Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 45

***

Chapitre 45 : Grande découverte dans une auberge de luxe, et …

Je voulais avoir une chambre pour chacun de nous, mais en raison de l’échange de tout à l’heure, nous étions tous les deux dans une même pièce.

... C’était une grosse erreur de calcul.

J’avais le sentiment que le visage d’Aisha était aussi un peu rouge...

« P-Pour l’instant, pourquoi ne pas nous promener dans la ville ? Nous pourrions trouver quelque chose de bien là-bas. »

« B-B-Bien sûr ! Allons-y ! »

Dans tous les cas, étant dans un espace fermé, la chambre d’hôtes, et rien que nous deux, nous nous sentions extrêmement mal à l’aise. C’était complètement différent que le fait de vivre à l’intérieur de ma maison !

Bien sûr, je voulais vraiment me promener, mais utilisons-le comme une excuse dans cette situation.

Notre but et nos gains étant parfaitement alignés, alors nous nous étions précipités dans la ville d’Adol en soirée.

***

Nous nous étions d’abord dirigés vers le magasin général.

Il avait été décidé que je devais vivre avec Aisha et Sylphide, donc nous n’avions pas assez de petits articles de tous les jours. Et bien qu’il y ait aussi un magasin général à Lucas, certaines choses n’y étaient pas vendues. C’est pourquoi nous avions discuté dans le chariot que nous devrions en chercher une fois que nous serions arrivés à Adol.

Précisément parce qu’on l’appelait la Ville du Labyrinthe, le magasin général avait beaucoup de choses pratiques, et nous pourrions acheter quelques bons équipements.

Comme nous pouvions nous amuser à faire du shopping, avant que je ne le sache, l’humeur maladroite de l’auberge avait complètement disparu.

« Comme prévu d’une ville labyrinthe, il y a beaucoup d’individus ici, hein »

« Oui, je me demande s’il y a plus de gens que dans la capitale... »

Par la suite, j’apprendrais que ce moment dans la soirée était pile l’heure d’affluence, quand les aventuriers sortaient du labyrinthe. Comme prévu, si c’était si encombré tout le temps, la vie serait trop dure, hein.

Il y avait de fortes chances que l’on se perde dans la foule. Ainsi, j’avais saisi la main d’Aisha avec hésitation.

« N-Nous ne pouvons pas nous perdre de vue l’un de l’autre... »

Comme je l’avais dit en marmonnant comme si c’était une excuse, Aisha avait montré une expression surprise pendant un moment, mais elle avait également serré ma main finalement. Je ne pensais pas que les petites rougeurs sur ses joues soient dues au soleil couchant.

L’endroit suivant où nous nous étions dirigés était le magasin d’armes. Précisément parce que la ville était adjacente au donjon, je pensais qu’il y aurait de bonnes armes et armures.

Comme je venais d’acheter des armes, j’avais simplement fait du lèche-vitrines, mais cela pourrait être une bonne occasion pour Aisha.

Alors que nous nous tenions la main en faisant le tour du magasin, des gens qui ressemblaient à des aventuriers nous regardaient. Eh bien, c’était compréhensible. Après tout, ils pourraient devenir jaloux si je marchais en tenant par la main d’une beauté comme Aisha.

Comme les regards étaient trop pressants, j’avais arrêté de lui tenir la main pour le moment. Et après ça, les regards ne s’étaient pas arrêtés. Je ne pouvais rien faire de plus, alors je les avais ignorés.

Pendant ce temps, j’avais découvert une série d’armes « extrêmement accrocheuses » parmi celles vendues dans le magasin.

Les armes noires : « poignard », « arc » et « épée à une main ».

Tous les trois étaient négligemment placés dans les produits rebus. En d’autres termes, cela signifiait que c’étaient des produits qui étaient impopulaires et qui restaient invendus.

Il semblerait qu’Aisha avait également remarqué les armes noires que je regardais.

« Myne, ce poignard... c’est le même que tu as en ce moment, n’est-ce pas ? »

C’était vrai, comme l’avait dit Aisha.

Que... c’était l’arme croissante, la « Dague des Origines ».

Nom : Dague des Origines

Attaque : +9

Grade : Aucun

Attribut : Croissance

Efficace contre : Aucun

Matériaux requis : Peau de Troll x10, Lingot de fer x20, Pierre magique de haute qualité

Oui, il n’y avait aucun doute. C’était la même dague que celle que j’avais. Son attaque était un peu plus faible, mais je pensais qu’on pouvait dire qu’elles étaient identiques.

Cela signifie que... l’arc noir et l’épée à une main noire placés avec elle pourraient être...

Nom : Épée à une main des Origines

Attaque : +13

Grade : Aucun

Attribut : Croissance

Efficace contre : Aucun

Matériaux requis : peau de Manticore x5, Lingot de fer x30, Pierre magique de haute qualité

Nom : Arc des Origines

Attaque : +10

Grade : Aucun

Attribut : Croissance

Efficace contre : Aucun

Matériaux requis : peau de Manticore x3, vieux bois de Tréant x10, Pierre magique de haute qualité x2

Comme je l’attendais ! Ce n’était pas uniquement les poignards ! Si je me souvenais bien, Sylphide avait la compétence de [Épée à une main : Extrême] et Aisha avait la compétence de [Tir à l’arc : Saint].

Je ne savais pas à quel point ces armes deviendraient puissantes, il n’y avait rien à perdre à les avoir !

« Excusez-moi ! Je vais acheter ces deux ! »

« Merci pour vos achats ! »

« En avez-vous d’autres de ce type ? »

« Ils peuvent parfois être trouvés dans le labyrinthe, ils sont donc souvent vendus ici. Eh bien, ce ne sont pas des armes très fortes, donc s’il y a de nouveaux arrivants, ils iront immédiatement à la section rebut. Mais même ainsi, il y a ceux qui les achètent, car ils sont d’une couleur rare. »

Les deux m’avaient coûté 5 pièces d’argent. Oui, ils sont bon marché. Si j’en voyais d’autres, cela pourrait être bon de les acheter aussi.

Aisha avait demandé : « Pourquoi achètes-tu des choses comme ça ? » Et avait fait un curieux visage. Eh bien, c’était compréhensible.

Pendant que j’évitais la question avec un sourire, j’avais placé l’arc et l’épée à une main que je venais d’acheter dans le sac de rangement.

J’avais regardé les autres armes, mais comme il n’y avait rien que je voulais acheter en ce moment, j’avais remercié le commerçant et j’avais quitté le magasin.

« Il était assez tard, hein. Pourquoi ne retournerions-nous pas à l’auberge ? Il y avait aussi une période de service pour le repas, donc ce serait un gâchis si nous le manquions. »

Sur le chemin de l’auberge, pendant que nous étions tentés un peu par les différents stands de nourriture, nous étions retournés à l’auberge et nous avions pu dîner.

Comme prévu d’une auberge de grande classe, il y avait beaucoup de plats compliqués, et Aisha et moi étions complètement satisfaits. Les auberges haut de gamme n’étaient pas seulement là pour le spectacle, hein !

***

Finissant le délicieux repas, nous étions revenus et détendus dans la chambre. Puis, j’avais entendu Aisha m’appeler.

« Regarde ça, Myne ! Un bain ! Il y a un bain, tu sais !! »

... Une baignoire ? Ah, les installations nobles et la royauté les utilisaient pour laver leurs corps, hein.

Oh, comme prévu d’une auberge de grande classe.

Les gens célèbres restaient à coup sûr ici aussi. Puisque nous étions spécialement venus ici, essayons de l’utiliser.

« Comment l’utilisons-nous ? »

« De l’eau chaude est mise dans cette grande boîte, et ensuite tu te déshabilles et tu y entres. »

Je vois, c’était comme si on se baignait dans la rivière, et on essuyait son corps avec une serviette humide, hein.

« L’as-tu déjà utilisé, Aisha ? »

« Oui, après tout, il y en a une dans le dortoir de la guilde. C’est vraiment bien, tu sais. Tu te sentiras aussi rafraîchi après en être sorti. »

... Je vois, donc ma maison te dérange, hein. J’étais désolé...

J’avais alors décidé de demander immédiatement à Aisha comment utiliser le bain chaud et j’y étais entré.

« Ouf ~, ça fait du bien ~ ♪ »

Donc, c’était ce qu’Aisha voulait me dire en se sentant bien. J’avais l’impression que l’eau chaude dissolvait ma fatigue.

Sylphide aussi probablement... non, elle devait vraiment régulièrement prendre un bain, hein.

Je lui avais aussi vendu le Roi Orc et le Général Orc, je me demandais si je devrais en construire rapidement une chez moi.

Je me demandais combien cela coûtait.

En expérimentant la bonté d’un bain, j’en étais sorti de bonne humeur, j’avais remercié Aisha de m’avoir laissé entrer en premier, et je m’étais jeté sur le lit.

En me voyant de très bonne humeur, Aisha rigola et me dit de ne pas m’inquiéter.

Pendant que j’étais allongé sur le lit, le temps passa, et Aisha sortit du bain. Aisha qui venait de prendre un bain avec un léger rougissement... était vraiment magnifique. En regardant sa silhouette, je me souvins immédiatement du fait que nous serions ensemble dans la chambre, que je l’avais oubliée, et que mes joues rougirent aussi d’un rouge profond.

Aisha rougissait aussi profondément, peu importe ce que j’en pensais, elle était la même.

J’avais toujours pensé que ça devrait être après le retour de Sylphide que l’on organiserait la cérémonie de mariage, mais...

Il était peu probable que je puisse supporter la très charmante Aisha qui venait de sortir du bain.

« ... Aisha, est-ce bon ? »

Alors je lui avais demandé ça d’une voix un peu troublée par la nervosité, elle hocha doucement la tête et vint à mes côtés.

Comme j’avais doucement enlacé Aisha pour la tenir plus près de moi... elle sentait vraiment bon.

... Ensuite, une nuit avait passé, avec nous deux dans le même lit.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

5 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Merci pour le chapitre!
    Mais on veut mes détails de la nuit nous!! Si Myne ou Aisha a eu le courage de passer le cap 😛

  3. Merci pour le chapitre.
    Alors il a trempé le biscuit? la suite au prochaine episode.

Laisser un commentaire