Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 67

***

Chapitre 67 : La veille du match décisif

Il faisait déjà nuit quand j’étais arrivé dans la forêt. Quelques tentes avaient été préparées au camp de base, situé à une certaine distance de l’entrée de la forêt.

Le noble stupide était introuvable.

J’avais d’abord été conduit par un chevalier qui était responsable de me guider, et nous étions directement allés à la tente qui m’avait été attribuée.

« Sire Myne, voici votre tente. »

Après que le chevalier m’avait dit cela, il avait regardé autour de nous d’un air agité avant de me parler à voix basse.

« ... Je ne pense pas que ça va arriver, mais il y a une possibilité que Sire Claude et son groupe tentent de vous faire quelque chose, Sire Myne. Cette tente est adjacente aux tentes de nos chevaliers, alors veuillez nous appeler immédiatement si quelque chose se produit. »

Oui, il y avait assurément une telle possibilité. C’était un homme qui avait l’air d’agir lâchement sans ressentir la moindre hésitation, alors il allait probablement faire quelque chose comme du sabotage sans hésitation.

« Oui ! Merci beaucoup ! S’il vous plaît, prenez soin de moi quand cela arrivera !! »

En entendant ma réponse, le chevalier sourit et retourna à son poste.

... Et maintenant.

J’avais activé ma [Détection de présence de Niveau 3] et j’avais fouillé mes environs.

Hm ~, cette présence est le chevalier qui vient de sortir, donc je suppose que cela signifie que les présences ici sont celles qui étaient au courant de l’affaire ?

Eh bien, ce n’est pas nécessairement vrai, hein. Peut-être qu’ils peuvent être des aventuriers que le noble stupide a embauchés.

... Il y a beaucoup d’individus rassemblés dans la direction de la forêt, hein. Peut-être qu’ils viennent juste de sortir de la forêt et qu’ils retournent au camp de base ?

En me remémorant le fait qu’ils n’étaient pas là quand j’avais regardé les environs, j’avais supposé que ce groupe était probablement de ceux qui agissaient avec cet individu-là ?

1, 2, 3... Il y en avait beaucoup, hein. Je suppose qu’il y a environ 40 personnes ?

C’est évidemment trop de personnes si vous tenez compte des 9 personnes, dont moi, qui participeraient au jeu.

... Ils doivent avoir bien préparé leur sale coup, hein.

Ce serait bien s’ils détournaient cet enthousiasme sur quelque chose d’autre, quoi que...

Tandis que j’examinais la situation avec stupéfaction, je pouvais sentir la présence d’une personne qui venait vers moi.

... Hm ? Je me demande si c’est le noble stupide. Les inquiétudes du chevalier pourraient être bien réelles.

« Bon travail, roturier, pour sortir de ton chemin pour finalement venir perdre contre moi. »

Comme je m’y attendais ! C’était ce noble stupide. Il était soudainement entré dans la tente de quelqu’un d’autre grossièrement et avait lâché ces mots...

« Au fait, venons au fait, ta défaite a déjà été décidée. Disons, je te propose de rompre l’engagement envers le roi. Si tu fais cela, laisse-moi voir... Je te donnerai une pièce de platine. Qu’est-ce que tu penses ? Un roturier comme toi n’en a probablement jamais vu auparavant, n’est-ce pas ? »

...

Ce gars est pourri jusqu’à la moelle.

« Je n’en ai pas besoin, j’ai plus d’une centaine de pièces de platine, et je vais gagner ce jeu. »

Quand je lui avais dit ça, il avait les yeux écarquillés sous le choc, avant de se mettre en colère avec son visage complètement rouge.

« Enfoiré !! Un roturier comme toi va jouer contre un noble ! Quel est ce ton !! Tu devrais obéir docilement à mes paroles !! »

Il n’avait probablement jamais eu de roturier pour lui dire de telles choses avant cela. Il avait soudainement balancé son poing, visant mon visage.

... Une attaque aussi lente, il n’y avait aucune chance que ça me touche. Après avoir vu les mouvements du roi orc et de mon beau-frère, cela ressemblait à un mouvement lent.

J’avais rapidement attrapé son poing avec ma paume.

« En premier lieu, celui qui a proposé ce jeu est vous, Claude, n’est-ce pas ? »

« T-Toi, espèce de bâtard !! »

Il s’était mis à crier à plein poumon à partir de là. Il n’y avait aucune chance que le chevalier qui attendait dans les tentes juste à côté de la nôtre ne l’ait pas remarqué.

Voilà ? Le chevalier qui m’avait guidé plus tôt se précipitait ici !

« Sire Claude, qu’est-ce que vous faites ? Sire Myne est votre adversaire pour demain. Si vous essayez de lui faire du mal avant le match, le jeu sera annulé ici et maintenant, et ce sera votre défaite ! »

« ... Ce mec, un roturier, n’a pas le droit de me dire ce que je dois faire, moi le prochain chef de la famille Roselia !! Eh, toi insolent camarade !! Lâche-moi, lâche-moi !! Je vais te tuer pour m’avoir parlé comme ça, eh !! Laisse-moi passer ! »

Il avait ensuite été attrapé par des chevaliers qui étaient venus après cela, et avaient été expulsés de force de la tente.

En y réfléchissant, je ne l’avais pas évalué, n’est-ce pas ?

Il se sentait si important, donc je suppose qu’il pouvait avoir les bonnes compétences ?

Nom : Claude Roselia

Race : Humain

Niveau : 16

Sexe : masculin

Âge : 21 ans

Occupation : Héritier de la famille Roselia

[Compétences]

Lance à deux mains : extrême

Beaux arts : Chant

... Pour le dire franchement, je pensais que c’était discutable.

Je pensais que [Lance à deux mains : extrême] était une bonne compétence.

En ce qui concerne [Beaux arts : Chant], ce n’était... pas vraiment orienté vers la bataille.

[Beaux arts : Chant] : Permet de chanter avec talent.

En regardant cela du point de vue d’un noble, s’intéresser aux beaux-arts était probablement une bonne chose, mais...

En pensant à la façon dont il avait proposé une bataille, cette compétence était un peu hors de propos.

Eh bien, ceux qui apparaîtraient dans le jeu demain étaient certainement les aventuriers qu’il avait embauchés avec de l’argent, donc je suppose qu’il n’y aura pas de problème ?

... S’il n’était pas ainsi sorti, j’allais lui faire rembourser le fait d’avoir mal parlé de ma maison. Mais tant pis !

Alors que je réfléchissais à tout cela en regardant l’entrée de la tente où ce gars avait été traîné, le chevalier était encore une fois entré.

« Sire Myne, nous sommes désolés. Ce fut une négligence dans notre gestion, nous l’empêcherons de bouger ce soir. En outre, puisque nous ne pouvons pas laisser une seule chance sur 10 000, nous passerons la nuit autour de cette tente. S’il vous plaît, reposez-vous sans aucun souci. »

Aah, je me sentais un peu coupable envers les chevaliers, mais je me sentais un peu soulagé. Je réfléchissais déjà à ce que je devrais faire si les aventuriers qu’il avait embauchés attaquaient pendant mon sommeil...

J’étais vraiment reconnaissant aux chevaliers, merci ! J’allais devoir exprimer ma gratitude.

« ... Merci beaucoup !! Je vous en suis reconnaissant. Cependant, les chevaliers ne seront pas en mesure de dormir, vont-ils..., je suis désolé. »

Alors que je m’excusais, le chevalier s’était mis à rire en me répondant.

« Hahaha, c’est bon. Nous nous relayons pour nous assurer de quand même dormir. En outre, s’occuper de Sire Myne de la sorte est notre devoir le plus important. S’il vous plaît, ne vous inquiétez pas, reposez-vous et préparez-vous pour demain. Chacun de nous éradiquera toutes les menaces pour vous. »

Ainsi, grâce à tous ces gentils chevaliers, j’avais pu me reposer.

Bon, bien que le résultat avait déjà été décidé, faisons de notre mieux demain !

Après tout, c’était tout ce que je pouvais faire pour l’instant !

... Bonne nuit !

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre

  2. Merci pour le chap, et bonne nuit ^^

Laisser un commentaire