Maou-sama no Machizukuri! – Tome 9 – Chapitre 8

Bannière de Maou-sama no Machizukuri! ***

Chapitre 8 : La guerre avec le Seigneur-Démon Porc

Le Seigneur-Démon Porc avait accepté ma déclaration de Guerre.

Peu de temps après, j’avais été transféré dans l’espace blanc qui connectait nos donjons.

Une fois les donjons reliés par l’espace blanc, il n’était plus possible d’avoir une intervention extérieure tant que le combat n’était pas terminé. Maintenant, voyons lequel entre moi et Agares brise le cristal de l’autre en premier.

« Toi ! Comment as-tu su !? Comment sais-tu que j’étais derrière l’attaque !? Mon plan était sans failles. »

Ensemble avec moi dans l’espace blanc se trouvait mon invité précédent.

En le regardant, il était un cochon bipède. La plupart de ses démons étaient des orcs et des gobelins, alors que je l’avais supposé, mais ça restait une surprise.

Le corps de ce cochon bipède était couvert de bandages. D’après le peu de son corps qui était visible, je pouvais dire qu’il avait été brûlé terriblement, probablement causé par l’explosion de la poupée Rorono. À partir de là, je pouvais imaginer ce qu’il essayait de faire quand elle avait explosé.

« S’il te plaît. Je ne suis pas un idiot qui exposerait ma propre main. »

« Toi ! Je vais te tuer ! C’est impardonnable ! Absolument impardonnable ! Je te tue, puis je vais violer tes démons ! Mon, mon truc, maintenant parti ! Mais mes démons peuvent toujours violer à ma place !!! On violera tes démons jusqu’à ce qu’ils soient moooooooooooooooorts !!! »

Après avoir crié tout cela, le cochon était essoufflé.

« Après t’avoir regardé et écouté, je peux deviner ce qui s’est passé. Mais ne comprends-tu pas quelque chose ici ? Je suis celui qui ne te pardonnera pas. Tu obtiendras ce qui est dû pour visé ma fille. Prépare-toi. »

Dès que j’avais dit cela, j’étais retourné à Avalon.

Il y avait des choses à préparer et nous n’avions qu’une heure pour les faire cette fois-ci.

Je n’avais ni le luxe ni l’intention de perdre ce temps à lui parler.

*

Lorsque j’étais rentré à Avalon, l’une des premières choses que j’ai faites avait été d’échanger l’étage de la ville avec mon donjon. J’avais ensuite demandé à Kuina, Rorono, Aura, Duke et Ruhe de rassembler mes démons.

Tout en regardant mes démons bouger, je réfléchissais à notre stratégie.

« Maître, j’ai fini de fournir les armes des Chevaliers d’Avalon. »

« Bon travail. Désolé pour le dérangement. »

Rorono m’avait informé que les préparatifs pour l’unité de golems étaient terminés.

Cette fois, le noyau de notre force d’attaque serait eux.

En termes de puissance d’attaque, les dragons menés par Duke ne seraient pas à la traîne, mais il y avait une chance que certaines salles de donjon soient trop étroites pour contenir les énormes corps des dragons. Pour cette raison, nous avions choisi de laisser les dragons gérer notre défense à la place.

Cela dit, j’allais toujours en mettre dix dans mon Stockage et les emmener avec moi. Après tout, il pourrait y avoir des endroits où leur puissance et leur capacité de bombardement seraient vitales.

Après avoir remis son rapport, Rorono ne partit pas et me fixa immobile.

« Maître… non, père, je veux juste dire, je suis heureuse que vous vous soyez mis en colère comme ça contre le Seigneur-Démon Porc pour moi. Je vous remercie. »

Elle avait dit ça en tenant fermement mon bras. Peut-être était-ce parce qu’elle se sentait timide, mais sa peau normalement blanche devenait maintenant rouge vif.

« Mais bien sûr. Tu es ma fille. »

Pour accentuer, je lui avais caressé la tête.

En réaction, elle plissa les yeux avec ravissement.

« Oh, j’ai presque oublié quelque chose. Même si nous n’avons pas encore vu le chevalier noir en action, je peux déjà dire que les trois chevaliers sont un énorme succès. Je pense que cela mérite une meilleure récompense que promise. Alors, pourquoi ne penses-tu pas à quelque chose que tu voudrais me demander ? Tu ne peux pas dire que tu ne veux rien, parce que je choisirais à ta place. Compris ? »

« Mhm. En fait, je pense à quelque chose. Je le demanderai après la guerre. »

Il était plutôt rare que Rorono sourie d’une oreille à l’autre, mais c’était le cas. Et c’était magnifique.

J’attendais sa demande avec impatience. Après tout, écouter la demande de sa fille était l’un des plaisirs d’être père. À cette fin, je dois faire en sorte que cette guerre se termine bientôt.

« Père, les unités terrestres sont maintenant complètement prêtes ! Elles peuvent partir à tout moment ! »

« Bon travail. Tu es habituée à ce genre de choses, n’est-ce pas ? »

« Ouaip ! »

Kuina allait prendre le commandement de notre armée terrestre.

Ladite armée terrestre était composée de renardes mythologiques et de la moitié des hurleurs des abysses.

En termes simples, ils étaient extrêmement mobiles et capables de percer les lignes ennemies.

« Nous, à l’arrière, avons également terminé nos préparatifs »

Aura s’était présentée et l’avait annoncé.

Elle et les Hautes Elfes étaient notre support. Leur tâche principale consistait à fournir un soutien en tirant sur les cibles éloignées et hautement prioritaires ainsi que les ennemis aériens. Et si le champ était suffisamment large, les dragons des ténèbres de mon Stockage seraient là pour aider les elfes à acquérir une domination aérienne complète. La ligne de fond était une force relativement petite, mais elle était plus que suffisante pour accomplir cette tâche importante.

« Chef, j’ai fini de désigner les membres du corps du renseignement qui rejoindront la force offensive et ceux qui rejoindront la force en défense. Je ne vais pas rejoindre l’attaque, mais ne vous inquiéter pas, le gamin que j’ai choisi pour diriger les autres est très fiable. »

Parce qu’ils étaient essentiels à la fois pour l’offensive et la défensive, le corps du renseignement devait être divisé en deux.

De la même manière, Tiro allait faire partie de la force offensive pendant que Ruhe ferait partie de la force défensive. Après tout, si nous n’avions pas un démon puissant dans l’autre dimension et que l’ennemi en avait, les choses se gâteraient tout de suite pour nous.

« Te voir responsable de notre défense dans l’autre dimension me met à l’aise. »

« Laisse-moi faire. Je suis la plus forte dans l’autre dimension ! »

Il semblerait que Ruhe avait repris une phrase étrange. Parmi tous mes démons, celui qui aimait le plus regarder des animes étaient Rorono et elle.

Le dernier à venir me donner les nouvelles était le dragonewt d’âge moyen.

« Duke, je te laisse le commandement de toute la force de défense. »

« Oui, s’il vous plaît, laissez-la-moi. Je protégerai Avalon en votre absence, mon seigneur. »

Duke avait toujours été fort, mais en acquérant l’Empereur Dragon perfectionné, il était devenu encore plus fort. Non seulement l’aspect de l’empereur dragon concernant le renforcement des démons de type dragon dans l’ensemble de l’armée s’est améliorés, mais il annulait maintenant les inconvénients de Berserk pour lui-même et les autres dragons. En d’autres termes, il n’avait plus à s’inquiéter d’une limite de temps lorsqu’il libérait tout son pouvoir.

En vérité, je voulais que Duke fasse partie de la force offensive, mais comme dans le cas de Ruhe, prendre trop pour attaquer signifiait ne pas avoir beaucoup pour la défense.

Le Seigneur-Démon ennemi était présent depuis un bon bout de temps et devait avoir quelques démons de Rang A bien entraînés et ayant monté de niveaux. Pour lui, avoir un démon de Rang S n’était pas impossible non plus.

Et ainsi, le plan était que Ruhe s’occupe de l’autre dimension tandis que Duke s’occupait de la principale.

« Force d’attaque, suivez-moi à l’entrée pour que nous puissions commencer notre attaque le plus tôt possible. »

« Compris, Père ! »

« Mhm, faisons de notre mieux »

« Fufufu, je peux enfin tirer sur la tête de ces orcs. »

Quand j’entendis une réponse plutôt troublante, je ne pus m’empêcher de sourire. Eh bien, donnons-lui un rôle plus important pour qu’elle puisse en tuer plus.

*

{La phase de préparation est terminée. La phase de bataille entre Création et Porc va alors commencer. Enfants de la planète, brillez.}

La voix du Créateur l’avait déclaré directement dans ma tête.

En tant que tel, je dirigeai immédiatement la force d’attaque vers le donjon de l’ennemi.

Duke était gravement opposé à mon intention de rejoindre la force offensive et m’avait demandé de rester à Avalon, mais j’avais une raison pour le faire : je voulais monter de niveau.

Après tout, plus j’étais fort, plus j’étais en sécurité.

De plus, si je montais de niveau, ma magie augmenterait. Et plus je pouvais dépenser de magie sans souci, plus je pouvais faire de choses avec ma Création.

De plus, apparemment, certains Seigneurs-Démons, en augmentant suffisamment leur niveau, pourraient utiliser le niveau supérieur de leur compétence unique, même sans utiliser l’éveil.

Chaque fois que j’activais mon éveil, ma Création devenait Créer.

Alors que Création matérialisait les objets du passé, Créer faisait avancer les choses vers leurs versions futures.

Pouvoir utiliser Créer sans les risques de l’éveil est suffisant, mais que se passerait-il si, en augmentant les niveaux, une autre capacité apparaissait également ?

Quoi qu’il en soit, comme les Chevaliers d’Avalon étaient considérés comme l’équipement de Rorono, elle aurait sans aucun doute le plus grand nombre de victimes, ce qui aurait de grandes chances de donner le plus de points d’expérience. Pour cette raison et plus encore, j’avais rejoint son groupe.

Comme ça, mes démons et moi avions avancé.

« En y réfléchissant, tu ne changeras pas de ta forme d’économie d’énergie, Kuina ? »

« Si un ennemi puissant apparaît, Kuina s’en occupera ! Il n’y aura peut-être pas d’ennemi assez puissant pour forcer Kuina à se transformer. »

« Très bien, je vais laisser gérer ça. Mais si tu perds parce que tu ne t’es pas transformée assez tôt, attends-toi à une punition, d’accord ? »

« Kay! »

Kuina ressemblait pour le moment à une fille de treize ans, mais sa vraie forme depuis qu’elle avait gagné suffisamment de niveaux était celle d’une fille dans la dernière moitié de son adolescence.

Elle assumait cette forme afin de conserver autant d’énergie que possible. Une fois qu’elle aura fini de charger 9999 de ses poils avec un pouvoir magique, elle pourra évoluer d’une renarde céleste à un rang supérieur.

« Combien de poils de ta fourrure en plus dois-tu encore charger avant de pouvoir évoluer ? »

Avant de répondre, Kuina inclina un peu la tête.

« Hmm, voyons. Si je peux continuer à consommer des pommes dorées d’Aura-chan tous les jours, ce sera probablement fini dans trois mois. »

« Oh ? C’est génial. »

Si tel était le cas, son évolution devrait intervenir plus tôt que l’expiration de la règle protégeant les nouveaux Seigneurs-Démons des anciens Seigneurs-Démons.

C’est peut-être trop espérer, mais il y avait une chance que le pouvoir évolué de Kuina dépasse même celui de March après avoir été sauvée ou Duke avec son empereur dragon.

À mi-chemin du donjon du Seigneur-Démon Porc, nous avions croisé un groupe important de gobelins et d’orcs.

Dans cet espace blanc dans lequel nous nous trouvions, il était strictement interdit de nuire à la sécurité des autres.

En tant que tel, le simple fait de passer à côté de la force offensive de départ de l’ennemi était plutôt coutumier.

En marchant un peu plus, nous serions enfin à l’entrée du donjon de l’ennemi.

Avant d’entrer, il y avait quelque chose que je voulais demander à Rorono.

« Rorono, au cas où nous serions en infériorité numérique, j’ai l’intention d’utiliser mon éveil. Est-ce que ça te dérange si j’utilise Créer sur tes trois chevaliers ? »

Au cours de la guerre pour sauver March, j’avais utilisé Créer sur l’arme de destruction massive connue sous le nom de MOAB et je l’avais fait évoluer. À l’époque, la MOAB avait déjà été améliorée technologiquement et magiquement par Rorono, mais Créer l’avait poussée plus loin.

La même chose s’appliquerait probablement aux trois chevaliers. Si tel était le cas, la question à laquelle je devais simplement connaître la réponse était : à quel point les trois chevaliers pouvaient-ils devenir plus puissants ?

« Ça ne me dérange pas vraiment. Cependant, je ferai de mon mieux pour éviter une situation dans laquelle cela est nécessaire. L’éveil est un pouvoir dangereux, maître, et je voudrais réduire les temps d’utilisation. »

« Oui, je préférerais ne pas l’utiliser aussi. Je demande ceci juste au cas où. »

Si nous pouvions gagner facilement, il n’était pas nécessaire d’utiliser ce pouvoir.

Pourtant, j’avais le pressentiment que ce pouvoir deviendrait nécessaire.

En tout cas, mes démons avaient commencé à entrer dans le donjon.

Dès notre première vague d’attaque, nous avions appris que la première salle de donjon était une entrée. Cependant, cette fois-ci, aucun démon ennemi n’avait été déployé.

Rorono posa même sa main sur le sol et utilisa la magie de la Terre pour s’en assurer, mais elle ne trouva rien, pas même des pièges.

Bien, ne sont-ils pas généreux, nous laissant passer sans accroc.

Je le pensais en plaisantant, mais je savais que de nombreux pièges et de puissants démons nous attendaient après cette salle. Cela dit, quoi qu’ils aient préparé, ça ne suffirait pas à arrêter mes démons.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

2 commentaires

Laisser un commentaire