Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 6 – Chapitre 162

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 162 : Le puissant allié

Après le départ des envoyés d’Aegina, j’étais entré dans la pièce où se trouvait Delphina. Au moment où j’y étais entré, j’avais senti que quelque chose n’allait pas et je m’étais arrêté.

« Y a-t-il quelque chose qui ne va pas ? »

« Cette pièce n’est-elle pas un peu étrange ? Je sens que quelque chose ne va pas. »

« Cela se peut. »

Delphina sourit élégamment.

« C’est parce que c’est une pièce faite pour que je sois méprisée. »

« Pour que les gens te regardent de haut ? »

« La disposition, l’ameublement, la décoration et l’arrangement. C’est une pièce construite de manière architecturale, mais aussi avec de la magie, afin que je sois méprisée. C’est une pièce nécessaire pour divertir les invités qui en ont besoin. »

« Quelque chose comme ça existe ? »

« Le fait de flatter totalement le client ne fait que rendre mes affaires plus prospères, tu sais ? »

« Hey, tu fais beaucoup de choses, hein. Mais... » 

J’avais fait un regard profond à Delphina.

Bien que j’avais ressenti quelque chose d’étrange dans la pièce, si quelqu’un me demandait si je pouvais voir Delphina différemment, ce n’était pas du tout le cas.

Elle avait l’air comme d’habitude.

« Ça n’a pas d’effet avec vous, Kakeru. »

« Vraiment ? »

« Au contraire, je me fais que paraître plus grande quand je suis en votre compagnie, Kakeru »

« C’est construit de manière assez complexe. »

« Le prix de cette pièce est dix fois plus élevé que votre manoir. »

« Si cher ! »

Comme prévu d’une riche marchande qui avait des actifs équivalents à celui d’un royaume. Les choses qu’elle faisait n’étaient pas ordinaires, comme payer dix fois le prix d’un manoir juste pour une chambre.

Je m’étais assis devant cette Delphina.

« Que se passe-t-il à Malonei ? »

« Depuis lors, les émeutes ont disparu, et tout est presque revenu à la normale. De la façon dont tout cela s’est déroulé, il semble qu’après tout, Son Altesse Kimon était le coupable. »

« Je vois, très bien »

« Même si, en ce moment, je ne me soucie plus vraiment de cette ville. »

« Amusant. »

Que veut-elle dire par là ?

« En plus de cela, plusieurs mouvements intéressants se produisent en ce moment dans le Royaume d’Aegina. »

« Par exemple ? »

« D’abord, il a été annoncé que Son Altesse Kimon est tombée malade. Dans le même temps, le Premier ministre Prince a démissionné. »

« Il est tombé malade ? Pourtant n’était-il pas déjà mort ? »

« Cela avait été annoncé de manière ostentatoire. Ils prévoient sûrement d’annoncer qu’il est décédé un peu plus tard. »

« He~ »

« En cela, celle qui fait des actions intéressantes est le seigneur de ce royaume, la Première Princesse, Sélène Mi Aegina. »

« Je voulais t’en entendre parler. Cette personne n’avait-elle pas un titre de poste étrange ? En plus, elle a aussi été promue. »

« Qu’a dit l’envoyé qui a visité son excellence, le vicomte ? »

Delphina avait également deviné que j’étais également venu ici à cause de mon nouveau titre de noblesse, hein.

« C’était la responsable des écuries. »

« Il y a quelque temps, elle était responsable des écuries. Et aujourd’hui, c’est l’adjudante martiale. »

« Responsable des écuries... n’est-ce pas un rang en dessous d’adjudant martial, hein. »

« Exact. Un rang en dessous. »

« Est-ce qu’elle a eu vraiment... une promotion ? »

« À propos de ça. Il est concevable que son but soit de devenir Premier ministre Princesse. Cependant, bien qu’elle soit une princesse, seul le roi peut nommer quelqu’un de haut rang au rang le plus élevé. D’un autre côté, cela est possible même pour la princesse si elle se promeut d’un rang à la fois. Cela signifie... »

« Ah, tu veux dire que c’est une faille dans le système, hein »

« Comme attendu de vous, Kakeru, c’est exactement ça. »

C’était comme ça, hein.

« Cependant, cela pourrait aussi être difficile »

« Pourquoi ? »

« Je ne sais pas si c’est l’une de ses pensées frivoles... »

Delphina, elle avait clairement dit qu’il s’agissait d’une pensée frivole.

« ... Ou bien, la personne qui le lui a conseillé que c’était possible est vraiment un imbécile. Après un certain niveau, des exploits militaires sont nécessaires pour être promus dans le royaume d’Aegina. »

« Des exploits militaires... veux-tu dire des mérites obtenus à la guerre. »

« Oui, c’est pourquoi, elle sera probablement coincée à un moment donné. »

« C’est comme ça, hein. »

Je pensais que quelque chose de très intéressant allait se produire, mais avec la discussion de ce moment, c’était une déception.

J’étais un peu déçu.

« C’est pourquoi... »

La porte avait été frappée. Une femme était entrée dans la pièce. C’était un visage familier. C’était la femme à lunettes, la subordonnée de Delphina.

« Madame Delphina, nous avons reçu un message du Royaume d’Aegina. »

« Un message ? »

« Ils ont dit qu’ils enverraient des soldats pour subjuguer la bande de voleurs “Le gang des becs rouges” dont le quartier général se trouvait dans la périphérie de Malonei »

« Réponds-leur en disant que j’ai compris. »

« Oui. Mais... il y a un sujet délicat. »

« Lequel ? »

« L’armée de subjugation sera dirigée par le Général “Aigle volant”, Issigonis... mais, euh, dans la campagne... »

« Quelqu’un d’autre viendrait-il ? »

« ... Sélène, hein. »

Quand j’avais dit cela, Delphina s’en rendit compte aussi, et la femme à lunettes hocha silencieusement la tête.

« Il y a des informations comme quoi la Première Princesse, Son Altesse la lieutenante Martial, Sélène Mi Aegina les accompagnerait »

« Elle a à nouveau été promue. Elle marche tout droit sur la route du succès. »

Cela semblait quelque peu intéressant. Sélène semblait intéressante, elle était « promue » bien qu’elle soit une princesse.

La femme à lunette était partie après avoir terminé son rapport, et Delphina et moi étions restés seuls.

« On dirait qu’elle sait qu’elle a besoin d’exploits militaires. »

« Cela semble être le cas. Cependant, la subjugation des bandits ne suffira pas du tout. »

« Une guerre gigantesque ou des réalisations équivalentes sont nécessaires. Par exemple, se battre contre Kakeru et sauver Son Altesse Kimon. »

« ... hein. C’est assez bon, Hmm. »

« Kakeru, planifies-tu quelque chose ? »

« Comment le savais-tu ? »

« Tout le monde pourrait le deviner s’ils pouvaient voir ce mauvais visage. Qu’as-tu prévu de faire ? »

J’avais souri et m’étais levé.

« Cela semble intéressant, alors je vais l’aider à être promue. », lui dis-je avant de me téléporter

☆☆☆

Laissée seule dans cette pièce, Delphina fit un léger sourire ironique.

« On dirait que les préparatifs pour se mettre du côté de la “prochaine” Première ministre Princesse sont nécessaires, » murmura-t-elle à elle-même.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

9 commentaires

  1. Merci, pour le chapitre.
    Kakeru a trouvé un nouveau jouer pour passé le temps.

  2. Merci pour le chapitre

  3. Merci pour le chapitre

  4. Merci pour le chapitre !

  5. Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire