Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 110

***

Chapitre 110 : Ratio hommes/filles de la soirée entre amis 1 :4 (1)

« Eh bien, cher beau-frère ! On y va ! »

... Eh ? Qu’est-ce qui se passe ?

« Tu me l’avais promis avant ça ! Tu avais dit que tu m’amènerais chez toi et qu’on y jouerait ! »

Aah ! Je me souvenais lui avoir promis que...

Mais il était déjà bien tard, non ? Elle voulait aller prendre un bain, alors j’avais supposé qu’elle ne partirait pas tout de suite après un bain, non ?

« Ary, ne vaut-il pas mieux venir une prochaine fois ? On pourrait prendre notre temps, voilà ce que je pense... »

Comme je lui avais répondu, Waffle qui était sur ma tête hochait aussi la tête en signe d’approbation.

Puis, avec un sourire qui ressemblait exactement à celui de son frère aîné, elle avait posé sa main droite sur mon dos et, de l’autre main, elle m’avait pointé du doigt avec son index et elle déclara.

« Ce n’est pas grave ! Je vais rester pour la nuit ! »

Eh, eeeeeeeeeeeeeehhhhhh !?

Mais je n’avais pas encore fait de chambre d’amis pour les invités !

Serait-ce la même chose lorsque son grand frère était venu me rendre visite, où j’avais dû le laisser dormir dans mon lit... ?

Non, non, non, non, avoir une autre fille en plus de mes femmes qui dormaient dans mon lit, c’était un non définitif !

En plus, c’était une princesse !

J’allais devoir trouver un moyen de refuser ça !

« Eh bien, pour pouvoir allez chez moi ainsi, n’as-tu pas besoin d’une autorisation ? »

« Ce n’est pas grave non plus ! J’ai reçu la permission de ma mère et de mon frère aîné ! »

Attends ! Grand frère ! Pourquoi as-tu approuvé ça !?

Et la reine, à quoi pense-t-elle ? Le fait de laisser une princesse qui allait bientôt arriver à l’âge adulte rester chez quelqu’un !!

... S’il se passait quoi que ce soit,

« Si c’est chez mon beau-frère Myne alors je suis sûre que c’est bien. Sylphide est là, et Aisha aussi ! De plus, n’est-ce pas un endroit plus sûr qu’ici ? Et encore plus, si mon état est mauvais, nous avons Aisha, et mon beau-frère Myne peut nous contacter immédiatement à tout instant. »

C’est ce qu’avait dit son grand frère.

... La condition d’Ary n’était-elle pas faible au départ ? Est-ce que ça irait ?

« Non, non, non, non, non, non ! Un lit, OUI ! Il n’y a pas de lits supplémentaires ! Notre maison n’est pas si grande, donc nous n’avions pas vraiment de place pour loger un membre de la famille royale ! »

Est-ce que cela va la faire reculer ?

Si c’était une fille qui pouvait se marier, ça devait être dur pour elle !

« Ce n’est pas grave ! J’ai placé un lit dans mon sac de rangement ! Ce n’est pas uniquement quand je dors dans la même chambre que ma sœur aînée, donc il n’y a aucun problème à ce que je puisse l’utiliser ! »

La chambre de Sylphide... mais, le lit de la Princesse ne serait-il pas vraiment énorme ?

Je ne pensais pas qu’il soit possible d’installer un lit aussi grand dans une maison aussi petite !

« Nous n’avions pas assez d’espace pour mettre un lit dans l’ancienne chambre de Sylphide ! »

« Encore une fois, pas de soucis ! J’ai déjà vérifié cela auprès de ma sœur aînée l’autre jour ! »

... Tout se passait-il comme elle l’a prévu, hein ?

Tout en pensant à d’autres excuses à lui donner, Ary s’était ensuite placée devant moi et m’avait regardé fixement.

« ... Est-ce que mon beau-frère me déteste ? »

Ses yeux allaient éclater en larmes quand elle disait ces mots.

... C’est mauvais.

« ... Alors nous le ferons, Ary... »

« Merci ! Beau-frère !! »

Waffle me tapotait la tête comme d’habitude pour me réconforter pendant que nous rentrions chez moi avec [magie unique Espace Temps].

Contrairement à moi qui me sentais déprimé, Ary était sous l’effet de l’excitation et souriait vivement.

Tout en montrant l’expression faciale opposée, nous avions plongé tous les deux dans le vortex noir.

***

« Bienvenue, Myne. »

La première personne à m’accueillir fut Aisha.

Et peu après ma sortie, Ary était sortie du vortex noir.

« Bonsoir ! »

Aisha fut un moment perplexe devant l’apparition de la princesse, mais peu de temps après, elle l’accueillit avec un sourire 

« Bonsoir, Princesse Ariel ».

Voyant une telle scène, Waffle qui était sur moi avait soudainement sauté de ma tête et avait couru.

Puis, il sauta vers l’ombre derrière Aisha.

« Wafu ! »

« Kyaa ! »

Hm, qui ? ... Attends, Amy !?

Pourquoi Amy est-elle ici ? En pensant cela, je regardai Aisha.

« Avant que la maison du clan ne soit terminée, elle devra rester chez toi pour l’instant. Ne te l’avais-je pas dit, Myne ? Je l'ai donc invitée à rester ici pour le moment. »

Je vois, c’était certainement une bonne idée.

Même si c’était pour le clan, notre famille finira par être liée avec elle, donc ce n’était pas une mauvaise chose pour elle de connaître à l’avance l’atmosphère de notre maison.

« Au fait, pourquoi la princesse Ariel t’accompagne-t-elle aujourd’hui ? », demanda Aisha en regardant mon visage et celui d’Ary alternativement.

« Ufufufu, je suis venue jouer comme promis ! Les préparatifs pour rester ici cette nuit ont été réglés également ! »

Hein ? À ce moment, j’avais rapidement regardé l’expression d’Aisha.

« ... Oui, cela y ressemble. Je vais devoir le dire à Sylphide ? ... Attends où est Sylphide ? »

Maintenant que j’avais regardé autour de moi, Sylphide n’était pas là ? Qu’est-ce qu’il s’était passé ?

« La Princesse n’est pas encore revenue de chez l’artisan. Ça pourrait prendre du temps peut-être parce que c’était une réunion avec les architectes-mages. »

... c’était ce qu’elle avait répondu.

Les architectes-mages pourraient être troublés par l’ajout du 3e étage...

« ... Alors, est-ce que je dois préparer le dîner ? Avant que Sylphide ne revienne, on devrait lui préparer un dîner chaud pour qu’elle mange rapidement. »

J’étais d’accord avec la proposition d’Aisha, car j’avais décidé de préparer le dîner pour la première fois depuis un moment.

« ... Beau-frère, sais-tu cuisiner ? »

« Je le peux, mais pas aussi bien qu’Aisha. »

« ... C’est incroyable ! Incroyable !! »

... Eh ? Où était allé Waffle ?

En parlant de ça, Amy était soudainement apparue, je supposais qu’il s’était précipité pour voir Amy...

Aah, Waffle grimpe sur sa tête...

... Eh bien, je suppose que Waffle avait pris goût à Amy ?

Bien que l’habituelle Amy se tenait debout, tout en ayant le tournis.

{Pour l’instant, je te laisse faire.}

{Wafu ! Laisse-moi m’en occuper !}

En laissant Amy et Ary avec Waffle, Aisha et moi nous nous dirigions vers la cuisine.

J’espère que mon niveau de [Cuisine] augmentera aujourd’hui...

***

La réunion avait duré plus longtemps que je ne l’avais pensée au départ.

Après tout, il était assez difficile de redessiner quelque chose à partir de rien.

« Je suis rentrée. »

Quand je suis rentrée chez moi, je m’étais levée devant la porte d’entrée et j’avais été accueillie par une voix inattendue.

« Bienvenue à la maison ! Grande Soeur ! »

« !? Pourquoi es-tu ici Ary !? »

« Mon beau-frère m’a amenée ici ! Alors je vais rester cette nuit ! J’ai aussi apporté un lit ! Grande Soeur, je veux entendre beaucoup d’histoires de toi ce soir !! »

... Aah, je vois.

Est-ce qu’elle avait suivi mon cher mari à la maison depuis le palais royal ?

Jusqu’à présent, à cause de son corps, elle pouvait rarement sortir.

Si la capacité de mon mari pouvait la faire se déplacer sans consommer d’endurance, cela pourrait être un bon changement.

« Je vois, c’est bien que tu sois venue. Ça ne me dérange pas de veiller tard ce soir pour te parler, mais ne t’épuise pas. »

Pendant que je parlais, j’étais entrée dans la maison avec Ary.

Puis, dans le salon, il n’y avait pas ma famille, mais une personne inattendue.

« Sylphide, Votre Altesse, désolée de devoir déranger votre soirée. J’ai été invitée par Aisha, donc je passerai la nuit chez vous à partir d’aujourd’hui. »

Laissant Waffle s’asseoir sur elle, la personne qui me parlait n’était autre que l’elfe Amy.

Fumu, on dirait qu’on va avoir ce soir une soirée amusante.

« Au fait, où sont mon mari et Aisha ? »

« Ils préparent le dîner ensemble ! Je me demande s’ils ont presque fini... »

Avant qu’Ary ait pu finir de parler, ils étaient venus tous les deux dans le salon avec des plats chauds.

« Bon retour Sylphide. Bon travail comme toujours. Nous avons fait un festin pour ce soir ! »

Aah, j’avais eu l’impression d’être revenue à la vie après avoir entendu la voix de mon mari.

Alors, commençons à manger leur cuisine dont ils sont fiers !

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

7 commentaires

  1. Merci pour le chapitre

  2. Merci pour le chapitre !

  3. Merci pour le chap ^^

  4. Ce soir, ça va papoter entre filles 🙂

Laisser un commentaire