Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 6 – Chapitre 163

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 163 : La charmante Hélèna

Après être retourné au manoir, j’avais d’abord cherché Miyu.

J’avais écouté attentivement en essayant de localiser la source des bruits.

« Par là bas, Hmm. »

J’étais allé vers le seul endroit où des sons de mouvement existaient dans le manoir.

J’étais arrivé ainsi dans le salon, mais il n’y avait pas Miyu à l’intérieur, mais à la place, Hikari et Hélèna s’y trouvaient.

Hikari était sur le genou d’Hélèna et elles avaient l’air d’avoir une conversation amusante.

« Ah ! C’est Papa. »

« Excuse-moi du dérangement, Kakeru. »

« Tu es venue, hein. »

« Oui. J’avais justement quelque chose à faire à Reiusu, alors je suis venue te rendre visite. »

« Je vois... Miyu n’est pas là ? »

J’avais demandé à Hélèna en aiguisant mon ouïe.

Il n’y avait pas d’autres sons de mouvement à l’intérieur du manoir.

« Miyu-oneechan est sortie faire du shopping. »

« Je vois. Je voulais juste demander si Io est venue. »

« Si tu demandes pour Mademoiselle Io, alors elle a dit qu’elle ne pouvait pas venir pendant quelques jours. »

« Hein ? »

« Que veux-tu dire par là ? », avais-je demandé à Hélèna avec un regard.

« Je lui ai demandé d’aller à un certain endroit pour une quête. »

« Une quête pour toi, Hélèna ? »

« Oui. Une personne qualifiée et digne de confiance était nécessaire. »

« Je vois. C’est pourquoi tu es venue à Reiusu. Tu es venu le demander à Io, Hmm. »

Hélèna acquiesça silencieusement.

« Oh, je vois. Hélèna, tu m’as devancé, hein. C’est une quête qui prendrait des jours ? »

« Oui. Est-ce que tu avais besoin de Mademoiselle Io ? »

« Je voulais juste agir comme un aventurier et m’infiltrer dans un certain endroit. Je pensais qu’avoir une authentique aventurière avec moi me rendrait plus crédible. »

« Dois-je là rappeler ? »

« Non, c’est bon. »

Hélèna était venue pour lui donner une quête, une quête demandée personnellement par la princesse de Mercury. Si elle était capable de compléter cela, elle devrait acquérir du prestige en tant qu’aventurière.

Et donc, plutôt que de la rappeler, il valait mieux qu’elle se concentre là-dessus.

« Je serais capable de faire quelque chose par moi-même. »

« Vas-tu t’infiltrer ? »

« Oui. »

J’avais réfléchi une seconde, puis je décidais de le partager à Hélèna en détail.

Je lui avais parlé de la princesse d’Aegina qui faisait quelque chose de bizarre et du faire que je pensais que tout cela était intéressant.

« C’est pourquoi je pensais juste que je devrais l’aider dans son ascension. »

« C’est une façon de penser qui te ressemble, Kakeru. »

« Vraiment ? »

« Oui. »

Hélèna hocha la tête et sourit avec douceur.

Un beau sourire élégant qui était presque inchangé depuis mon arrivée dans ce monde.

Quelle femme mignonne ! Et elle l’était depuis le début... et elle se donnait l’impression d’être une femme mignonne accomplie.

Et j’avais commencé à vouloir sentir cette femme si agréable être un peu troublée.

« Veux-tu venir avec moi ? »

« Eh ? »

« Allons aider la princesse Aegina dans son ascension. »

Abasourdie, Hélèna avait l’air de voir ses yeux sortir de ces orbites.

J’avais au départ l’intention d’emmener Io. Io n’était pas d’Aegina, mais elle était une aventurière, il n’y aurait rien d’étrange si elle s’impliquait dans une histoire comme celle-là.

Mais Hélèna était différente. C’était la princesse de Mercury, et elle était l’un des piliers de l’armée appelée « Les fleurs jumelles de Theresia ».

Et il serait à l’origine absurde qu’elle interfère dans les affaires internes d’Aegina. Pour preuve, Hélèna avait un visage qui montrait qu’elle ne s’y attendait pas du tout.

Ce visage avait un charme, et Hélèna avait l’air d’une tourterelle plus belle que d’habitude.

Le simple fait de voir cette expression m’avait fait sentir que ça valait la peine de la troubler.

Et en plus de cela.

« S’il te plaît, laisse-moi t’accompagner. »

Hélène hocha la tête avec une expression excitée et espiègle, telle une enfant.

En voyant son visage innocent pour la première fois, j’avais pensé que ça en valait vraiment la peine de lui en parler.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

9 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

  2. Merci pour le chapitre.

  3. Merci pour le chapitre

  4. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire