Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 13

***

Chapitre 13 : Les pensées de la réceptionniste

« Myne est-il revenu ? »

Le chef de guilde m’avait appelé lorsqu’il était tombé sur moi.

« Oui, juste à l’instant... Comme il y a eu l’incident avec Hyold, je ne dirai pas que ça s’est parfaitement bien déroulé. Mais d’une manière ou d’une autre, son inscription en tant qu’aventurier a pu être achevée, » répondis-je.

« Je vois, bon travail. Cependant, cela fait longtemps que tu n’es plus devenue une réceptionniste exclusive, hein ? Et je dis ça, car tu as même rejeté les demandes des aventuriers de haut rang. »

Je m’étais immédiatement porté volontaire quand il parlait d’assigner une réceptionniste exclusive à Myne comme une excuse.

Il était vrai que jusqu’à présent, j’avais la chance d’être devenue la réceptionniste exclusive de célèbres aventuriers.

Même si cela semblait être le cas, je croyais fièrement que je pouvais faire mon travail. Auparavant, j’avais capitalisé sur mon expérience d’aventurière de rang B, et je pensais que j’avais aussi obtenu la confiance des aventuriers.

Probablement à cause de cela, il y avait eu beaucoup d’aventuriers qui avaient demandé que je devienne leur exclusive. Cependant, aucun d’eux ne faisait battre mon cœur et je les rejetai tous.

Parmi ceux que j’avais rejetés, il y avait, comme l’avait dit le chef de guilde, quelques membres de hauts rangs.

Pour les aventuriers, avoir une réceptionniste exclusive était un énorme honneur. C’était l’un des objectifs en plus de monter son rang. Il y avait une grande quantité d’aventuriers qui avaient de hauts rangs, mais pas de réceptionniste exclusive.

C’était vrai que puisque le nombre de femmes réceptionnistes était nettement inférieur à celui des aventuriers, c’était donc normal.

Pour les dames-réceptionnistes, devenir exclusive à un aventurier de haut rang avait des mérites élevés en ce qui concernait les salaires et le temps libre.

Il y avait aussi des filles qui rêvaient de devenir des exclusives pour des aventuriers de haut rang, avant de sortir avec eux et de se marier ensuite. Et si je me souvenais bien, il y avait eu beaucoup de filles qui s’étaient mariées par le passé en suivant ce schéma.

Par conséquent, les femmes réceptionnistes voulaient, même un petit moment, devenir exclusives pour de bons aventuriers, c’était tout à fait normal et il était rare qu’elles refusent des demandes intéressantes.

Pour cette raison, des cas comme moi qui rejetaient les aventuriers de haut rang étaient excessivement rares.

Tout le monde pensait qu’il était naturel pour le chef de guilde de trouver ça bizarre quand je m’étais mise à être l’exclusive de Myne.

C’était vrai. Honnêtement, même moi, j’étais surprise. Cela faisait longtemps que je n’avais même jamais rêvé de devenir une réceptionniste exclusive.

« Je vois. Pourquoi as-tu accepté ? »

« ... Permettez-moi de vous dire que s’il y avait une raison, ce serait qu’il m’a protégé de l’attaque de Hyold en utilisant son corps, mais la raison principale était probablement l’“intuition féminine”. »

Oui, ce n’était pas très fiable, mais j’avais accepté de devenir la réceptionniste exclusive de Myne en accord avec ma propre intuition.

Avec son attitude polie relativement excessive qu’il avait lorsqu’il souhaitait devenir un aventurier combiné avec la force de son cœur, le fait qu’il m’avait protégé quand il savait que je serais frappé s’il esquivait..., et pour achever ça, la profondeur de ses pensées quand il réfléchissait à s’enquérir avant de s’inscrire dans la guilde.

Avant tout, quand j’avais vu ce jeune homme pour la première fois, tout mon corps avait ressenti quelque chose comme un courant électrique.

Quand ces différents détails s’étaient accumulés, j’avais levé la main par réflexe. Il deviendra certainement un aventurier célèbre, c’est ce que j’avais pensé.

« Je vois, peu importe alors. Tu ferais mieux de le soutenir comme sa réceptionniste exclusive. »

Disant seulement cela, le chef de guilde était retourné à son bureau. Je pensais qu’il se souciait vraiment de Myne.

D’ailleurs, le travail d’une dame-réceptionniste exclusive quand son aventurier n’était pas là était de donner de l’aide et de faire face au travail comme d’habitude, comme pendant les périodes occupées.

Cependant, dans cette situation, un panneau rouge indiquant « Exclusive » sera affiché au comptoir d’accueil. Dans le cas où ce signe rouge était placé, quand l’aventurier dont la dame-réceptionniste était responsable venait à la guilde, si elle était en train de traiter avec quelqu’un, les autres membres du personnel changeraient avec elle.

Comme tout le monde comprenait ça, il n’y avait pas beaucoup de désaccords. Mais, naturellement, ou plutôt à cause de cette ligne de travail avec beaucoup de voyous, il y en a qui, de temps en temps, ignoraient cela et créaient des conflits à ce sujet.

Dans de telles situations, le personnel de la guilde qui se spécialisait dans le combat au corps à corps s’en occupait rapidement.

Quand il n’y avait aucun travail de réception ordinaire pour aider, elles obtenaient la permission du chef de guilde pour réserver des demandes adaptées à la capacité de l’aventurier dont la réceptionniste était responsable. Elles s’occupaient également de l’acquisition d’informations et d’autres choses utiles à leur aventurier.

Si l’aventurier en charge jouait un rôle actif, un gros bonus serait ajouté dans le salaire, alors elles allaient travailler frénétiquement afin de soutenir leur aventurier.

De plus, les réceptionnistes de la guilde adoptaient un système de 10 personnes. 5 personnes étaient responsables de gérer de guichet en tant que guichetiers, et cinq étaient le personnel auxiliaire appelé techniciens.

Les guichetiers et les techniciens étaient en rotation. Les techniciens aidaient les guichetiers, travaillant quand les guichetiers se reposaient.

Naturellement, quand l’une d’entre elles devenait une réceptionniste exclusive, il y avait une place vacante parmi les dix.

Dans une telle situation, une femme réceptionniste qui n’était plus exclusive remplira immédiatement cette vacance. La réceptionniste ayant son exclusivité annulée était appelée serveuse, et lorsque les guichetiers et les techniciens prenaient leur pause, c’était ensuite leur tour.

En passant, si l’aventurier de la dame-réceptionniste exclusive était responsable de décès en raison de circonstances imprévues, ou si l’aventurier cessait d’en être un, l’exclusivité serait naturellement annulée.

Précisément parce que c’était un travail impliquant la vie et la mort, l’annulation de l’exclusivité était une chose réelle et arrivait assez souvent.

Dans le cas où la réceptionniste dont l’exclusivité était annulée ne pouvait pas être remise en remplacer, alors il y aurait une nouvelle sélection.

Les postes de réceptionniste de guilde étaient seulement pour les femmes, parce que le travail était extrêmement populaire, le recrutement était rapidement réglé.

Bien que le remplacement était souvent géré par les guichetiers, il n’y avait pas beaucoup de nouveaux arrivants.

« Maintenant, puisque je ne pense pas que Myne viendra aujourd’hui, peut-être que je vais aider à la réception »

En mettant le signe rouge dans un comptoir disponible, alors que je m’étais assise sur le tabouret, les aventuriers que je connaissais sont venus en foule.

« Aisha, est-ce vrai que tu es devenu une exclusive !? »

« Oui, c’est vrai. Je ne pense pas qu’il viendra à nouveau aujourd’hui. »

« Qui est celui qui a obtenu cela ? Même si tu m’as rejeté quand je te l’avais demandé..., pour quelle raison avoir accepter la demande de ce débutant qui est venu s’inscrire aujourd’hui ! »

Il s’agissait de Lyle, un aventurier classé C, pour qui j’avais précédemment refusé de devenir une exclusivité. Eh bien, c’était vrai que nous devions nous entendre... Je n’avais probablement pas d’autre choix que de le dire honnêtement.

« ... Hmm, si je devais donner une raison, c’est mon intuition. »

Après que j’eus dit ça, Lyle avait tremblé et son visage était devenu rouge vif.

« Es-tu en train de dire que ce mec est plus prometteur que moi ? »

« C’est un peu différent de prometteur... N’es-tu pas content de mon choix ? »

« ... Oui, je ne suis pas content de ça, et même très mécontent. »

Tout en disant cela, il tourna le dos au comptoir et sortit de la guilde.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre ^^)

  2. Quelle peine quelle belle connerie ce truc d'exclusivité et raison de plus de trouver des problèmes à quelqu'un n'importe quoi merci pour le chapitre

Laisser un commentaire