Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 9 – Chapitre 259

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 259 : Le bonheur d’être inutile

Sur un siège placé sur une plate-forme, je tenais Althea dans mes bras tout en lui peignant doucement les cheveux.

En dessous, je pouvais voir Nana et les soldates esclaves s’entraîner avec Hikari et ses soldats Drakes.

En les supervisant, Althea m’avait laissé profiter de sa beauté.

Étant admirée comme ça, Althea avait l’air contente de la situation, qui semblait faire d’elle ma reine.

Tout en touchant doucement ses cheveux, je réfléchissais.

Je pensais faire de quelqu’un d’autre que Mélissa le pape de l’Église Solon.

{Avant cela, es-tu sûr de ne pas vouloir confirmer quelque chose en premier ?}

« Que veux-tu dire ? »

{Solon}

« ? »

Éléanore n’avait dit qu’un seul mot.

D’après son ton, je pouvais dire qu’elle me le disait comme si elle voulait que je me souvienne de quelque chose, mais le seul mot qu’elle avait dit était « Solon ».

« Je n’ai aucune idée de ce dont tu parles. »

{Eh bien, c’est peut-être comme cela que tu es vraiment}, avait dit Éléanore en roulant des yeux.

{Le Seigneur Solon.}

« ... Ah. »

Elle avait modifié un peu son propos, mais sa signification avait complètement changé.

Et je m’étais finalement souvenu.

Il s’agissait de l’incident à Aegina.

J’avais laissé de côté que le frère de Sélène, Kimon, avait fait un partenariat avec des démons, ce démon agissant lui-même sans le consentement de toute son organisation. Ce n’était qu’un sous-fifre qui donnait des pouvoirs à Kimon.

Et après avoir attrapé un membre de cette organisation qui était venue « prendre soin » de ce sous-fifre et de Kimon, j’avais fait en sorte que les pouvoirs de l’Épée Démoniaque envahissaient son esprit, et il en était sorti le nom de « Solon ».

Calamba, Comotoria, Siracuza et Aegina. Le nom du chef des démons impliqué dans tous ces incidents était Solon.

{Il semblerait que tu l’as oublié durant tout ce temps.}

« ... Ah »

{Eh bien, je l’ai deviné il y a longtemps. Il aurait peut-être mieux valu que je te mente à ce moment-là et que je te dise que c’est le nom d’une femme.}

C’était vrai. Après cet incident, j’avais cherché beaucoup d’informations sur ce Solon.

Et j’avais découvert que... c’était quoi encore ?

Il y avait cette légende ou ce mythe, j’y avais découvert que le dieu qui avait créé ce miracle était un dieu mâle.

À part ça, on m’en avait probablement dit plus à ce sujet, mais...

{Kuku, tout ce dont tu te souviens, c’est que c’est un dieu mâle, n’est-ce pas ?}

Éléanore m’avait taquiné.

Depuis quelque temps maintenant, ses taquineries devenaient de plus en plus agressives.

C’était vrai que je l’avais complètement oublié, et je ne pouvais même pas me souvenir des détails maintenant, donc je ne pouvais rien dire en retour.

{Comme c’est intéressant. Ta mémoire devrait avoir été améliorée par 777}

« Mon cerveau n’a pas besoin de se souvenir des hommes. »

{Zéro multiplié par 777 est toujours égal à zéro, hein.}

Après avoir entendu tout cela d’Éléanore, j’avais commencé à y penser.

Il y avait un autre problème maintenant.

Il consistait à savoir si ce « Seigneur Solon » était vraiment lié à l’Église de Solon.

{Ces gars n’ont pas l’intention d’être en conflit avec toi. Parce que tu es plus fort quand il s’agit de force et de constitution.}

« Constitution ? Que veux-tu dire ? »

{Il s’agit de femmes... dans ton cas, tu as une constitution qui te permet de tout résoudre quand « tes femmes capables » sont impliquées. Juste comme un héros dans une histoire.}

« Je n’ai pas quelque chose comme ça »

Je ne me souvenais pas d’avoir gagné ça à la loterie.

{Je dis juste que de mon point de vue cela ressemble à ça. Et aussi...}

« Aussi ? »

{Tu prévois d’agir, exact ?}

« Bien sûr. »

{Si oui, « cela » se verra en fonction de tes actions. Et ces gars seraient en mesure de le dire, ils essaieront de t’éviter. Ce sera vrai jusqu’à ce que tu atteignes la fin de ta vie. Pour les démons, c’est un jeu d’enfant que d’attendre la fin de la vie d’un seul homme. C’est semblable aux humains qui évitent le mauvais temps en allant chasser. Ils ne mourront pas s’ils restent inactifs un moment.}

« Ils me traitent comme une calamité naturelle, hein. »

{C’est pourquoi ils n’essaieront pas d’être en conflit avec toi. Cependant, personne ne sait ce qui se passera si tu les pousses à bout. Ils pourraient ne pas être en mesure de le supporter s’ils devenaient enragés. Si tu vas trop loin, ils pourraient commencer une guerre totale... laisse-moi te le demander à nouveau.}

Le ton d’Éléanore avait changé.

Il était devenu solennel.

{Es-tu sûr de ne pas vouloir confirmer quelque chose ?}

Elle était revenue à sa première question.

J’avais répondu instantanément.

Je n’y pensais pas beaucoup, mais ce serait pareil même si je le faisais.

« C’est une question idiote. »

{Une question idiote, hein}

« Ouais. Une femme capable, Mélissa, est aussi impliquée cette fois-ci. Si oui, alors il n’y aura pas de problème. »

{Je suppose que oui.}

J’avais décidé du plan une fois de plus après avoir discuté avec Éléanore.

Je m’étais souvenu de Solon, mais cela ne m’avait pas fait changer d’avis.

Pendant que je décidais tout en regardant les soldates esclaves et les soldats Drakes s’entraîner, Althea ne demandait rien.

Je ne lui avais pas demandé son avis, je l’avais décidé avec Éléonore.

J’avais seulement traité Althea comme un simple femmes et l’avais caressée d’une manière appropriée.

J’avais seulement procédé à ma décision et après avoir fini...

Althea avait libéré une aura qui montrait qu’elle ne pouvait pas être plus heureuse que cela.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

5 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.
    Y a que moi qui se dit que son espérance de vie est sans doute multiplier par 777 ?
    Dans ce cas les Démons vont attendre un bon moment.

    • Moi aussi je pense qu’il vas vivre quelque millénaire, si s’es le cas les
      demons vont sacrément se faire chier à attendre que la tempête passe.

    • J'y pense également depuis le début l'histoire mais d'après ce que l'auteur laisse entendre sa longévité ne semble pas avoir augmentée

Laisser un commentaire