Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 243

***

Chapitre 243 : Invocation d’héros (3) : Akagi Yamato

« Prêtre Mirai, s’il vous plaît, arrêtez immédiatement, c’est impoli pour le héros. »

La belle femme qui semblait être en piteux état commença à faire de la médiation, et il avait fini par me faire descendre.

… Elle s’appelait Marine ? Cette belle femme. C’était décidé. Elle fera partie de mon harem.

« M-Mais Lady Marine. Il est extrêmement grossier envers Son Altesse, et je ne pouvais pas tolérer un tel comportement. »

« Héros, je m’excuse de notre impolitesse. Je m’appelle Marine, et je suis la chef Miko de ce pays. »

« Enfin, une personne raisonnable est là pour parler. »

« Marine-san… Vous n’avez pas l’air bien. Allez-vous vraiment bien ? »

« Oui, je vais bien, c’est l’effet de l’invocation des héros, je vais donc bientôt partir. »

« Vous allez partir ! ? Est-ce que vous allez… mourir ? P-Pourquoi ? »

« C’est le coût de l’invocation des héros… »

« Vous me dites que vous allez mourir parce que vous nous avez convoqués ? »

« … Non, c’est ma sœur Myrène qui vous a convoqués tous les trois. Les quatre autres après vous sont ceux que j’ai convoqués. »

« Ne peut-on pas faire quelque chose ? »

« Malheureusement non. Mettons cela de côté, s’il vous plaît permettez-moi de… m’expliquer. Lorsque vous êtes invoqué en tant que héros, vous obtenez une “compétence de héros” qui n’est réservée qu’aux héros invoqués. »

« Oooh ! Une compétence de héros !!? Voilà donc la compétence spéciale !! Super ! »

« Alors, je vais demander à la personne responsable de confirmer vos compétences de héros. »

Après avoir expliqué, une personne qui était derrière elle et qui ressemblait à un évaluateur s’était tenue devant nous et nous a tout regardé. Celui-ci prit ensuite un papier.

« … Euh… Seigneur Héros, pourriez-vous me dire votre nom ? »

« Moi ? Je m’appelle Akagi Yamato, 18 ans, et je suis prêt à avoir une petite amie. »

« Haah… Sire Yamato, c’est ça ? Votre compétence de héros est [Sainte Épée de Lumière]. Un utilisateur de l’attribut lumière. »

Après avoir dit ça, il était passé à la fille.

« Lady Héros, quel est votre nom ? »

« M-Mon nom est Chihiro Samitsu. Je suis également âgée de 18 ans. »

« … Donc Lady Chihiro. Votre compétence de héros est [La Chaîne Divine]. »

Puis, passant au dernier des trois, il posa la même question.

« Et quel est ton nom, Seigneur Héros ? »

« Ooh… Je m’appelle Takashi Oshita, j’ai 18 ans. »

« Sire Takashi ? Votre talent de héros est [Résurrection absolue]. Un héros guérisseur. »

« Est-ce que c’est fini ? »

Après avoir confirmé la compétence de Takashi, il retourna tranquillement auprès du Roi et commença à parler.

« Hmm, vos noms sont Yamato et Chihiro ? Vous serez directement formés par le commandant des chevaliers plus tard. Quant à Takashi, je souhaite que vous rendiez la vie aux deux mikos qui se sont sacrifiées. »

« Attends une minute, vieil homme. Je l’ai dit plusieurs fois, tu es l’agresseur en chef, comment peux-tu dire de telles choses. »

« Hmm. D’accord, si vous pouvez vaincre le Roi-Démon, je vous donnerai le souhait dont vous rêvez. »

« C’est bien mieux. Alors mon rêve est de construire un harem, et la première à y entrer sera Marine-chan. »

« … Ku, d’accord. Mais uniquement après avoir vaincu le roi des démons. »

« Yahooo !!!! Très bien alors. Allons botter le cul d’un Roi-Démon, et Marine-chan sera à moi !! »

« Alors, les héros, suivez-moi tout de suite s’il vous plaît. Nous devons tous vous préparer pour l’entraînement au combat, afin que vous maîtrisiez les compétences de héros que vous possédez… »

« Attendez une minute. Je ne suis toujours pas d’accord avec le plan que vous nous forcez à suivre. »

« Héros Chihiro, quel serait alors votre souhait ? »

« Je veux revenir chez moi ! C’est tout ce que je souhaite. »

« Hé Chihiro. Je pense que nos chances de rentrer à la maison sont faibles. Pourquoi ne pas passer du temps ici avant de rentrer ? »

« Yamato-kun, tu peux juste faire ton harem dans n’importe quel endroit ! »

« Je, j’ai le même souhait que Yamato. C’était Myrène-chan ? Je veux… avoir la sœur de Marine-san. Après tout, j’ai bien cette compétence qui les fera survivre, n’est-ce pas ? »

« Oou, Héros Takashi... Me prêteriez-vous votre pouvoir ? Alors s’il vous plaît, faites revivre Myrène immédiatement. »

« Cela ne me dérange pas… Mais comment puis-je utiliser mon pouvoir ? »

« Imaginez que vous voulez utiliser votre compétence au plus profond de votre cœur, alors vous seriez capable de le faire. »

{Sors ! Ma Sainte Épée de Lumière !}

Alors que j’y pensais, une énorme lumière brûlante brilla dans ma main, et une épée apparue.

« Hou, comme on peut s’y attendre d’un héros, une force si incroyable… Je souhaite amener le héros dans une forêt voisine afin de lutter contre quelques faibles démons. »

Tenant l’épée de lumière sacrée, j’étais excité et je voulais immédiatement répondre à la demande du Roi.

Pouvoir vaincre quelque chose m’excitait aussi. C’était aussi une façon de construire mon harem, alors pourquoi pas.

Cependant, j’avais besoin de vaincre le Roi-Démon. En mettant de côté les compétences de Takashi en matière de résurrection, si j’avais la [Chaîne divine] de Chihiro avec moi, ce sera facile.

Et aussi, si je pouvais convaincre Chihiro, elle pourrait peut-être aussi faire partie de mon harem. Oh mais ce Takashi voulait lui aussi construire un harem. Voyons voir qui pourra avoir les meilleures filles en premier.

Ensuite, le capitaine des chevaliers nous emmena dans une forêt qui était ce que je m’imaginais.

J’avais tenu l’épée sacrée et j’avais visé les yeux du sanglier.

Le sanglier s’était précipité avec un élan féroce.

Comme j’étais sous la pression d’une telle force, je ne pouvais pas m’éloigner.

« Yamato-kun, attention ! S’il te plaît, utilise la [chaîne divine] ! »

Avant que je ne sois assommé, Chihiro cria. Des chaînes dorées apparurent de nulle part, s’enroulant autour du corps du sanglier et scellant son mouvement.

« Merci pour l’aide Chihiro. »

En la remerciant, je m’étais approché du sanglier immobile.

Alors que je balançais l’épée, le cou du sanglier fut proprement coupé.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

2 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.
    Les motivations des deux héros, m'inspire pas vraiment...
    Et les voyous ils ont rien dit ?

  2. merci pour votre travail. Je me demande où sont les voyous

Laisser un commentaire