Maou-sama no Machizukuri! – Tome 10 – Chapitre 20

Bannière de Maou-sama no Machizukuri! ***

Chapitre 20 : L’accord de cessez-le-feu

Trois jours après que le groupe de Duke se soit lancé dans une campagne pour conquérir le donjon du Seigneur-Démon Insecte, ils étaient revenus en toute sécurité.

Il venait de me remettre son rapport écrit.

« … Je suppose qu’il n’est pas surprenant qu’il y ait des victimes. Après tout, c’est un Seigneur-Démon avec une médaille de rang A. » (Procell)

« Je vous demande pardon d’avoir gaspillé votre potentiel de guerre, mon seigneur. » (Duke)

« Non, ne t’inquiète pas, tu t’es bien débrouillé. Perdre seulement 6 Chevaliers d’Avalon contre un ennemi aussi redoutable est un grand exploit. S’il y a quoi que ce soit à faire, alors tu devrais être félicité. » (Procell)

Selon son rapport, leurs pertes se composaient uniquement de : 6 Chevaliers d’Avalon, des dizaines de golems et environ 200 démons et humains ressuscités.

Chacune des performances des Chevaliers d’Avalon serait équivalente à celle d’un démon de rang A, et même d’un démon de rang S pendant le court laps de temps pendant lequel leur Burst Drive était actif. De toute évidence, les Chevaliers d’Avalon en eux-mêmes étaient très forts. De plus, les trois chevaliers, Kuina et Duke étaient également là.

Donc, très franchement, pour que 6 d’entre eux soient détruits malgré ma force d’attaque écrasante, l’ennemi était beaucoup plus fort que je ne le croyais.

« Il semble que tu te sois un peu amusé. » (Procell)

« … Oui mon Seigneur. J’ai jugé nécessaire d’aller moi-même en première ligne pour les soutenir. Voici un rapport supplémentaire concernant les démons d’élite de l’ennemi. J’espère que cela s’avérera utile pour améliorer encore la force d’Avalon. » (Duke)

J’avais des plans et des préparations, mais les autres Seigneurs-Démons aussi.

Malgré sa médaille de rang A, le Seigneur-Démon Insecte n’avait pas été prétentieux. Il avait préparé toutes sortes de choses contre ceux qui voulaient lui faire du mal. Cela dit, j’avais pu apprendre une chose ou deux de lui.

« Une fois que nous aurons terminé, va voir Aura pour un examen médical. Tu as activé Berserk pendant si longtemps. Certains effets secondaires pourraient être présents. Il vaut mieux prévenir que guérir. » (Procell)

« Compris, mon seigneur. » (Duke)

« Oh, au fait, as-tu ramené les Chevaliers d’Avalon cassés ? » (Procell)

« Bien sûr. Nous les avons déjà livrés à l’atelier de Rorono-sama. Selon les Naines forgeronnes, leurs noyaux de golem jumeaux sont intacts, donc ce ne serait pas un problème pour Rorono-sama de les restaurer. » (Duke)

« C’est bon à entendre. Je détesterais perdre définitivement 6 Chevaliers d’Avalon, après tout. Et as-tu réussi à obtenir des remplaçants appropriés pour les démons morts-vivants perdus ? » (Procell)

« Oui mon Seigneur. L’ennemi avait de nombreux démons puissants, certains encore plus forts que ceux que nous avons perdus. Après tout, parmi eux se trouvaient des démons capables de vaincre les Chevaliers d’Avalon. Et c’est avant de les ressusciter et de les renforcer via ma Résurrection améliorée. Donc, à la fin, nous avons maintenant une meilleure force de morts-vivants. Ceux que je n’ai pas pu ressusciter tout de suite ont été placés en chambre froide. » (Duke)

Duke, comme toujours, était si rusé.

S’il finissait par collecter des unités plus fortes que celles que nous avions perdues, la perte de ces unités n’était pas du tout un problème.

« Alors, laisse-moi te demander à nouveau : Duke, est-ce que l’un de mes démons est mort ? » (Procell)

« Beaucoup ont été blessés, mais aucun n’a perdu la vie, monseigneur. J’ai compris que vous vouliez éviter les décès autant que possible, alors j’en ai moi aussi fait de cela une priorité. » (Duke)

Ce que je détestais le plus, c’était la mort de mes démons.

Pour cette raison, la stratégie générale d’Avalon avait commencé par utiliser les golems ainsi que les démons et les humains ressuscités comme boucliers.

Il y avait des points intéressants dans ses rapports, alors j’avais décidé de lui poser des questions à ce sujet.

« Néanmoins, la coopération entre les Seigneurs-Démons ennemis est vraiment fragile, n’est-ce pas ? Qu’aucun renfort ne soit envoyé au donjon de Seigneur-Démon Insecte, incroyable. » (Procell)

« Je pense que l’alliance des ennemis est presque inexistante à ce stade. » (Duke)

Si l’alliance des Seigneurs-Démons ennemis fonctionnait comme une alliance, le Seigneur-Démon Insecte se serait concentré sur la défense et la guérilla, en attendant l’arrivée des renforts des autres Seigneurs-Démons. Et lorsque des renforts arrivent, ils pourraient ensuite effectuer une manœuvre de tenaille avec les forces du Seigneur-Démon Insecte.

Il était possible que les autres veuillent attaquer Avalon pendant que nous étions occupés à conquérir le donjon du Seigneur-Démon Insecte, mais même alors, ils laisseraient volontiers le Seigneur-Démon Insecte mourir.

Dans l’un ou l’autre de ces cas, l’alliance anti-Procell n’était une alliance que de nom.

« Je te remercie. J’ai maintenant une meilleure compréhension des choses. Duke, après avoir été examiné, retourne chez toi et passe de bonnes et longues vacances. » (Procell)

« Comme vous voulez, mon seigneur ! … Ou alors je voudrais dire, mais de longues vacances, mon seigneur ? Ne serait-il pas plus prudent d’attaquer un autre Seigneur-Démon dès que nous serons réapprovisionnés ? » (Duke)

« Oui, c’était bien le plan. » (Procell)

Après avoir ravitaillé notre force d’attaque, nous avions prévu de les envoyer en attaquer une autre avant qu’aucun d’entre eux ne puisse renforcer davantage ses défenses.

Une telle ténacité à faire tout ce qui était nécessaire était heureusement un trait présent chez mes démons.

« Était ? Y a-t-il une raison pour laquelle ce n’est plus le cas ? » (Duke)

« … Ce matin, l’alliance anti-Procell a déposé une demande de cessez-le-feu. Cette demande a été transmise par le Seigneur-Démon de la Loi, Baal, puis par March. Baal semble détenir le plus grand pouvoir après les trois Seigneurs-Démons le plus fort, mais plus important encore, il est également un ami proche de March. Cela signifie que nous ne pouvons pas simplement ignorer cette demande. » (Procell)

Si les Seigneurs-Démons ennemis m’avaient présenté une telle demande directement, je l’aurais refusée instantanément, mais maintenant qu’un personnage important était impliqué, je devais au moins écouter.

« Ces Seigneurs-Démons n’ont-ils aucune fierté ? Ils se sont alliés contre mon seigneur, un nouveau Seigneur-Démon, et quand leur défaite est claire, ils vont demander de l’aide à une telle personne ? Quelle honte ! » (Duke)

« On pourrait dire que la vie est plus importante que la fierté… mais ce n’est pas le cas ici. Ce qui importe, c’est que Seigneur-Démon de la Loi, Baal est apparemment un médiateur juste. Les termes ne sont pas si mauvais, je pourrais même accepter. Veux-tu y jeter un œil ? » (Procell)

J’avais remis à Duke les papiers où les offres étaient écrites.

Le contenu des documents suggérerait que plutôt que de demander un règlement, ils mendiaient pour leur vie.

Le premier point était que l’alliance anti-Procell soit dissoute immédiatement.

Ensuite, tous les Seigneurs-Démons participants de leur côté doivent faire un Pacte de Sang et promettre de ne plus me faire de mal à partir de maintenant. Ce n’était pas une simple promesse verbale, c’était un contrat qui liait leur âme à la promesse par la magie et le pouvoir du sang. S’ils devaient violer leur promesse, ils seraient paralysés ou même tués.

Et puis, en compensation de tous les ennuis qu’ils m’avaient causés, toutes les médailles originales qu’ils gagneraient pour une année complète à partir du mois prochain me seraient données.

Selon notre médiateur, il y avait quatre Seigneurs-Démons qui s’étaient présentés comme membres de l’alliance anti-Procell. Ce nombre était conforme à nos propres constatations.

Donc, pour moi dont la médaille de Création avait besoin d’une autre médaille originale de Seigneur-Démon pour fonctionner, recevoir près de 50 médailles originales était une aubaine.

« … il semble que cet accord vous sera bénéfique d’un côté, mon seigneur. » (Duke)

« C’est certainement le cas. Tuer un Seigneur-Démon ou détruire leur cristal me donnerait la possibilité de sélectionner leur médaille comme médaille d’un mois donné, mais cet accord me donnera directement leurs médailles. De plus, ils sont prêts à faire un Pacte de sang pour ne pas me faire de mal, mais ils me demandent seulement de faire une déclaration régulière disant que je ne leur ferai pas de mal. Je veux dire, je comprends qu’ils soient désespérés, mais c’est comme s’ils prenaient les choses trop à la légère. Après tout, je pourrais simplement ignorer cette déclaration et y mettre fin une fois qu’ils m’auront remis toutes ces médailles. » (Procell)

Là encore, si je faisais un tel mouvement, je gagnerais une réputation défavorable parmi les Seigneurs-Démons. Une fois que cela se serait suffisamment répandu, je serais encore plus isolé.

Néanmoins, je ne pouvais pas m’empêcher de me demander pourquoi une proposition aussi risquée venait d’eux.

« Si je peux être assez audacieux pour partager mon opinion, se pourrait-il que toute cette affaire soit pour que vous baissiez votre garde ? Ou est-ce pour gagner du temps ? » (Duke)

« Les deux sont possibles pour le moment. Que penses-tu que nous devrions faire ? » (Procell)

« Je pense que nous devrions jouer le jeu. Si leur objectif est de nous faire baisser notre garde, nous devons simplement être continuellement vigilants. Si leur objectif est de gagner du temps, nous aurions gagné beaucoup plus de force qu’eux. » (Procell)

J’étais d’accord.

Le temps était notre allié. Plutôt que de le craindre, nous pourrions l’utiliser.

« Je suis d’accord. Allons accepter leur offre. Et donc, notre querelle avec l’alliance anti-Procell est suspendue. » (Procell)

« Oui… même si je ne peux pas dire que je suis à l’aise. » (Duke)

« Je vois ce que tu veux dire. Nous aurions pu triompher de cette bande de Seigneurs-Démons expérimentés, mais nous aurions pu attirer l’attention d’autres Seigneurs-Démons plus effrayants dans le processus. La seule façon pour nous d’être vraiment à l’aise est de devenir plus forts. » (Procell)

Les choses seraient probablement encore plus dangereuses si tel était le cas, mais cela échapperait à notre contrôle total. Nous ne pouvions qu’espérer que pousser jusqu’à la fin serait suffisant.

« Mon seigneur, c’est tout pour mon rapport. » (Duke)

« D’accord, merci. Tu devrais y aller maintenant. Veille à diffuser la nouvelle que tous les participants au récent combat recevront un bonus substantiel. Bien sûr, cela t’inclut également. J’espère que tu offriras à ta famille quelque chose. » (Procell)

« Je le ferai, mon seigneur. Aujourd’hui, nous allons nous faire plaisir. » (Duke)

Duke s’inclina et partit.

… J’avais une inquiétude à propos de son rapport : nous n’avons pas trouvé de meneur crédible.

Compte tenu de leurs médailles de rang A, on pourrait supposer que le Seigneur-Démon Porc ou le Seigneur-Démon Insecte aurait fondé et contrôlé l’alliance anti-Procell. Cependant, les deux ne pouvaient pas être le cas. Le Seigneur-Démon Porc ne convenait tout simplement pas. Pendant ce temps, bien que le Seigneur-Démon Insecte se soit opposé, il n’avait finalement pas été difficile de briser son cristal, ce qui fait qu’il est difficile de croire qu’il pourrait diriger plusieurs Seigneurs-Démons.

Donc, en supposant qu’il y ait effectivement quelqu’un qui tire les ficelles, cet homme pourrait ne pas être parmi les membres connus et se cacher.

Il est également possible que cet accord ne soit qu’une distraction, de sorte que je n’irais pas à la recherche de ce cerveau. Quoi qu’il en soit, il est tellement difficile de croire la liste des membres que leur camp s’est volontairement présenté comme la liste définitive.

Heureusement, Duke avait réussi à ramener le Seigneur-Démon Insecte vivant.

J’avais dit à Duke de briser le cristal du Seigneur-Démon, mais aussi de l’épargner et de le ramener si possible.

Mon plan était d’utiliser tous les moyens à notre disposition pour extraire des informations de lui. Même la torture n’était pas interdite. Évidemment, je n’aimais pas ces méthodes violentes, mais je n’hésiterais pas à les utiliser pour Avalon et mes démons.

Faire preuve de clémence envers un ennemi revenait à mettre un ami important en danger. Si on laissait un ennemi fuir le champ de bataille, on pourrait découvrir le lendemain qu’un ami a été attaqué par cet ennemi. Je ne veux pas devenir le fou qui pleure et regrette les choses qu’il aurait pu empêcher.

*

Peu de temps après le rapport de Duke, j’étais sorti de mon bureau. Quand je l’avais fait, des démons qui attendaient ma sortie m’entourèrent.

« Père, Kuina a fait beaucoup ! » (Kuina)

« Gaugau! » (Tiro)

« Votre Majesté, je suis devenu vraiment, vraiment forte ! J’ai gagné plus de 20 niveaux ! » (Raphael)

S’exclama Kuina, Tiro et Raph. La queue de renard de Kuina se balançait à gauche et à droite, la langue de Tiro était sortie, et les ailes de Raph étaient largement déployées.

Ces trois étaient parmi les plus faciles à comprendre de tous mes démons.

« Et vous êtes toutes revenues en sécurité. » (Procell)

Quand j’avais répondu ainsi, les trois filles avaient alors commencé à parler simultanément. Je ne pouvais pas entendre un mot qu’elles disaient.

« … Hé, pourquoi n’irions-nous pas acheter des bonbons ? Parler de ce que vous avez fait en les mangeant est beaucoup mieux que de parler en vous tenant ici, non ? » (Procell)

Duke avait déjà raconté la bataille pour moi. Cependant, son rapport était du point de vue d’un commandant. La vue plongeante, si vous voulez.

Entendre des histoires d’autres combattants, en particulier ceux qui ont combattu en première ligne, pourrait s’avérer bénéfique. Peut-être que je découvrirai même quelque chose.

Mais par-dessus tout, ces filles voulaient se vanter et écouter de telles choses était aussi le devoir du Seigneur-Démon.

*

J’étais allé au donjon de March.

Ce fut le lieu choisi pour le règlement. Il était plus sûr pour les deux parties d’utiliser le donjon d’un Seigneur-Démon tiers. Et puisque nous demandions au Seigneur-Démon de la Loi Baal et March de témoigner de toute façon, c’était un peu un choix entre les deux. Au final, nous avons décidé que le donjon de March était le plus neutre.

Soit dit en passant, le Seigneur-Démon de la Loi Baal ressemblait à un homme d’âge moyen strict.

Selon March, il accordait plus d’importance à l’équité que tout autre Seigneur-Démon, et en tant que tel, il ne favoriserait pas intentionnellement un côté plus que l’autre.

Quoi qu’il en soit, quand tout le monde était présent, nous avions commencé la procédure.

Tout comme ce dont nous avions discuté initialement, j’avais déclaré ne plus leur faire de mal. Pendant ce temps, chacun d’entre eux avait juré par le biais du Pacte de sang qu’ils ne me feraient plus de mal, et aussi de me donner une médaille originale chaque mois pendant une année entière.

Après cela, le Seigneur-Démon de la Loi Baal avait annoncé que son devoir ici était terminé, puis il était parti.

Les anciens membres de l’alliance anti-Procell avaient rapidement emboîté le pas et étaient partis.

Et donc, seuls March et moi étions restés. Enfin, je pouvais me détendre. Décidément, c’était tellement fatigant. Je suis même tenté de dire que je préférerais me battre plutôt que de recommencer.

« Heureux que cela se soit terminé pacifiquement. Grâce à cela, il ne devrait pas y avoir de Seigneur-Démon te défiant dans un combat de si tôt. » (March)

March l’avait dit en marchant à mes côtés.

« J’espère bien, mais je continuerai de me préparer. Je veux dire que cela se vérifie ou non, j’aurais encore besoin de gagner plus de puissance pour mon prochain diplôme. » (Procell)

« N’es-tu pas un enfant responsable et indépendant ? Je suppose qu’il ne me reste plus rien à t’apprendre. » (March)

« Peut-être, mais je peux dire avec une grande confiance que je suis qui je suis aujourd’hui en grande partie grâce à toi. » (Procell)

« Je me sens bénie en tant que tuteur de t’entendre dire cela, mais pourquoi dis-tu soudainement une chose aussi embarrassante ? » (March)

« Je ne sais pas. Je me sentais juste comme ça. » (Procell)

À vrai dire, je voulais aller à un autre rendez-vous avec March maintenant que la réunion était terminée, mais malheureusement, j’avais un rendez-vous. J’étais sur le point d’aller au donjon de Belial.

J’allais utiliser cette réunion comme moyen de récupérer l’appareil d’écoute que j’avais planté dans sa salle de cristal.

Cet appareil d’écoute était la confirmation finale dont j’avais besoin.

Les Seigneurs-Démons passaient généralement le plus de temps dans leurs salles de cristal, car c’était là qu’ils pouvaient surveiller leurs donjons.

De plus, parce que c’était l’endroit le plus intérieur de leurs donjons, ils supposaient que c’était aussi l’endroit le plus sûr. En d’autres termes, ils baissaient leurs gardes là-bas.

Je dois trouver une fois pour toutes la signification de sa réaction soudaine.

Et donc, même si j’étais réticent à dire au revoir à March, je m’étais dirigé vers son donjon.

Je m’attendais à ce que ce jour arrive tôt ou tard. En conséquence, je m’étais préparé autant que possible. J’avais même emprunté l’aide de Stolas et Ronove.

Très bien, allons mettre fin à ce doute.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

2 commentaires

Laisser un commentaire