Le Dilemme d'un Archidémon – Tome 3 – Chapitre 2 – Partie 5

Bannière de Le Dilemme d'un Archidémon ***

Chapitre 2 : Une promenade en bateau peut créer une bonne ambiance

Partie 5

Cet ancien archange, Raphaël, était un homme qui avait tué près de cinq cents sorciers en légitime défense.

Après qu’ils se soient criés dessus, Chastille s’était soudainement tue. Cependant, tous les sorciers autour d’eux tournèrent simultanément leur regard vers elle.

Eh bien ! Si vous criez d’une voix si forte, évidemment tout le monde vous entendra...

Si un sorcier en avait envie, il pouvait tout voir sans problème, même dans un environnement aussi sombre. Et même avec la musique endiablée jouée par les interprètes, les voix de Chastille et de Raphaël résonnaient partout sur le pont. Après leur démonstration, tous les sorciers qui étaient sur le pont l’observaient de près.

« Cette femme, il a dit qu’elle est un Chevalier Angélique, non ? »

« Elle me dit quelque chose... Oh, je sais, je sais. C’est la seule Archange femelle. »

« Cette satanée Église... Vous ne pensez pas qu’ils se dirigent vers un bal organisé par un Archidémon, n’est-ce pas ? »

« Ne soyez pas si prétentieux... Devons-nous la tuer ? »

Comme on pouvait s’y attendre, les personnes invitées au bal du soir d’un Archidémon étaient plutôt vicieuses. Plutôt que d’hésiter, tous les sorciers bouillonnaient de colère. Zagan avait alors poussé un soupir comme si toute la situation était tout à fait ennuyeuse.

Si elle était jetée dehors sans même son Armure Sacrée, qui sait ce qui finira par lui arriver...

À l’intérieur, elle était un peu comme une épave, mais l’apparence de Chastille était bien en ordre. Après tout, elle savait que la plupart des sorciers n’étaient pas assez gentils pour laisser une femme ennemie qui marchait vers eux sans arme.

Zagan étendit alors son manteau alors qu’il parlait.

« ... Quelle fille ennuyeuse ! Je suppose que je n’ai pas le choix, alors... Viens avec moi, » déclara Zagan.

Puisqu’il ne savait pas ce que Bifrons essayait de faire, Zagan ne voulait pas se démarquer inutilement. Cependant, il venait de perdre l’occasion de le faire. Passant intentionnellement au centre du pont, il avait commencé à marcher vers l’avant de l’embarcation. Néphy et Foll s’alignaient derrière lui, et Raphaël le suivait également tout au fond.

Et, comme s’ils avaient choisi le bon moment, les interprètes avaient changé de chanson et avaient commencé à jouer une pièce solennelle, tandis que Raphaël faisait entendre une voix d’admiration.

« Oh mon Dieu... Cette musique est la “Marche du Seigneur Démon”, hein ? Il semble que les musiciens là-bas comprennent un peu la situation, » déclara Raphaël.

Zagan n’était pas familier avec la musique, mais apparemment, c’était une musique composée pour représenter l’invasion du roi des démons avec ses serviteurs derrière lui. C’était une pièce qui provoquait un malaise indescriptible de ce seul son.

Et c’était précisément pour cette raison que des regards de révérence s’étaient rassemblés autour de Zagan alors qu’il marchait avec audace dans la foule. Chastille fit entendre sa voix d’une voix agitée.

« Q-Qu’est-ce qui t’as pris de marcher au milieu d’eux ? » demanda Chastille.

« Dans de tels moments, tu dois faire preuve d’audace. Au moins, si je me présentais en train de me recroqueviller au moindre instant, en tant qu'Archidémon, ils tenteraient immédiatement de me couper la tête, » déclara Zagan.

« C’est peut-être le cas, mais..., » Chastille avait fait entendre une voix angoissée, mais elle l’avait tout de même suivie. Et en regardant Zagan marcher comme s’il présentait son groupe, les sorciers se mirent à parler en chuchotant.

« Merde, c’est Zagan. »

« Le nouvel Archidémon, hein ? Regardez ! Celui derrière lui, c’est l’Apparition Valefor. »

« Il y a eu une rumeur selon laquelle il aurait été tué, mais je suppose qu’il a choisi de servir Zagan... »

Comme il cachait son visage avec un casque modelé selon un serpent, Raphaël fut reconnu comme l’Apparition Valefor. Malgré cela, Raphaël marchait derrière Zagan avec un regard indifférent. Ensuite, leurs regards s’étaient tournés vers Néphy.

« Qui est cette elfe aux cheveux blancs ? »

« C’est la femme de ce type. Sois prudent. On dit que le Purgatoire a vu ses membres arrachées l’un après l’autre pour l’avoir draguée. »

« Ouais. Ils disent qu’après avoir été torturé pendant sept jours d’affilée, le Purgatoire a été autorisé à vivre après lui avoir juré obéissance absolue. »

Le Purgatoire était le surnom de Barbatos. C’était vrai que Zagan l’avait battu, mais il semblait que des rumeurs étrangement exagérées circulaient.

Maintenant que j’y pense, si Chastille est ici, est-ce que ça veut dire que Barbatos suit aussi ?

Cet homme semblait incapable de réprimer sa colère de ne pas avoir été invité au bal du soir. Il était tout à fait possible qu’il soit venu sous prétexte qu’il était son escorte. Après cela, toute l’attention s’était portée sur Foll, qui titubait à côté de Néphy.

« Ces cornes... La petite derrière lui est-elle un dragon ? »

« On dirait bien que oui... Je ne sais pas qui c’est, mais on dit que Zagan a tué Raphaël pour la propriété de cette fille. »

« Alors c’est vrai qu’il a tué ce chasseur de sorciers ? »

L’histoire de la défaite de Zagan contre Raphaël en était une qu’il avait intentionnellement diffusée. Le fait qu’il ait achevé le « plus redoutable » Archange fut efficace pour atténuer l’hostilité des imbéciles qui voulaient lui prendre sa place. Et il semblait que son plan s’était déroulé comme il l’avait espéré. Après qu’ils eurent fini de discuter de son exploit, l’attention des sorciers s’était finalement portée sur Chastille.

« Si cette femme est alignée là avec lui, cela veut-il dire que Zagan a même la Vierge de l’Épée Sacrée sous son contrôle ? »

Chastille avait alors fait une tête insatisfaite.

« Sous ton contrôle... Je ne me souviens pas avoir jamais accepté de devenir ta subordonnée, » déclara Chastille.

« Reste en là, c’est tout. Sinon, tu vas te faire tuer, » déclara Zagan.

« Eeek, » Chastille s’accrocha au bras de Zagan en poussant un petit cri. Et en voyant cela, les sorciers poussèrent tous un soupir.

« Regardez-moi ça. C’est le visage d’une gonzesse. »

« Je vois... Donc ça veut dire que c’est la maîtresse de Zagan, c’est ça ? »

En entendant ces murmures, le visage de Chastille était devenu rouge vif. « Q-Qui est une gonzesse ? »

« Tais-toi, Tête de Poney. Tu veux mourir ? » déclara Foll en giflant les fesses de Chastille.

Si Chastille ne semblait pas faire partie du groupe de Zagan, alors il n’y avait aucune chance que les sorciers du bal du soir la laissent vivre.

« A-Argh ! Hic... »

Après avoir été grondée même par Foll, Chastille poussa honteusement un gémissement avec les larmes aux yeux. Heureusement, l’hostilité des sorciers qui les entouraient avait au moins été réduite. Et alors qu’ils terminaient de traverser le pont, Zagan s’était mis en place sur un siège préparé à l’avant du bateau. Il voulait s’asseoir sur la chaise et se détendre, mais Chastille ne lâchait pas son bras.

« ... Hé, arrête ça, » déclara Zagan.

« T-Tu te trompes ! C’est... euh... Mon bras est totalement raide, alors..., » répondit Chastille.

Cette jeune fille timide n’avait probablement pas ressenti le moindre soulagement de survivre après avoir traversé tout un groupe de sorciers en étant désarmés. Et Zagan n’arrivait pas à la dégager du bras sur lequel elle se serrait. En regardant cela, dans une attitude inhabituelle, les oreilles de Néphy se mirent à trembler nerveusement.

« Alors, je peux t’aider ? » demanda Néphy.

« Eeek, d-désolée..., » déclara Chastille.

L’expression de Néphy était la même que d’habitude, mais sa voix contenait une colère froide. Peut-être à cause de cela, Chastille s’était tenue toute droite et avait pu se séparer du bras de Zagan.

D’une certaine façon, ce genre de réaction de Néphy était assez rafraîchissante...

Néphy était celle qui effectuait courageusement beaucoup de tâches pour le bien de Zagan, mais il y avait très peu d’occasions où elle faisait connaître son désir de le monopoliser. Il y avait aussi le fait que Néphy était mauvaise quand il s’agissait de déclarer ses propres intentions, mais fondamentalement, Zagan et Néphy était toujours seuls ensemble. C’est pourquoi elle n’avait pas eu beaucoup d’occasions de montrer une telle attitude.

Même si elle était en colère, Zagan était heureux de pouvoir voir un visage qu’il ne pouvait habituellement pas voir. Et en la regardant, Zagan s’était précipité sur la chaise. Comme il s’agissait du siège le plus loin sur la proue, il se trouvait à une hauteur supérieure et offrait une vue ininterrompue sur le pont. C’était vraiment l’endroit où se trouvait le siège de l’invité d’honneur.

Tandis que Zagan était assis là, Néphy et Foll s’alignèrent sur sa gauche, et Chastille et Raphaël s’alignèrent sur sa droite. Posant son coude sur le repose-coude, il croisa les jambes comme s’il faisait un spectacle majestueux et fixa son regard sur le pont. Et tandis que Zagan souriait sans crainte, les sorciers déglutirent nerveusement.

« C’est donc... L’Archidémon Zagan et ses confidents, hein ? »

« Zagan n’était pratiquement personne jusqu’à il y a quelques mois, alors comment a-t-il fait pour subjuguer ce groupe ? »

C’était pénible d’avoir un front fort, mais c’était aussi agréable de les avoir dans un tel état d’esprit. Après avoir contemplé le navire, Zagan prit un verre de vin sur la table et porta de nouveau son attention sur les sorciers réunis. Et à leur propre discrétion, les interprètes avaient aussi soudainement arrêté leur musique.

Le pont du bateau était tombé dans un silence total.

« Il semble qu’il n’est même pas nécessaire de me nommer, mais je suis Zagan. Celui qui s’est vu confier le siège le plus bas des Archidémons. »

Sa voix n’était pas si forte que ça, mais elle résonnait doucement jusqu’à la poupe du navire. Et puis, Zagan avait levé son verre de vin haut dans les airs.

« Il semble que le mécène ne soit pas encore arrivé, mais amusons-nous, messieurs. »

Les sorciers prirent alors des verres dans leurs mains sans se soucier de qui ils étaient et échangèrent un toast. Bien que ce ne fût que superficiel, c’est à ce moment que les sorciers réunis acceptèrent Zagan en tant qu’Archidémon.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Les rumeurs parmi les sorciers se répandent aussi vite que dans les réseaux sociaux 🙂

  2. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire