Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 107

***

Chapitre 107 : Réflexions autour du nom du clan

L’emplacement prévu pour la maison du clan se trouvait à 50 mètres de chez moi.

Nous avions quitté notre maison pour rendre visite aux ouvriers qui travaillaient sur le chantier.

Heureusement, il n’y avait pas eu d’accueil enthousiaste de la part des villageois comme hier, il avait donc été possible d’atteindre la destination facilement.

Si c’était hier, il aurait fallu une heure ce qui aurait fait que tout monde aurait poussé un soupir de soulagement face à l’absurdité d’un déplacement à 50 mètres de chez moi.

« ... je suis heureux qu’ils se soient enfin calmé. »

« Oui, il était impossible de le faire tous les jours, car cela causerait des problèmes. »

Pendant que nous discutions entre nous, les apprentis qui avaient pris soin de nous pendant la construction du bain nous avaient salués.

« Oh, tout le monde. Vous êtes tous revenus ? »

« Oui ! Pas plus tard qu’hier, nous sommes rentrés sains et saufs à la maison ! Je suis désolé d’avoir à nouveau à faire assumer une tâche aussi impossible à tout le monde. »

Quand j’avais dit cela, ils avaient tous répondu. « Cela ne nous pose aucun problème ». Avec un sourire présent sur leur visage.

« Désolé de vous interrompre. Mais est-ce que le maître artisan est ici aujourd’hui ? », demanda Sylphide à ses disciples, ils voulurent immédiatement l’amener ici.

J’étais désolé d’interrompre leur travail, alors nous avions décidé de lui rendre visite après leur avoir demandé où il se trouvait.

D’ailleurs, Sylphide avait fait de son mieux pour négocier avec le maire de la ville, nous avions donc obtenu un site considérable.

On nous avait dit qu’il aurait fallu plus d’un an pour construire un bâtiment d’une telle envergure avec des ouvriers ordinaires.

Cependant, la construction de la maison du clan fut cette fois-ci grandement aidée par la famille royale.

Ce n’était pas seulement l’assistance financière que la famille royale offrait, mais apparemment ils avaient envoyé des architectes-magiciens qui pouvaient utiliser les compétences de magie de terre pour les aider dans les constructions.

Les mérites d’avoir un architecte-magicien résidaient dans la période de construction.

Grâce à la magie, ils pouvaient construire quelque chose sur place, ce qui leur permettait d’accroître leur force.

Par conséquent, le temps et les efforts nécessaires pour déplacer les matériaux de construction avaient pu être énormément réduits grâce à leur aide.

En outre, ils pouvaient exercer leur pouvoir dans la réalisation de matériaux de construction.

Il y avait aussi une rumeur qui disait que si vous aviez un architecte-magicien, le temps de réalisation d’un projet serait réduit à 10 % d’une construction normale.

De plus, il n’y avait pas qu’un seul architecte-magicien, mais le palais royal devait en envoyer cinq en tout.

Par conséquent, je pensais que notre maison de clan serait sûrement achevée d’ici peu.

D’après les explications des disciples, apparemment il y avait une hutte temporaire construite à l’endroit où se trouvait le maître artisan.

Cela semblait être une base construite pour les réunions et les repas.

« Oh ? Si ce n’est pas Myne, donc vous êtes de retour de la capitale ? »

Quelqu’un était sorti de la cabine, et immédiatement nous avions entendu cette intonation unique.

Oui, c’était le maître artisan, Roku le Nain.

C’était lui qui avait construit notre bain en un clin d’œil.

Son travail avait réussi à provoquer l’émoi au sein du palais royal, et nous avions toute confiance en cet artisan.

« Oui ! Je suis revenu hier ! »

« Ooh, c’est que je vois ! Je suis content ! Nn ? Ça veut dire que tu es déjà marié ? Félicitations pour Aisha et la princesse. »

« Oui, merci ! Monsieur Roku, ai-je le temps de vous consulter au sujet de la maison du clan ? »

Quand Sylphide l’avait dit, l’artisan avait réfléchi un moment puis dit : « Oh, ça ne me dérange pas. »

Nous entourions la table de travail, et après que tout le monde se soit assis sur un siège, j’avais sorti quelques collations légères du sac de rangement et je les avais distribuées à tout le monde.

Comme les bonbons reçus du palais royal étaient trop savoureux, j’avais entendu dire qu’une servante travaillait dans un magasin qui les vendait, alors j’en avais acheté une tonne.

Parce que le sac de rangement avait été fabriqué à partir de la [Magie unique : Espace Temps], le temps ne bougeait donc pas à l’intérieur.

Ce qui voulait dire qu’ils seront délicieux pour toujours.

Tout le monde avait pris de ces délicieux bonbons puis dans cette atmosphère relaxante Sylphide avait commencé à parler.

« Lors de notre dernière réunion, nous avions décidé que la maison du clan aurait deux étages... Mais les circonstances ont changé, alors j’aimerais en ajouter un troisième... »

Tout en parlant des circonstances qui nous avaient poussés à le transformer en un bâtiment de 3 étages, l’artisan ferma les yeux et croisa les bras tout en réfléchissant pendant un certain temps.

« Heureusement, le travail sur les fondations n’avait pas encore commencé. Cependant, comme nous devons redessiner le plan d’étage, cela pourrait prendre un certain temps. Eh bien, ça pourrait aussi troubler les Architectes Magiciens... »

On aurait dit que ça dérangerait les Architectes Magiciens, mais qu’on pouvait encore faire des changements.

Cela ne posait pas de problème s’il fallait un peu plus de temps pour la terminer.

Oui, pas de problème, je vous laisse faire !

Par la suite, Sylphide et l’Artisan avaient eu une réunion sur la conception du deuxième et du troisième étage, et par la suite une esquisse approximative de la maison du clan avait été confirmée.

Avec les Architectes Magiciens qui arrivaient demain, il faudra faire quelques derniers ajustements avant d’avoir le plan final.

« ... Parce que nous devons ajouter le 3e étage, cela prendrait un peu plus de trois mois pour terminer la maison. »

Si vite ! Quoi !? J’avais de nouveau compris l’étonnement que provoquait la construction magique.

... En conclusion, en trois mois environ, nous pourrions avoir une maison pour notre clan.

Je devais penser à faire différentes choses à partir de maintenant !

Tout d’abord, j’avais été chargé par le roi de fouiller le donjon et d’en détruire le noyau.

Commençons par là.

***

Eh bien, les perspectives pour la maison du clan avaient aussi été...

Oh, je devais bientôt décider du nom du clan.

... C’était pour ça !!

« 3e réunion de famille ! »

Dès notre retour à la maison, nous avions décidé de considérer le nom du clan.

« À cause de moi, la recherche d’un nom de clan avait été retardée pendant un certain temps... »

« Le nom du clan, hein... Le nom du clan du Prince Lewis exprimait le contenu de leur activité. »

C’était vrai.

Le Clan de Son Altesse le Prince Lewis s’appelait « Bibliothèque d’Alchimie ».

J’avais entendu dire que le nom avait été choisi en raison de la présence de gens talentueux qui étaient bons à l’alchimie dans le clan, y compris Son Altesse.

Bien que je ne les aie jamais rencontrés auparavant, le nom « Le Cercle du Diable » était aussi compris de ce qu’ils faisaient.

Au contraire, le nom de clan de Cashew « La Poussière Dansante » n’avait aucun rapport avec leur activité.

« Je pense que notre clan était un peu semblable à l’activité du clan de Cashe “La Poussière Dansante”. »

Il pourrait donc être difficile d’associer un nom à ce que nous faisons.

« Oui, notre clan ne fait pas de choses spécifiques donc c’est difficile de lui donner le nom de ce que nous faisons. Ce serait peut-être une bonne idée de penser à des choses qui nous sont liées. »

Aisha avait parlé en premier quand j’avais demandé.

« Et le Cercle du bonheur ? Parce que je souhaite que nous soyons heureux pour toujours. »

Oui, j’avais certainement pensé que c’était un bon nom.

J’espérais que ce n’était pas seulement pour nous, mais que nous puissions rendre tout le monde heureux !

{Cette fois, Myne Su-Per sera le nom !}

... Waffle, pourquoi participais-tu aussi ? En plus...

En plus, ce serait un peu...

« Voyons voir... et pourquoi pas Tournesol ? Parce que cette fleur est la fleur préférée de mon mari, de son père et de sa mère. Je pense qu’il n’y a pas de nom aussi approprié que celui-ci. »

... Cela avait certainement une signification particulière pour moi.

Je vois, c’était un nom vraiment génial.

Par la suite, plusieurs candidats avaient obtenu des votes de trois personnes (+1) mais le tournesol dans l’ensemble devait être le choix final.

Cependant, si on l’appelait seulement Tournesol, il y aurait une possibilité qu’on le confonde le nom du clan le nom avec celui de la fleur.

Nous nous étions donc mis d’accord pour « Tournesol éternel ».

J’avais l’impression que mon père et ma mère veillaient sur moi.

OK, je vais devoir l’annoncer au roi !

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

6 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

  2. Je suppose quand japonais, cela sonne mieux, car Tournesol éternel sonne plus coopérative agricole que clan d'aventuriers 😉

Laisser un commentaire