Le Maître de Ragnarok et la Bénédiction d'Einherjar – Tome 2 – Chapitre 3 – Partie 5

***

Acte 3

Partie 5

« Ohh, c’est Lady Linéa ! Lady Linéa est là ! » s’écria un homme.

« Merci beaucoup d’être venue ici pour nous voir, » avait ajouté une femme. « C’est merveilleux d’avoir la chance de revoir votre visage. »

« Voici quelques pommes que nous avons récoltées. S’il vous plaît, assurez-vous d’en profiter au maximum. »

Les habitants de Gimlé adoraient Linéa d’une manière que l’on pourrait appeler religieuse. C’était presque comme s’ils la voyaient comme une sorte de dieu vivant. Il y en avait même qui s’étaient exclamés « Louons notre Déesse » et s’étaient prosternés dès qu’ils l’avaient vue.

« Vous êtes vraiment incroyable... » déclara Yuuto, déconcerté.

« Non, c’est l’influence de mon père. Je n’ai rien à voir avec ça... » En secouant la tête, Linéa avait fait un refus désespéré de ce que disait Yuuto. Elle semblait avoir perdu confiance en elle-même avec tout ce qui s’était passé au cours des derniers mois, mais Yuuto ne pouvait pas du tout être d’accord avec elle.

Yuuto était vénéré à Iárnviðr, mais pas dans cette mesure. Et plus précisément, il s’agissait d’un autre type de révérence. Les émotions que Yuuto ressentait de la part de ses clans étaient celles de gratitude, de louange et de respect envers un dirigeant qui les avait gouvernés et qui leur avait donné le cadeau de son Serment du Calice. Il y avait un certain sens de la distance.

Pendant ce temps, le culte que les habitants de Gimlé avaient montré à Linéa contenait une chaleur affectueuse, comme si elle était leur propre famille de chair et de sang.

Le fait que Linéa était la fille du patriarche précédent était un secret, donc cela ne pouvait pas être la raison. En outre, aussi talentueux et vertueux que son père ait pu être, si elle n’avait pas eu son propre charisme et son propre attrait, elle n’aurait pas obtenu ce niveau d’affection profonde de la part de son peuple.

« Ils vous aiment vraiment, hein ? » murmura Yuuto. Il venait de la voir sous un tout nouveau jour.

Cependant, il se rendrait bientôt compte que même sa nouvelle évaluation d’elle avait été beaucoup, beaucoup trop basse.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. C'est plutôt court pour un chapitre.
    Merci quand même pour ce chapitre !

Laisser un commentaire