Le Monde dans un Jeu Vidéo Otome est difficile pour la Populace – Tome 2 – Chapitre 7 – Partie 2

♥♥♥

Chapitre 7 : Karma

Partie 2

Était-ce un cas de retour de faveurs avec dépit ?

J’étais à l’académie, où les cours reprendraient demain.

Après avoir pu revenir à temps et regagner ma chambre dans les dortoirs des garçons, j’avais saisi une lettre provenant du palais royal.

« Brad, Greg ─, je vois. Est-ce qu’ils me détestent autant ? » demandai-je.

En raison de la manière dont je l’avais tenue avec ma main tremblante, cela avait créé un pli dans la lettre.

Il disait que j’avais été autorisé à être « promu au cinquième rang ».

Mon sixième rang au sein de la cour royale avait encore progressé pour arriver au cinquième rang.

La répression des pirates des cieux avait été attribuée à Brad et Greg, et donc cela ne pouvait en être la cause. Il était également impossible que ce soit à cause de ce que j’avais fait pour les avoir aidés à se réconcilier avec leurs familles. Je ne pouvais pas y croire.

« Qui est la personne qui tire les ficelles ici ? Je-je ne peux pas permettre que cela se produise. Pourquoi suis-je au cinquième rang ? Mon père est en bas du sixième rang, alors que va-t-il se passer maintenant que j’aurais deux rangs au-dessus de lui !? »

Avais-je été promu pour quelque chose dont on pouvait se réjouir ?

Incorrect. Dans mon cas, cela ne me ravissait pas.

Le fait d’être promu signifiait assumer de nouvelles responsabilités.

Je voulais me confiner sur mon territoire et vivre sans soucis, mais je ne savais pas quoi faire maintenant que j’avais été promu.

Avec un rang suffisant dans la cour royale, on se ferait appeler pour différents cas.

Je ne voulais pas m’impliquer dans le palais royal, alors j’avais donc aidé ces deux-là. Maintenant, j’étais promu sans même savoir la raison.

Normalement, il faudrait accumuler plus de succès avant d’être promu par le palais royal. Avec des contrôles rigoureux sur la taille du territoire, le palais royal était strict lorsqu’il s’agissait d’élever le rang d’une personne.

Alors que je ressentais de la rancœur pour ce traitement déraisonnable, Luxon se tourna vers moi et jeta un coup d’œil à la lettre.

« Je n’ai jamais pensé que tu serais promu. Tu es vraiment doué pour sortir de mes attentes, Maître, » déclara Luxon.

« Que veux-tu dire par là !? Je ne pensais pas non plus que je serais promu ! Il n’y avait rien du tout que j’ai fait pour être promu ! Il y aura beaucoup de gens qui voudront savoir comment j’ai été promu ! » déclarai-je.

En premier lieu, il était très difficile d’obtenir une promotion au sixième ou cinquième rang. Il était impossible d’obtenir une promotion en réprimant les pirates des cieux qu’une seule fois.

Il était nécessaire de réaliser de grandes réalisations, comme accomplir des actes énormes sur le champ de bataille ou servir pendant de nombreuses années.

Alors pourquoi avais-je été promu !? D’autres personnes auraient dû être promues à la place !

Tandis que je faisais moi-même une clameur, j’avais entendu un son de frappe.

Quand j’avais ouvert la porte, un membre du personnel des dortoirs des garçons s’était tenu là nerveux. Le membre du personnel était une femme et elle avait incliné la tête devant moi.

« Baron Baltfault. Une lettre et un cadeau sont arrivés pour vous, » déclara-t-elle.

« Une lettre et un cadeau ? » demandai-je.

« T-Tout à fait. Nous ne pouvons pas les livrer dans votre chambre, ils ont donc été rangés à l’extérieur, » déclara la femme.

« À l’extérieur ? » demandai-je.

Une fois que le membre du personnel avait ouvert la voie vers le cadeau, il y avait une moto aérienne devant moi.

C’était une moto extravagante et volumineuse.

J’avais vite compris que c’était coûteux.

La moto aérienne semblait plus chère qu’une armure classique, et la lettre avait été envoyée par la « famille Atlee ».

J’avais sorti la lettre et l’avais lue.

« Aaaaaauuuuuuuuuuuugh ! »

Quand j’avais hurlé, les épaules de la membre du personnel proche de moi avaient tremblé.

Le contenu de la lettre était des excuses.

La lettre avait été envoyée par la famille Atlee, la maison de Clarisse, et c’était des excuses pour ce qui s’était passé au festival de l’école, avec un mot de remerciement pour avoir rendu la vivacité à leur fille. Il semblerait que c’était la raison pour laquelle la moto aérienne était là.

Comme les garçons aspiraient au moins un peu aux motos aériennes, elles faisaient des cadeaux agréables.

Cependant, le problème était ce qui était venu après cela.

« En aucune façon. Cela ne peut pas être réel. Est-ce que tout le monde me déteste autant ? » demandai-je.

Voyant que je pleurais, la membre du personnel avait incliné la tête, puis elle avait dit quelque chose, et elle avait pris la fuite.

Les larmes coulèrent sur la lettre, maculant le texte.

Il y avait plus dans la lettre.

« Puisqu’on nous a dit que vous vouliez attendre un moment avant d’être promu, une promotion du cinquième rang à un rang plus élevé vous attend à la fin de vos études, » c’était ce que ça disait.

La famille Atlee était une famille importante dans la cour royale.

La famille avait des personnalités distinguées, telles que des ministres, et avait un rang élevé dans la cour royale. Peut-être que leur fille avait ressenti un sentiment de gratitude envers moi et avait dit que je devrais être promu. Cependant, le fait d’avoir juste la moto aérienne aurait été bien !

« Pourquoi !? Pourquoi les gens essaient-ils de me promouvoir !? C’est bizarre ! Ne savent-ils pas que je suis mortifié par tout ça !? Comment pourraient-ils faire des choses aussi cruelles ? Je ne suis qu’un humain ! » criai-je.

Un Luxon flottant avait inséré un cordon dans la moto aérienne.

« Ce moteur est différent de la moto aérienne que tu as utilisée au festival de l’école. Les pièces ont été soigneusement conçues et c’est assez superbe, » déclara Luxon.

« Que fais-tu ? » demandai-je.

« Je modifie et en prends le contrôle, » déclara Luxon.

On aurait dit qu’il faisait quelque chose de cruel avec la moto aérienne. Luxon ressemblait à un méchant.

Je m’étais effondré à genoux et j’avais regardé la moto aérienne.

« Bien. Allons en voyage. Lançons-nous dans une aventure vers un pays inconnu, » déclarai-je.

« Tu as des cours à partir de demain, donc c’est impossible, » répliqua Luxon.

« C’est vrai. Bon sang ! » dis-je.

Pourquoi devais-je tant souffrir ? Il y avait tellement d’autres personnes qui souhaitaient réellement être promues !

Cependant, je ne voulais pas être promu !

◇◇◇

En revenant de sa maison, Chris affichait un visage fatigué.

Chris, qui avait presque été séparé de sa famille, avait été convoqué afin de s’occuper de certaines procédures et de lui faire un sermon.

On avait dit à Chris de ne plus jamais montrer son visage à la maison, et même s’il était prêt à le faire, c’était toujours très intense pour lui, ce qui le fatiguait.

Ce gars de Baltfault, pourquoi est-il assis comme ça ? se demanda Chris.

Quand il revint dans les dortoirs des garçons, il avait vu Léon assis sur le sol, sans force, et sans parler.

Quand il était revenu dans sa chambre, une lettre avait été posée là.

Quand il avait pris la lettre au sol, il avait vu qu’elle venait de Marie.

Avec un sourire, Chris ajusta ses lunettes et lut la lettre.

« Marie est-elle allée dans un donjon pendant les vacances ? Euh, est-ce qu’elle va bien ? » demanda Chris.

La lettre disait que lorsqu’il reviendrait, ils devraient se rencontrer, alors Chris se dépêcha de remettre en ordre sa tenue et se précipita hors de sa chambre afin de retrouver Marie.

La lettre disait qu’elle voulait lui montrer quelque chose.

Chris, oubliant ce qui se passait chez lui, alla rencontrer Marie.

 

◇◇◇

C’était le lendemain.

Je m’étais effondré sur mon bureau avec un regard désespéré.

Pendant la pause, Daniel et Raymond s’approchèrent de moi.

« Tu as un air de ne pas aller bien, » déclara Daniel.

« Pourquoi ne pas lui remonter le moral ? » demanda Raymond.

Peut-être avec les rumeurs qui se propageaient déjà, sur le fait que Brad et Greg, avaient réussi à réprimer les pirates des cieux, car ils étaient devenus populaires auprès des filles. Cependant, il n’y avait pas une once de louange dirigée vers moi.

Olivia et Anjie ne m’avaient pas contacté, donc il n’y avait aucune présence féminine à mes côtés.

« Je ne voulais pas être promu, » déclarai-je.

Daniel avait compris et il fit un sourire empli d’inquiétude.

« Je sais ce que tu ressens. Les choses se compliquent lorsque ton rang est élevé. Ton rang est au niveau où tu auras des personnes sous ta tutelle. Tu auras aussi des serviteurs et tu devrais rassembler une flotte pour diriger en tant que seigneur féodal, » déclara Daniel.

Avoir un rang élevé exigeait une quantité de travail correspondante.

Comme Daniel l’avait dit, lorsque les barons atteignaient le sixième rang, il leur était suggéré d’envoyer des dirigeables, même un seul, pendant la guerre. Cependant, c’était obligatoire pour les grades supérieurs.

Ceux des rangs les plus élevés avaient l’obligation d’envoyer un potentiel de guerre approprié.

Il y avait beaucoup de nobles qui méprisaient cela et ne voulaient pas être promus.

À l’autre bout du spectre, les nobles qui visaient une promotion s’affalaient en accumulant des dirigeables.

Raymond tourna son attention vers des filles proches.

Les filles qui me regardaient semblaient avoir des expressions faciales très complexes.

« Cependant, s’il est certain que tu seras dans le cinquième rang, n’aurais-tu pas moins de difficulté à te marier, non ? » demanda Raymond.

Mariage...

Je suppose qu’il avait raison. C’était la raison pour laquelle nous étions à l’académie.

« Aah, c’est vrai. Tu as vraiment raison, bien que tout soit gênant, » déclarai-je.

Raymond avait souri.

« Il y aura des sorties sur le terrain à un moment donné, et quand cela se produira, il se peut même que des filles te contactent. Je t’envie, » déclara Raymond.

Si une fille me contactait à ce moment-là, c’était le genre de fille qui disait en gros « Je ne suis ici que par votre statut ».

Non, attends ! Je me suis trompé. C’étaient les seuls types de filles dans cette académie.

Daniel semblait découragé.

« Il semble donc que je serai dans un groupe différent de toi. Quel malheur ! » déclara Daniel.

L’académie effectuait une visite sur le terrain chaque année.

Les trois années allaient voyager à l’unisson, mais il y avait trois destinations différentes. Les destinations tournaient chaque année, Daniel, Raymond et moi en avions des différentes.

L’ensemble des élèves de l’école avaient été divisés en trois groupes, chacun profitant de sa propre sortie sur le terrain.

Dans le jeu, la protagoniste était allée à la même destination que la cible de conquête qu’elle visait, ce qui lui donnait une chance de gagner des faveurs. En outre, il existait des objets qui ne pouvaient être récupérés qu’à cet emplacement.

Ma destination était une île flottante contenant un objet qui avait éveillé mon intérêt.

« Attendez-vous à des souvenirs, » déclarai-je.

Quand j’avais dit cela, les deux hommes avaient répondu : « Nous les attendons avec impatience, » en souriant.

C’était ma vie quotidienne qui ne changerait pas.

Je pensais que c’était très précieux en raison de ma vie antérieure. Dans mon passé, je n’avais pas remarqué à quel point ce genre de choses était luxueux.

Raymond m’avait regardé.

« Léon, parlons de ces deux personnes qui étaient sur ton dirigeable. Pourquoi ne t’excuses-tu pas et ne te réconcilies-tu pas avec elles ? » demanda Raymond.

« Pourquoi me fais-tu passer pour le méchant ? » demandai-je.

Daniel était surpris.

« Eh bien, n’étais-tu pas la cause du problème, Léon ? » demanda Daniel.

« Il a raison, » Raymond était d’accord avec ça.

Il semblerait que je devais avoir une discussion approfondie avec ces deux-là quant au genre de personnes qu’ils pensaient que j’étais.

♥♥♥

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

3 commentaires

  1. Il va vraiment finir par appartenir aux plus hautes couches de la société avant même son diplôme à ce rythme XD ~ Merci pour le chap ^^

  2. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire