Ma maison est un point de concentration de magie – Tome 2– Chapitre 32

Bannière de Ma maison est un point de concentration de magie ***

Chapitre 32 : L’homme qui utilise le pouvoir magique, la princesse sorcière et la dragonne

Au petit jour.

Après la première étape de la rénovation de ma maison, j’avais commencé à m’entraîner à créer des golems de bois.

« Pour le moment... Golem de bois x 20. » (Daichi)

Pour commencer, j’avais commencé par transformer 20 arbres en golems.

Cependant, ils n’étaient pas des marionnettes simples sans relief comme avant, ils étaient des golems avec une forme plus particulière.

Par rapport à ceux d’avant qui n’avaient qu’une apparence proche de la forme humanoïde, ceux-là avaient de vrais visages, mais...,

« Ouaip, comme je le pensais, j’ai encore du chemin à faire. Le moulage d’un visage est vraiment difficile. » (Daichi)

Au lieu d’être complètement lisse, ils avaient la forme générale de visages, donc en comparaison, on pourrait dire que je m’étais un peu amélioré.

Cependant, des améliorations étaient encore possibles. C’est pourquoi j’allais commencer à m’entraîner.

« Imagine, imagine... » (Daichi)

Dans ma mémoire, un visage sinistre et un corps solide me sautent aux yeux alors que j’imaginais pas à pas.

Comme pour l’argile, je l’imaginais lentement et le visage du golem changea peu à peu. J’avais continué à le modeler petit à petit.

... Au début, cela a pris beaucoup de temps, mais une fois que j’avais été habitué, il n’y avait pas de problèmes.

Si j’avais du temps libre, alors je pourrais faire des choses comme ça et aller encore plus vite et avec une meilleure qualité. C’était vraiment mieux si je m’habituais à ce genre de travail... Comme je le pensais, les 20 golems avaient été modelés dans des formes à la fois robustes et vigoureuses.

« Hi-hiiiaaaaaa !! Qu’est-ce qu’il se passe avec ces golems à forme humaine !? »

Il semblerait que j’avais des visiteurs.

« Un ennui est venu et cela commence à faire du chahut pendant que les gens essaient de se concentrer tranquillement... » (Daichi)

Cette princesse est toujours aussi bruyante. Pendant que je pensais ça, je me dirigeais dans la direction de cette voix.

☆☆☆

À la limite du verger de pommiers.

La princesse sorcière était assise par terre près de la cabine d’Hesty.

Quand elle avait regardé dans ma direction, elle avait essayé de forcer ses jambes tremblantes à se lever pour venir me saluer.

« H-hey, Daichi-dono. Cela fait un moment depuis la dernière fois que je suis venue. » (Dianeia)

« Salut, ça va. Mais... ça fait vraiment un moment depuis la dernière fois que tu l’as fait... » (Daichi)

« J-Je suis désolée. Quand j’ai vu ce groupe de golems terrifiants, j’ai été vraiment surprise et effrayée. » (Dianeia)

« Sont-ils si effrayants ? » (Daichi)

Certes, je les avais modelés de manière à ce qu’ils soient musclés avec des visages sinistres, mais quand même.

« Comment devrais-je dire ? Avec autant de visages en colère, il y a vraiment une aura intimidante... » (Dianeia)

Oh je vois. Avec 20 individus, ils sont vraiment effrayants.

Mais est-ce que c’est vraiment arrivé à cause d’eux... ?

« On ne peut rien y faire. Golems de bois — Retour —. » (Daichi)

Je ne pouvais plus gérer les fuites alors j’avais utilisé ma clé magique.

Avec un simple mot, je pouvais les transformer en pommiers. Cela facilite le nettoyage et je pouvais réutiliser les matériaux. Par conséquent, je le trouvais extrêmement pratique.

« Là, ça ne devrait plus être effrayant. » (Daichi)

Par conséquent, s’il te plaît, dépêche-toi et relève-toi pour me dire quelles affaires tu as avec moi. J’étais sur le point de le dire, mais...

« — C’ — c’est la technique de la clé magique !? » (Dianeia)

Dianeia avait l’air surprise pour une raison inconnue. En vérité,

« Dianeia, connais-tu ça aussi ? La clé magique ? » (Daichi)

Cela semble être une technique standard.

« Bien sûr ! C’est une technique de haut niveau que vous connaissez !? » (Dianeia)

J’avais tort.

Dianeia m’avait expliqué avec enthousiasme.

« N-Normalement, un mage chanterait au moins une phrase ou même un passage, sinon, leur magie ne s’activerait pas. Même pour un grand mage comme moi, c’est déjà bien si l’on peut utiliser un ou deux mots-clés magiques... !! » (Dianeia)

Était-ce vraiment une compétence avancée ?

D’autre part, je pensais qu’Hesty l’utilisait aussi assez régulièrement...

Cette jeune dragonne pourrait en fait être une mage étonnante...

« Avant que je ne m’en rende compte, j’ai été dépassée en compétences magiques... capables d’aller si loin... je suppose que je suis encore trop peu qualifiée... » (Dianeia)

Et après avoir expliqué ça, Dianeia était allée déprimer dans son coin.

Elle était venue ici d’elle-même, elle fuyait d’elle-même, s’excitait, puis déprimait... Quelle princesse agitée !

« Désolé de t’interrompre alors que tu déprimes, mais peux-tu me dire pourquoi tu es venue cette fois-ci ? » (Daichi)

« A-Ah oui... c’est le titre de propriété des terrains. Je suis venue le livrer. Je n’ai pas pu vous le donner avant. » (Dianeia)

Dianeia se leva peu sûre d’elle et sortit un rouleau de papier de son sac.

« Voici le titre de propriété de certaines terres en ville. Vous pouvez les utiliser comme vous le souhaitez. » (Dianeia)

Quand j’avais ouvert le papier qui m’avait été remis, il y avait des caractères.

Mais, comme je ne pouvais lire la langue, je demanderai à Hesty de me le lire plus tard.

... eh bien, je ne pouvais pas vraiment trouver ce que je pourrais faire avec ces terrains.

Mais il ne devrait y avoir aucun problème à l’accepter et je n’avais pas entendu parler de taxe.

« D’ailleurs... en revenant à notre discussion. Comment avez-vous appris à utiliser la clé magique... ? L’avez-vous développé vous-même ? » (Dianeia)

« Non, j’ai été enseigné par une jeune fille qui est passée. » (Daichi)

Quand j’avais dit ça, Dianeia m’avait regardé en état de choc.

« S-s’il y a une telle femme autour de vous, j’aurais vraiment aimé la rencontrer. Il n’y a personne dans la capitale pouvant m’y entraîner... » (Dianeia)

De quoi parle cette princesse ?

« Tu l’as déjà rencontrée, Dianeia. C’est celle qui est venue avec moi l’autre jour. » (Daichi)

« Venue avec vous... vous voulez parler de la reine dragonne qui vit avec vous !? » (Dianeia)

Dianeia avait haussé la voix sous le choc. Et à cause du bruit...,

« Q... quelqu’un est-il là ? » (Hesty)

Hesty était sortie de sa cabine.

On dirait qu’elle faisait une sieste, car elle se frottait les yeux, mais c’était bien.

Je voulais vérifier ce certificat.

« Viens ici un moment. » (Daichi)

« Hmm... que se passe-t-il ? » (Hesty)

Hesty était venue vers nous. Elle était vraiment adorable, mais,

« Hiiii! » (Dianeia)

Dianeia avait reculé avec une vitesse incroyable. Es-tu vraiment si effrayée ?

Elle est juste une jeune femme en ce moment.

« Bien, peu importe. Hesty, pourrais-tu lire un petit quelque chose pour moi ? » (Daichi)

« Lire quoi ? » (Hesty)

Après lui avoir tendu le papier, elle s’était assise à côté de moi et avait commencé à lire.

J’étais sur le point de lui demander ce qui y était écrit, mais,

« Eh, c’était... Hesty... non ? » (Dianeia)

Dianeia s’était remise du choc.

Puis elle avait commencé à regarder le visage d’Hesty.

Elle était encore terrifiée il y a quelque temps, je me demande ce qui a provoqué cette tournure des événements.

Alors que je pensais à ça...,

« Pourriez-vous être... La super mage Hicpery Radona habillée de noir ? » (Dianeia)

Dianeia demanda ça d’une voix tremblante.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

11 commentaires

  1. Merci pour le chap ^^ A mon avis, Hesty est plus qu'une simple mage étonnante...

  2. Merci pour le chapitre.

  3. Merci pour le chapitre 🙂

  4. Merci pour le chapitre

  5. merci pour le chapitre

  6. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire