J’ai été réincarné en une Académie de Magie ! – Tome 4 – Chapitre 42 – Partie 2

***

Chapitre 42 : Un goût de melons et de pommes.

Partie 2

Avec un soupir qui s’échappa de mes lèvres, je m’étais approché de l’extrémité de cet étage. C’est là que j’avais vu un gros trou dans le sol.

« Hm, le raccourci de Nanya ? » m’étais-je demandé à voix haute et j’avais sauté dedans. 

Après avoir jeté un coup d’œil au niveau suivant, j’avais sauté par le trou suivant et ainsi de suite jusqu’à ce que je vois quelque chose de différent.

Au 25e étage, les premiers murs de briques étaient apparus, et un Minotaure de bas niveau avait été coupé en deux. Je parierais deux pépites d’or que c’était Ayuseya qui l’avait fait. Mais il n’y avait rien d’autre intéressant ici, alors j’avais continué mon voyage vers le bas.

Le premier piège que j’avais vu était au 31e étage. C’était un piège à pointes et un piège simple. L’endroit était rempli de diablotins et de corps de loups coupés en morceaux. D’après ce que j’avais vu jusqu’à présent, ce n’était pas étonnant que Nanya et les autres pensaient que mon donjon était un peu dur. Apparemment, la plupart des donjons se concentraient sur les combats avec des monstres, et pas sur les pièges comme je l’avais fait.

Est-ce peut-être pour ça que j’ai perdu contre Dankyun ? m’étais-je demandé en me grattant l’arrière de la tête.

J’avais haussé les épaules et j’avais continué. La prochaine fois que j’irai construire un donjon, j’allais m’assurer d’avoir un nombre égal de pièges et de monstres.

Et une bombe nucléaire... J’ai besoin d’une bombe nucléaire, pensais-je en sautant à l’étage suivant.

La complexité des étages du donjon augmentait plus nous arrivions profondément, mais les matériaux à partir desquels il avait été construit semblaient proportionnels aux matériaux trouvés à cette profondeur. Il ne semblait pas y avoir un riche gisement de fer par ici parce que le piège a pointes au-dessus et les armes des monstres étaient tous faits de cuivre et d’étain. D’autre part, les étages étaient aussi de plus en plus grands, mais même pas aussi grands de ce que j’avais au deuxième étage.

Au 79e étage, j’avais trouvé les filles.

« Vous avez bien agi, Ayuseya, » dit Shanteya, qui se tenait derrière et regardait les attaques de la princesse draconienne contre un Minotaure furieux.

J’avais plissé les sourcils et j’avais eu pitié du pauvre monstre qui essayait de porter un coup à ma femme. Mais avec ses statistiques, cela aurait été plutôt ridicule si cela avait été possible.

« Comment ça se passe ? » leur avais-je demandé en les approchant.

« Maître ! Quelle surprise ! Avez-vous fini de pleurer ? » me demanda Shanteya avec un sourire chaleureux.

Ces mots m’avaient poignardé en plein cœur, et je voulais me plaindre et prouver que je n’étais pas à blâmer, mais cela me mettrait très probablement dans une mauvaise position. Lâchant ma fierté, j’avais décidé de forcer un sourire et de hocher la tête une fois. J’avais admis ma défaite...

« Illsy ? » Ayuseya avait détourné le regard de son combat.

C’était un mouvement très peu inspiré. Le Minotaure l’avait vu comme une ouverture et l’avait attaquée. Il n’avait fallu qu’une fraction de seconde à la draconienne pour se rendre compte du danger, mais ce qu’elle avait fait par la suite était tout à fait ridicule.

« KYA ! » elle avait crié, brisant presque mes tympans.

Soulevant sa main, elle avait libéré une boule de feu d’un mètre de diamètre qui avait simplement nettoyé le couloir de tous les monstres restants. Celui contre lequel elle se battait n’était plus qu’un tas de cendres sur le sol. Quant à la boule de feu elle-même, elle avait atteint l’extrémité du couloir et avait explosé, répandant des flammes sur la moitié de l’étage.

« Joli feu d’artifice. Depuis quand peux-tu faire ça ? » avais-je demandé en plissant les sourcils.

Ayuseya regardait avec surprise le désastre qu’elle avait créé, tandis que je créais un mur devant elle, pour empêcher les vapeurs toxiques de venir et de bloquer notre vue.

« Je ne sais pas... Je n’aurais jamais cru pouvoir jeter ce sort... Euh..., » dit-elle un peu abasourdie.

Je me demande si c’est à cause de mes réparations effectuées sur ces canaux magiques, pensais-je en la regardant.

En lui tapotant la tête, j’avais souri et je lui avais dit. « Ne t’inquiète pas, retournons à la surface pour l’instant. »

« Très bien..., » répondit-elle en regardant sa main alors qu’elle se refermait et ouvrait son poing.

Par curiosité, j’avais jeté un coup d’œil à ses statistiques.

 

[Nom] : Ayuseya Drekar Pleyades

[Espèce] : Hybride de Draconien et Vrai Dragon

[Race] : Or

[Niveau] : 68

[Force] : 405 +1382,5

[Agilité] : 308 +1314,6

[Intelligence] : 416 +1505

[Mana] : 11 605 +11 025

[Régénération de Mana] : 15 +105 points par seconde.

[Lien de Confiance] : <70 %> Changement ? O/N

[Points de statistiques disponibles] : 0

[Compétences] > Énumérer toutes les compétences ? O/N

[Points de compétences disponibles] : 0

[Allégeance] : Omniak Drekar Gladarash, Dieu des anciens dragons.

[Conjoints] : Illsyore

[Esclaves] : Aucun

[Animaux] : Aucun

[Larbin] : Aucun

 

J’avais louché des yeux sur la valeur de Mana et de Régénération de Mana ainsi que sur toutes ces autres statistiques. Elle était probablement aussi forte ou même plus forte que Nanya. Certaines de ces valeurs étaient aussi clairement différentes de ce que j’avais vu à l’époque, quand j’étais encore dans mon corps de cristal. Une chose intéressante à propos des valeurs était le fait qu’elle avait gagné 2000 points de mana et 15 points de régénération de mana suite à la réparation de ses canaux magiques. C’était bien, mais en même temps, cela signifiait que Nanya et Shanteya avaient probablement connu des changements similaires.

Après être sortis du donjon, nous avions trouvé la démone qui nous attendait en mangeant ce qui ressemblait à un fruit rouge. Elle en avait lancé un à chacun de nous. Je l’avais pris dans une main et l’avais reniflé, malheureusement, j’avais oublié de desceller mon odorat.

« Où as-tu eu ça ? » lui avais-je demandé.

« Il y a quelques arbres qui poussent là-bas. J’en ai absorbé quelqu’un parce que j’aime ce fruit. » M'avait-elle répondu « Garupa », puis elle avait pris une autre bouchée du fruit.

Curieux, j’avais décidé d’utiliser mes papilles pour la première fois dans ce monde. J’avais ouvert mon nez et j’en ai pris une bouchée. Le goût était exquis, sucré, et cela me rappelait légèrement des pommes et des melons. Un combo bizarre, mais cela avait un bon goût.

« Une chance de trouver un coin pour loger ? » avais-je demandé.

« Une petite ville là-bas. Un village dans cette direction. Et un camp de bandits là-bas, » Nanya les désigna tous les trois.

« Camp de bandits ? » lui avais-je demandé, en plissant les sourcils.

« Débutant et intermédiaire, pas de quoi s’inquiéter, » elle haussa les épaules.

« Très bien, alors allons en ville. Ce sera la première fois que j’y entrerai, et je suis curieux de savoir ce que je verrai et quel genre de personnes je rencontrerai là-bas, » avais-je dit avec un sourire sur mon visage.

« Ça m’a l’air bien, » avait dit Ayuseya.

« J’irai là où le Maître veut aller, » confirma Shanteya.

« Argh... laissez-moi d’abord faire une bague d’illusion ou quelque chose comme ça, » Nanya se plaignait en regardant son armure toute griffue.

Encore une fois, la démone commençait à agir bizarrement. Je ne voyais pas pourquoi elle avait besoin de cacher son apparence, elle n’était pas répugnante ou quoi que ce soit du genre. Le charme d’adolescente avait été remplacé par le charme adulte. D’un point de vue physique, elle était très sexy et séduisante, du moins à mes yeux. D’une façon ou d’une autre, il se passait quelque chose, et d’une façon ou d’une autre, j’avais l’intention de le découvrir.

Jusque-là, cependant, nous devions atteindre la ville et nous inscrire auprès de la guilde de l’Aventurier ! En parlant de cela, j’avais fait une petite note à moi-même pour en intégrer une dans ma future Académie de Magie.

J’ai besoin de quelques professeurs femmes-chats... et d’une infirmière femmes-renardes. Oui, dans tous les cas, une infirmière renarde ! avais-je pensé en marchant à côté de Nanya et en regardant les fesses oscillantes d’Ayuseya. Après tout, un homme devait mettre de l’ordre dans ses priorités.

***

[Point de vue de Nanya]

Nous nous dirigions vers une petite ville au bord de ce désert. Il y avait une guilde d’aventuriers, mais je n’avais pas vraiment envie de la rejoindre. Il ne restait que de mauvais souvenirs de la dernière fois que j’en faisais partie. Mais encore une fois, il était très douteux qu’ils aient encore mon ancienne carte de membre.

Avec un soupir qui s’échappait de mes lèvres, je levai les yeux vers Illsy. Il souriait comme un idiot à propos de quelque chose. En suivant son regard, je l’avais vu qu’il regardait les fesses d’Ayuseya.

Ma joue droite avait tremblé. Je n’aimais pas ça. Contrairement aux deux autres femmes de notre groupe, j’avais le moins de points positifs avec lui. Mais ce n’était pas le problème... En effet, peu importe comment je la regardais, la princesse draconienne avait l’air digne d’une noble et le corps pour influencer l’esprit de n’importe quel homme, tandis que Shanteya avait... l’expérience... D’un autre côté, j’étais une démone, un donjon, toujours en colère contre lui, toujours en train de faire une farce ou quelque chose du genre... Je doutais que ces choses le dérangeassent, mais elles me dérangeaient.

Argh ! Parfois, j’ai l’impression de me tirer des balles dans le pied ! avais-je pleuré dans mon esprit.

Illsy avait encore les yeux collés sur les fesses d’Ayuseya. Je lui avais jeté un regard noir, mais c’était Shanteya qui m’avait remarquée. Elle avait gloussé et m’avait fait un sourire.

Mes joues s’étaient enflammées et j’avais vite détourné les yeux.

Ce n’est pas ce que tu penses ! Ce n’est pas le cas ! lui avais-je répondu dans ma tête, mais de qui je me moque ?

Cette femme pourrait me lire comme un livre parce que j’avais baissé ma garde.

Illsy, espèce d’idiot ! C’est ta faute ! Ça doit l’être ! m’étais-je plaint dans mon esprit comme une enfant.

Pour me vider la tête, j’avais commencé à faire un petit anneau d’illusions. Mon ancienne forme était assez belle, mais un peu petite, cet enchantement devait me cacher entièrement. Pour l’instant, se débarrasser des dents pointues, de la queue pointue, des griffes, des cheveux foncés et des yeux, tout ce qui laisse même entrevoir la possibilité que je sois une démone. Mais encore une fois, Illsy était le plus étrange avec ses yeux vert émeraude et ses cheveux vert jade, mais il était plutôt mignon et beau...

J’avais rapidement secoué la tête.

Non ! Non ! Non ! Non ! D’abord la bague, ensuite tu pourras penser à quel point Illsy est charmant ! Arg... non, ce n’est pas ce à quoi je veux penser... stupide cerveau ! m’étais-je encore plainte.

C’était devenu un peu incontrôlable... très rapidement.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

8 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.
    Ps: Je suis la seule a trouver que c'est étrange de la part de Nanya, de pensé à une expression comme "me tirer des balles dans le pied " surtout dans un monde ou les arme a feu existe pas. (après je réfléchie peu-être un peu trop)

  2. oh oh oh??? voila qui devient intéressant^^. hâte de lire la suite^^.

  3. Merci pour le chapitre !

  4. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire