Le Dilemme d'un Archidémon – Tome 3 – Chapitre 4 – Partie 5

***

Chapitre 4 : Comme les étoiles semblent sur le point de tomber, j’ai pensé que je pourrais essayer de danser un petit peu

Partie 5

« Fuuuuuuuuu — » Foll avait été la première à agir. Après avoir pris une grande respiration, elle avait déployé plusieurs couches de cercles magiques devant elle. Puis, elle avait libéré le Souffle du Dragon. C’était devenu un flash aveuglant, amplifié par la sorcellerie et cela avait transpercé par le Seigneur Démon de Boue. Et parce qu’un trou massif avait été percé dans son torse, le démon de boue avait perdu sa posture et s’était effondré.

« ... Ouf, ça a marché, » déclara Foll.

« Bien joué. Continue à me soutenir comme ça. » Zagan avait sauté vers le lac après avoir loué les efforts de sa fille. Et à cet instant, un fragment du navire coulé flotta à l’extrémité du nez du Seigneur Démon de Boue. Il semblait que c’était peut-être le bon choix de détruire le bateau avec son poing. Il y avait plusieurs autres gros fragments de bois qui flottaient et qui semblaient utilisables comme prises de pied.

Même si c’est un monstre, je n’aime pas vraiment frapper le visage de Néphy, hein ? C’est pourquoi il avait d’abord fait de son mieux pour ne pas regarder ce visage.

« Qu’est-ce que tu as mangé pour devenir si gros ? » demanda Zagan en laissant échapper un rire provocateur. Il avait déjà tissé un cercle magique dans sa main droite. Le cercle magique, qui était tissé de plusieurs milliers de circuits, avait commencé à aspirer non seulement le mana de Zagan, mais même le mana qui l’entourait et celui du Seigneur Démon de Boue qui devenait de plus en plus lumineux.

« Brûle en cendres — Le phosphore du Ciel ! » Zagan pouvait sentir une sensation fade semblable à celle de plonger sa main dans une tourbière. Et comme pour du goudron, la boue collait à son poing.

« Un sort raté ? » L’un des sorciers qui s’étaient échappés vers le ciel marmonnait en observation.

« Non, ça a marché. »

Et tout de suite après, une flamme noire s’était allumée là. Zagan claqua son poing ignifugé sur le visage du Seigneur Démon de Boue et avait réduit ce fragment en cendres. Le Phosphore du Ciel avait fait en sorte qu’il se désagrégea instantanément, de sorte que la boue ne s’était pas collée à Zagan comme elle l’avait fait auparavant.

Cependant, la destruction ne s’était pas seulement arrêtée à sa tête. La boue s’était désagrégée à mi-hauteur du torse. Barbatos avait alors ouvert la bouche, abasourdi.

« ... Wôw, combien de circuits as-tu mis là-dedans ? » demanda Barbatos.

Quand il l’avait montré à Barbatos, le Phosphore du Ciel contenait environ deux mille circuits. Et tout à l’heure, Zagan avait mis le double de ce nombre.

Cependant, ce n’est pas encore suffisant. Les flammes noires, qui brûlèrent le Seigneur Démon de Boue, perdirent peu à peu leur vigueur et furent repoussées par la boue. Sa vitesse de régénération était plus rapide qu’elle ne l’avait été lorsqu’elle n’était que de la boue.

La boue semblait s’être vu attribuer une certaine puissance en prenant la forme d’une elfe noire. Maintenant qu’elle s’était déplacée avec un but en tête, elle était devenue beaucoup plus efficace que quand il n’y avait que de la boue qui se répandait sans but. Cependant, pendant que tout cela se passait ainsi, Zagan avait remarqué quelque chose.

« Nephteros ! »

Le haut du torse de la pitoyable elfe noir était visible au fond de la poitrine de la boue. Et tandis qu’il criait son nom, les oreilles de la jeune fille se mirent à trembler.

Elle est toujours en vie ?

Cependant, il ne l’avait repérée qu’un instant, car la boue l’avait immédiatement avalée.

« Merde, c’est mauvais, Zagan ! » hurla Barbatos.

Après la récupération, la boue avait poussé en avant pour aussi avaler Zagan.

« Brille — Épée Sacrée Azraël ! » Chastille cria avec son Épée Sacrée encore dans son fourreau, se déplaçant pour protéger Zagan. La lumière de purification avait jailli de l’ouverture de la poignée.

« Hiyah ! »

Il semblait qu’elle avait brandi son épée en une seule frappe à l’horizon. Cependant, ce que Zagan voyait sous ses yeux était un nombre incalculable de coups d’épée, comme une épuisette. On aurait dit qu’elle n’avait fait qu’un seul coup, mais cette fille avait déchaîné des entailles qui se comptaient par dizaines en un clin d’œil. Il semblait qu’elle était tout à fait formidable, même sans son Armure Sacrée.

Alors pourquoi est-elle une pleurnicheuse si inutile d’habitude ? C’était plutôt mystérieux.

La boue qui se rapprochait de Zagan avait été coupée en sections transversales propres et émiettées en morceaux. Cependant, même si la puissance et la vitesse de l’attaque étaient dignes d’éloges, son effet ne s’étendait pas à la même portée que la frappe de Raphaël. La boue avait commencé à se rassembler et à se régénérer tout de suite, mais — .

« Brûle tout — Épée Sacrée Metatron ! » Raphaël avait foncé droit sur la cible alors qu’il avait crié ça. Les morceaux coupés en dés par la lumière de Chastille avaient été brûlés par la flamme de Raphaël. Incapable de rassembler ses morceaux, le Seigneur-Démon de la boue se pencha vers l’arrière et se distança loin de l’épave du navire.

Je vois que rassembler deux des Épées Sacrées est très efficace, l’idée de leur faire face en tant qu’ennemi lui avait fait frissonner la colonne vertébrale, alors il avait eu de la chance qu’ils soient des alliés. Néanmoins, il ne semblait pas que le Seigneur Démon de Boues ait subi de sérieux dommages.

Malgré le fait d’avoir été frappé par un Archidémon, d’avoir pris deux attaques d’Épée Sacrée, et même d’avoir été arrosé d’un souffle de dragon... sa taille n’avait pas du tout changé. De plus, ses pouvoirs régénérateurs n’avaient montré aucun signe de ralentissement. Et c’est exactement pour cette raison que Zagan s’était mis à rire sans peur.

Si je n’ai pas l’air arrogant dans une telle situation, alors comment suis-je exactement un Archidémon ?

« Détruisez la boue ! L’elfe à l’intérieur est toujours vivante ! » Zagan fit entendre sa voix avec force.

Le premier sorcier qu’elle avait attaqué fut immédiatement consumé et avait disparu, mais Nephteros était encore largement intacte. Était-ce à cause de la différence dans la quantité totale de mana qu’elle possédait, ou peut-être que les hauts elfes avaient une certaine résistance ? Zagan n’était pas sûr, mais si elle était encore en vie, il aurait été possible de la sauver.

Si Nephteros est libérée, la boue devrait cesser de se propager. Cependant, après avoir vu la forme de Nephteros, il était naturel que le Seigneur Démon de Boue ne soit pas resté passif. La bouche de la tête régénérée s’était largement ouvert.

« Quelque chose arrive ! » cria Zagan.

Une attaque de souffle ? Ou peut-être qu’il allait cracher des flammes ? Ou peut-être que c’était même le chant d’un sort ? Leur vigilance aurait dû être la défense parfaite, mais l’attaque était bien au-delà de leurs attentes.

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH! »

C’était... un cri.

« Gah, argh ? »

Le Seigneur Démon de Boue avait poussé un cri assez fort pour fendre une tête. Des vagues violentes avaient déferlé à la surface de l’eau, l’épave du navire avait éclaté en morceaux et les lanternes laissées sur l’eau avaient été brisées en morceaux et éteintes.

« Chastille ! » cria Zagan.

Le Chevalier Angélique se tenait là, couvrant Zagan. Et elle avait sûrement fait les frais de ce cri, vu son allure déplorable. À mi-chemin, elle avait perdu connaissance et s’était effondrée.

« Tch, quelle douleur ! » Barbatos avait fini par attraper Chastille alors qu’elle s’effondrait. Cependant, il semblerait que Chastille ait immédiatement repris connaissance, et elle secoua la tête.

« Je... Je.. Vais.. Bien, » déclara Chastille.

« Non, tu ne vas pas bien du tout, » déclara Zagan.

En y regardant de plus près, on pouvait facilement voir du sang couler des oreilles de Chastille. Ses tympans avaient peut-être éclaté.

« Barbatos, occupe-toi du traitement de Chastille. Raphaël, tu peux toujours y aller, non ? » demanda Zagan.

« Une question idiote ! » Raphaël avait rugi. Il semblait s’en sortir avec des blessures mineures grâce à son Armure Sacrée. Après avoir fait un signe de tête fiable, il avait tenu son Épée Sacrée à disposition. Puis, Zagan s’était précipité une fois de plus vers le Seigneur Démon de Boue avec Raphaël à ses côtés.

« Je suis... assez mauvais pour guérir avec la sorcellerie, tu sais ? » déclara Barbatos.

Barbatos grogna en s’éloignant de la ligne de front et commença à soigner Chastille.

Le Seigneur Démon de Boues avait ouvert sa bouche. Il avait sûrement l’intention de déclencher à nouveau un « cri ».

« Je ne te laisserai pas faire ! » cria Foll alors que le souffle de dragon traversait son crâne. Cependant, la frappe de Foll ne possédait pas le pouvoir de brûler la boue comme une Épée Sacrée ou le Phosphore du Ciel le pourrait. Ainsi, la boue dispersée dans l’air changea de direction et tomba vers elle.

« Argh ! »

« Foll ! » hurla Zagan quand un vent noir souffla devant le jeune dragon. Et puis...

« UOOOOOOOOOOOOOOOOOOH! »

Comme pour renvoyer le « cri » en nature, le rugissement d’une bête éclata. Le rugissement avait donné naissance à une onde de choc et avait soufflé le brouillard de boue.

« Grrrrrrrr... »

C’était un énorme lion. Ce n’était pas une métaphore, car c’était vraiment une bête majestueuse qui utilisait quatre membres pour frapper le sol. Et il flottait dans les airs, comme pour protéger Foll. Le lion noir regarda alors Foll avec ses yeux dorés.

« Ça va, chère fille de Sire Zagan ? » demanda le lion.

« ... Kimaris ? »

Sa voix était indubitablement celle de la Lame Noire Kimaris. Il semblait que le lion était sa forme originale. Et au sommet du lion se trouvait une femme voluptueuse portant une grande faux. Elle avait des cornes qui ressemblaient à celles d’une chèvre sortant de ses magnifiques cheveux blonds.

 

 

« Keeheeheehee, il semble que la sorcellerie ne fonctionne pas, mais qu’en est-il de mon Œil Maléfique de Balor ? »

Les yeux de la beauté brillaient d’une lueur violette effrayante, et soudain, l’extérieur du Seigneur Démon de la Boue s’était transformé en cendre.

« Un œil maléfique qui change tout en cendre !? » s’exclama Zagan.

Zagan avait déjà vu des documents le décrivant. C’était une capacité que certains fomoriens possédaient et qui était différente de la sorcellerie. C’était semblable au souffle d’un dragon à cet égard.

Foll cligna alors des yeux surpris. « ... Qui ? »

« Oh, mon Dieu, ne s’est-on pas salués tout à l’heure ? Je suis Gremory, » répondit-elle.

Elle avait touché la mâchoire de Foll avec son doigt en formant un sourire ombragé. Gremory avait une silhouette jeune que personne n’aurait jamais imaginée, étant donné son apparence antérieure de vieille femme. Pourtant, il n’y avait aucun doute que cette femme était vraiment l’Enchanteresse Gremory.

« Vous deux..., » Zagan marmonna d’une voix embrouillée, et Gremory se moqua de lui à son tour.

« Il semble... que vous donner un coup de main soit la meilleure chose à faire, Zagan. Donc, nous allons nous joindre à votre petite lutte ici, » déclara Gremory.

Le lion noir acquiesça d’un signe de tête en accord avec Gremory.

« C’est bon si on sort cette fille elfique, non ? Même si nous manquons de capacités, permettez-nous de coopérer avec vous, » avait affirmé Gremory. Puis, avec un « en plus », elle avait brandi sa grande faux en l’air et continua. « La façon de faire de Bifrons m’énerve. J’adorerais ruiner ses plans. »

À ce moment-là, les autres sorciers commencèrent chacun à lancer des attaques contre le Seigneur Démon de Boue. En regardant cette scène, Barbatos en avait fini avec le traitement de Chastille.

« Voilà... Tu devrais entendre des choses à nouveau, non ? » demanda Barbatos.

Chastille leva les yeux vers son visage malsain en état de choc, car contrairement à ses attentes, elle avait été guérie.

« Pour-Pourquoi... Pourquoi... m’avez-vous sauvée... ? » demanda-t-elle.

« N’est-ce pas parce que je n’aurai pas ma récompense si tu casses la pipe ? » demanda Barbatos.

C’étaient probablement là ses véritables sentiments sur la question, mais Chastille déplaça les yeux vers le bas, semblant avoir honte d’elle-même.

« Je vous ai peut-être un peu mal compris. Je pensais... que vous étiez un homme bien plus méprisable, » déclara Chastille.

« Quoi ? Tous les sorciers ne sont pas comme ça ? » déclara Barbatos, faisant une expression perplexe. Cependant, Chastille secoua la tête alors qu’elle se releva.

« J’ai assez récupéré... Aussi, désolée de vous avoir giflé tout à l’heure, » déclara Chastille.

« ... Hein ? »

Laissant derrière elle un Barbatos stupéfait, Chastille se précipita vers le Seigneur Démon de Boue. Presque toutes les personnes présentes se battaient maintenant aux côtés de Zagan et le suivaient.

Cependant, ce n’est pas encore suffisant. Même s’ils étaient capables d’arrêter les mouvements du Seigneur Démon de Boue, ils n’avaient aucun moyen de le détruire. Ils n’avaient même pas été capables d’écraser la partie du corps qui sortait de l’eau. Ils ne savaient toujours pas comment porter le coup fatal dont ils avaient besoin.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

Laisser un commentaire