en premier. Cependant, j’étais après tout un apprenti chasseur avant de devenir un expert.

Quand j’avais vaincu l’orc, c’était seulement parce que je m’étais battu avec soin que j’avais gagné d’une manière ou d’une autre. Je ne pouvais pas gagner si j’étais vaniteux et je me battais négligemment.

Comme c’était une chenille, je pouvais encore m’en occuper, mais si c’était un orc... J’avais beaucoup réfléchi, et gravé dans mon cœur que j’étais inexpérimenté.

Sinon, je perdrais ma vie assez tôt.

La lutte contre la chenille avait été pour moi une bonne leçon.

En y réfléchissant dans mon cœur, j’avais évalué la situation. J’étais baigné dans les fluides corporels verts de la chenille, et comme prévu, cela puait fortement.

La chose semblable à une corde blanche qui avait été crachée par la chenille était enroulée autour de ma jambe droite et de mon corps

Tout d’abord, je devais faire quelque chose pour le fil. J’avais utilisé [Couper] pour enlever de manière régulière le fil de mon corps et de mon pied.

« Ce fil peut probablement être vendu, alors ramenons-le. »

Comme je l’avais dit, je l’avais mis dans le sac de rangement que mon père m’avait laissé.

J’avais décidé d’y mettre de petites choses et les choses plus grandes allaient à l’intérieur du nouveau sac. En même temps, j’avais sorti une potion et l’avais aspergée sur le bras mordu par la chenille.

Alors que la fumée s’était dispersée, la plaie guérissait régulièrement.

« Ouf, c’était une bonne chose que d’avoir apporté une potion que j’avais préparée pour les cas d’urgence. »

La potion que j’avais apportée était du rang le moins cher, mais elle correspondait à mes besoins.

Le moi qui venais à peine de commencer ma vie n’en avais qu’une. Si j’avais un peu de marge financière, je devrais en acheter dans le magasin d’alchimie, hein...

Hmm ? Alchimie ? Mais j’ai cette compétence, n’est-ce pas ?

[Alchimie] : Une compétence permettant de produire de nouveaux matériaux en mélangeant toutes sortes de matières premières. Plus le niveau de compétence était élevé, plus le prix du matériel produit l’était autant.

Oh, c’était vraiment de l’alchimie !

Par hasard, n’est-ce pas ce qu’ils utilisaient pour faire des potions ?

[Potion de bas niveau] : Une potion ayant une faible efficacité. Il est possible d’en faire une en mélangeant des plantes médicinales et de l’eau pure.

Comme on parlait de l’eau pure, il semblerait que je ne puisse pas simplement utiliser de l’eau normale...

Pour l’instant, récoltons des plantes médicinales si je les trouvais. Il serait peut-être bon d’aller voir l’homme à la boutique d’alchimie pour me montrer où il fabriquait ses potions.

Bien, après tout cela, la potion était en train de guérir ma blessure due à la chenille.

Puisque je ne savais pas ce que les gens achèteraient, ramenons-les tout simplement.

Si c’était juste cela, je pouvais toujours mettre cela dans le petit sac de rangement.

Après avoir rangé la chenille, encore une fois, j’avais avancé dans les profondeurs de la forêt.

Après avoir marché pendant un moment, des lapins étaient apparus et je les avais vaincus sans être négligent.

Après avoir avancé un peu plus, j’avais trouvé le mouton qui était mon objectif depuis ce matin.

Nom : Mouton de la forêt

Race : grande famille de moutons

Sexe : ♀

[Compétence]

Magie de soutien · Sommeil

[Aptitude]

Charge

Comme prévu, il avait des compétences, bien sûr, j’allais aussi voler cela. J’avais également coupé son aptitude et l’avais jeté.

Bien, battons-nous prudemment.

J’avais à nouveau attaqué mon ennemi, mais avec une nouvelle stratégie en tête afin de gagner. J’avais alors jeté la [Magie : Vent] sur elle.

Bien sûr, elle avait touché et le mouton avait été taché de sang peu de temps après, mais pour une raison quelconque elle était devenue enragée et elle se retourna. Donc j’avais réduit notre distance, avant d'utiliser le [Bras puissant] et je l’avais tranché avec le poignard en un coup.

Le mouton s’était effondré instantanément et le résultat avait été décidé. Peut-être que la vie du mouton s’était-elle dispersé sans en connaître la cause.

Avant l’arrivée d’autres monstres, j’avais terminé le désossage et je l’avais rangé dans le petit sac.

Peu de temps après, il était presque plein.

Ce matin, je m’étais arrêté quand j’avais obtenu à peu près cela, mais comme je pouvais encore en stocker je pouvais continuer.

Comme je n’avais toujours pas trouvé mon objectif principal, l’orc, il était évident que je ne pouvais que progresser.

Bien sûr, prudemment et sans négligence !

Après cela, tout en battant quelques moutons et lapins, j’étais avancé dans la forêt et finalement j’avais trouvé des orcs.

De plus, il y en avait trois d’un coup.

Si je les combattais un par un, il n’y aurait probablement pas de problème, je n’avais besoin que d’attaquer par surprise l’un d’entre eux.

Pour sortir de cette impasse, j’avais besoin des deux magies de soutien que j’avais obtenu plus tôt.

[Magie de soutien· : Réduction de la vitesse] et [Magie de soutien : Sommeil].

Tout d’abord, j’avais besoin de l’endormir, et si je n’étais pas remarqué, je le ferais sur un autre.

S’ils ne s’endormaient pas, j’utiliserais la [Magie de soutien : Réduction de la vitesse] et tant qu’il y avait une certaine distance entre nous, je leur lancerais [Magie : Vent].

Après cela, j’étais allé dans le sens du vent. Si dès le départ, je pouvais en faire dormir deux, alors je serais bien plus à l’aise pour la suite du combat.

Tout d’abord, j’allais devoir utilisé [Bras puissant], [Amélioration de la force de la jambe : Petit] et [Amélioration de la vue : Modéré] à l’avance.

Bien sûr, je n’avais pas oublié de voler leurs compétences et leurs capacités dès le départ.

Je m’étais approché aussi près que possible, et j’avais estimé le moment idéal... Maintenant ! [Magie de soutien : Sommeil] !!

Bien, il semblerait qu’il s’était endormi.

Une fois de plus [Magie de soutien · Sommeil] !

... Tch, c’était inutile, il y avait fait face et y résista.

J’avais continué de suivre mon plan, je lançais [Magie de soutien : Réduction de la vitesse] tout en me précipitant vers les orcs.

J’évitais les orcs dont les mouvements s’émoussaient, et je frappais avec mon poignard de toutes mes forces.

Il semblerait que j’avais réussi à couper son bras droit, il avait crié avec une grande force.

Ensuite, j’avais visé son visage et j’avais lancé [Magie : Vent] à l’orc qui avait des mouvements émoussés.

L’orc ne devait pas s’attendre à ce que la magie arriva à ce moment-là, et il avait été directement touché au visage, conformément au plan.

Avec cela, les deux orcs s’étaient retrouvés blessés. Leurs déplacements étaient devenus monotones en raison de leurs colères et leurs mouvements s’aggravaient en raison des dégâts subis.

L’orc dont le visage avait été martelé ne devrait pas être un problème et pourrait être remis à plus tard, et j’avais décidé de vaincre l’orc dont le bras avait été coupé.

Comme je le pensais, tout à coup, j’avais reçu un grand impact du dos.

« Guo ! »

Il semblerait que l’orc que je visais me frappa directement plus tôt dans le dos.

Pendant que mes pieds vacillaient, je m’étais levé et j’avais pris de la distance.

Une fois de plus, j’avais lancé une [Magie : Vent] à ses pieds. Je l’avais visée et ainsi, il avait vacillé. J’avais donc réduit notre distance.

Alors j’avais balancé mon poignard à pleine force, et je lui avais coupé sa trachée.

Il laissa échapper un cri sur son lit de mort, et l’orc dont le visage était brisé balança imprudemment sa hache de pierre.

Parce qu’il n’y avait pas besoin de s’approcher d’un ennemi qui ne pouvait pas voir, je m’étais distancé et j’avais tiré [Magie : Vent] rapidement et je l’avais tué.

Le seul qui restait était celui qui dormait.

Ce ne serait pas bien s'il se réveillait soudainement, alors j’avais pris de la distance et j’avais renvoyé une [Magie de soutien : Sommeil]

J’avais confirmé qu’il ne pouvait pas bouger, et je l’avais poignardé de toutes mes forces dans son cœur depuis l’arrière.

C’était un combat difficile, mais j’étais en quelque sorte vivant. À ce moment-là, moi qui avais vaincu ces trois orcs étais tombé sur le dos à la fin de ce combat.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Je suis super fière de lui c'est génial le début de novel

  2. merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire