Ma maison est un point de concentration de magie – Tome 2– Chapitre 33

Bannière de Ma maison est un point de concentration de magie ***

Chapitre 33 : Classe super et classe mythologique

Hesty répondit lentement à ce que disait Dianeia.

« Hmm… ? Quel nom nostalgique, que tu connais ! Qui es-tu ? » (Hesty)

« C-Comme, je le pensais, même si la couleur des cheveux et vêtements est différente, c’est vraiment le cas ?! C-Ce n’est pas possible, vous vivez avec Daichi-dono… !! » (Dianeia)

D’une certaine manière, il semblerait que Dianeia connaisse Hesty.

« … ? » (Hesty)

D’un autre côté, il ne semblerait pas qu’Hesty reconnaisse Dianeia. Elle pencha la tête sur le côté en raison de la curiosité, mais avec une expression vide. Je me demande ce qu’il se passait.

« Comment devrais-je dire…, calme-toi Dianeia. Si tu parles si fort, on ne peut pas comprendre ce que tu dis. » (Daichi)

« Ah… Oh désolée. Je suis devenue surexcitée de rencontrer une magicienne légendaire. Il semble que j’ai parlé d’une mauvaise manière sans m’être présentée. » (Dianeia)

Dianeia prit une profonde inspiration et se calma.

« De toute façon, qu’entends-tu par Hesty est une magicienne légendaire ? » (Daichi)

« Eh bien, il y a quelques dizaines d’années, une magicienne habillée en noir est arrivée dans la guilde des mages de Prusse. Juste comme ça, quelques jours plus tard, elle est devenue une magicienne de classe super, et a une fois de plus disparu. C’est la légende. » (Dianeia)

« Et c’était Hesty ? » (Daichi)

« Ah, elle s’était introduite sous le nom d’Hesty Radona. » (Dianeia)

Hein ? Ce nom semble un peu différent…

« Hesty, est-ce vrai ? » (Daichi)

« En grande partie. » (Hesty)

« Hesty, ton nom est Hesty Raydona, correct ? » (Daichi)

« Hmm, celui que j’ai utilisé avant était un faux nom pour me cacher. » (Hesty)

« … Je ne peux pas vraiment dire quoi que ce soit sur un faux nom pareil... Tout ce que tu as fait était de changer le son A en È. » (Daichi)

J’y pensais depuis un moment… mais est-ce que leur méthode pour se cacher n’est pas trop simple ? Tout ce qu’elle a fait était de changer la couleur de ses vêtements et cheveux en noir.

« Hmm, eh bien, ça n’était pas important, même si je me faisais reconnaître. J’ai fait changer d’apparence à plusieurs autres gars, sans être inscrits, et je les ai envoyés. » (Hesty)

« Oh, est-ce le cas ? Avais-tu des compagnons ? » (Daichi)

Il y avait beaucoup de dragons dans la vallée, donc ils devraient être suffisants pour aider la reine dragonne.

« Mais, n’as-tu pas voyagé pendant plusieurs dizaines d’années avec cette apparence, Hesty ? » (Daichi)

« Hmm… je suis, un peu plus, âgée. » (Hesty)

C’était étrange d’entendre une jeune fille qui semblait jeune dire ça.

« Elle est réellement une personne incroyable. J’ai lu plusieurs documents de personnes et j’ai parlé à des personnes, et même il y a quelques traces de son apparence et magies, je ne croyais pas que son apparence serait restée la même... » (Dianeia)

« Si c’est il y a quelques dizaines d’années, un dragon ne va pas changer en apparence… mais je ne suis vraiment rien du tout. Ce gars-là est le plus impressionnant. » (Hesty)

Déclara Hesty en me remettant au centre de l’attention.

« Ah… oui… c’est certainement le cas. » (Dianeia)

Dianeia acquiesça avec une expression sérieuse.

« Je suis heureuse que nous puissions être d’accord sur ce point au minimum. » (Hesty)

Hesty hocha la tête.

Ohh, les deux filles semblaient plutôt bien s’entendre.

D’une certaine manière, j’avais l’impression d’être aliéné.

 

 

« Tu sais, je suis une classe super. Mais si tu allais à la guilde, ils ne pourraient même pas te donner un rang. » (Dianeia)

« Eh ? Vraiment ? » (Daichi)

Lorsque Dianeia avait entendu cela, elle hocha silencieusement la tête.

« Daichi-dono est bien au-dessus de la norme, vous pourriez peut-être même surpasser le rang mythologique. Cela étant dit, il n’y a pas de rang supérieur à cela. C’est pourquoi vous ne pourriez obtenir un rang. » (Dianeia)

« ... Hmm, si c’est toi, alors en quelques jours, tu pourrais atteindre le rang mythologique. » (Hesty)

Est-ce aussi simple que ça ?!

« Eh bien, normalement ça ne serait pas si simple… mais Daichi-dono est anormal. Surpasser Radona-dono n’est pas quelque chose de normalement possible. » (Dianeia)

« Hmm, c’est parce que je suis la meilleure en magie, même parmi les dirigeants des dragons. Mais, tu m’as surpassée. » (Hesty)

Les deux hochèrent une fois de plus la tête.

Pourquoi ces deux filles s’allient-elles pour m’utiliser comme sujet d’analyse ?

Dianeia était même effrayée par Hesty un peu plus tôt, et maintenant sa peur avait complètement disparu.

« Eh bien, après avoir parlé plusieurs fois à un homme aussi puissant que Daichi-dono, j’ai commencé à m’habituer plutôt rapidement à la peur. » (Dianeia)

Le simple fait de me parler est-il si effrayant ?

Quoi qu’il en soit, ça semble un peu impoli.

Alors que j’y pensais, Dianeia se leva lentement.

« Fuu… c’est du temps correctement utilisé. Cependant, même si je ne veux pas partir, je pense que je dois rentrer pour aujourd’hui. » (Dianeia)

« Oh, est-ce le cas ? » (Daichi)

« … Mais une fois de plus, permettez-moi de vous remercier, Daichi-dono. Je suis heureuse d’avoir pu vous rencontrer ainsi que Radona-dono. Ça me permet de sentir que je peux travailler plus dur pour devenir aussi forte que vous deux. C’est pourquoi…, s’il vous plaît, laissez-moi venir à nouveau. » (Dianeia)

Avec cet au revoir, Dianeia était partie.

*

« J’ai l’impression qu’elle s’est excitée toute seule, puis est partie... » (Daichi)

« Je pense que c’est mieux que de rentrer déprimé. » (Hesty)

« Mais, au sol, il y a encore une étrange marque. » (Daichi)

« … Pour le moment, laissons les golems récupérer cette terre pour l’amener en dehors du jardin. » (Hesty)

Pendant que nous le faisions, nous pouvions aussi changer une partie de la terre du jardin.

Hesty et moi avions décidé d’amener de la terre venant de l’extérieur du jardin.

« Oh ! Ah oui, Hesty, tu sembles plutôt connue. » (Daichi)

Je n’aurais jamais pensé que cette petite fille était une magicienne légendaire, c’était la plus grosse surprise du jour.

« Hmm, mais ma célébrité, et autre sont vraiment sans conséquence. De plus, pour le moment, tu es plus connu que moi. » (Hesty)

« Vraiment ? » (Daichi)

« Au minimum, tu es le sujet de nombreuses discussions chez les dragons. » (Hesty)

Est-ce que je devrais être heureux de cela ? Je ne savais pas.

« Ce n’est pas mauvais. Les dragons dans cette vallée sont presque tous pareils, en tant que subordonnées. Ce n’est pas une mauvaise chose d’être connu. » (Hesty)

« Je ne me rappelle pas les avoir faits mes subordonnés. » (Daichi)

Eh bien, les dragons ont arrêté de m’attaquer, donc je peux considérer cela comme quelque chose de positif.

Alors que j’étais perdu dans mes pensées, Hesty enroula le papier et me le tendit.

« J’ai fini de le lire. Tu as reçu le titre de propriété pour un domaine dans le premier district de Prusse. C’est plutôt grand. » (Hesty)

« Premier district ? Je ne sais pas vraiment où sont les districts où à quoi ils ressemblent... » (Daichi)

« Quand je suis allée dans la ville, le premier district devrait être celui le plus proche du château. » (Hesty)

Fumu fumu. Si c’était si proche du château, alors ça ne pouvait être un mauvais bout de terre. Ça devait être une terre de première classe.

De toute façon, tant que je n’avais pas décidé à propos de comment l’utiliser, je le laisserai tel quel.

« D’accord ! Alors, maintenant que j’ai fini de poser la terre. Je pourrai pratiquer mon modelage de golems jusqu’au dîner. » (Daichi)

« Ah, je veux regarder quand tu vas faire des golems. » (Hesty)

« Ohh, si j’ai des spectateurs, alors je vais y mettre encore plus d’efforts. » (Daichi)

Et donc, Hesty m’avait regardé faire de mon mieux pour modeler les golems jusqu’au dîner.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

10 commentaires :

  1. Merci pour le chap ^^

  2. Merci pour le chapitre. Il manque peut-être un morceau de phrase en bas de celui-ci :

    « J’ai fini de le lire. Tu as reçu le titre de propriété pour ...... dans le premier district de Prusse. C’est plutôt grand. » (Hesty)

  3. Merci pour le chapitre

  4. Merci pour le chapitre

  5. Merci pour le chapitre.

  6. Merci pour le chapitre vivement la suite

Laisser un commentaire