Protection Divine de Nombreux Dieux — Chapitre 35

Bannière de Protection Divine de Nombreux Dieux ***

Chapitre 35

Après que Lalu et ses troupes aient obtenu la suprématie sur toute la région, il n’y avait plus aucun adversaire convenable dans la forêt.

Après y avoir réfléchi un peu, j’avais décidé de tester nos compétences dans la Désolation des Démons.

Même si les niveaux de nos monstres avaient beaucoup augmenté, nous ne devrions pas être imprudents, car dans quelques jours, la guilde pourrait en entendre parler grâce à certains aventuriers.

J’avais donné des ordres afin de garder en réserves les forces d’élite des Gobelins dans une forêt voisine pour les cas d’urgence. Il n’y avait aucune chance qu’un groupe de gobelins dans la Désolation des Démons se démarquerait des autres.

Nous avions aussi décidé qu’Aria prendrait tous les monstres avec elle, car il n’était pas étrange pour elle de les avoir avec elle vu qu’elle était une dompteuse de monstres.

« Ha oui. Aria, mets ça sur Duo et les autres. » (Hibiki)

« D’accord. Je comprends. » (Aria)

J’avais remarqué quand j’étais allé dans la guilde des Dompteurs de Monstres qu’il y avait beaucoup de monstres qui avaient une sorte de marque sur eux.

La raison pour laquelle cette technique était toujours utilisée par les Dompteurs de Monstres était, car l’apparence des monstres domptés n’était pas différente de ceux qui étaient sauvages.

Donc si un monstre dompté était séparé de son dompteur, il pouvait être pris en chasse par d’autres aventuriers, voire même touchés par un tir allié.

Afin d’éviter que cela se produise, un collier était mis sur les monstres qui semblaient rajouter quelque chose comme un tatouage sur le corps des monstres. J’avais été surpris d’apprendre que le tatouage lui-même était traité en tant qu’équipement.

Aujourd’hui, nous devions mettre des colliers à Duo et aux autres.

Queen ne semblait pas aimer porter un collier au cou, donc nous l’avions mis autour de la base de sa faucille droite.

Ces colliers avaient été faits à la main par Emily et ils étaient emplis de mon énergie magique. En faisant ça, nous avons eu une petite dispute avec Aria, car elle en voulait une pour elle-même.

J’avais tout de suite donné mon accord, mais Emily m’avait interrompu en me disant qu’il était impossible d’en faire un nouveau tout de suite.

Apparemment, afin de contrôler les esclaves demi-humains, leurs colliers nécessitaient une compétence spéciale afin de l’enlever, de sorte que cela ne pouvait être fait que par des marchands d’esclaves.

Puisque nous devions de toute façon aller chez un marchand d’esclaves, nous avions décidé d’utiliser une gemme magique lors de création du nouveau collier.

Bien que cela avait été une bonne chose de demander à Emily de le faire, nous avions décidé de le faire ensemble afin que nous puissions aller à un rendez-vous par la même occasion.

Après qu’elle ait entendu parler de ça, Emily avait insisté en disant. « Je suis la suivante, n’est-ce pas ? » Et avait fait pression sur ça. Comme je le pensais déjà avant, l’agressivité d’Emily avait bien augmenté après avoir effectué le contrat d’hier.

Pour le moment, mettons de côté le rendez-vous avec ces deux filles. En ce moment, je devais me concentrer sur nos activités en tant qu’aventurier.

Donc, après nous être tous préparés, nous étions partis vers la Désolation des Démons.

« Bon, d’accord. Essayons d’utiliser mes fantômes afin d’effectuer une reconnaissance. » (Zir)

Zir avait alors dirigé plusieurs fantômes un peu à droite et à gauche de la direction où nous allions. Les fantômes semblaient vraiment excités de pouvoir prouver leur utilité.

Quand j’avais demandé s’il était possible d’utiliser les fantômes en pleine journée, Zir m’avait répondu qu’ils bougeaient mieux la nuit, mais qu’il n’y avait pas de réels problèmes à les utiliser pendant la journée.

« Maître, il y a deux Ogres devant nous à une distance assez proche. » (Zir)

Après que nous ayons regardé dans la zone spécifiquement désignée, nous vîmes qu’il y avait quelque chose qui bougeait.

L’ogre était un monstre dangereux avec un corps de plus de deux mètres de haut, et ils utilisaient leurs puissants bras afin d’infliger de sévères blessures à leurs ennemis.

S’il ne faisait pas attention, même un aventurier d’avant-garde expérimenté pourrait être tué d’un seul coup.

Alors que nous avancions lentement vers lui, nous avions dès lors vu un ogre qui était assis sur le sol, et il semblait être épuisé. Il y avait un autre ogre qui semblait être dans un état totalement inverse et qui frappait le sol avec ses deux bras. Ses bras s’enfonçaient dans la terre à chaque fois qu’il le faisait et il était maintenant entouré par de nombreux cratères.

« Heu... est-ce que les ogres sont toujours comme ça ? » demandai-je.

J’avais alors annoncé à tous le statut exact des Ogres. Par ailleurs, le niveau d’Ogre qui était épuisé était de 32, l’Ogre frénétique était quant à lui au niveau 34.

« En aucun cas, c’est simplement qu’ils ont rencontré mes fantômes avant ça. » (Zir)

Il semble que les fantômes aient infligé les effets de statut [Fatigue extrême] et [Panique] en utilisant leurs compétences uniques sur les ogres.

Il semblerait que le Fantôme stagnant avait une compétence de [Fatigue extrême] tandis que les Fantômes de Panique pouvaient infligé un état de [panique].

« Il s’agit de pouvoir très efficace contre des trucs très simples tel que les Ogres. » (Zir)

Je me demandais alors si la compétence [Hurlement] de Duo pouvait provoquer le même effet de [panique]. Il semblerait aussi que les ogres ne s’étaient même pas aperçus de notre approche.

Nous avions lentement approché de l’Ogre paniqué en arrivant par derrière. Nous avions alors effectué une attaque tous en même temps, avec nos toutes nouvelles armes.

L’épée semblable à un katana avait une inscription de "Zetsumu" (coupeur de brouillard) dessus. Le Kukri avait le mot "Eiga" inscrit dessus (croc tranchant). Et la Main Gauche avait le mot "Mamorite" inscrit dessus (Main protectrice).

Chacun pouvait facilement trancher à travers la solide peau de l’ogre. Son bras droit fut coupé comme s’il s’agissait d’une bûche qui avait été fendue en deux.

À ce moment-là, il se retourna pour nous faire face, mais son rugissement de rage fut interrompu par l’épée longue d’Aria qui était encore dans son dos et qui venait de se planter dans le cœur de l’Ogre.

Le premier ogre n’avait donc opposé qu’une faible résistance face à nous, et quand nous nous étions tournés pour faire face au deuxième ogre, il était encore dans son état d’épuisement et ne faisait rien en particulier.

Cela avait été facile puisque l’ogre n’offrait aucune résistance et même Emily, qui était celle ayant le plus bas niveau parmi nous, avait été capable de vaincre seul l’Ogre sans qu’elle ait le moindre problème.

Le niveau d’Emily avait augmenté après avoir vaincu l’Ogre. Comme je m’y attendais, l’expérience obtenue après avoir vaincu un adversaire en solo était différente de celle obtenue lorsque nous étions en groupe.

Après ça, nous avions recueilli des "Cornes d’Ogre" qui avait été laissé derrière eux et nous avions continué à chercher notre prochaine proie.

« Il y a une horde d’Orcs un peu plus loin. Ils semblent tous avoir succombé à l’effet de [panique]. » (Zir)

Nous nous étions donc dirigés vers le groupe d’orcs après avoir eu les informations de Zir. Eux aussi ne semblaient pas être capables de se battre.

Auparavant, un seul Ogre était en plein état de panique. Par conséquent là, tous étaient en train de frapper le sol. Cependant, cette fois-ci, il y avait 30 orcs qui faisaient ça et il semblerait qu’un combat venait d’éclater entre eux à l’instant.

Le niveau moyen de ces Orcs était d’environ 20, ce qui était bien plus élevé que ceux que nous avions trouvés dans la forêt. Comme prévu des monstres de la Désolation des Démons.

« Ce serait dangereux si nous nous précipitions ainsi dans cette mêlée. Emily, aide-moi avec la puissance de ton anneau. » (Hibiki)

« D’accord. Est-ce que cela sera suffisant de lancer une grosse boule de feu au milieu de cette meute ? » (Emily)

« Non. Mais je vais manipuler les flammes et les répandre afin d’entourer tous les orcs avec elles. » (Hibiki)

« Compris. » (Emily)

Emily avait obéi à mes ordres et avait libéré les flammes. Plusieurs piliers de flammes s’élevèrent à proximité du groupe des orques.

En voyant cela, j’avais pris sous mon contrôle le feu. J’avais aussi créé un tourbillon de faible intensité au centre des Orcs en utilisant ma magie du vent.

C’était l’exacte reproduction de la Tempête de Flammes, qui avait donné son surnom à Kuesu. Je n’avais jamais vu la version originelle alors je l’avais fait en me basant sur ma propre image, mais j’étais sûr que cela devait ressembler à quelque chose comme ça.

Le vent se mélangea avec les flammes. La flamme chauffait l’air, ce qui amplifiait la vitesse plus vous vous trouviez haut dans le ciel. Puis, je rajoutais de l’air neuf avec ma magie de l’air dans les parties inférieures qui était appauvri en oxygène.

Bien que cela ait pris du temps afin de la compléter, ma Tempête de Flammes encerclait maintenant complètement la meute d’Orcs. En raison des flammes déchaînées, nous ne pouvions pas distinguer la situation à l’intérieur.

Après avoir confirmé que les étranges voix de l’intérieur avaient toutes disparu, j’avais lentement dispersé le vent et réduit les flammes.

Tout ce qui restait à l’intérieur était de la [Viande d’Orc] cuite. Il semblerait que j’avais un peu exagéré parce que les matériaux de butin avaient aussi été brûlés.

« Ho Mon Dieu ! C’était quoi cette puissance terrifiante !? » (Emily)

« Mon maître est vraiment incroyable, pouvoir commander à une meute de gobelins et utiliser une magie si puissante.. » (Zir)

« Votre magie est devenue bien meilleure depuis le moment ou vous l’aviez utilisée dans la forêt. » (Aria)

« Maintenant que j’y pense, n’as-tu pas dit que Mademoiselle Kuesu t’a appris la magie ? » (Zir)

Puisqu’on ne pouvait plus y faire grand-chose maintenant, nous avions choisi les meilleurs morceaux afin d’en faire notre déjeuner.

La viande grillée bien grasse des Orcs était assez délicieuse et il n’était même pas nécessaire d’y ajouter du sel.

La viande restante fut donnée à Ruby.

Ruby avait fait le tour afin de collecter les morceaux de viande qui étaient dispersés un peu partout, puis elle les avait divisés entre Duo et les autres monstres.

Je ne m’attendais pas à voir Ruby agir comme un Superviseur vis-à-vis des autres.

« Pfff, mon ventre est plein. Zir, où irons-nous après ça ? » (Hibiki)

« N’êtes-vous pas un peu hâtif ? Je voudrais faire une pause après un repas comme celui-là. » (Zir)

*

J’avais effleuré le front de Zir puis je l’avais fait nous guider vers notre prochaine proie.

Ceci faisait environ 30 minutes que nous avions tous fini de manger. Est-ce suffisant pour elle en tant que temps de repos ?

La prochaine proie était un monstre végétal nommé Parafurawa. Il ne bougeait pas et ne fait que croître en volume tout en restant sur son territoire.

Les humains qui approchaient de cette créature avaient tendance à se faire paralyser par son pollen et à se transformer en un nouveau porteur de semences afin d’obtenir de nouvelles plantes.

Selon Zir, ces êtres étaient immunisés aux effets affectant le statut, car ils ne possédaient ni intelligence ni conscience.

À mesure que nous approchions de cette créature, la bouche de la plante commença à se tourner dans notre direction et à se gonfler en essayant de nous intimider.

C’était alors qu’Emily utilisa son arc magique pour les vaincre les uns après les autres en restant en dehors de leur portée.

Emily avait ainsi obtenu un nouveau niveau après avoir vaincu tous les Parafurawas.

Après ça, j’avais été ramassé le [Pollen Assomant] qui était apparu à la place des Parafurawas.

« Hum, c’est un matériel qui permet l’anesthésie. » (Zir)

« Tu sembles bien informée. » (Hibiki)

« Bien sûr. Il est nécessaire pour les nécromanciens de connaître comment fonctionne les différents composants alchimistes. » (Zir)

Emily hocha la tête derrière moi comme si elle pensait « je suis tout à fait d’accord. »

J’avais laissé depuis longtemps Emily responsable de tout ce qui concernait les produits pharmaceutiques, donc j’étais heureux de voir que ces deux-là s’entendaient sur ce sujet.

J’avais alors dit à Zir de vérifier la zone environnante afin que nous puissions recommencer à nous déplacer.

« Il y a un troupeau de Giga Buffalo qui se trouve dans cette direction. Merde, mes fantômes ne sont pas du tout efficaces contre eux. Il y a sûrement un chef de troupeau parmi eux ce qui neutralise mon pouvoir. » (Zir)

L’invocation de fantômes avait été trop utile jusqu’à présent. Quand je lui avais dit ça, Zir avait baissé les yeux alors que ses joues rougissaient.

« Pour l’instant, essayons de les approcher. Zir, sais-tu combien ils sont ? » Demandai-je.

« D’après ce que j’ai vu, ils sont environ 30. » (Zir)

Le Giga Buffalo était un monstre particulièrement gros et puissant.

Si c’était possible, je voudrais les tuer et couper leur corps en morceaux. La [Viande de Giga Buffalo] était un matériel qui figurait souvent sur les demandes de matériaux de la Guilde.

De plus la [Viande de Giga Buffalo] était une viande rouge très délicieuse. C’était parfait pour être mis dans un ragoût.

« Devrai-je laisser Duo et Ruo s’occuper du découpage des corps ? » suggéra Aria.

Cependant, je m’étais senti un peu mal à l’aise d’envoyer ces deux créatures dans un troupeau de 30 Giga Buffalo.

« Voulez-vous utiliser à nouveau l’anneau de feu ? » Me suggéra Emily.

L’ennemi sera certainement confus à cause du feu, et il s’agissait d’une bonne tactique de les séparer du groupe. Cependant, les flammes pourraient aussi nuire à notre coopération.

« Demandons de l’aide aux Gobelins. La zone environnante est assez éloignée de toutes les villes. De plus, je vais aussi examiner la zone environnante avec mes fantômes afin de vérifier qu’il n’y a aucun autre humain ici. » (Zir)

Zir venait de donner une solution presque parfaite.

« C’est vrai, de cette façon, nous pourrions rivaliser en nombres d’individus. » (Hibiki)

Le sifflet de monstre fut sorti de ses vêtements et elle souffla dedans. Lalu, ainsi que plusieurs gobelins élites étaient venus à la suite de cet appel.

L’un des gobelins élites retourna immédiatement dans la forêt afin d’informer le reste du peloton qu’il devait venir ici afin de chasser le troupeau de Giga Buffalo.

Lalu agira comme un leurre et nous, nous attaquerons sur l’un des flancs. Nous avions donc fini par obtenir une stratégie approximative comme celle-là.

Lalu et son équipe avaient foncé vers l’avant du troupeau de Giga Buffalo. La formation lors de la charge semblait s’être un peu déformée, mais elle avait quand même pu rester en ordre.

Dès que l’un des Giga Buffalos avait vu le groupe de Lalu, ils s’étaient placés de manière à les combattre. Nous avions alors lancé notre attaque en provenance d’un autre côté.

Tout d’abord, le groupe de Duo était à l’avant-garde. Aria avec ses épées en main était juste derrière eux. Et si quelque chose de grave se produisait, je devais aussi aller à l’avant afin de les aider.

Tout en me précipitant sur le troupeau, j’avais invoqué un nuage de sable en utilisant la magie du vent afin de les disperser. J’avais tué tous les Giga Buffalos qui passaient à bonne distance avec [Zetsumu].

Emily nous couvrait de loin à l’aide de son arc magique. Et merci à ses niveaux supplémentaires, sa précision avait beaucoup augmenté.

Zir s’était aussi jointe au combat en utilisant ses fantômes, dont leurs victimes étaient tuées par Emily. Queen avait été laissée en arrière afin de les protéger toutes les deux.

La bataille contre les Giga Buffalos progressait dans le bon sens grâce à la collaboration entre nous et les troupes de Lalu.

Après que trente minutes furent écoulées, tous les Giga Buffalos avaient été tués. Il ne restait plus qu’à prendre une longue pause afin de ramasser toute la viande.

« Pfff, ce combat de groupe était vraiment intense. » (Hibiki)

« Tout à fait. Quand il faut se battre en mêlée tout en commandant tous les monstres, c’est vraiment très difficile. » (Aria)

Dans la dernière bataille, Aria avait soufflé dans le sifflet à monstre quasi tout le temps.

« L’utilisation d’un arc magique vous laisse vulnérable face aux attaques ennemies, n’est-ce pas ? Car après tout, vous devez vous occuper des deux flèches et la pierre magique. » (Hibiki)

L’arc magique était alimenté par la magie d’une pierre magique. Par conséquent, vous deviez vous occuper non seulement de vos flèches, mais aussi de votre énergie magique.

Par rapport à il y a quelques jours, l’arc magique permettait de faire un tir de couverture beaucoup plus efficace, mais à cause de cela, à chaque fois que vous étiez interrompu, une certaine insatisfaction surgissait, insatisfaction qui n’était pas là auparavant.

Les humains sont vraiment des créatures gourmandes.

« L’arc magique a besoin de la magie du feu ou du vent pour fonctionner correctement. Je vais devoir garder cela à l’esprit de faire attention aux stocks. » (Hibiki)

« Oui, je ne pense pas que les deux seraient épuisés au cours d’une seule bataille, mais pendant le temps où nous recherchons la prochaine cible, nous devrions recharger les pierres magiques. » (Emily)

« Si tu as besoin de recharger ton arc pendant la bataille, je peux aussi t’aider. Car après tout, lorsque la bataille est commencée, je n’ai pas vraiment besoin de redonner des ordres aux fantômes. » (Zir)

« Est-ce correct de compter sur toi pour ça ? » (Hibiki)

« Hmm, je serais désolé de devoir voir Emily se déplacer en toute hâte au cours de la bataille jusqu’à ce qu’elle soit à tes côtés pour recharger son arc. » (Zir)

Non seulement en matière de pharmacologie, mais aussi pendant la bataille, ces deux-là semblaient bien s’entendre.

« Et bien, nous allons arrêter notre chasse pour aujourd’hui. Je peux dire que le groupe de Lalu s’est beaucoup amélioré en restant dans la forêt. » (Hibiki)

« Hum. C’était une chasse satisfaisante. » (Zir)

Zir acquiesça d’un air satisfait.

Alors que nous retournions en ville, j’avais soudainement pensé à quelque chose que je voulais lui demander. « Pendant la dernière bataille, n’as-tu rien fait d’autre que contrôler tes fantômes ? Eh bien, quand tu es dans un groupe qui est assez gros, c’est correct. Mais comment combats-tu normalement ? »

« Hm ? Je n’ai jamais combattu auparavant, et je n’ai jamais participé à quelque chose comme une bataille. Puisque je ne peux pas faire d’attaques physiques, je n’ai jamais vraiment été considéré comme utile. » (Zir)

« Je vois. Et d’ailleurs, pourquoi n’aimes-tu pas invoquer des zombies ? » (Hibiki)

« Je ne peux pas penser à de bons souvenirs quand je pense aux zombies. » (Zir)

Zir avait un regard de déplaisir quand elle disait ça et elle avait répondu sèchement.

« Je comprends. Et qu’en est-il des autres morts-vivants ? » (Hibiki)

« Autres morts-vivants ? » (Zir)

« Et bien, comme les squelettes, les Dullahans ou le Monstre de Frankenstein ? » (Hibiki)

Un monstre de Frankenstein semblait plus proche d’un automate.

« Et bien, je n’ai pas la possibilité de les faire pour le moment. » (Zir)

Quand j’avais entendu les détails de ses compétences, il semblerait que la technique de Zir en tant que Nécromancienne ait été acquis en autodidacte. Il semblerait qu’elle avait appris tout ce qu’elle savait depuis un livre sur la magie des esprits qui se trouvait dans sa maison.

Cependant, ce livre ne couvrait que la magie d’invocation des zombies et des fantômes et d’aucun autre morts-vivants.

Et l’invocation des zombies semblait être une mauvaise chose pour elle.

Mais pour le moment, ne parlons plus de zombies avec elle.

Quand je lui avais demandé si quelqu’un lui avait déjà parlé de ça, elle m’avait dit qu’elle n’avait jamais eu d’amis.

Et puisque j’avais l’occasion rêvée d’avoir une nécromancienne dans l’équipe, laissons-la utiliser ses capacités pleinement et sans réserve. J’irais acheter des livres sur le sujet à la guilde des magiciens dès que j’en aurais la possibilité.

« Les zombies ont aussi plusieurs formes possibles. Je suppose que c’est le genre pourri avec qui tu as un problème ? » (Hibiki)

Elle avait hoché la tête en réponse à ma question.

Un squelette avait seulement des os, alors qu’un corps du Dullahan ne pourrissait pas du tout

Après ça, nous étions arrivés en ville. Nous avions rapidement vendu une partie de la récolte d’aujourd’hui à la Guilde des Aventuriers, puis, comme nous étions déjà là, nous avions vérifié les différentes missions à disposition.

« Hibiki, heureux de voir que tu es là. » (Lux)

Après que je me fus tourné vers cette voix, je vis que Lux se tenait debout à côté de moi. Il ne portait pas son équipement d’aventurier, mais plutôt une tenue décontractée. Cependant, il avait toujours cette allure de joli garçon.

« Salut Lux, ça fait longtemps. Est-ce que tu vas bien ? » (Hibiki)

« Tout à fait. Nous avons décidé de quitter la ville demain, et donc je voulais vous dire au revoir avant notre départ. » (Lux)

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Merci pour le chapitre 🙂

Laisser un commentaire