Maou No Hajimekata – Tome 1 – Chapitre 11 – Partie 6

***

Chapitre 11 : Devenons le roi des démons.

Partie 6

La capacité de ce slime était assez simple. Comparable à un slime normal, il n’avait que deux types de capacités.

  • Il mangera toutes sortes d’énergie magique pour grandir.

  • Même s’il grossit, il ne se reproduira pas.

Normalement, ce genre de caractéristiques ne causera pas beaucoup de problèmes, mais à cause du piège tendu par Cass, ses capacités étaient devenues hors de contrôle.

Ces pièges avaient été conçus pour siphonner l’énergie magique du donjon d’Aur en la puisant depuis les Veines du Dragon. On peut même l’appeler un « Trou du Dragon » artificiel. Aspirant l’énergie magique qui sortait de ce trou, le slime devint très rapidement énorme.

« Quelle est cette porte ? » demanda Aur.

Sur la Wyverne, Aur regardait l’armée royale et le slime quand il avait posé cette question. Le slime continuait à s’allonger et en moins d’une demi-minute, il avait aperçu qu’il y avait cette porte scintillante comme une chose protégée par elle.

« Ahh, c’est la porte que j’ai ouverte. À l’endroit du piège, j’ai pensé avec force que je voulais aller là où tu te trouvais, Aur ! Et au moment où j’y ai pensé, quelque chose a commencé à s’est ouvert, » expliqua Yunis.

Entendant la réponse de Yunis, Aur fut très troublé. Pas étonnant que le sauvetage ait été anormalement rapide. Parce qu’elle était capable de faire quelque chose comme ça, c’est bien pourquoi son titre de « Héros » était très difficile à gérer.

Normalement, cela n’était même pas possible de savoir où la porte de téléportation l’aurait menée et c’était parce qu’elle avait pensé « fortement » sous prétexte de vouloir sauver Aur que cette porte s’était ouverte pour elle. En pensant qu’il devait aussi créer une sorte de contre-mesures pour les formations de téléportation liées aux villages et à son donjon, Aur avait noté ces précautions dans son propre esprit.

« En d’autres termes, cette chose aspire une quantité illimitée d’énergie magique de l’autre côté de la porte et fait continuellement allonger son corps pour avaler toutes les troupes ennemies ? » demanda Aur.

« Hmm, ça semble être le cas, » Ellen hocha la tête tout en montrant un sourire satisfait.

Même s’ils devaient être avalés par le slime, ce n’était pas comme s’ils allaient mourir immédiatement. Contrairement aux types habituels de slimes, celui-ci en particulier n’absorbait que de l’énergie magique. Cependant, si un humain perdait soudainement et rapidement une grande partie de son mana, il s’évanouirait sans doute instantanément. Lorsqu’il s’était penché sur la scène du dessous, il y avait une multitude de soldats qui s’étaient déjà évanouis dans le slime.

Jusqu’à il y a quelque temps, beaucoup de magiciens de l’armée royale lançaient des sorts sur le slime, mais cela n’avait servi qu’à faire grandir le slime, alors ils avaient rapidement abandonné et s’étaient tous concentrés sur la fuite.

Les lances et les épées n’avaient eu aucun effet sur lui, la magie n’avait eu aucun effet sur lui, et il était trop grand pour pouvoir tenter de le tuer avec le feu.

Cette taille écrasante représentait une énorme menace. Tout comme le « nombre de troupes » amplifiait leur potentiel de guerre, la « taille » du slime appliquait la même théorie.

« Il n’y a pas de quoi rire, » déclara Aur.

La raison pour laquelle ce genre de stratégie n’était pas employé très souvent était due au fait qu’il était très difficile de fournir suffisamment d’énergie magique au slime, l’autre raison majeure était le fait que le slime deviendrait hors de contrôle s’il devenait trop grand.

Même s’il attaquait l’armée royale en ce moment, cela ne signifiait pas que le slime était réellement sous le contrôle d’Aur ni qu’il était son allié. Il essayait seulement d’absorber l’énergie magique fournie par les gens en bas. Le slime n’avait pas vraiment d’intelligence pour écouter les ordres et si les gens essayaient de le manipuler en le contrôlant avec magie, il avalerait sans doute aussi cette énergie. C’était extrêmement troublant.

« Ne vous inquiétez pas, s’il vous plaît. » Une voix sinistre s’était soudain fait entendre derrière lui, si bien qu’Aur tourna instinctivement son corps pour y faire face.

Quand il se retourna, il vit les subordonnés d’Ellen et une sorcière aux cheveux noirs chevauchant une autre Wyverne derrière eux.

« Ce slime se dissout lorsqu’il entre en contact avec l’eau. Je crois qu’avec l’expertise de mon Enseignant vénéré dans le contrôle de la météo, cela sera un jeu d’enfant de le gérer, » déclara Spina.

« ... Ne fais pas quelque chose que tu ne seras pas capable de détruire par toi-même, » répliqua Aur.

« Mes excuses, je suis vraiment désolée, » déclara Spina.

Sans vraiment donner l’impression qu’elle réfléchissait à ses actions, Spina s’inclina poliment. Bien qu’il désapprouvait ses actions, Aur était intérieurement très surpris d’elle.

Il n’était pas sûr que cela s’appliquait à toutes les branches de la magie, mais il était certain que dans la création des créatures vivantes, en particulier dans la création de slimes, Spina était sans aucun doute un génie. De plus, elle possédait un talent qui n’était apparu qu’une seule fois en des centaines d’années.

Même dans cette génération, c’était toujours vrai, c’était tout simplement le niveau de compétence qu’elle avait. Jusqu’à quel point continuera-t-elle à progresser si on lui permettait de perfectionner ses talents ? Alors que d’un côté, il pensait qu’elle était fiable, de l’autre, il avait un peu peur de son potentiel. Peut-être serait-il sage de sa part de la tuer alors qu’elle était encore jeune ? Aur avait ce genre de pensées.

... En ce qui concerne cette question, la plus problématique serait celle de Yunis. Aur tourna son attention vers la fille aux cheveux roux assise à côté de lui.

Quand ses coéquipières étaient en difficulté, elle avait le pouvoir de se présenter devant elles pour les sauver.

Lorsqu’elle avait des ennuis, ses coéquipiers se présentaient devant elle pour la sauver.

C’est l’une des caractéristiques d’être le « Héros ». Sauvant Aur, puis quand elle avait été encerclée par l’armée royale et confrontée à une crise, Mio et Ellen s’étaient présentées pour la sauver. C’était sans aucun doute une expérience de première main de l’activation de la puissance de Yunis.

Le problème réside dans le fait que le « Héros Déchu » ne devrait pas avoir ce genre de capacité. En d’autres termes, ses pouvoirs de justice en tant que personne bénie par « l’Étoile du Héros » lui était lentement rendue. D’après le jugement d’Aur, cela ne signifiait pas qu’elle redeviendrait pleinement le Héros de la lumière, mais il prédisait qu’elle retournerait tôt ou tard à sa voie prédestiner.

À ce moment-là, Yunis restera-t-elle toujours une alliée d’Aur ? En ce moment, s’il la poussait de la Wyverne de cette hauteur, sans aucun doute, même si elle était le héros, elle mourrait à tous les coups. Le fait d’être tuée par celui qu’elle aime, c’était déjà assez tragique. Parce qu’elle possédait le pouvoir du Héros en ce moment même, si elle était poussée vers le sol par Aur, Yunis tomberait certainement à sa mort.

« ... ? » Réalisant qu’Aur la fixait tout ce temps, Yunis se tourna vers lui et lui fit un sourire éblouissant.

« ... C’est dangereux là-bas, tu sais ? Viens un peu plus près, » en disant cela, Aur avait tenu ses épaules et Yunis se pencha volontiers son corps à côté du sien.

Ce n’est pas le moment. Elle m’est encore utile.

Aur parlait comme pour convaincre son propre esprit.

***

« Maintenant, mesdames et messieurs ! » déclara Aur.

Assis en face d’Aur, les organes directeurs du Royaume étaient assis en position... À savoir, toutes les personnes importantes du Sénat étaient rassemblées devant lui.

Logan et Lilu étaient en attente à gauche et à droite de lui, sans cacher le sentiment écrasant que leur présence démoniaque avait créé.

« Toutes les troupes de l’armée royale ont été éliminées sans faute. Eh bien, certains d’entre eux peuvent encore vivre, mais vous devez comprendre qu’ils sont tous maintenant entre mes mains. Obéissez à ma volonté et acceptez-moi comme votre Roi. Ou, choisissez de vous rebeller contre moi et de faire disparaître tout ce pays de la carte. Vous serez placé à l’intérieur du corps laid de ce slime pour l’éternité. C’est à vous de choisir, mais décidez rapidement. Je ne suis pas très patient, » déclara Aur.

Aur disait ses mensonges avec fluidité. Le slime n’allait pas manger les gens, d’ailleurs il n’était pas vraiment capable d’absorber les murs de pierre du Royaume. Tout d’abord, avant que toute la province de ce Royaume ne soit avalée par le slime, il est fort probable qu’il se dissoudrait déjà par les précipitations de pluie qui allaient survenir. Pour l’homme qui avait pris 70 ans à faire son donjon, Lilu avait pensé que c’était une blague drôle pour lui de dire qu’il n’était pas un homme patient, il avait intérieurement ri.

« Ne plaisante pas avec moi ! Espèce de vil Roi-Démon ! » L’un des soldats qui se cachaient parmi la foule avait dégainé son épée et avait poignardé Aur directement dans la poitrine.

Aur n’avait même pas bronché devant l’action, il avait simplement levé la main et Logan était passé rapidement à l’action. En un clin d’œil, le corps du soldat avait été incinéré, de plus, il ne restait même pas une seule trace de sang de l’épée qui l’avait transpercé.

« Quelle est votre décision ? » demanda Aur.

Comme si rien ne s’était passé, Aur demanda à ces fonctionnaires une fois de plus, les ministres n’étaient même pas capables de cacher le fait que leurs corps tremblaient de peur. Même s’ils pouvaient obtenir des renforts de toute la province pour arriver devant le royaume de la capitale, les soldats ne savaient pas quoi faire du gigantesque slime qui recouvrait l’entrée de la porte fermée.

En ce moment, ils étaient comme des agneaux piégés dans leur propre château attendant le massacre. Ils étaient incapables de lancer la moindre sorte de magie de siège contre le slime et ils étaient également incapables de se cacher dans leur propre château. Et surtout, l’homme qui était le roi de leur pays était sous le contrôle d’Aur. Lui jetant une malédiction, il avait été forcé de s’asseoir sur une chaise.

En plus de cela, Aur venait de montrer à tous les officiels du pays que son corps était immortel et imperméable aux blessures. Ils ne pouvaient même pas essayer de l’assassiner même s’ils le voulaient.

« ... Serez-vous vraiment en mesure de sécuriser nos positions actuelles ? » L’un des ministres posa la question et Aur acquiesça.

« Oui. Si vous êtes prêt à me servir à la place de ce Roi, alors je suis prêt à sécuriser vos positions actuelles. La seule chose qui change, c’est la personne que vous servez. Vous pouvez agir de la même manière que d’habitude, en utilisant votre influence pour vos propres gains sans réserve. Si vous continuez à me servir, ne serait-ce pas une bien plus grande perspective que lorsque vous serviez le Roi actuel ? » demanda Aur.

Entendant les paroles d’Aur, plusieurs des nobles avaient instantanément montré leurs visages soulagés.

« ... Certainement ! Nous sommes tous prêts à servir le Seigneur Aur. »

Tous les ministres plièrent les genoux et inclinèrent la tête vers Aur. Les gens devant lui étaient tous pourris jusqu’à la moelle, ne voulant que protéger leurs propres intérêts et sauver leur propre peau. S’ils n’avaient pas agi ainsi, ils auraient tous été réduits en cendres.

Néanmoins, même des hommes aussi méprisables étaient nécessaires pour diriger un pays. Le slime de Spina disparaîtrait à l’instant où la pluie tomberait dessus. La porte que Yunis avait ouverte allait aussi disparaître un jour. Et au moment où cela se produirait, Aur perdrait sa capacité à vaincre l’Armée royale restante.

Bien que cela ait été beaucoup plus tôt que prévu, Aur avait sauté sur l’occasion de saisir le cou de ce pays dans la paume de ses mains. Quelle que soit l’ampleur ou la puissance d’une armée, elle était impuissante lorsque la tête du serpent qui la déplaçait disparaissait. Si Aur s’élevait comme roi du pays, il y aura sans aucun doute que de nombreux soulèvements civils en résulteront. Pour y remédier, les ministres étaient nécessaires pour qu’il puisse faire face à la situation.

Puis, trois jours s’étaient écoulés. Le huitième roi du royaume de Figuria : Carus Rudeus Fonssirius fut publiquement exécuté et une déclaration officielle d’accession d’Aur au trône fut promulguée.

Naturellement, il y avait beaucoup de citoyens qui pleuraient quand ils avaient appris que leur roi avait été tué et qu’ils seraient maintenant gouvernés par un démon. Toutefois, il y avait déjà une influence positive et sa réputation très appréciée venant des villages et des villes qu’il avait conquises s’était répandue, donc une grande guerre civile n’avait pas eu lieu. De plus, l’armée royale restante fut facilement subjuguée par les forces démoniaques sous le commandement d’Aur.

Aur n’avait pas changé le nom du Royaume de Figuria, mais beaucoup de pays voisins l’avaient appelé un Pays du Démon et depuis lors Aur s’était officiellement présenté comme le « Roi Démon ».

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

  1. Une phrase à remanier :

    Si Aur s’élevait comme roi du pays, ''il y aura sans aucun doute que de nombreux soulèvements civils en résulteront''. Pour y remédier, les ministres étaient nécessaires pour qu’il puisse faire face à la situation.

    Aur devrait apprendre à gérer ses femmes de façon à ce qu'elles l'aiment sans manipulation mentale 😇 Plus facile à dire qu'à faire il y est vrai...

Laisser un commentaire