Ma maison est un point de concentration de magie – Tome 2– Chapitre 33_5

Bannière de Ma maison est un point de concentration de magie ***

Chapitre 33_5 : La personne qui commence à bouger, et l’endroit qui ne change pas

***Point de vue de Dianeia***

Le soir. Dianeia était encore une fois assise à son bureau.

Elle s’occupait des conséquences de l’invasion des dragons et la panique qu’elle avait provoquée.

Elle devait aussi expliquer la situation aux citoyens.

Elle devait aussi s’occuper des informations et des rumeurs venant de la fête de l’autre jour.

Elle devait aussi s’occuper des registres commerciaux pour le peuple des loups.

Il y a beaucoup de choses à faire.

Malgré tout, c’était mieux que la dernière fois quand elle avait dû travailler toute la nuit avant.

C’était peut-être parce qu’il était là.

« Daichi-dono... » (Dianeia)

Il était la personne pour laquelle je pouvais faire face à ce travail, en tant que sorcière.

Pendant qu’elle pensait au moment où elle le reverra, Dianeia nettoyait son bureau. Puis on frappa à la porte.

« Princesse. Je suis ici pour le rapport du soir. »

« Oh, est-ce (Okuto) Oct ? Entrez. » (Dianeia)

« Veuillez m’excuser. » (Oct)

Et comme d’habitude, le capitaine des chevaliers, Okuto était venu faire son rapport régulier.

Il était venu parler de l’état de la ville, des déplacements autour de la ville détectée par les troupes qui surveillaient la zone ainsi que de diverses informations.

« Fumu, fumu, la ville semble en quelque sorte s’être calmée. » (Dianeia)

« Oui, c’est grâce à Daichi-sama. Mais quand même, est-ce que cela va ? Est-ce acceptable de donner ce terrain à Daichi-sama ? » (Oct)

« Hm ? Pensez-vous que c’était une erreur de jugement ? » (Dianeia)

« Non, je ne disais pas de telles choses. » (Oct)

Le capitaine parcourait les papiers sur le bureau.

« Ce sont les terrains privés de la famille royale et diverses entreprises voudront le lui racheter frénétiquement. De plus, une pierre magique spéciale se trouve sous la terre, je me demandais s’il y avait d’autres utilisations... » (Oct)

La terre qu’il avait reçue était certainement la meilleure terre proche du château.

Il y avait beaucoup de trafic proche et si vous y ouvriez un magasin, les clients y afflueraient. De plus, sous le sol, il y avait une pierre magique spéciale qui s’y trouvait. Par conséquent — il pourrait y avoir d’autres utilisations… mais.

« C’est bon. Seule une terre avec autant de pouvoir lui convient. Même si nous devions mettre quelqu’un d’autre et que nous ne pouvions le contrôler ce ne serait qu’une décision imprudente. Pour lui, le pouvoir s’y trouvant est tout simplement inutile. Cela ne l’influencera pas du tout. » (Dianeia)

« Eh bien... Je suppose que vous avez raison. Si c’est Daichi-sama, alors même s’il utilise cette terre, il ne devrait y avoir aucune raison de s’alarmer. » (Oct)

Même si un endroit avec du pouvoir dormant qui semblait présent, en réalité, ceux pouvant maîtriser de tels endroits était rare.

Pour cette raison, il était uniquement possible de donner ce terrain à quelqu’un de fort.

« Cependant, comment allez-vous gérer le mécontentement de ces grosses sociétés de la Cité Forteresse ? » (Oct)

« Je vais accepter leur insatisfaction. Cet endroit est sous ma responsabilité. Ils n’ont pas le droit d’intervenir. » (Dianeia)

Il était possible que personne ne prenne réellement de mesures.

Même s’ils le faisaient, je m’en occuperai. Je ne pouvais lui permettre de se retrouver dans quelque chose de gênant.

« – En premier lieu, ils ont leurs propres problèmes. Ils pourraient même ne pas avoir la possibilité de se plaindre. » (Dianeia)

« Oui, cette ville est celle subissant le plus d’attaques... » (Oct)

La capitale royale Prusse avait des problèmes avec les dragons, les loups et les lapins de combat, mais c’étaient mieux que les personnes de la Cité Forteresse.

La Cité Forteresse avait un potentiel de combat plutôt élevé, mais ils avaient aussi beaucoup d’assaillants en comparaison.

« Eh bien, récemment, un homme capable semble avoir pris les commandes pour rectifier les choses… Oh oui, qu’est-il arrivé de l’aide que nous avons demandée à la Cité Forteresse ? Les avons-nous renvoyés correctement. » (Dianeia)

Pour l’attaque du roi dragon, une unité de 100 hommes avait été convoquée à la capitale.

« C’était une urgence, mais j’ai entendu dire qu’il y avait des aventuriers mêlés aux soldats... » (Oct)

« Oui. Par conséquent, il y en a qui ont insisté pour aller chasser des trésors et sont partis. En dehors de cela, le reste est bien reparti vers la Cité Forteresse. » (Dianeia)

Dans cette ville, il y avait un grand nombre de personnes mauvaises.

On pourrait s’y attendre dans une certaine mesure, mais est-ce vraiment devenu comme ça ?

« Au fait, vous rappelez-vous de l’ordre strict de ne pas entrer dans la forêt ? » (Dianeia)

« Bien sûr ! Cependant, certains insisteront en assumant la responsabilité de leur propre vie et y iront quand même. » (Oct)

Ah, ce n’était pas inattendu non plus. C’est pourquoi je ne voulais pas appeler des individus de cette ville. Puisque nous les avions déjà appelés, nous l’autoriserons pour cette fois.

« Ce n’est pas bon. Eh bien, Daichi-dono semble être une personne restant discrète à sa manière. » (Dianeia)

« Oui, même lorsque nous nous sommes serré la main, j’ai ressenti cette sensation. Il semblait faire attention à ne rien casser. » (Oct)

« Oui, c’est pourquoi je ne pense pas qu’il les tuera à vue… mais, si ça lui cause des problèmes… ça pourrait être une autre histoire. » (Dianeia)

Je ne sais pas ce qu’il se passerait, mais il y a de fortes chances qu’il soit troublé.

Plus tard, je devrais préparer des excuses.

… oui. Une fois de plus, c’est génial d’avoir une excuse pour y aller…

« … Et une autre chose que je dois signaler. Il semble qu’une délégation arrive de la Cité Forteresse. » (Oct)

« Quoi ? Quelle délégation ? » (Dianeia)

« Il semble qu’ils souhaitent savoir comment le Roi Dragon attaquant Prusse a été repoussée… Je ne connais pas leurs véritables intentions. Ils ont peut-être senti la grande vague de magie libérée à ce moment. » (Oct)

« Ils semblent viser Daichi-dono ainsi que cette Veine terrestre. » (Dianeia)

« C’est certainement une possibilité. » (Oct)

« Si c’est le cas… alors je les arrêterai même si je dois le faire par la force. » (Dianeia)

En plus des voyous de la Cité Forteresse, nous avons aussi un émissaire inconnu ? Les problèmes se succèdent. Ils ont commencé à bouger.

« Nous devons également faire plus d’efforts. À partir de maintenant, je vous demanderai de me faire un rapport sur tout ça, Oct. » (Dianeia)

« Compris ! » (Oct)

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

8 commentaires :

  1. Merci pour le chapitre !

  2. Merci pour le chapitre.

  3. Hé ben ! Tout ce qui se passe autour de lui, alors qu'il veut seulement vivre sa vie tranquille... Merci pour le chap ^^

  4. Merci pour le chapitre

  5. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire