Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 5 – Chapitre 132

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 132 : Hélèna en embuscade

J’entendais l’oiseau qui gazouillait de l’extérieur de la fenêtre.

Le matin, je m’étais réveillé dans mon lit.

Iris dormait tranquillement à côté de moi.

Après l’avoir aimée toute la nuit, à l’aube, elle était complètement épuisée et avait dormi comme si elle avait perdu conscience.

Mais tout de même.

« Kakeru... »

Ses lèvres qui parlaient pendant son sommeil avaient la forme d’un sourire.

{Quelle fille aimable !}

« Tu devrais apprendre à lire un peu plus l’atmosphère. »

{N’étais-je pas silencieuse pendant toute la nuit ?}

« Comme c’est gentil de ta part, je m’en fous si tu ne te tais pas. Après tout, tout ce que tu pourrais faire, c’est faire du bruit. »

{Tu as dit quoi ? Puisque tu le dis, je resterai dans tes affaires lorsque tu embrasseras quelqu’un la prochaine fois.}

« Essaye donc ça. »

Je m’étais moqué d’elle. Peu importe ce que faisait Éléanore, elle serait seulement bruyante.

Dans le passé, en tant qu’Épée Démoniaque, elle était capable de contrôler les humains et d’utiliser leur corps comme elle le souhaitait. Non, elle était probablement encore capable de faire ça.

Cependant, ça ne marchait pas sur moi. J’avais la capacité à résister au contrôle de l’Épée Démoniaque que les gens de ce monde n’avaient pas, et il était multiplié 777x. C’est pourquoi Éléanore ne pouvait pas contrôler mon corps. J’étais plutôt la seule personne au monde capable de repousser la domination de l’Épée Démoniaque Éléanore.

C’était pourquoi tout ce qu’elle pouvait faire, c’était de se déchaîner bruyamment dans ma tête. Et même si elle le faisait, quand j’aimais sérieusement mes femmes mignonnes, je pouvais ignorer un tel boucan. C’est pourquoi il n’y avait pas de problème.

J’avais couvert Iris avec une couverture, j’étais sorti du lit et j’avais quitté la pièce.

« Bonjour, Kakeru, » déclara une voix féminine.

Hélèna était là.

« Hélèna ? Toi, pourquoi es-tu ici ? »

« Je t’ai attendu »

« Attendu ? »

« Oui ! Après avoir entendu qu’Iris aurait ton amour, j’ai donc attendu ici. »

« Entendu ? De qui ? »

«...»

Tout en souriant agréablement, Hélèna n’avait pas répondu.

Eh bien, ça n’avait pas d’importance, je le supposais.

« Et donc ? Qu’attendais-tu ? »

« Iris le faisait pour la première fois... non, même si ce n’est pas quelqu’un qui le faisait pour la première fois, je croyais qu’une seule femme ne serait pas capable de te satisfaire, Kakeru. En ce moment, cela était impossible même pour la Sainte Immortelle. »

« En bref ? »

« Je serai ta partenaire à la place d’Iris. »

Je vois.

Alors qu’elle parlait avec sincérité, elle disait qu’elle était venue prendre la responsabilité de la déficience de sa petite sœur.

Elle avait anticipé cela, comme attendu d’elle.

J’avais alors tenu l’épaule d’Hélèna, l’attirant vers moi et l’embrassant.

« Kakeru... »

L’humeur qui jaillissait de son visage ainsi que le souffle de sa respiration m’excitait. À cela s’ajoutait le fait qu’elle était exactement le contraire de sa petite sœur.

« S’il te plaît, à la place d’Iris, s’il te plaît, prends-moi... »

« Non, j’ai changé d’avis. »

« Hein ?! Pas possible... »

Hélèna avait une telle expression, elle était au bord des larmes.

Je l’avais tirée vers moi et l’avais traînée dans la chambre, dans celui où Iris dormait encore.

« K-Kakeru ? »

« Ne me dis pas des choses comme “à la place”. Je vais prendre soin des deux sœurs. »

« Ah... ! »

Elle avait retenu sa respiration et elle avait rougi.

Puis Hélèna avait hoché timidement la tête.

« S’il te plaît, prends soin de moi. »

« Ahh »

J’avais hoché la tête.

J’avais une nouvelle fois embrassé Hélèna. Je l’avais embrassée jusqu’à ce qu’Iris entende l’agitation et se réveille.

Après cela, j’avais embrassé les sœurs ensemble.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

6 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Merci pour le chapitre.

  3. Merci pour le chapitre.

  4. Merci pour le chapitre

  5. Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire