Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 54

***

Chapitre 54 : Chapitre bonus — Alto

« Je suis Alto Augusta, tu es le fiancé de ma sœur... hein. »

L’homme que ma petite sœur chérie avait choisi était ce Myne ou quelque chose, hein. Avec ma première impression de lui, franchement, je pensais qu’il n’avait pas l’air si fort.

Cependant, ma petite sœur se mariait d’elle-même avec lui, alors il devrait vraiment avoir une certaine capacité. Après tout, il était même dit qu’il avait vaincu un roi Orc.

Cependant, 15 ans... J’avais entendu dire qu’il venait de devenir adulte, mais je pouvais voir qu’il n’avait vraiment pas subi assez de changement.

... Pouvait-il vraiment se battre avec ça ?

J’avais entendu des rapports que ses compétences étaient [Évaluation Complète] et [Couper & Coller]. L’opinion de petite sœur était qu’il avait une sorte de secret à part ça, mais...

Bien, peu importe. Je ne m’intéressais pas à ce qu’il cachait.

Cependant, ce garçon était-il un homme qui pouvait vraiment protéger ma petite sœur à partir de maintenant ? Si je ne m’assurais pas de cela, je ne pourrais jamais approuver cet homme, et ce ne serait qu’un désastre pour lui.

Et en y réfléchissant, je m’étais souvenu que même l’archère sacrée se marierait avec lui.

Fumu... Utilisons ceci.

« ... Eh bien, ça va, je suppose. Au fait, tu t’appelles Myne, hein. Si c’était possible, pourquoi ne me montrerais-tu pas ta vraie force ? Après tout, je te confie mon adorable petite sœur. Ma sœur... non, il y a aussi l’archère sacrée, hein. Je veux confirmer en tant que frère et en tant qu’homme, si tu as ce qu’il faut pour protéger les deux dames. »

Bien, avec cela, même si c’était un peu sournois, la scène était prête.

Tout ce qui reste était littéralement pour mesurer sa capacité.

 

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

 

Après tout, il ne pouvait pas y avoir de morts dans une simulation de bataille. Nous avions décidé d’utiliser des épées en bois, et non pas des vraies.

Il ne pouvait probablement pas m’affronter sérieusement avec de vraies épées.

Si c’était le cas, je ne pouvais pas atteindre mon objectif de juger si sa vraie force était digne de prendre Sylphide comme épouse.

Et aussi, cela pouvait être appelé une épée en bois, mais elle était fabriquée par les magiciens de la cour en plaçant du pouvoir magique dans l’ébène brute. Il s’agissait d’une arme beaucoup plus puissante comparée aux vraies épées mal faites.

Bien que personne ne mourait, il pourrait y avoir une ou deux blessures.

Eh bien, l’archère sacrée était là, donc il pouvait immédiatement être guéri.

... Maintenant. Finalement, il semblait se préparer.

Hm ? Est-ce qu’il venait de lancer une sorte d’autoamélioration ? ... Il y avait une légère luminescence sur lui.

Hmph, c’était le secret qu’il cachait. Certainement, si je prenais cela à la légère, je serais celui qui éprouverait de la douleur.

J’allais aussi utiliser [Amélioration de la force physique Large] et [Magie de support Augmentation de la vitesse].

« ... Oh... pourquoi ne viens-tu pas vers moi ? »

Maintenant, allons-y !

« Si tu ne viens pas, alors j’y vais ! »

Je plongeais vers son sein de toutes mes forces.

... Ma vitesse dépassait-elle tes attentes ? Penses-tu que tu auras le temps d’être surpris au milieu d’une bataille ? Tu es plein d’ouvertures !

Faisant une feinte, je m’étais placé dans son angle mort. Je ne savais pas ce que tu avais lancé, mais puisque tu l’avais fait... tu ne mourras pas !!

Je visais son flanc droit et balançais mon épée. Il avait pris le choc directement et avait été soufflé d’une manière comique.

... Cependant, quel était ce sentiment ? Ce n’était pas comme s’il utilisait une compétence pour se défendre ou quoi que ce soit. Que diable s’était-il passé ? Je sentais que ce choc devenait excessivement terne, mais... est-ce qu’il portait quelque chose ?

Bien, peu importe.

J’avais compris lors de cet échange.

Ses techniques de combat étaient sans aucun doute similaires à un novice. J’avais complètement compris de la façon dont il bougeait et utilisait ces choses.

Bien qu’il avait certainement beaucoup de talent, mais il ne pouvait pas du tout s’en servir.

... Essayons de le coincer un peu plus. Je m’étais déplacé pour le poursuivre pendant qu’il avait été emporté.

« Q-Qu’est ce qu’il vient de se passer... »

Il ne semblait pas avoir vu l’échange. Debout devant lui, j’avais frappé avec mon épée en plein sur lui.

Se défendre avec un poignard ? Son évaluation de la situation semble également naïve.

Si tu bloques un coup d’épée à une main avec un poignard… Tu as perdu la seule arme que tu avais, tu vois ? Que vas-tu faire maintenant ? Comment vas-tu te battre sans arme ?

L’épée de bois que j’avais brandie avait écrasé son poignard et avait frappé son épaule droite.

« Tu es plein d’ouvertures !! Lis mieux les mouvements de ton adversaire ! »

Avec son niveau, il ne pouvait pas vaincre un Orc Roi.

C’était différent d’un monstre de basse classe qui se déplaçait par instinct, qui avait de l’intelligence et qui avait une force anormale.

Il n’y avait absolument aucune possibilité qu’il eût vaincu cela. Cependant, il avait vaincu un tel roi Orc.

Cela voulait-il dire qu’il n’était pas toujours pas sérieux ?

... Hm ? Quoi ? Est-ce qu’il se soigne ?

Je vois, intéressant.

« ... Fumu... Cette fois, il récupère... Très intéressant. »

Était-ce une partie du pouvoir qu’il avait utilisé pour vaincre le roi Orc ? Intéressant ! Montre-moi ton pouvoir ! Utilise ce pouvoir pour vaincre ce magnifique moi !

Oh, c’était tout à fait la charge drastique. Est-ce qu’il allait utiliser une autre compétence ? C’était vraiment un mouvement intéressant.

Cependant, je me demandais combien de tours il avait dans sa manche. C’était vraiment quelque chose.

En outre, même s’il avait déjà perdu son arme, sa force mentale à ne pas abandonner le match était tout à fait digne d’éloges.

Il y en avait même parmi les chevaliers qui abandonneraient à ce point.

Eh bien, s’il avait abandonné avec ça, je ne pourrais pas lui confier Sylphide. Pendant que je pensais à cela, son bras droit se dirigeait vers moi à une vitesse scandaleuse.

« Quoi !? »

Je l’avais évité dans un mouvement de panique et l’avais contré.

Mon contre avait merveilleusement réussi, et il avait de nouveau été renversé sur son dos.

... C’était serré, je pouvais en quelque sorte contrer puisqu’il avait laissé une grosse ouverture, mais si j’avais pris ça, comme prévu, ça aurait été mauvais, même pour moi. Je n’avais jamais entendu parler d’un bruit de coup de vent aussi aigu qui sortait de son poing.

« Grand-frère, tu en fais trop ! S’il te plaît, arrête !! »

« Myne !! »

J’avais entendu les cris de Sylphide et l’archère sacrée.

Aah, je vois... il avait eu une coupure sur le front quand il avait été éjecté, hein ? Elles faisaient des histoires parce que le sang en sortait, hein.

Bien que ce soit une bataille simulée, Sylphide l’avait arrêté juste à cause de cela...

Comme prévu, même la princesse générale était devenue faible quand il s’agissait de son fiancé.

Cependant, cela ne signifiait pas qu’il avait perdu. Il s’était levé, quoique chancelant, et avait montré qu’il allait se battre.

Cela ne serait pas bien si les filles avaient fait irruption ici, et il s’était levé comme un homme désireux de gagner sérieusement.

Je devais répondre à ce qu’il représentait de la bonne manière.

... Bien que j’avais dit cela, comme prévu, il semblait avoir reçu des dommages du contre précédent.

Bien que son attaque avait été rapide, elle s’était plutôt retournée contre lui.

La force de l’épée d’ébène, sa propre force, et en plus de cela, mes compétences [Amélioration de la force physique Grande] et [Épée à une main Sacré].

Il était tout à fait capable de se tenir debout.

Fumu, il était encore inexpérimenté. Pas de doute avec ça. Cependant, s’il étudiait vraiment les postures, il deviendrait probablement outrageusement fort.

Je pouvais voir ça sans aucun doute. Son désir de gagner et de se relever, bien que vacillant, était également digne d’éloges.

Je ne pensais pas non plus qu’il soit mauvais, en termes de personnalité.

Je vois, la personne que Sylphide épousera... était peut-être une bonne personne, hein.

On ne pouvait rien y faire, je te soutiendrais

« ... Tu es vraiment très prometteur. Mais tu devrais mieux connaître tes propres forces et affiner tes techniques. Utilise cette défaite pour ton propre renforcement !! »

Finissons cette bataille.

Il y avait beaucoup de choses à dire après ça.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre

  2. Et bien, le grand frère a un gros égo 🙂 :

    Intéressant ! Montre-moi ton pouvoir ! Utilise ce pouvoir pour vaincre ce magnifique moi !

Laisser un commentaire