Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 44

***

Chapitre 44 : Je me demande si je n’ai pas un peu grandi ?

Je m’étais réveillé alors que le ciel était encore sombre. Je m’étais lavé le visage, réveillant mon visage engourdi d’un seul coup.

Maintenant, je ne pouvais pas me sentir à l’aise à propos d’hier soir.

Réfléchissons à nouveau au niveau de ma compétence de [Évaluation Complète].

En y pensant, j’avais évalué les choses se trouvant dans la maison. Cependant, la seule chose qui avait changé était finalement la Dague des Origines.

Non, il y avait trop peu d’échantillons, donc je n’en connaissais absolument pas les conditions.

En ce moment, je ne connaissais que les « matériaux requis » de l’arme, hein.

Pour l’instant, c’était bien.

Le problème était la « Dague des Origines ». De l’explication pour cette croissance, il semblerait qu’il y ait une compétence appelée [Formation].

Y compris les monstres que j’avais combattus jusqu’à présent, j’avais obtenu les compétences de ceux qui avaient de l’hostilité envers moi. C’est pourquoi ce n’était pas comme si je volais des compétences spécifiques.

C’est pourquoi je pensais que les chances d’obtenir cette compétence étaient assez faibles. Je me demandais si je devrais donner la priorité à son obtention et espérer que la chance s’en mêle.

Je me demandais si je devrais pour l’instant collecter les matériaux nécessaires. Heureusement, il me semblerait que je pouvais maintenant créer des sacs de rangement, donc je n’avais pas besoin de m’inquiéter du stockage.

Honnêtement parlant, j’étais maintenant libre. Ce n’était pas comme si je pouvais recevoir des demandes de la part de la guilde, et je n’avais rien de prioritaire à faire. Si Sylphide revenait, ça sera probablement encore différent, hein.

Il serait peut-être bon que la collecte de matériel devienne un objectif urgent.

... Si cela se produisait, je me demandais où je pouvais obtenir ces matériaux.

Si je le demandais à Aisha, je le saurais probablement. J’avais conclu ce raisonnement en pensant à l’époque où j’avais reçu beaucoup de conseils quand je collectais de l’huile de slime.

Maintenant, alors que je pensais ça, n’était-ce pas maintenant le bon moment pour se réveiller ? Commençons maintenant les activités pour cette journée.

En mangeant le petit-déjeuner que j’avais fait avec Aisha, j’avais posé une question de ma liste.

« J’ai quelque chose à te demander... »

« Hm ~, qu’est-ce que c’est ? »

Il était probable qu’elle s’habituait vraiment à cette vie, car elle était plus à l’aise. Elle mangeait son repas, mais après avoir été interrompue par ma question, elle m’avait répondu.

Le fait que je pensais que sa façon de manger semblait mignonne était un secret.

« Où dois-je aller pour trouver des trolls ? »

« ... Encore une fois, c’est soudain. C’est tout simplement des monstres de rang plus élevé que les orcs, tu sais ? Mais si c’est toi, Myne, ce sera une victoire facile, hein... Laisse-moi voir... il ne semblerait pas y avoir de trolls vivant dans la zone. Si tu veux les vaincre quoiqu’il arrive, tu n’as pas d’autre choix que d’aller au donjon, même si c’est un peu loin. »

J’en avais déjà entendu parler, alors ils étaient dans les donjons, hein. Je pensais que c’était un endroit que je n’aurais jamais pu arpenter dans toute ma vie, quoi que...

Bien que j’avais besoin que de trolls, mais puisque je pourrais aussi avoir de bonnes compétences, alors je devrais y aller.

« D’accord ! Je veux y aller..., mais plus tard. »

Quand je lui avais dit ça, Aisha avait répondu « Pourquoi ne pas y aller maintenant ? »

Eh bien ! Après tout, c’était une ancienne aventurière de Rang B, alors il ne devrait pas y avoir de raison pour qu’elle hésite, n’est-ce pas ? ... Cependant, comme c’est loin, je me demandais s’il ne vaudrait pas mieux attendre que Sylphide revienne.

« Sylphide ne reviendra-t-elle pas entre temps ? » demandai-je.

« La princesse a dit qu’elle prendra environ dix jours, donc je ne pense pas que ce sera un problème. »

Hmm, alors il n’y a pas besoin d’hésiter. J’avais de nouveau informé Aisha que je voulais aller au donjon.

« Eh bien ! Après avoir mangé, je vais aller à la boutique d’armes pour reconstituer mon stock de flèches. »

« Bien, compris ! Alors, je vais nettoyer la vaisselle ! »

Face à la manière dont je l’avais dit, elle avait souri joyeusement, et encore une fois, nous étions retournés à notre repas.

 

☆☆☆

 

En ce moment, Aisha et moi nous dirigions vers la ville du donjon... plutôt, la ville adjacente au donjon.

En premier lieu, qu’est-ce qu’un donjon ?

Un donjon était un lieu qui avait une zone avec une structure fixe telle que des lieux naturels comme des cavernes gigantesques ou un espace souterrain, et des lieux abandonnés par les humains comme des tours ou des forts.

Bien qu’au début, c’était simplement une zone sans rien à l’intérieur, quand une énorme pierre magique que possédaient les démons, appelée aussi noyau, était installée, l’environnement changeait et devenait un espace où naissait la race des démons.

Les monstres qui rôdaient autour du donjon changeaient alors en fonction de la taille et du type de noyau installé.

Et si le noyau installé était détruit ou emporté, le donjon s’effondrerait.

Dans les temps anciens, ces circonstances avaient été confirmées par les aventuriers qui avaient causé l’effondrement d’un donjon.

Le donjon vers lequel nous nous dirigions maintenant était populairement appelé le « Donjon de la Force ».

Il y avait beaucoup de monstres avec d’importantes puissances d’attaque, et des monstres spéciaux appelés Monstres rares qui y apparaissaient rarement.

C’était comme ça que le donjon était.

« Ouf, nous sommes enfin arrivés ! »

Tout en se faisant ballotter dans le chariot, il avait fallu environ dix heures. Nous étions partis le matin et il était déjà le soir au moment où nous étions arrivés.

Peut-être que je devrais rester dans cette ville, Adol, et entrer dans le donjon à partir de demain.

J’étais descendu du chariot et je m’étais longuement étiré. Aisha semblait aussi être très fatiguée, car elle s’était également beaucoup étirée.

Ah, c’était vrai ! Cette fois-ci, il n’y avait pas de « voleur » à l’intérieur de la voiture, vous savez ! Je serais effrayé si un incident comme avant se produisait à chacun de mes déplacements.

J’avais évalué tout le monde à l’intérieur et il n’y avait que des individus ordinaires, hein ? Je comprenais qu’il n’y avait que des gens ordinaires.

« Il est déjà si tard, alors pour quoi ne pas entrer dans le donjon demain et se reposer dans la ville pour aujourd’hui. »

« C’est vrai, j’étais aussi fatiguée de me balancer dans le chariot pendant si longtemps... cela me va. »

Aisha avait également accepté, alors cherchons d’abord une auberge. Nous avions une certaine marge financière, alors peut-être que nous devrions rester dans une auberge de bonne qualité.

Dans ma vie jusqu’à présent, les auberges de luxe n’étaient qu’une chose présente dans mes rêves les plus fous. Ou plutôt, je n’y avais jamais pensé.

En tout cas, j’avais fait de mon mieux pour vivre tous les jours.

C’était pourquoi je m’y intéressais beaucoup.

Je ne peux pas décider tout seul, alors essayons de le demander à Aisha.

« Puisque nous avons une marge de manœuvre financière, pourquoi ne pas rester dans une auberge de bonne qualité ? »

Après avoir réfléchi pendant un moment, elle avait répondu. « Eh bien, d’accord, alors, nous allons choisir d’avoir une chambre dans la deuxième auberge la plus chère. »

Si vous aviez demandé « Pas la plus chère ? », j’avais dit « une auberge de bonne qualité », mais j’avais abandonné.

Eh bien, nous allions vivre ensemble après ça. L’extravagance est un ennemi ! Du moins, je supposais quelque chose comme ça.

À propos, l’auberge la plus chère était 3 pièces d’or par personne et par nuit. La deuxième auberge la plus chère où nous logions coûtait une pièce d’or et cinq pièces d’argent par personne et par nuit.

Ces deux auberges offraient le dîner et le petit-déjeuner.

Et il semblerait qu’un aventurier typique utilisant une auberge payait habituellement environ 3 ~ 5 pièces d’argent. Alors je pensais ça, même si c’était la deuxième auberge la plus chère, ce n’était pas une auberge de bas niveau.

Je pensais qu’Aisha faisait beaucoup d’efforts pour moi. Encore une fois, merci, Aisha.

Alors que j’étais entré dans l’auberge, une personne qui semblait être la propriétaire était venue nous recevoir.

« Bienvenue au pavillon de la cloche d’argent. Est-ce que vous resterez tous les deux pour la nuit ? »

... Bien que l’on ne puisse rien y faire, la propriétaire ne m’avait pas adressé la parole, mais uniquement à Aisha depuis le début. Bien qu’Aisha avait un peu froncé les sourcils, elle avait affiché un sourire à la propriétaire pour qu’elle ne s’en aperçoive pas.

Plutôt que le moi qui venait de passer à l’âge adulte, Aisha ressemblait naturellement plus à une parente...

Jusqu’à présent, je ne m’étais jamais soucié de telles choses.

Cependant, cela me paraissait maintenant un peu frustrant.

Après tout, nous allions nous marier.

« Est-ce que cela va, “mon cher” ? »

... Eh ?

Aisha avait répondu à la propriétaire. Ce n’était pas comme ça qu’elle parlait habituellement ! ... Ah, je vois. Aisha avait parfaitement compris mes sentiments actuels.

Peut-être, elle-même pouvait ne pas être satisfaite par cette situation.

Si c’était le cas, alors j’allais travailler dur en tant que partenaire (bien que ce soit un peu tôt).

« Oui, ça ne me dérange pas. »

Comme prévu de la propriétaire de l’auberge de grande classe, elle avait tout compris de notre relation d’après la conversation. Elle avait immédiatement fait face à moi et s’était légèrement inclinée comme si elle me disait : « Merci de rester chez nous. »

Même si c’était un événement modeste, vraiment modeste, j’avais l’impression d’avoir un peu grandi. Et en même temps, j’avais remercié une fois de plus Aisha pour sa gentillesse.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre et bonne continuation!

  2. Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire