Le Maître de Ragnarok et la Bénédiction d'Einherjar – Tome 2 – Chapitre 4 – Partie 5

***

Acte 4

Partie 5

La lune dans le ciel et les torches à proximité illuminaient son chemin.

Petit à petit, il avait gravi les marches de l’escalier, préparant sa détermination. Quand il avait atteint le sommet, il s’était assis et avait regardé le ciel, et il avait appuyé sur le bouton Appeler.

« Allô, es-tu là, Mitsuki ? » demanda-t-il.

« Yuu-kun, ta voix est lugubre. S’est-il passé quelque chose ? » répondit Mitsuki.

C’était exactement ce qu’il aurait dû attendre de son amie d’enfance, qui passait du temps avec lui depuis leurs premiers souvenirs. Même au téléphone, elle pouvait percevoir la légère variation du ton de sa voix et en déduire que quelque chose n’allait pas.

Yuuto n’avait pas pu s’empêcher de rire de l’ironie. Même s’il était dans un monde complètement différent, il ne pouvait rien lui cacher.

« Je vais devoir retourner au combat, » annonça Yuuto.

Il y avait eu un long silence avant qu’elle ne parle. "... Je vois. Il n’y a rien que je puisse dire pour l’arrêter, n’est-ce pas ? »

Elle avait clairement beaucoup de choses à dire. Mais le fait qu’elle avait retenu ses paroles avait montré qu’elle pouvait lire dans la voix de Yuuto à quel point sa détermination était solide.

« Je suis désolé, pour t’avoir toujours fait t’inquiéter, » déclara Yuuto.

« Les hommes sont vraiment égoïstes. Ce sont toujours les filles qui se font du sang d’encre et finissent par pleurer. C’est tout simplement la vérité sur la façon dont le monde fonctionne, » déclara -t-elle.

« Je suis désolé... »

« Non, ne le sois pas. C’était juste moi qui ai été un peu méchante. Comme je t’ai aussi fait te sentir mal, on est quittes cette fois, Yuu-kun, » déclara-t-elle.

En entendant cela, Yuuto avait senti que la fin de sa dette était beaucoup trop lourde pour que les choses s’équilibrent.

Même si elle savait qu’il ne pouvait pas l’accepter, elle faisait ce qu’elle pouvait pour essayer d’effacer ses sentiments de culpabilité quand au fait de l’inquiéter. Le souhait derrière ses paroles semblait s’infiltrer dans sa poitrine.

Il avait senti la main qui tenait son smartphone se serrer avec plus de force. « Merci, Mitsuki. Désolé d’avoir toujours rendu les choses difficiles pour toi. »

« Tu as promis que tu ne dirais pas ça. Reviens vivant, d’accord ? C’est aussi une promesse, d’accord ? » déclara Mitsuki.

« Oui. Je te le promets, » répondit Yuuto.

Malgré le fait qu’il savait qu’elle ne pouvait pas le voir, Yuuto leva le petit doigt de sa main gauche et lui jura dans son cœur qu’il reviendrait victorieux.

 

 

Une semaine plus tard, Yuuto avait appris de Kristina qu’elle avait quitté la capitale du Clan de la Foudre, Bilskirnir.

Et ses préparatifs étant terminés, il avait envoyé ses troupes.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

Laisser un commentaire