Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku LN – Tome 2 – Chapitre 8 – Partie 6

Bannière de Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku (LN) ☆☆☆

Chapitre 8 : Souvenirs brisés

Partie 6

Après l’examen, il y a eu les vacances, aussi appelées la pause des examens. Bien qu’ils aient eu quelques jours de congé, cela signifiait seulement qu’il n’y avait pas de cours, et les étudiants étudiaient souvent de leur propre chef.

D’ailleurs, pendant la période où les examens étaient examinés et notés, le bâtiment principal était interdit pendant les vacances.

Aujourd’hui, Alus avait visité les terrains d’entraînement avec Tesfia, Alice et Loki. Comme ils avaient fait la réservation hier, ils avaient pu s’entraîner à partir du matin.

Le planning de formation d’aujourd’hui était un menu pratique, axé sur l’application de la magie.

Quant à Tesfia, elle essayait désespérément d’activer le Mistlotein. Elle n’allait pas y consacrer tout son temps d’entraînement, mais on ne savait toujours pas si ses efforts seraient récompensés.

Pendant ce temps, l’Alice stable et la Loki logique se battaient à tour de rôle avec Alus.

Contrairement à l’examen de l’autre jour, les cloisons étaient de retour. Mais sans aucune restriction quant aux personnes autorisées à entrer, Tesfia et Loki seraient normalement observées par des spectateurs curieux. Cependant, les circonstances spéciales de Loki leur avaient permis d’obscurcir la partition pour empêcher quiconque de voir à l’intérieur.

La raison en était que les magiciens à trois chiffres et plus avaient été autorisés à dissimuler leur entraînement aux sorts. Compte tenu de la concurrence féroce entre les magiciens de haut rang, très peu d’entre eux avaient choisi d’exposer leurs talents.

En revanche, la magie des magiciens à quatre chiffres et moins était surtout bien connue, et il était une règle tacite qu’il n’était pas nécessaire de la cacher.

« Haaaaaa !! »

Face à l’attaque d’Alice, Alus avait donné un coup de pied dans le manche de son naginata, lui envoyant l’arme hors de ses mains.

« Ah !! »

Cela avait créé une ouverture qu’Alus avait utilisée pour lui donner un coup de pied circulaire dans l’abdomen. Alice avait été envoyée à reculons, mais avait réussi à récupérer en l’air et à atterrir sur un genou.

« N’arrête pas de bouger juste parce que tu as perdu ton arme, » déclara Alus.

« Oui ! » Un soupçon de frustration s’était mêlé à la réponse énergique d’Alice. Contre Alus, même sa Réflexion n’avait pas beaucoup de sens. Avec l’écart de compétences qui les séparait, Alus avait ciblé avec précision les ouvertures mineures dans son naginata, là où sa réflexion ne l’aiderait pas.

Alice était contrariée, pensant qu’elle serait capable de mieux se battre et d’utiliser des tactiques plus variées si elle connaissait plus de sorts.

« Suivante. Loki. »

Sans même un signal pour commencer, Loki était partie en courant.

Mettant à profit sa vitesse, ses mains traînant derrière elle, elle zigzaguait librement pour tenter de confondre Alus avec ses mouvements erratiques.

Cependant, il avait facilement esquivé le couteau jeté de son angle mort sans même regarder. L’AAR qu’Alus utilisait actuellement était une arme d’entraînement de qualité inférieure, mais c’était plus que suffisant puisqu’il n’allait pas utiliser la magie pour de vrai.

Utilisant le mur comme base, Loki avait sauté très haut au-dessus d’Alus.

L’instant d’après, cinq couteaux poignardèrent le sol autour de lui. Un cercle magique était apparu avec lui en son centre, la foudre l’entourant.

Fixant Loki en l’air, Alus lâcha l’épée dans sa main.

Bien sûr, elle n’était pas visée. Sa cible était le bord du cercle magique, frappant le couteau dans le sol avec l’épée et annulant le cercle.

« — ! » Loki fut secouée un instant, mais jeta rapidement d’autres couteaux en l’air.

Alus les avait facilement attrapés entre ses doigts et les avait jetés en réponse comme il l’avait fait auparavant.

« — ! ! »

Et bien sûr, n’ayant aucun moyen de s’échapper dans les airs, Loki n’avait pas d’autre choix que de les bloquer. Elle n’avait pas non plus pu le faire en restant indemne, bien que les dommages subis aient été transformés en dommages mentaux par le système des terrains d’entraînement.

Loki avait atterri sur le mur de l’autre côté, et son visage s’était déformé de douleur à cause des dommages causés par la conversion. Avec sa position brisée par Alus, elle n’avait pas pu s’éloigner du mur, et avait atterri sur le sol.

Et au même moment, elle avait atterri —

« Ne saute pas pour rien. Tu aurais dû faire trois pas en avant, » déclara une voix calme derrière elle.

« J’abandonne. »

En un rien de temps, Alus avait récupéré l’épée qu’il avait lancée et la pointait maintenant vers elle par-derrière.

« Mais c’est quand même un nombre à trois chiffres, » dit Alice avec admiration, après s’être remise de sa fatigue.

« Non. Je ne suis toujours pas assez forte pour être la partenaire de Sire Alus, » déclara Loki.

« Eh bien, tu ne seras pas assez forte aussi vite, » dit Alus, mais c’était plus dirigé vers Alice que vers Loki.

« C’est vrai…, » sachant qu’il lui manquait quelque chose, les yeux d’Alice vacillaient un instant.

« Ce n’est pas bon d’être trop orienté vers la magie… comme elle, » déclara Alus avec exaspération, montrant du doigt le côté des terrains d’entraînement.

Là-bas, Tesfia tirait à plusieurs reprises de la magie sur le mur. Cependant, elle perdait simplement son temps, car elle ne voyait aucune amélioration.

Alice sourit amèrement, tandis que Loki ne se donnait même pas la peine de regarder Tesfia.

« Dans le monde extérieur, manquer de mana mène à la mort. Mais, malheureusement, c’est quelque chose qui arrive. C’est pourquoi, en fin de compte, l’endurance et les aptitudes au combat rapproché peuvent avoir le dernier mot dans les situations critiques. » C’était la vérité toute simple, et Alus ne voulait pas que ce soit un réconfort.

« Oui… »

« Mais la magie change complètement les situations. La façon dont tu es en ce moment… Je suis sûr que je n’ai même pas besoin de le dire, n’est-ce pas ? » demanda Alus.

Alice leva la tête, avec un sourire amer sur son visage, mais elle avait l’air de se sentir coincée.

« Ne t’en veux pas pour ça. J’ai dit que je le ferais pour que tu puisses combattre des mamonos. Je veillerai sur toi, y compris tes sorts. » Peut-être par habitude, Alus avait mis la main sur la tête d’Alice.

Quand les yeux d’Alice étaient devenus humides, Alus avait réalisé ce qu’il avait fait. « Oh, désolé. C’est juste une habitude, » dit-il en retirant sa main. C’est dans ces moments-là qu’Alus pensait qu’il devenait trop facilement ému. Il avait trouvé qu’il était plus facile de traiter avec un mamono géant que lorsqu’une personne aussi joyeuse qu’Alice avait les larmes aux yeux.

« Non, ce n’est pas cela…, » Alice avait utilisé un doigt pour essuyer la larme, mais ses larmes n’avaient pas cessé de couler. « C’est étrange… pourquoi ne s’arrêtent-ils pas ? C’est tellement… »

Mais après avoir dit ça, Alice avait compris pourquoi. Elle avait eu un flash-back de quand elle était jeune. Pourtant, même si elle le savait, les vagues d’émotions qui s’approchaient ne s’arrêtaient pas, ce qui la faisait se sentir étrange, même si elle s’était déjà habituée à cette époque.

« Hé ! Qu’est-ce que tu as fait à Alice !? » Voyant ces larmes, Tesfia s’avança et se glissa entre Alice et Alus.

Le fait qu’une tierce partie qui était occupée à lancer des sorts qui interprétait mal la situation était contrariant, alors Alus avait pris les précautions nécessaires. « Je n’ai rien fait du tout. »

« Oui. Ce n’est pas la faute d’Al. Je ne comprends pas vraiment non plus… Désolée, mais je vais faire une petite pause, » déclara Alice.

« C’est une bonne idée. Va te calmer, » dit Alus.

Voyant Alice qui avait ses émotions hors de contrôle en raison de quelque chose, Alus eut une idée inattendue. Parce que c’était quelqu’un qui en avait plus qu’assez, il commençait à peine à réaliser la vérité du monde — il devait oublier quelque chose.

Ceux qui en avaient beaucoup étaient inconscients des difficultés de ceux qui n’en avaient pas.

Cela provoqua un gros malentendu, mais personne, à part Alice, ne savait qu’il y avait une autre raison à ses larmes.

« Je me demande ce qui s’est passé, » murmura Tesfia, alors qu’Alice quittait le terrain d’entraînement pour prendre sa pause. Bien qu’elle ait cessé de soupçonner Alus grâce au témoignage d’Alice, elle s’inquiétait toujours pour elle à sa façon.

« Elle semble s’en faire aussi… Eh bien, le chemin devrait s’ouvrir tant qu’elle essaiera. Je vais aussi devoir faire mes propres recherches pour comprendre son étrange affinité. »

« Dire que tu t’occupes des autres, Al. J’étais sûre que tu étais indifférent à Alice et moi, » déclara Tesfia.

« Je me fiche de ce que tu penses, mais j’ai dit que j’allais prendre soin de vous, donc je ne peux pas vous abandonner, » déclara Alus.

Tesfia avait intentionnellement ouvert les yeux comme pour montrer sa surprise. « Je vois. Tu es donc inquiet… Bien ! »

Alus la regarda avec des sourcils plissés comme pour demander ce que cela voulait dire, mais elle répondit avec une expression heureuse.

Et comme si elle avait trouvé quelque chose, les bords des lèvres de Tesfia s’étaient recourbés. « Alors, pendant que tu es encore gentil, apprends-moi à utiliser Mistlotein… s’il te plaît ! » dit Tesfia en mendiant, les mains jointes devant son visage, et en sortant un peu sa langue d’une manière mignonne.

Soudain, un bruit sourd et rapide retentit sur la tête de Tesfia.

« Ow. »

« Je t’ai dit qu’il est encore trop tôt pour toi, » dit Alus, d’une manière aussi digne que possible, après avoir fait une frappe du tranchant de la main sur elle.

Mistlotein était à peu près au même niveau de difficulté que Niflheim, la version perfectionnée de Freeze. Et le fait qu’on lui ait demandé de l’aider à s’en servir tout d’un coup n’était rien de moins qu’imprudent.

« Si tu ne prends pas les bonnes mesures, tu ne pourras jamais l’utiliser, » déclara Alus.

« Pas possible… »

Loki hocha la tête derrière une Tesfia à l’air déçu, à laquelle Alus poussa un soupir et commença à expliquer. « Très bien, essaie de lancer Gèle. »

Tesfia avait fait ce qu’on lui avait dit et avait enfoncé son katana dans le sol, après s’être un peu éloignée. Elle avait pu le faire sans incantation, mais pour améliorer l’effet du sort, elle avait crié son nom.

« Gèle !! »

« C’était horrible…, » déclara Alus, complètement par réflexe, en voyant le sort.

« Je me suis beaucoup améliorée, tu sais, » déclara Tesfia sur un ton malheureux en tirant son katana du sol, en défaisant le sort et en le transformant de nouveau en mana.

« Ton réglage de la portée effective est trop naïf. Je suis étonné que tu penses être capable d’atteindre les sommets de Mistlotein avec ce genre de compétences. Franchement, c’est risible, » déclara Alus.

« Quoi — ! Ne sais-tu pas que c’est une question de bon sens d’encourager quelqu’un par des éloges de nos jours ? … J’ai aussi fait de mon mieux…, » déclara Tesfia.

Eh bien, compte tenu du fait qu’elle était encore étudiante, c’était bien fait, mais elle était beaucoup trop insouciante si elle pensait pouvoir utiliser Mistlotein avec cela. L’entendant faiblement s’éteindre à la fin de sa plainte, Alus soupira et lui répondit. « Bon sang ! Eh bien, je te l’accorde, tu as essayé… Je suis sûr que tu es mieux. Mais tu es encore loin de pouvoir utiliser Mistlotein. »

Les épaules de Tesfia s’étaient affaissées. Où est passée sa compétitivité habituelle ? pensa Alus. Mais il avait l’impression qu’elle avait grandi, et il le lui avait aussi transmis bien que le fait qu’elle était inadéquate soit resté inchangé. En lui disant cela, elle avait enfin pu commencer son voyage.

Alus n’avait pas l’intention de la réconforter en disant qu’elle pourrait le faire un jour, selon ses efforts. Au mieux, elle avait une possibilité si elle suivait la bonne procédure. Cela dépendait aussi des talents et des sens de Tesfia, mais tout l’entraînement qu’elle avait fait jusqu’à présent dépendait du contrôle du mana. Et c’était la première fois qu’il lui enseignait l’utilisation de la magie elle-même.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

  1. Ethan Nakamura

    Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire