Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 5 – Chapitre 125

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 125 : Stage Bonus

Le matin, je m’étais réveillé dans mon lit dans le manoir, et quelqu’un se déplaçait sur mon corps.

... Hmm, qui est-ce ? J’étais sûr que je ne l’avais pas fait avec quelqu’un la nuit dernière.

Celles qui entreraient le plus probablement d’elle-même dans mon lit étaient Althea et Miyu, la moins probable, c’était Nana.

Eh bien, je me demandais qui c’était. Peut-être que je devrais lui donner un bon baiser du matin, mais au moment où j’avais serré cette fille dans mes bras.

« Bonjour, Papa »

« ... »

Je me figeai un instant, complètement réveillé.

Celle sur moi était Hikari.

L’Épée Démoniaque Hikari, Yuuki Hikari... ma fille, Hikari.

Hikari, tout comme le jour de sa naissance, était sur moi.

« B-Bonjour, » déclarai-je.

« T’es-tu réveillé ? »

« Je suis maintenant réveillé »

« Il faudrait que tu laves ton visage avant d’aller manger le petit déjeuner, » déclara Hikari.

« O-Ouais »

Je m’étais levé avec ma main tirée par Hikari.

Mon cœur ne s’arrêterait pas de battre.

J’avais failli faire ce « bonjour bisou », j’allais faire une chose si inimaginable.

{Ku, Kukuku, kuhahaha!}, Éléanore avait éclaté de rire.

« Ne ris pas, ça aurait pu être pire, » déclarai-je.

{Quoi, ne t’inquiète pas. Être détesté par sa fille est un cas classique pour un père.}

Être détesté ? Et par Hikari ?

...

Ma tête avait blanchi en un instant.

« Je déteste quelqu’un comme Papa !! »

 

 

J’étais presque tombé à genoux en l’imaginant.

{Kukuku, n’est-ce pas une faiblesse inattendue ?}

« T-Tais-toi ! Il n’y a aucune chance que Hikari me déteste. »

« Tout à fait ! Hikari, elle aime beaucoup son Papa ! »

« Regarde ? »

{Kukuku}, Éléanore avait continué à rire.

Cette fille, devrais-je la jeter quelque part ?

Et après avoir fini notre conversation, Hikari et moi avions quitté la chambre.

« Au fait, Iris-oneechan est là »

« Je vois »

« L’Iris-oneechan d’aujourd’hui, elle est tellement belle »

« He~ ? »

Hikari m’avait tiré en discutant et était arrivée au salon.

Iris était là.

J’avais été surpris. Elle était vraiment belle.

Iris regardait le soleil se lever devant la fenêtre. De cette manière, quand elle s’était retournée... je ne l’avais jamais trouvé aussi belle.

Sa tenue n’avait pas changé.

Ses beaux cheveux dorés étaient attachés à une queue de cheval, elle portait également son armure et sa cape, elle était comme d’habitude.

Cependant, elle était si belle.

Pourtant son comportement était très différent de celui qu’elle avait avant, il était vraiment séduisant.

 

 

« Bonjour, Kakeru. Avez-vous bien dormi ? » demanda-t-elle.

« Oui, » répondis-je.

« C’est génial. L’assassin que j’ai attrapé a tout craché. On dirait qu’ils faisaient partie du groupe des faux monnayeurs, et avaient essayé de me capturer pour se venger, » annonça-t-elle.

« He~ ? »

« J’ai déjà fait quelque chose sur ce sujet. Je vous remercie. J’ai été sauvé grâce à vous, Kakeru, » déclara-t-elle.

« Ça ne me dérange pas. Au fait, qu’est-il arrivé à ce garçon ? »

« Il a toujours peur et ne parle pas très bien, mais, puisqu’il peut utiliser la magie de la famille royale, il ne fait aucun doute qu’il est un rejeton de notre famille. Nous avons décidé de le protéger chaleureusement, je vais y réfléchir sérieusement. »

« Je vois. »

L’événement d’hier s’était terminé par une simple conversation.

Je regardai droit dans les yeux d’Iris. Elle m’avait aussi regardé fixement.

« J’ai découvert où est Xiphos, » annonça-t-elle.

« C’est rapide, » dis-je.

« C’était dans un endroit appelé le lac d’Anfitha »

Le lac d’Anfitha.

C’était un endroit dont je n’avais jamais entendu parler... un endroit que je n’avais jamais visité.

 

Après une demi-journée passée à être secouée dans le carrosse, Iris et moi étions arrivés au lac.

Nous n’avions amené personne. Il n’y avait qu’Iris et moi.

Puisque notre but était de détruire Xiphos, le trésor secret du royaume, seuls nous deux avions fait le déplacement.

Plus précisément, Éléanore et Hikari étaient avec nous sous leur forme d’épée, mais on peut laisser ce détail de côté.

« Est-ce ici ? » demandai-je.

« Oui »

« Il n’y a qu’un lac ici »

« Attendez un peu, » déclara-t-elle.

Iris était descendue du véhicule et elle s’était placée sur la rive du lac.

Elle avait fermé les yeux et avait chanté une incantation.

Un cercle magique s’était répandu à ses pieds. C’était un cercle magique qui ressemblait à l’emblème de la famille royale de Mercury.

Cela s’était répandu de façon explosive, enveloppant ainsi tout le lac. Finalement, le lac s’était scindé en deux. Il avait été divisé en deux de la même manière que Moïse avait divisé la mer, un chemin avait été créé.

Au bout du chemin... il y avait une entrée.

« Désolé de vous avoir fait attendre, » déclara-t-elle.

« Je vois, ça veut dire que seuls les membres de la famille royale peuvent entrer, hein »

« C’est juste. »

« Je suppose qu’il est aussi facile de dire où est l’endroit, » déclarai-je.

Iris et moi avions traversé le fond du lac, jusqu’à l’entrée.

« Et alors, qu’allez-vous faire ? »

« Je vais aller en premier là où se situe Xiphos. Après cela, je partirais de là. J’irais enlever Sandros de la forêt de Marie, puis je le relâcherai. Après que Sandros ait commencé à se déchaîner, je détruirais Xiphos avec lui... point final, » répondis-je.

« Je vois, » avait-elle juste répondu.

Nous avons marché ensemble et sommes entrés dans le souterrain.

En un instant, la porte s’était fermée. Le son de l’eau revenant à sa place pouvait également être entendu.

« Tout est bon. Je l’ai fermé. Ainsi, personne ne serait sur le chemin, » déclara-t-elle.

« Je vois. »

Iris avait sorti le flambeau qu’elle avait préparé et elle l’avait allumé en utilisant la magie.

« Alors, allons-y, » déclara Iris.

« D’accord. »

C’était un endroit qui, une fois entré dedans, ressemblait à une grotte. Le sol était pavé de pierre et le chemin était sinueux. Des gouttelettes d’eau tombaient du plafond de temps en temps.

« Kakeru ! » Iris m’appelait avec une voix inquiète.

« Hmm !? »

Un étrange monstre humanoïde était apparu là où elle regardait.

Sa taille était identique à celle d’un humain normal, mais il n’avait pas de cou.

Et si vous pensiez qu’il s’agissait d’une chose semblable à un Dullahan, il semblerait que ce ne soit pas, car il tenait une lance et un bouclier dans chacune de ses mains.

Et à la place, il y avait un visage au milieu de son corps nu, des yeux perçants et une grande bouche avec des crocs féroces.

De loin, il ressemblait à un homme d’âge moyen qui aurait des problèmes d’estomac au cours d’une fête, c’était un type de monstre que je voyais pour la première fois.

« Qu’est-ce que c’est ? » demandai-je.

« Désolé, c’est la première fois que je vois une telle chose, » répondit Iris.

« Je vois. Alors, je vais aller le tuer, » déclarai-je.

« D’accord, » répondit-elle.

J’avais dégainé Éléanore et chargé vers le monstre.

J’avais frappé avec Éléanore avec désinvolture. Le monstre avait essayé de parer avec son bouclier, mais je l’avais coupé en deux avec son bouclier.

« Ce n’est pas grand-chose, » déclarai-je.

« Pas vraiment, » déclara-t-elle avant de frapper avec son épée vers le monstre vaincu avec toute sa force.

Des étincelles se dispersèrent et le son du métal résonna.

Son bouclier était sans faille, mais l’épée d’Iris vit son tranchant se bloquer là dedans.

« Ce n’est pas grand-chose parce que c’est vous, Kakeru. C’est un adversaire que je ne peux pas vaincre, » déclara Iris.

{Plutôt que ce mec, tout cela est grâce à moi !!}

{Et Hikari ? Hikari peut-elle le faire ?}

La mère et la fille Épées Démoniaques parlaient dans ma tête.

{Hmm ! Et, regarde ça. Au cœur du monstre}

Je suivais ce qu’Éléanore me disait, et regardais le cœur du monstre... ou plutôt, à ses yeux.

Il y avait un billet de loterie.

{Quelle chance !}

Oui, je devrais le ramasser.

Dans ce monde, il existe plusieurs façons d’obtenir des billets de loterie.

Il tombait occasionnellement quand les monstres étaient vaincus, ainsi que lorsque j’effectuais certains actes avec des femmes, et quand je faisais une virée d’achat impulsif.

C’était ma manière de rassembler des billets jusque là.

C’était déjà très bien d’obtenir un ticket après avoir vaincu environ 100 monstres, donc j’étais chanceux aujourd’hui.

{Nous pouvons encore tirer au sort,} Hikari était heureuse avec toute son innocence qui surgissait.

« Bon, passons à autre chose. Où est Xiphos ? » demandai-je.

« C’est ici... Hmm ! »

L’instant où nous avions commencé à marcher, un monstre identique au précédent, avec un visage dans son estomac, était apparu.

« Kakeru, » déclara Iris.

« Laisse-le-moi, » répondis-je.

J’avais chargé vers le monstre et l’avais coupé en deux avec sa lance en utilisant Hikari.

{Super~, Hikari pouvait donc le faire ~}

{Bien sûr, après tout, Hikari est ma fille}

{Hmm, la fille de Maman est bien Hikari.}

La mère et la fille Épées Démoniaques discutaient tranquillement dans ma tête.

« Quoi ? »

J’avais remarqué qu’un autre billet de loterie était tombé du monstre que j’avais coupé en deux.

« Un second ticket ? » murmurai-je involontairement.

« Quel est ce second ticket ? » demanda-t-elle, n’étant au courant de rien et ne les voyant pas.

« Non, ce n’est rien, » j’avais mis le ticket dans ma poche en répondant à Iris.

C’était le deuxième maintenant. Était-ce une bonne journée aujourd’hui ? Ou...

Quand je pensais à cela, trois monstres similaires étaient apparus.

Serait-ce..., j’avais sauté vers eux tous en ayant de grandes espérances, et détruit ces monstres avec la mère et la fille.

Après la mort des monstres instantanément... trois billets de loterie étaient apparus.

Je les avais ramassés. Il y avait vraiment des billets de loterie.

{ ... ils sont revenus,} Le ton d’Éléanore avait changé. Elle avait aussi remarqué ça.

« Kakeru ! » cria Iris.

Je regardais devant le chemin. Des monstres sans tête venaient comme un essaim.

C’était des monstres auxquels Iris avait admis ne pas pouvoir faire face, mais à mes yeux, ils ressemblaient à une montagne de trésors.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

7 commentaires

  1. kurokagespirit

    Merci pour le chapitre.
    PS : Lol, il est du genre à vaincre un seigneur démon pour faire de sa fille sa femme, alors des pauvres sans-visages ne font pas le poids.

  2. Merci pour le chapitre.
    Et le gros lot est pour qui ?

  3. Merci pour le chapitre.

  4. Merci pour le chapitre

  5. Merci pour le chapitre.

  6. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire